Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

Jean Calvin

"Puisque Dieu, par conséquent, nous justifie par la Médiation du Christ, Il nous Acquitte, non pas par l'aveu de notre innocence personnelle, mais par une imputation de la justice ; de sorte que nous, qui sommes injustes en nous-mêmes, sommes considérés comme Justes en Jésus Christ."

 Nombres visites
depuis sa création
 
182 141

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

B. M.

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur

Facebook, Pinterest, Twitter

en cliquant sur l'un des trois liens 

ci dessous

 

Facebook suivi

Refuge Protestant Pinterest
Twitter Refuge Protestant
16 juillet 2022 6 16 /07 /juillet /2022 19:21
Comme le Nom de Jésus sonne Doux dans l'oreille du Croyant  (John Newton)

Comme le Nom de Jésus sonne Doux

 

dans l'oreille du Croyant ! 

 

Il Apaise ses peines et sa douleur,

 

Guérit ses blessures, et Chasse sa peur. 

 

Cela rend l'esprit blessé entier et calme la poitrine troublée ; 

 

C'est la Manne de l'âme affamée, reposez-vous fatigués. 

 

Cher Nom ! Le Rocher sur lequel je bâtis, 

 

Mon bouclier et Mon Refuge ; 

 

Mon Trésor sans faille, rempli de Grâces illimités ! 

 

Jésus, Mon Berger, Mon Frère, Mon Ami, 

 

Mon Prophète, Mon Prêtre et Mon Roi, 

 

Mon Seigneur, Ma Vie, Mon Chemin, Ma Fin, 

 

Accepte les éloges que j'apporte. 

 

Faible est l'effort de mon cœur,

 

Et froide ma pensée la plus chaleureuse,

 

Mais lorsque je Te verrais comme Tu es,

 

Je Te louerai comme je devrais.

 

Jusque là, je désire que Ton Amour 

 

proclame à chaque respiration 

 

Et que la musique de Ton Saint Nom

 

Rafraîchisse mon âme jusque dans la mort.

Croix Huguenote

 

Quel est le double avantage que nous recevons dans le salut ? «Premièrement, étant réconcilié par la Justice du Christ, Dieu devient, au lieu d'un Juge, un Père Indulgent ; et, deuxièmement, étant sanctifiés par Son Esprit, nous aspirons à l'intégrité et à la pureté de la vie. »

Jean Calvin

John Calvin

 (Jean Calvin)

Quelles que soient les bénédictions que nous attendons de Dieu, Son Infinie Libéralité dépassera toujours tous nos souhaits et nos pensées.       

Charles Spurgeon

(Charles Spurgeon)

L'étoile de l'espoir est toujours dans le ciel quand la nuit est la plus noire. Le Seigneur ne nous oubliera pas ni ne nous livrera à l'ennemi. Nous traitons avec Celui dont la Miséricorde dure à jamais.

R.C. Sproul

(R.C. Sproul)

Plus nous comprenons la Sainteté et la Justice de Dieu, plus nous constatons par contraste à quel point nous sommes désespérément tombés et combien nous sommes totalement dépendants de Sa Miséricorde et de Sa Grâce.

John Owen

(John Owen)

Les croyants savent que leurs devoirs sont faibles, imparfaits et incapables de se conformer à la Présence de Dieu. Par conséquent, ils regardent Christ comme Celui qui porte l'iniquité de leurs choses saintes, ils regardent Christ comme Celui qui ajoute de l'encens à leurs prières et les rends acceptables à Dieu.

Bible Protestante
Croix Protestante

 

Partager cet article
Repost0
13 juillet 2022 3 13 /07 /juillet /2022 19:37
Psaume 119 (Puisque Tu m'as donné l'espérance ! C'est ma Consolation dans ma misère, car Ta Promesse me rend la Vie.)

(...) Puisque Tu m'as donné l'espérance ! C'est ma Consolation dans ma misère, car Ta Promesse me rend la Vie. (...)

Psaume 119

Huguenot Cross

 

Heureux ceux qui sont intègres dans leur voie,

Qui marchent selon la loi de l'Eternel !

Heureux ceux qui gardent ses préceptes,

Qui le cherchent de tout leur coeur,

Qui ne commettent point d'iniquité,

Et qui marchent dans ses voies !

Tu as prescrit tes ordonnances,

Pour qu'on les observe avec soin.

Puissent mes actions être bien réglées,

Afin que je garde tes statuts !

Alors je ne rougirai point,

A la vue de tous tes commandements.

Je te louerai dans la droiture de mon coeur,

En apprenant les lois de ta justice.

Je veux garder tes statuts :

Ne m'abandonne pas entièrement !

Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier ?

En se dirigeant d'après ta parole.

Je te cherche de tout mon coeur :

Ne me laisse pas égarer loin de tes commandements !

Je serre ta parole dans mon coeur,

Afin de ne pas pécher contre toi.

Béni sois-tu, ô Eternel !

Enseigne-moi tes statuts !

De mes lèvres j'énumère toutes les sentences de ta bouche.

Je me réjouis en suivant tes préceptes,

Comme si je possédais tous les trésors.

Je médite tes ordonnances,

J'ai tes sentiers sous les yeux.

Je fais mes délices de tes statuts,

Je n'oublie point ta parole.

Fais du bien à ton serviteur, pour que je vive

Et que j'observe ta parole !

Ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de ta loi !

Je suis un étranger sur la terre :

Ne me cache pas tes commandements !

Mon âme est brisée par le désir

Qui toujours la porte vers tes lois.

Tu menaces les orgueilleux,

Qui s'égarent loin de tes commandements.

Décharge-moi de l'opprobre et du mépris !

Car j'observe tes préceptes.

Des princes ont beau s'asseoir et parler contre moi,

Ton serviteur médite tes statuts.

Tes préceptes font mes délices,

Ce sont mes conseillers.

Mon âme est attachée à la poussière :

Rends-moi la vie selon ta parole !

Je raconte mes voies, et tu m'exauces :

Enseigne-moi tes statuts !

Fais-moi comprendre la voie de tes ordonnances,

Et je méditerai sur tes merveilles !

Mon âme pleure de chagrin :

Relève-moi selon ta parole !

Eloigne de moi la voie du mensonge,

Et accorde-moi la grâce de suivre ta loi !

Je choisis la voie de la vérité,

Je place tes lois sous mes yeux.

Je m'attache à tes préceptes :

Eternel, ne me rends point confus !

Je cours dans la voie de tes commandements,

Car tu élargis mon coeur.

Enseigne-moi, Eternel, la voie de tes statuts,

pour que je la retienne jusqu'à la fin !

Donne-moi l'intelligence, pour que je garde ta loi

Et que je l'observe de tout mon coeur !

Conduis-moi dans le sentier de tes commandements !

Car je l'aime.

Incline mon coeur vers tes préceptes,

Et non vers le gain !

Détourne mes yeux de la vue des choses vaines,

Fais-moi vivre dans ta voie !

Accomplis envers ton serviteur ta promesse,

Qui est pour ceux qui te craignent !

Eloigne de moi l'opprobre que je redoute !

Car tes jugements sont pleins de bonté.

Voici, je désire pratiquer tes ordonnances :

Fais-moi vivre dans ta justice !

Eternel, que ta miséricorde vienne sur moi,

Ton salut selon ta promesse !

Et je pourrai répondre à celui qui m'outrage,

Car je me confie en ta parole.

N'ôte pas entièrement de ma bouche la parole de la vérité !

Car j'espère en tes jugements.

Je garderai ta loi constamment,

A toujours et à perpétuité.

Je marcherai au large,

Car je recherche tes ordonnances.

Je parlerai de tes préceptes devant les rois,

Et je ne rougirai point.

Je fais mes délices de tes commandements.

Je les aime.

Je lève mes mains vers tes commandements que j'aime,

Et je veux méditer tes statuts.

