Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

Jean Calvin

"Puisque Dieu, par conséquent, nous justifie par la Médiation du Christ, Il nous Acquitte, non pas par l'aveu de notre innocence personnelle, mais par une imputation de la justice ; de sorte que nous, qui sommes injustes en nous-mêmes, sommes considérés comme Justes en Jésus Christ."

 Nombres visites
depuis sa création
 
180 170

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

B. M.

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur

Facebook, Pinterest, Twitter

en cliquant sur l'un des trois liens 

ci dessous

 

Facebook suivi

Refuge Protestant Pinterest
Twitter Refuge Protestant
24 mars 2019 7 24 /03 /mars /2019 08:19
Le Seigneur est Fidèle

« Le Seigneur est fidèle, qui vous affermira et vous préservera du mal. »

2 Thessaloniciens 3.3

Les hommes sont souvent dénués de raison comme de Foi ; nous avons, hélas, à rencontrer de ces « hommes fâcheux et méchants » dont il est parlé, gens avec lesquels il est inutile de discuter, et de chercher à être en paix.

 

Leur cœur est faux et leur langue trompeuse.

 

Devons-nous nous en tourmenter ?

 

Non, tournons-nous plutôt vers le Seigneur qui, lui, est Fidèle.

 

Aucune de Ses Promesses ne nous manquera.

 

Jamais Il ne nous demandera quoi que ce soit de déraisonnable.

 

Jamais Il ne se montrera Infidèle à notre égard.

 

Notre Dieu est Fidèle.

 

C'est là notre sujet de Joie.

 

Il nous affermira tellement, que les méchants ne pourront nous faire déchoir, et nous gardera si bien qu'aucun des maux qui nous assaillent ne pourra nous causer de dommage.

 

Bienheureux sommes-nous de ne pas avoir nous-mêmes à disputer avec les hommes, mais de pouvoir nous réfugier auprès du Seigneur Jésus dont la Sympathie ne nous fera pas défaut.

 

En Lui nous trouvons un Cœur Vrai, une Âme Sûre, un Amour Inaltérable sur qui nous pouvons nous reposer.

 

Le Seigneur accomplira en nous, Ses servantes et Serviteurs, tous les desseins de Sa Grâce.

 

Ne permettons donc pas à la crainte d'effleurer seulement notre esprit.

 

Tous les hommes et tous les démons réunis ne pourront jamais nous soustraire à cette Protection Divine.

 

Que Dieu donc nous affermisse et nous préserve en ce jour !

 

Amen,

 

 

Charles Spurgeon

Charles Haddon Spurgeon,

Pasteur Baptiste Réformé

 

 

 

Bible
Croix Huguenote

 

Partager cet article
Repost0
24 février 2019 7 24 /02 /février /2019 20:10
Le Seigneur veille sur Ses Enfants Chéris

Le pauvre ne sera point oublié pour toujours,

et l’attente des affligés ne périra point à perpétuité.

Psaumes. 9 19.

 

 

 

 

La pauvreté est un dur héritage; mais ceux qui s’attendent à l’Eternel sont riches par la foi.

 

Ils savent qu’ils ne sont point oubliés de Dieu ; et s’il peut leur sembler parfois qu’ils soient négligés dans la dispense des biens terrestres, ils sont assurés qu’un temps viendra où toutes choses seront rétablies.

 

Lazare ne sera pas toujours avec les chiens à la porte du riche ; mais il trouvera sa récompense dans le sein d’Abraham.

 

Maintenant même, le Seigneur se souvient de Ses Enfants pauvres, mais Chéris.

 

« Je suis pauvre et indigent, mais le Seigneur pense moi » disait l’un d’eux dans sa détresse.

 

Les Saints dans la pauvreté ont un privilège magnifique, celui de voir le Seigneur pourvoir à tout ce qui est nécessaire à leur vie temporelle et spirituelle.

 

Ils se sentent d’autant mieux associés à Celui qui n’avait pas un lieu où reposer Sa Tête.

 

Ils attendent joyeusement Sa Venue, sachant qu’ils vont partager Sa Gloire.

 

C’est pour eux une Espérance impérissable, parce qu’elle est fondée sur Christ même ; et, parce qu’Il vit, elle vivra aussi.

 

Le Croyant pauvre chante bien des cantiques qui demeurent incompréhensibles pour le riche de ce monde.

 

C’est pourquoi, si notre lot est modeste ici-bas, pensons à la table Royale qui nous attend là-haut.

 

Amen,

 

 

 

Charles Spurgeon

Charles Spurgeon,

Pasteur Baptiste Réformé

 

 

 

 

 

Bible
Croix Huguenote

 

Partager cet article
Repost0
24 février 2019 7 24 /02 /février /2019 20:00
Citations (29)

Ces citations appartiennent à des Pères de l'Eglise, pasteurs, conducteurs, anciens, écrivains profanes ou non…. Chacune d’entre elles est une petite leçon de sagesse, ramenant toujours à l’essentiel et au principal : La Bible et son Divin Auteur qui est Dieu.

(Refuge Protestant)

 

Croix huguenote

Il faut que Jésus Christ vous reçoive tel que vous êtes. N'attendez pas un jour de plus ; allez à ce bon Sauveur tel que vous êtes... Priez toujours sans vous tourmenter de ce que vos prières sont encore très imparfaites ; n'offrez rien au Sauveur ; ne Lui promettez rien, pas même de l'aimer, ni de le servir mieux ; mais demandez-Lui tout, absolument tout, Il donne tout gratuitement à tous ceux qui ne croient pas pouvoir le payer(..) (Félix Neff)

 

 

Il n'y a pas de peste plus mortelle que pour les hommes d'être laissés à la direction de leurs propres conseils ; la seule chose qui nous reste à faire est de renoncer aux préceptes de la sagesse charnelle, et de suivre les conseils de l'Esprit Saint. (Jean Calvin)

 

 

Christ nous a donné l'incomparable privilège d'appeler Dieu Père. (R.C. Sproul)

 

 

Quelle grâce d'avoir la liberté d'invoquer Dieu ! Quelle sagesse que d'en faire bon usage ! C'est folie de recourir aux hommes, quand le Seigneur nous invite à Lui présenter nos cas à Lui-même. (Charles Spurgeon)

 

 

 

« Votre vie est cachée avec Christ en Dieu ». Elle demeure avec celui qui est la fontaine de vie. C’est pourquoi il ne faut pas que nous nous effrayions, si, regardant de tous côtés, nous ne voyions toutefois la vie nulle part, car nous sommes sauvés en espérance. (Jean Calvin) Commentaires sur Colossiens 3:3

 

 

La nature de la foi est de s’assurer et de se reposer sur les biens que nos yeux ne voient pas. La foi ne se mesure pas par le regard charnel ; elle a des yeux qui voient le royaume invisible et qui se contentent du miroir de sa Parole. (Jean Calvin)

 