Souviens-toi de ta promesse à ton serviteur,

Puisque tu m'as donné l'espérance !

C'est ma consolation dans ma misère,

Car ta promesse me rend la vie.

Des orgueilleux me chargent de railleries ;

Je ne m'écarte point de ta loi.

Je pense à tes jugements d'autrefois, ô Eternel !

Et je me console.

Une colère ardente me saisit à la vue des méchants

Qui abandonnent ta loi.

Tes statuts sont le sujet de mes cantiques,

Dans la maison où je suis étranger.

La nuit je me rappelle ton nom, ô Eternel ! Et je garde ta loi.

C'est là ce qui m'est propre,

Car j'observe tes ordonnances.

Ma part, ô Eternel ! je le dis,

C'est de garder tes paroles.

Je t'implore de tout mon coeur :

Aie pitié de moi, selon ta promesse !

Je réfléchis à mes voies, et je dirige mes pieds vers tes préceptes.

Je me hâte, je ne diffère point d'observer tes commandements.

Les pièges des méchants m'environnent ; je n'oublie point ta loi.

Au milieu de la nuit je me lève pour te louer,

A cause des jugements de ta justice.

Donne-moi l'intelligence, pour que je garde ta loi et que je l'observe de tout mon cœur ! Conduis-moi dans le sentier de tes commandements ! Car je l'aime.

Psaume 119

Je suis l'ami de tous ceux qui te craignent,

Et de ceux qui gardent tes ordonnances.

La terre, ô Eternel, est pleine de ta bonté ;

Enseigne-moi tes statuts !

Tu fais du bien à ton serviteur, ô Éternel, selon ta promesse.

Enseigne-moi le bon sens et l'intelligence !

Car je crois à tes commandements.

Avant d'avoir été humilié, je m'égarais;

Maintenant j'observe ta parole.

Tu es bon et bienfaisant ; enseigne-moi tes statuts !

Des orgueilleux imaginent contre moi des faussetés;

Moi, je garde de tout mon cœur tes ordonnances.

Leur cœur est insensible comme la graisse ;

moi, je fais mes délices de ta loi.

Il m'est bon d'être humilié,

Afin que j'apprenne tes statuts.

Mieux vaut pour moi la loi de ta bouche

Que mille objets d'or et d'argent.

Tes mains m'ont créé, elles m'ont formé ;

Donne-moi l'intelligence,

pour que j'apprenne tes commandements !

Ceux qui te craignent me voient et se réjouissent,

Car j'espère en tes promesses.

Je sais, ô Eternel, que tes jugements sont justes;

C'est par fidélité que tu m'as humilié.

Que ta bonté soit ma consolation,

Comme tu l'as promis à ton serviteur !

Que tes compassions viennent sur moi, pour que je vive !

Car ta loi fait mes délices.

Qu'ils soient confondus,

les orgueilleux qui m'oppriment sans cause !

Moi, je médite sur tes ordonnances.

Qu'ils reviennent à moi, ceux qui te craignent,

Et ceux qui connaissent tes préceptes !

Que mon coeur soit sincère dans tes statuts,

Afin que je ne sois pas couvert de honte !

Mon âme languit après ton salut;

J'espère en ta promesse.

Mes yeux languissent après ta promesse ;

Je dis : quand me consoleras-tu ?

Car je suis comme une outre dans la fumée ;

Je n'oublie point tes statuts.

Quel est le nombre des jours de ton serviteur ?

Quand feras-tu justice de ceux qui me persécutent ?

Des orgueilleux creusent des fosses devant moi ;

Ils n'agissent point selon ta loi.

Tous tes commandements ne sont que fidélité ; I

ls me persécutent sans cause : secours-moi !

Ils ont failli me terrasser et m'anéantir ;

Et moi, je n'abandonne point tes ordonnances.

Rends-moi la vie selon ta bonté,

Afin que j'observe les préceptes de ta bouche !

A toujours, ô Éternel !

Ta parole subsiste dans les cieux.

De génération en génération ta fidélité subsiste ;

Tu as fondé la terre, et elle demeure ferme.

C'est d'après tes lois que tout subsiste aujourd'hui,

Car toutes choses te sont assujetties.

Si ta loi n'eût fait mes délices,

J'eusse alors péri dans ma misère.

Je n'oublierai jamais tes ordonnances,

Car c'est par elles que tu me rends la vie.

 

Enseigne-moi le bon sens et l'intelligence ! Car je crois à tes commandements. Avant d'avoir été humilié, je m'égarais ; maintenant j'observe ta parole. Tu es bon et bienfaisant ; enseigne-moi tes statuts !

Psaume 119

Je suis à toi : sauve-moi !

Car je recherche tes ordonnances.

Des méchants m'attendent pour me faire périr ;

Je suis attentif à tes préceptes.

Je vois des bornes à tout ce qui est parfait :

Tes commandements n'ont point de limite.

Combien j'aime ta loi !

Elle est tout le jour l'objet de ma méditation.

Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis,

Car je les ai toujours avec moi.

Je suis plus instruit que tous mes maîtres,

Car tes préceptes sont l'objet de ma méditation.

J'ai plus d'intelligence que les vieillards,

Car j'observe tes ordonnances.

Je retiens mon pied loin de tout mauvais chemin,

afin de garder ta parole.

Je ne m'écarte pas de tes lois,

car c'est toi qui m'enseignes.

Que tes paroles sont douces à mon palais,

plus que le miel à ma bouche !

Par tes ordonnances je deviens intelligent,

aussi je hais toute voie de mensonge.

Ta parole est une lampe à mes pieds,

et une lumière sur mon sentier.

Je jure, et je le tiendrai, d'observer les lois de ta justice.

Je suis bien humilié : Eternel, rends-moi la vie selon ta parole !

Agrée, ô Eternel ! les sentiments que ma bouche exprime,

et enseigne-moi tes lois !

Ma vie est continuellement exposée, et je n'oublie point ta loi.

Des méchants me tendent des pièges,

et je ne m'égare pas loin de tes ordonnances.

Tes préceptes sont pour toujours mon héritage,

car ils sont la joie de mon coeur.

J'incline mon coeur à pratiquer tes statuts, toujours, jusqu'à la fin.

J'aime ta loi.

Tu es mon asile et mon bouclier ; j'espère en ta promesse.

Eloignez-vous de moi, méchants,

afin que j'observe les commandements de mon Dieu !

Soutiens-moi selon ta promesse, afin que je vive,

et ne me rends point confus dans mon espérance !

Sois mon appui, pour que je sois sauvé,

et que je m'occupe sans cesse de tes statuts !

Tu méprises tous ceux qui s'écartent de tes statuts,

car leur tromperie est sans effet.

Tu enlèves comme de l'écume tous les méchants de la terre ;

c'est pourquoi j'aime tes préceptes.

Ma chair frissonne de l'effroi que tu m'inspires, et je crains tes jugements.

J'observe la loi et la justice :

ne m'abandonne pas à mes oppresseurs !

Prends sous ta garantie le bien de ton serviteur,

ne me laisse pas opprimer par des orgueilleux !

Mes yeux languissent après ton salut,

et après la promesse de ta justice.

Agis envers ton serviteur selon ta bonté,

et enseigne-moi tes statuts !

Je suis ton serviteur : donne-moi l'intelligence,

pour que je connaisse tes préceptes !

Il est temps que l'Eternel agisse : ils transgressent ta loi.

C'est pourquoi j'aime tes commandements,

plus que l'or et que l'or fin ;

c'est pourquoi je trouve justes toutes tes ordonnances,

je hais toute voie de mensonge.

Tes préceptes sont admirables : aussi mon âme les observe.

La révélation de tes paroles éclaire,

elle donne de l'intelligence aux simples.

J'ouvre la bouche et je soupire,

car je suis avide de tes commandements.

Tourne vers moi ta face, et aie pitié de moi,

selon ta coutume à l'égard de ceux qui aiment ton nom !

Affermis mes pas dans ta parole,

et ne laisse aucune iniquité dominer sur moi !

Délivre-moi de l'oppression des hommes,

afin que je garde tes ordonnances !

Fais luire ta face sur ton serviteur, et enseigne-moi tes statuts !

Mes yeux répandent des torrents d'eaux,

parce qu'on n'observe point ta loi.

Tu es juste, ô Eternel ! Et tes jugements sont équitables;

tu fondes tes préceptes sur la justice et sur la plus grande fidélité.

Mon zèle me consume,

parce que mes adversaires oublient tes paroles.

Ta parole est entièrement éprouvée, et ton serviteur l'aime.

Je suis petit et méprisé ; je n'oublie point tes ordonnances.

Ta justice est une justice éternelle, et ta loi est la vérité.

La détresse et l'angoisse m'atteignent :

tes commandements font mes délices.

Tes préceptes sont éternellement justes :

donne-moi l'intelligence, pour que je vive !

Je t'invoque de tout mon coeur : exauce-moi, Eternel,

afin que je garde tes statuts !

Je t'invoque : sauve-moi, afin que j'observe tes préceptes !

Je devance l'aurore et je crie ; j'espère en tes promesses.

Je devance les veilles et j'ouvre les yeux, pour méditer ta parole.

Ecoute ma voix selon ta bonté !

Rends-moi la vie selon ton jugement !

Ils s'approchent, ceux qui poursuivent le crime,

Ils s'éloignent de la loi.

Affermis mes pas dans ta parole, et ne laisse aucune iniquité dominer sur moi !

Psaume 119

Tu es proche, ô Éternel !

Et tous tes commandements sont la vérité.

Dès longtemps je sais par tes préceptes

que tu les as établis pour toujours.

Vois ma misère, et délivre-moi ! Car je n'oublie point ta loi.

Défends ma cause, et rachète-moi ;

rends-moi la vie selon ta promesse !

Le salut est loin des méchants,

car ils ne recherchent pas tes statuts.

Tes compassions sont grandes, ô Éternel !

Rends-moi la vie selon tes jugements !

Mes persécuteurs et mes adversaires sont nombreux ;

je ne m'écarte point de tes préceptes,

je vois ceux qui n'observent pas ta parole.

Considère que j'aime tes ordonnances :

Éternel, rends-moi la vie selon ta bonté !

Le fondement de ta parole est la vérité,

et toutes les lois de ta justice sont éternelles.

Des princes me persécutent sans cause ;

mais mon cœur ne tremble qu'à tes paroles.

Je me réjouis de ta parole, comme celui qui trouve un grand butin.

Je hais, je déteste le mensonge; j'aime ta loi.

Sept fois le jour je te célèbre, à cause des lois de ta justice.

Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi,

et il ne leur arrive aucun malheur.

J'espère en ton salut, ô Eternel !

Et je pratique tes commandements.

Mon âme observe tes préceptes, e je les aime beaucoup.

Je garde tes ordonnances et tes préceptes,

car toutes mes voies sont devant toi.

Que mon cri parvienne jusqu'à toi, ô Eternel !

Donne-moi l'intelligence, selon ta promesse !

Que ma supplication arrive jusqu'à toi !

Délivre-moi, selon ta promesse !

Que mes lèvres publient ta louange !

Car tu m'enseignes tes statuts.

Que ma langue chante ta parole !

Car tous tes commandements sont justes.

Que ta main me soit en aide !

Car j'ai choisi tes ordonnances.

Je soupire après ton salut, ô Éternel !

Et ta loi fait mes délices.

Que mon âme vive et qu'elle te loue !

Et que tes jugements me soutiennent !

Je suis errant comme une brebis perdue ; cherche ton serviteur,

car je n'oublie point tes commandements.

Amen,

Que mes lèvres publient ta louange ! Car tu m'enseignes tes statuts. Que ma langue chante ta parole ! Car tous tes commandements sont justes. Que ta main me soit en aide ! Car j'ai choisi tes ordonnances.

Psaume 119

.
 
Bible
huguenot Cross

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La source même des endroits n'engagent pas sur certains domaines Refuge Protestant du point de vue doctrinal ou autres, ces sources trouvées pour la connaissance de chants communs restent libres & responsables pour eux-mêmes de leur contenu et direction.

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2022 6 02 /07 /juillet /2022 19:08
Tiens dans ta main puissante et forte ton faible enfant qui seul ne peut marcher.

-1-

 

Tiens dans Ta Main, Ta Main Puissante et Forte

Ton faible enfant qui seul ne peut marcher.

Vers Toi, Seigneur, tout mon désir se porte,

Sur mon chemin Garde moi de broncher.

Tiens dans Ta Main, ma main parfois tremblante.

Quand vient l'épreuve et ses jours de douleur.

Donne à ma foi parfois si chancelante

Un nouveau zèle rempli de douceur.

 

Refrain :

 

Tiens dans ta main tous les jours de ma vie ;

Qu'ils soient des jours de peine ou de bonheur.

Que de t'aimer soit toute mon envie

Car je suis à toi, Jésus, Mon Sauveur !

 

-2-

 

Tiens dans ta main mon coeur plein de faiblesse,

Sans Ton Secours je ne puis faire un pas.

Ecoute-moi, Regarde ma tristesse,

Viens, Secours-moi, ne m'abandonne pas

Tiens dans Ta Main mon âme toute entière,

Révèle-moi, Jésus, Tout Ton Amour ;

Sois Mon Rocher, Mon Ancre, Ma Lumière,

Mon Roi, Mon Maître, Jésus, chaque jour.

 

Texte de L.E. Rilliet

Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi. (...) car, quand je suis faible, c'est alors (qu'en Christ) je suis fort.

Corinthiens 12/9-10

Car ce n'est pas en mon arc que je me confie, ce n'est pas mon épée qui me sauvera ;
mais c'est toi qui nous délivres (...). Nous nous glorifions en Dieu chaque jour, et nous célébrerons à jamais ton nom.

Psaumes 44/6-9

Bible Huguenote
Croix Huguenote

.

 

Découvrez la production musicale de la Chorale Protestante Timothée, le but étant qu’elle soit avant tout inspirée par la Parole de Dieu et à son service. Les voix accompagnées des instruments expriment la foi chrétienne et cherchent à communiquer une grâce à ceux qui l’écoutent. Les interprètes sont des membres de l’équipe de la maison d’accueil d’Anduze ainsi que des assemblées du Gard et de l’Hérault. Réunie régulièrement pour des répétitions, la chorale participe occasionnellement aux cultes et réunions d’Églises, sollicitée également à l’occasion d’événements particuliers dans les temples des Cévennes ou ailleurs. si vous souhaitez entendre et/ou acheter leurs CD,

cliquer sur le lien ci-dessous.

chants mission protestante timothée

https://www.avecdescrisdejoie.fr/

 

 

Mission Timothée Œuvre Protestante

 

 

Mission Timothée, Œuvre Protestante

Partager cet article
Repost0
13 mai 2022 5 13 /05 /mai /2022 19:51
Dieu Voit ma vie entière

Dieu Voit ma vie entière

 

 

Dieu Voit ma vie entière,

Il a Ses Plans d'Amour, 

Sur moi, sur ma carrière, 

Il Veille chaque jour.

Je ne sais rien d'avance,

Mais Il me Conduira

En toutes circonstances

Sa Grâce suffira.

 

--

 

Voyez dit l'Evangile

L'oiseau, le lys des champs

Leur vie est bien fragile,

Dieu y veille pourtant !

Puisque Sa Providence

Les garde, les nourrit, 

J'ai pleine Confiance, 

Sa Grâce me suffit.

 

--

 

Puisque, Doux Privilège

Ma vie est dans Sa Main

Pourquoi m'inquièterais-je

Encore du lendemain ?

A chaque jour sa peine,

C'est Jésus qui L'a dit,

La chose est bien certaine

Sa Grâce me suffit.

 

 

 

Bible

 

croix

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La source même des endroits n'engagent pas sur certains domaines Refuge Protestant du point de vue doctrinal ou autres, ces sources trouvées pour la connaissance de chants communs restent libres & responsables pour eux-mêmes de leur contenu et direction.

Partager cet article
Repost0
20 février 2022 7 20 /02 /février /2022 16:18
Prière et confiance en Dieu lorsque nous sommes dans la crainte

Ô Seigneur, quand les fondations sont détruites, que peut faire le juste ? Quand les méchants attaquent les droits pour les détruire, que peut faire le droit ? Devons-nous fuir vers les montagnes ? Non en effet, nous devons nous réfugier en toi, car tu es dans ton saint temple. Ton trône est dans les cieux et tu règnes sur tout ton domaine. Il n'y a rien qui échappe à ta vue. Il n'y a personne dont tu n'observes pas la vie. Tu testes le juste pour le corriger et le purifier. Tu pardonnes les péchés du pénitent. Tu es juste et et tu aimes les bonnes œuvres. Ne craignons pas en ces temps troublés. Ne pensons pas que déménager dans un nouvel endroit nous éloignera des troubles du monde. Trouvons plutôt en toi Notre Refuge, car tu es l'abri pour ton peuple. Nous te prions au nom de Jésus. Amen.

 

Dr Benjamin Shaw,

 

Professeur d'hébreu et d'Ancien Testament,

Greenville Presbyterian Theological Seminary

And

Reformation Bible College

 

Basée sur quatre couplets du livre d'Isaïe, chapitre 43

 

N'aie pas peur, car je t'ai racheté. Je t'ai appelé par ton nom ; tu es à moi. Quand tu marcheras dans les eaux, je serai avec toi ; tu ne couleras jamais sous les vagues. N'aie pas peur, car je t'ai racheté. je t'ai appelé par ton nom ; tu es à moi. Lorsque le feu brûle tout autour de vous, vous ne serez jamais consumé par les flammes. N'aie pas peur, car je t'ai racheté. je t'ai appelé par ton nom ; tu es à moi. Quand la peur de la solitude se profile, alors souviens-toi que je suis à tes côtés. N'aie pas peur, car je t'ai racheté. je t'ai appelé par ton nom ; tu es à moi. Souviens-toi que tu es précieux à mes yeux. N'aie pas peur, car je t'ai racheté. je t'ai appelé par ton nom ; tu es à moi. Tu es à moi, ô mon enfant, je suis ton Père, et je t'aime d'un amour parfait. N'aie pas peur, car je t'ai racheté. je t'ai appelé par ton nom ; tu es à moi.

 

Bible prière Refuge protestant
Croix Protestante Refuge Protestant

 

Metropolitan Tabernacle Londres. Texte de John Newton (Bien que les ennuis assaillent)

Bien que les ennuis assaillent, et que les dangers effraient, pourtant une chose nous sécurise, quoi qu'il advienne.

 

L'Écriture nous assure :

"Le Seigneur pourvoira".

 

Les oiseaux, sans grange ni entrepôt, sont nourris ; apprenons d'eux à avoir confiance pour notre pain.

 

Tant qu'il est écrit :

"Le Seigneur pourvoira",

 

nous obéissons à son appel, comme Abram d'autrefois, ne connaissant pas notre chemin. La foi nous rend audacieux, car bien que nous soyons des étrangers, nous avons un bon guide, et nous avons confiance.

 

Dans tous les dangers : 

'Le Seigneur pourvoira.'

 

Quand Satan apparaît, obstruant notre chemin, et nous remplissant de craintes, nous triomphons par la foi, ne pouvant nous enlever (Bien qu'il ait souvent essayé)

cette promesse réconfortante :

 

"Le Seigneur pourvoira".

 

Aucune propre force ou propre bonté que nous revendiquons depuis que nous connaissons le Grand Nom de Notre Sauveur, dans cette tour forte nous nous réfugions en sécurité :

 

"Le Seigneur pourvoira".

 

 

 

Bible
Croix Huguenote

 

Mon espoir est bâti sur rien de moins que le sang et la justice de Jésus ; je n'ose faire confiance au cadre le plus doux, mais je m'appuie entièrement sur le nom de Jésus. Sur Christ, le Rocher solide, je me tiens, tout autre sol est du sable mouvant. Quand les ténèbres semblent cacher son doux visage, je me repose sur sa grâce immuable ; dans chaque coup de vent violent et orageux, mon ancre tient malgré l'obscurité. Son Serment, Son Engagement, Son Sang me portent au travers du déluge submergeant. Soutiens-moi dans le déluge accablant ; et quand tout cède autour de mon âme, Il est tout mon espoir et mon soutien. Lorsqu'il viendra, je serai trouvé en Lui, vêtu de Sa Seule Justice, sans faute en me tenant devant Son Trône.

Bible Refuge Protestant
Croix Protestante

 

 

Genèse 12:1-13:1; 1 Chroniques 12; Psaume 11; Luc 7:36-8:3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La source même des endroits n'engagent pas sur certains domaines Refuge Protestant du point de vue doctrinal ou autres, ces sources trouvées pour la connaissance de chants communs restent libres & responsables pour eux-mêmes de leur contenu et direction

Partager cet article
Repost0
12 décembre 2021 7 12 /12 /décembre /2021 08:57
Ce que Dieu ordonne est toujours bon (Hymne Luthérien)

Was Gott tut, das ist wohlgetan, (Ce que Dieu fait est bien fait) est également une cantate de Johann Sebastian Bach composée à Leipzig en 1732-1735. Bach a repris intégralement le texte du psaume homonyme de Samuel Rodigast.

Ce que Dieu Ordonne est Toujours Bon, Sa Volonté est Juste et Sainte. Alors qu'Il Dirige ma vie pour moi, Mon Dieu en effet dans tous les besoins Sait bien comment Il me Protégera. Il ne me séduira jamais, Il me Conduit dans Sa Voie Juste et Il ne me quittera jamais. Je suis heureux de ce qu'Il donne, Sa Main qui m'envoie de la tristesse transformera mes larmes en joie. Sa Pensée Aimante m'assiste, et aucun poison ne peut se trouver dans la tasse que Mon Médecin m'envoie. Mon Dieu est Vrai, et chaque nouveau matin je fais Confiance en Sa Grâce sans fin. Ce que Dieu Ordonne est Toujours Bon. Il est Mon Père et Mon Ami. Même si de nombreuses tempêtes peuvent se rassembler, un jour je verrai clairement qu'Il m'a Toujours Aimé Profondément. Quoique je bois la coupe d'amertume, je la prends sans reculer, car après le chagrin, Dieu me Soulage, mon cœur se remplit de Réconfort et toute ma douleur s'apaise. Ce que Dieu Ordonne est Toujours Bon, cette Vérité reste Inébranlable. Bien que la douleur, le besoin ou la mort soient à moi, je ne serai jamais abandonné. Je ne crains aucun mal, car de Son Bras Il m'Embrassera et me Protégera, combien donc à Mon Dieu je me cède avec joie.

Tout ce que mon Dieu ordonne est juste, Sainte sa volonté demeure ; je serai toujours quoi qu'il fasse, à suivre là où Il guide. Il est mon Dieu, bien que sombre soit ma route, Il me tient pour que je ne tombe pas. C'est pourquoi je lui laisse tout. Ce que mon Dieu ordonne est juste. Mon Dieu est vrai ; chaque matin à nouveau, un doux réconfort remplira encore mon cœur, et toute douleur et chagrin partiront. Ce que mon Dieu ordonne est juste: ici ma position sera prise ; bien que la douleur, le besoin ou la mort soient à moi, pourtant, je ne suis pas abandonné. Le soin de mon Père est là autour de moi ; Il me tient pour que je ne tombe pas : et donc à Lui je laisse tout.

Ce que Dieu ordonne est toujours bon (Hymne Luthérien)

1

What God ordains is always good :
His will is just and holy.
As He directs my life for me,
I follow meek and lowly.
My God indeed in ev'ry need
knows well how He will shield me;
to Him, then, I will yield me.

 

2

What God ordains is always good: 
He never will deceive me;
He leads me in His righteous way,
and never will He leave me.
I take content what He has sent;
His hand that sends me sadness
will turn my tears to gladness.

 

3

What God ordains is always good:
His loving thought attends me;
no poison can be in the cup
that my Physician sends me.
My God is true; each morning new
I trust His grace unending,
My life to Him commending.

 

4

What God ordains is always good: 
He is my Friend and Father;
He suffers naught to do me harm
though many storms may gather.
Now I may know both joy and woe;
some day I shall see clearly
that He has loved me dearly.

 

5

What God ordains is always good: 
though I the cup am drinking
which savors now of bitterness,
I take it without shrinking.
For after grief God gives relief,
my heart with comfort filling
and all my sorrow stilling.

 

6

What God ordains is always good: 
this truth remains unshaken.
Though sorrow, need, or death be mine,
I shall not be forsaken.
I fear no harm, for with His arm
He shall embrace and shield me;
so to my God I yield me.

Ce que Dieu Fait est Bien Fait, Sa Volonté Reste Juste ; Il est Mon Dieu, qui Sait me Soutenir dans tout besoin. Ce que Dieu Fait est Bien Fait, Il ne me séduira pas ; Il me Conduit sur la Bonne Voie. Alors je me contenterai de Sa Grâce, sois patient ô mon âme, Il Tournera mon malheur, Il est entre Ses Mains. Mon Dieu en tant que Médecin ne versera pas de poison, Il est Fidèle, alors je veux bâtir sur Lui et faire Confiance à Sa Grâce. Il est Ma Lumière, Ma Vie, ne pouvant mal me traiter. Je veux m'abandonner à Lui dans la joie et le chagrin. Le temps viendra où Il Apparaîtra. Ce que Mon Dieu Fait est Bien Fait. Je veux rester avec Lui. Cela peut me conduire sur le chemin difficile des épreuves, de la mort et de la misère, mais Dieu me tiendra paternellement dans Ses Bras.

 

Bible
Croix Huguenote

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

La source même des endroits n'engagent pas sur certains domaines Refuge Protestant du point de vue doctrinal ou autres, ces sources trouvées pour la connaissance de chants communs restent libres & responsables pour eux-mêmes de leur contenu et direction

Partager cet article
Repost0
12 novembre 2021 5 12 /11 /novembre /2021 19:18
Ma foi a trouvé un lieu de repos (my faith has found a resting place)

Son palais n'est que douceur, et toute sa personne est pleine de charme. Tel est mon bien-aimé, tel est mon ami.

Cantique des cantiques 5:16

Ma foi a trouvé un lieu de repos (Chant Presbytérien d'Eliza Edmunds Hewitt (1851-1920) )

Ma foi a trouvé un lieu de repos

(My faith has found a resting place)

 

---

 

 

Ma foi a trouvé un lieu de repos, 

de la culpabilité mon âme est libérée ;

j'ai confiance en Celui qui est toujours vivant, 

ses blessures pour moi plaideront. 

Je n'ai besoin d'aucun autre argument, 

je n'ai besoin d'aucun autre plaidoyer, 

il suffit que Jésus soit mort, et qu'il soit mort pour moi. 

Assez pour moi que Jésus sauve, 

cela met fin à ma peur et mon doute ; 

une âme pécheresse,  je viens à lui, il ne me chassera jamais. 

Je n'ai besoin d'aucun autre argument, 

je n'ai besoin d'aucun autre plaidoyer, 

il suffit que Jésus soit mort, et qu'il soit mort pour moi. 

Mon cœur s'appuie sur la Parole, la Parole écrite de Dieu, 

salut par le nom de mon Sauveur, salut par son sang. 

Je n'ai besoin d'aucun autre argument, 

je n'ai besoin d'aucun autre plaidoyer, 

il suffit que Jésus soit mort, et qu'il soit mort pour moi. 

Mon grand Médecin guérit les malades, 

les perdus qu'il est venu sauver ; 

pour moi son sang précieux il a versé, 

pour moi sa vie il a donné. 

Je n'ai besoin d'aucun autre argument, 

je n'ai besoin d'aucun autre plaidoyer, 

il suffit que Jésus soit mort, et qu'il soit mort pour moi.

 

 

Eliza Edmunds Hewitt Chrétienne Presbytérienne

Eliza Edmunds Hewitt

 

 

 

 

 

.

 

 

Bible Protestante
Croix Protestante

 

Ps : elle fut membre de l' Église presbytérienne Calvin à Philadelphie. Auteur de nombreux poèmes et de chants, elle écrivit parmi bien d'autres celui bien connu notamment en France : Non jamais tout seul, Jésus mon Sauveur me garde.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La source même des endroits n'engagent pas sur certains domaines Refuge Protestant du point de vue doctrinal ou autres, ces sources trouvées pour la connaissance de chants communs restent libres & responsables pour eux-mêmes de leur contenu et direction

Partager cet article
Repost0
4 juillet 2021 7 04 /07 /juillet /2021 17:00
De I'avenir je ne sais rien d'avance, mais sans effroi, pas à pas, je m'avance puisqu'en Mon Dieu je mets ma confiance, II me conduit et Son Regard me suit

Hormis pour certains au sein de l'armée du salut ou des maisons d'assemblées de frères, qui n'a entendu un jour ces deux auteurs que sont les capitaines Roth et dont les chants d'une simplicité loin, très loin d'un émotionnel exacerbé et passager ont pu encourager, réconforter, soulager et sécher des larmes pour nombres de Chrétiens dans les difficultés et épreuves diverses ?

 

Placer sa foi en Christ et se confier en Lui en toutes circonstances, c'est cette assurance certaine auquel chaque élu peut se placer. 

De I'avenir je ne sais rien d'avance, mais sans effroi, pas à pas, je m'avance puisqu'en Mon Dieu je mets ma confiance, II me conduit et Son Regard me suit

"Ne crains rien, car je suis avec toi. Ne promène pas des regards inquiets, car je suis ton Dieu. Je te fortifie, je viens à ton secours, je te soutiens de ma droite triomphante. "

Esaïe 41.10

1.

 

Sur cette Terre où Dieu veut que j'habite

Au jour d'orage en son cœur je m'abrite

Et son amour ne m'abandonne pas

 


Refrain

 

De I'avenir je ne sais rien d'avance

Mais sans effroi, pas à pas, je m'avance

Puisqu'en mon Dieu je mets ma confiance

II me conduit et son regard me suit

 


2.

 

Quand sur ma route un obstacle se dresse

Quand je me blesse au caillou du chemin

Sans hésiter à mon Dieu je m'adresse

II prend alors ma main faible en sa main

 

 

Refrain

 

De I'avenir je ne sais rien d'avance

Mais sans effroi, pas à pas, je m'avance

Puisqu'en mon Dieu je mets ma confiance

II me conduit et son regard me suit

 


3.

 

Quand finira le chemin de ma vie

Quand j'atteindrai le rivage éternel

Dieu m'ouvrira dans sa grâce infinie

Tous les sentiers de la gloire du ciel

 

 

Refrain

 

De I'avenir je ne sais rien d'avance

Mais sans effroi, pas à pas, je m'avance

Puisqu'en mon Dieu je mets ma confiance

II me conduit et son regard me suit

 

De I'avenir je ne sais rien d'avance, mais sans effroi, pas à pas, je m'avance puisqu'en Mon Dieu je mets ma confiance, II me conduit et Son Regard me suit

Prière

 

Seigneur, parfois quand je regarde le monde qui m'entoure, mes soucis et autres, je me sens terriblement accablé par l'anxiété et mes pensées commencent à tourner en boucle.

 

Oh Mon Dieu, aide-moi s'il Te plaît. 

 

Tes Pensées sont plus élevées que mes pensées, et Ta Manière de faire est bien Meilleure que la mienne. 

 

Tu Donnes de l'espoir aux désespérés et de la force aux faibles.

 

Toi Seul peux renouveler mon intelligence et me rappeler Ton Appel qui est ma destinée.

 

Une fois de plus, aide-moi aujourd'hui à déposer à Tes Pieds chaque pensée qui voudrait me rendre captive.

 

Rappelle-moi que Tu es avec moi et que Tu Continues à m'instruire et me conduire.

 

Conseille-moi pendant que je médite Ta Parole et aide-moi à T'être obéissant et appliquer Tes Vérités dans ma vie.

 

Donne-moi la force dont j'ai besoin pour faire ce qui est juste et droit à Tes Yeux, et aide-moi à Te Suivre par Ta Grâce sachant que Tu nous l'as promis de ne jamais nous abandonner, étant désormais Ton Enfant racheté par le sang précieux de Jésus Ton Fils. 

 

Amen,

 

De même aussi l'Esprit nous aide dans notre faiblesse, car nous ne savons pas ce qu'il nous convient de demander dans nos prières. Mais l'Esprit lui-même intercède par des soupirs inexprimables ; et celui qui sonde les cœurs connaît quelle est la pensée de l'Esprit, parce que c'est selon Dieu qu'il intercède en faveur des saints. Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon son dessein.

Romains 8:26-28

 
Bible
huguenot Cross

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

La source même des endroits n'engagent pas sur certains domaines Refuge Protestant du point de vue doctrinal ou autres, ces sources trouvées pour la connaissance de chants communs restent libres & responsables pour eux-mêmes de leur contenu et direction.

Partager cet article
Repost0
2 avril 2021 5 02 /04 /avril /2021 19:11

.

Mélodie : Johann Crüger (1653), révision et harmonisation par Johann Sebastien Bach (Jesu, meine Freude). Texte français : Henri Capieu

ô Jésus, Mon Frère,

Ma Joie, ma Lumière,

Au fond de ma vie,

Ta Présence est Douce,

Comme un flot de source,

Un chant dans la nuit.

Jésus, Prince de la Vie,

Tout le temps et tout l'espace

Brillent de Ta Grâce.

Au temps de l'épreuve,

Que ma joie demeure,

Ô Jésus, en Toi.

Dans le bonheur même,

Que Ton Nom devienne,

La plus haute joie.

Jésus, Mon Frère et Mon Roi,

Toi l'Espoir, Toi le Mystère,

La Paix de la terre.

Ô Jésus qui m'aimes,

Ta Parole sème,

Sur moi tant de dons ;

Seule Ta Présence

Met dans dans Ton Silence

Un désir profond.

Jésus, je salue Ton Nom,

En Toi, Jésus, à toute heure,

Que ma joie demeure.

 

 

.

.

Partager cet article
Repost0
9 mars 2021 2 09 /03 /mars /2021 20:58
J’aime mon Dieu, qui, par un prompt secours, montre qu’Il a ma clameur entendue ; à mes soupirs son oreille est tendue
Psautier de Genève
PSAUME 116
J’aime mon Dieu, qui,
par un prompt secours
(1729)
Reconnaissance de David pour la délivrance
qu’il avait reçue de Dieu dans quelque grand péril.
 

1.

J’aime mon Dieu, qui, par un prompt secours,
Montre qu’il a ma clameur entendue;
À mes soupirs son oreille est tendue ;
Je veux aussi l’invoquer tous les jours.

2.

Je succombais sous le poids de mes maux,

Déjà la mort me tenait dans ses chaînes;

Mon cœur souffrait les plus cruelles peines,
Quand je lui fis ma prière en ces mots;

 

3.
Délivre-moi du péril où je suis;
Et dès lors même, il me fut favorable;
L’Éternel, dis-je, est juste et secourable,
Et toujours prompt à calmer nos ennuis.
 
4.
Quand j’étais prêt de périr de langueur,
Il me sauva, ce Dieu que je réclame;
Retourne donc en ton repos, mon âme,
Puisqu’il te fait éprouver sa faveur.
 
5.
Ta main puissante a détourné ma mort,
Séché mes pleurs, soutenu ma faiblesse;
Sous tes yeux donc, je veux, ô Dieu, sans cesse,
Suivre la voie où je t’eus pour support.
 
PAUSE
 
6.
J’ai cru, Seigneur, c’est pourquoi j’ai parlé;
La vie, hélas ! n’est qu’une ombre, qu’un songe
Tout homme est faux, il n’est rien que mensonge,
Disait mon cœur, de ses maux accablé.
 
7.
Mais que rendrai-je à Dieu pour ses bienfaits?
Ma main prendra la coupe de louanges;
Ma voix fera, jusqu’aux climats étranges
De sa bonté retentir les effets.
 
8.
Dès ce moment je lui rendrai mes vœux,
Devant son peuple et dans son sanctuaire;
Car de tous ceux qui cherchent à lui plaire,
Les jours lui sont et chers et précieux.
 
9.
Enfin, grand Dieu, tu sais ce que je suis,
Ton serviteur, le fils de ta servante;
Bisant mes fers, tu passes mon attente,
Je veux, au moins, t’offrir ce que je puis.
 
10.
Brûlant de zèle, et soumis, à tes lois,
Je veux chanter ta gloire et ta puissance;
Et devant tous, plein de reconnaissance,
Te célébrer du cœur et de la voix.
 
11.
Dans ta maison je dirai ton honneur,
Dans ta cité, Jérusalem la sainte;
Que chacun donc, avec zèle, avec crainte,
M’aide en ce jour à louer le Seigneur.

Psautier de Genève (1729)
Bible Huguenote
Croix Huguenote

.

 

Découvrez la production musicale de la Chorale Protestante Timothée, le but étant qu’elle soit avant tout inspirée par la Parole de Dieu et à son service. Les voix accompagnées des instruments expriment la foi chrétienne et cherchent à communiquer une grâce à ceux qui l’écoutent. Les interprètes sont des membres de l’équipe de la maison d’accueil d’Anduze ainsi que des assemblées du Gard et de l’Hérault. Réunie régulièrement pour des répétitions, la chorale participe occasionnellement aux cultes et réunions d’Églises, sollicitée également à l’occasion d’événements particuliers dans les temples des Cévennes ou ailleurs. si vous souhaitez entendre et/ou acheter leurs CD,

cliquer sur le lien ci-dessous.

chants mission protestante timothée

https://www.avecdescrisdejoie.fr/

 

 

Mission Timothée Œuvre Protestante

 

 

Mission Timothée, Œuvre Protestante

Partager cet article
Repost0
16 février 2021 2 16 /02 /février /2021 18:05
Quel Ami fidèle et tendre
Quel Ami Fidèle et Tendre
nous avons en Jésus Christ
Croix Huguenote

WHAT A FRIEND WE HAVE IN JESUS

(traduction originale de la version anglaise du fameux chant)

Quel ami fidèle et tendre nous avons en Jésus Christ

Quel ami nous avons en Jésus,

Lui qui porte tous nos péchés et nos souffrances !

Quel privilège d’apporter

Tout à Dieu dans la prière !

Oh, quelle paix nous perdons souvent,

Oh, quelle douleur inutile nous supportons,

Tout ça parce que nous n’apportons pas

Tout à Dieu dans la prière !

Sommes-nous dans l’épreuve et la tentation ?

Rencontrons-nous des problèmes ?

Nous ne devrions jamais nous décourager ;

Apportez toute chose au Seigneur dans la prière.

Peut-on trouver un ami si fidèle, 

Qui partagera toutes nos peines ?

Jésus connaît toutes nos faiblesses ;

Apportez toute chose au Seigneur dans la prière.

Sommes-nous faibles et chargés,

Encombrés d’un fardeau de soucis ?

Précieux Sauveur, à jamais notre refuge.

Apportez toute chose au Seigneur dans la prière

Vos amis vous méprisent-ils, vous abandonnent-ils ?

Apportez toute chose au Seigneur dans la prière

Dans ses bras, il vous prendra et vous protégera,

Vous y trouverez le réconfort.

Sauveur béni, tu l’as promis,

Tu porteras tous nos fardeaux.

Puissions-nous toujours, Seigneur, t’apporter

Toute chose dans d’ardentes prières.

Bientôt, dans la gloire, brillante, sans nuages, 

Il n’y aura plus besoin de prier. 

L’extase, la louange et l’adoration sans fin 

Seront notre douce part là-haut.

WHAT A FRIEND WE HAVE IN JESUS

(Version Française)

Quel ami fidèle et tendre nous avons en Jésus-Christ, toujours prêt à nous entendre, à répondre à notre cri ! Il connaît nos défaillances, nos chutes de chaque jour, sévère en ses exigences, il est riche en son amour. Quel ami fidèle et tendre nous avons en Jésus-Christ, toujours prêt à nous comprendre quand nous sommes en souci ! Disons-lui toutes nos craintes, ouvrons-lui tout notre cœur, bientôt, ses paroles saintes nous rendront le vrai bonheur. Quel ami fidèle et tendre nous avons en Jésus-Christ, toujours prêt à nous défendre quand nous presse l'ennemi ! Il nous suit dans la mêlée, nous entoure de ses bras, et c'est lui qui tient l'épée qui décide des combats. Quel ami fidèle et tendre nous avons en Jésus-Christ, toujours prêt à nous apprendre à vaincre en comptant sur lui ! S'il nous voit vrai et sincère à chercher la sainteté, Il écoute nos prières et nous met en liberté. Quel ami fidèle et tendre nous avons en Jésus-Christ, bientôt, il viendra nous prendre pour être au ciel avec lui ! Suivons donc l'étroite voie en comptant sur son secours, Bientôt nous aurons la joie de vivre avec lui toujours !

 

Joseph Scriven
L'histoire derrière cet hymne

Né à Dublin, en Irlande, en 1820, Joseph Scriven, l'auteur de cet hymne émigra au Canada vers 25 ans et habita à Port Hope, dans l'Ontario. 

 

Joseph Scriven n'avait eu aucune intention ni n'avait rêvé que son poème serait publié dans un journal et deviendrait plus tard un hymne immensément aimé parmi des millions de chrétiens du monde entier.

 

Sa vie fut ponctuée de nombreuses épreuves.

 

Fiancé à une belle jeune fille et profondément amoureux l'un de l'autre, elle se noya accidentellement deux jours avant la date du mariage. 

 

Ce chagrin accompagna Joseph Scriven toute sa vie. 

 

Bien après cette épreuve très douloureuse, alors qu'il était sur le point de se marier avec Eliza Catherine (nièce d’un officier de marine en retraite, Robert Lamport Pengelly), celle ci décède après une brève maladie.

Il semble qu'il composa dans ces moments la première ébauche de ce fameux hymne, What a friend we have in Jesus (Quel ami fidèle nous avons en jésus).

C'est un message privé écrit, au même moment pour consoler sa mère malade et lointaine, par un cœur lui-même meurtri par une série de tragédies, mais proclamant la fidélité de Dieu au milieu de l'adversité, qui est devenu un hymne de confort et d'assurance pour plusieurs générations.


Vers la fin des années 1860 ou au début de la décennie suivante, il quitta le foyer des Pengelly pour s’installer dans une petite maison de Port Hope.

 

Il y prêcha dans les rues et dans les tavernes où, le midi, mangeaient les ouvriers. Il allait fréquemment lire la Bible aux hommes qui travaillaient à prolonger la ligne du Grand Tronc jusqu’à Goderich, « recueillant bien peu de reconnaissance pour la peine [qu’il se donnait] ».

 

Certains le repoussaient, l’appelant « le vieux Joe » ; mais, pour beaucoup de personnes pauvres avec qui il passait le plus clair de son temps, il était « l’homme bon », qualificatif encore utilisé pour le désigner près de 35 ans après sa mort.

 

« Homme d’une grande taille et d’un air aimable », il était fort respecté dans la région pour sa charité, sa piété, son oubli de soi et son amour indéfectible de la vérité.

 

Joseph Scriven obtint des conversions par sa prédication et son mode de vie. Il distribuait dans son entourage des poèmes et des brochures de sa composition, et, en particulier, ses Hymns and other verses, qu’il avait fait imprimer à cette fin. 

 

Beaucoup se souviennent de sa façon de prêcher, de son langage simple et sobre, dénué de toute prétention, et plus encore de ses charités, silencieuses et discrètes.

 

Il donnait facilement ce qu'il possédait, jusqu'à ses propres habits, accordant aide à celles et ceux qui en avaient besoin. Ses voisins le surnommèrent "l'homme qui scie du bois pour les pauvres et les malades qui ne peuvent payer"Pour exemple, pendant des années, il garda la vache d’une veuve de Port Hope et en livra le lait aux clients ; sciant du bois pour ceux qui ne pouvaient pas payer ; vendant sa montre apportée d’Irlande pour permettre à quelqu’un de remplacer la vache qu’il avait perdue ; et donnant aux pauvres plus que son superflu.

Mais ses actions et l'histoire de sa vie n'auraient jamais été connues s'il n'avait pas écrit ces vingt-quatre lignes pour consoler sa mère pendant une période de maladie grave. Il lui écrivit ce poème en vue de lui rappeler son ami infaillible, Jésus Christ.

 

En Irlande, sa mère venait d'éprouver une grande peine et était sérieusement malade. Ne pouvant se déplacer pour aller la voir, il lui envoya une lettre de consolation et mit dans l’enveloppe un poème qu’il avait écrit  : « En comptant sur son secours, Bientôt nous aurons la joie de vivre avec Lui toujours. Quel ami fidèle et tendre, nous avons en Jésus Christ, toujours prêt à nous entendre, à répondre à notre cri. » 

 

Les circonstances dans lesquelles fut écrit ce poème révèlent le caractère tendre et compatissant de Joseph Scriven, et les paroles de ce cantique traduisent bien le degré d'intimité et de communion d'une âme sensible ayant vécu en relation vivante avec Jésus Christ connu comme un Ami Fidèle.

 

Un ami rendant visite à la mère de Joseph alitée, apprit ainsi les circonstances de sa composition. 

 

Ce poème est resté longtemps confidentiel jusqu'au jour où il paru dans une publication qui a finalement été découverte par un avocat américain d'origine allemande, Charles C. Converse.

 

Les derniers jours de Joseph Scriven furent assombris par la maladie. Son ami et coreligionnaire James Sackville le trouva malade et le recueillit chez lui. Par une nuit chaude de 1886, Scriven quitta son lit sans déranger qui que ce fût, probablement pour aller se désaltérer à une source située non loin de là : s’étant vraisemblablement évanoui ou étant tombé, on le découvrit mort, quelques heures plus tard, dans le déversoir de la meunerie de Sackville, à quelques pieds de la source.

 

A sa mort, on lui fit ériger un monument à sa mémoire. Sur ce monument, on peut y lire le texte intégral de ce cantique avec ces mots : "A 4 miles au nord, dans le cimetière de Pengelly, repose le philanthrope, l'auteur du chef d'œuvre écrit en 1857 à Port Hope".

 

Ce cantique est encore présent dans de nombreux recueils protestants et évangéliques. 

 

Il marqua et marque encore aujourd'hui.

 

Joseph Scriven

 

Lorsque Joseph Scriven prit sa plume, il n'a pas simplement écrit que nous avons un ami en Jésus, mais mieux encore: "QUEL Ami nous avons en Jésus ..." Il y a des amis et il y a des amis, mais Jésus est l'Ami plus proche qu'un frère (Proverbes 18:24).

Colin Maxwell (Irlande)

What a Friend we have in Jesus se chante également en France sous la musique de Love Divine, all loves excelling

Que ces paroles de foi, de confiance et d’espérance, de simplicité et de douceur soient en consolation à tous ceux qui se confient en Jésus Christ. Lui Seul est Digne de notre amour et de nos louanges, qu'Il soit Glorifié par les chants de cantiques qui ne sont que des balbutiements en attendant Son Retour. 

Bible

croix-huguenote

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

Source pour la traduction du chant 

 

Partager cet article
Repost0
15 février 2021 1 15 /02 /février /2021 19:31
Children of the heavenly Father : Les enfants du Père Céleste

« Où irais-je loin de ton Esprit

et où fuirais-je loin de ta face ? »

Psaume 139:7

 

Où est Dieu ?

 

Lorsque nous étions tout petits, nous apprenions qu’Il se trouvait au ciel.

 

Ce qui était une distance bien inconcevable pour nos esprits limités.

 

Certains d’entre nous ne se sont jamais accommodés de cette idée, comme si ce ciel, Demeure de Dieu, était une planète bien éloignée de la nôtre…

 

Selon le psalmiste, Dieu n’est pas aussi loin que cela.

 

Le ciel est l’endroit où Il a élu domicile, Son Domicile Permanent, mais cela ne veut pas dire qu’Il soit limité à une partie de l’univers perceptible.

 

S’Il se trouve au ciel, la raison en est qu’Il transcende Sa Création.

 

Mais, simultanément, Il est présent à chaque partie de Sa Création; il n’y en a pas une seule qui Lui échappe, dans l’univers qu’Il a créé.

 

Il se trouve là où nous nous tenons.

 

Et ceci est pour nous une vérité bien réconfortante.

 

Dieu est présent lorsque nous nous levons le matin et Il ne nous quitte pas lorsque nous nous mettons au lit.

 

Il sait quand nous nous rendons à notre lieu de travail et Il reste à nos côtés quand c’est l’heure du jeu.

 

Il a assisté à notre naissance et, même avant, Il nous connaissait déjà par notre nom.

 

Il sera aussi proche de nous — encore plus proche — à l’heure de la grande séparation, celle de la mort, et même bien au-delà.

 

Il nous entoure et Il nous enserre de toutes parts.

 

Nous ne nous trouvons pas un seul instant en dehors de Sa Présence.

 

Sans celle-ci, nous ne pourrions respirer une seule seconde.

 

C’est ainsi parce que nous avons été créés par Lui et pour Lui.

 

Nous oublions si souvent cette loi élémentaire de la biologie !

 

Alors, c’est notre perte, nous sommes malheureux.

 

Nous sommes « morts ».

 

Il ne faut pas imputer cela à Dieu, car nous sommes, en réalité, les auteurs de ces graves troubles de l’existence.

 

Mais pour une vie dans la joie, l’espérance et la louange, nous aurons à apprendre à vivre en la Présence de Dieu.

 

Le psalmiste fit cette expérience et il nous apprend une leçon élémentaire et salutaire.

 

" Seigneur Dieu, nous désirons ardemment une vie remplie de Ta Joie, celle que donne Ta Présence, ô Seigneur et Libérateur de nos vies. Ouvre nos yeux, ceux de la Foi, à ta Présence bienveillante et secourable. Puissions-nous la chercher aujourd’hui et vivre par elle. "

Amen.

Aaron Kayayan, Pasteur Protestant Réformé

Aaron Kayayan,

Pasteur Protestant Réformé,

 

Eglise du château de Wittenberg : représentation impromptue de « Children of the Heavenly Father ». L'église du château est connue de par le fait où Martin Luther a cloué ses 95 thèses à la porte, début de la Réforme Protestante.

Les enfants du Père Céleste nichent en Toute Sécurité en Son Sein. Jamais un tel Refuge n'a été donné. Dieu nous nourrit. Dans Ses Cours Saintes, nous fleurissons. De toutes mauvaises choses, Il Porte et Epargne de Ses Bras Puissants.  Il Connaît toute peine, et ni la vie ni la mort ne rompra Sa Grâce à notre égard. Qu'Il Donne ou qu'Il Prenne, Dieu n'abandonne Jamais Ses Enfants. Son Seul But d'Amour est de les Préserver Purs et Saints. Chaque cheveu nous est compté. Louons Notre Seigneur car Notre Protecteur ne sommeille jamais, tout homme doit se rendre à la Volonté de Notre Seigneur. Les Enfants du Père Céleste en Toute Sécurité en Son Sein se rassemble et nichent en Toute Sécurité.

Refuge Protestant Children of the heavenly father


 

Karolina Sandell est en l'auteur.

Née à Fröderyd, Smaland, en Suède, elle était fille d'un Pasteur Luthérien, surnommée "La Petite Servante".

C'est assise dans son frêne préféré dans le jardin du Presbytère, que malade elle écrivit ce chant, décrivant la Sécurité en Dieu de la foule fidèle.

La première version du texte ne dit rien sur les enfants, mais bien seulement sur la foule fidèle des Chrétiens à travers l'histoire.

La première phrase commençait comme ceci :

"personne ne peut être plus en sécurité que la petite foule fidèle."

Probablement elle pensait aux martyrs de l'histoire Chrétienne.

Plus tard, un éditeur a changé son texte et l'a mis à l'image des enfants. Ainsi en Suède, ce chant est devenu celui pour et sur les enfants.

Néanmoins, il reste et demeure un encouragement et réconfort de savoir que Notre Père Céleste veille sur chacun(e) d'entre nous, un Refuge au milieu de la tempête comme dans les moments calmes.

 

Children of the Heavenly Father

Refuge Protestant
Children of the heav’nly Father
Safely in His bosom gather;
Nestling bird nor star in Heaven
Such a refuge e’er was given.
 
God His own doth tend and nourish;
In His holy courts they flourish;
From all evil things He spares them;
In His mighty arms He bears them.
 
Neither life nor death shall ever
From the Lord His children sever;
Unto them His grace He showeth,
And their sorrows all He knoweth.
 
Though He giveth or He taketh,
God His children ne’er forsaketh;
His the loving purpose solely
To preserve them pure and holy.
 
Lo, their very hairs He numbers,
And no daily care encumbers
Them that share His ev’ry blessing
And His help in woes distressing.
 
Praise the Lord in joyful numbers:
Your Protector never slumbers.
At the will of your Defender
Ev’ry foeman must surrender.
 
Bible Refuge Protestant

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La source musicale même des endroits n'engagent pas sur certains domaines Refuge Protestant du point de vue doctrinal ou autres, ces sources trouvées pour la connaissance de chants communs restent libres & responsables pour eux-mêmes de leur contenu et direction

Partager cet article
Repost0

Charles Spurgeon

" J'avoue que je donnerais à peine un penny pour tout salut que je pourrais perdre. La vie éternelle est la chose dont nous avons besoin, la Vie de Dieu, qui ne peut jamais changer ou être enlevée de nous, et c'est ce qui est donné à toutes celles et ceux qui croient en Jésus Christ."

Car, lorsque que nous étions
encore sans force,
Christ, au temps marqué,
est mort pour des impies
 (Romains 5-6)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite ?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch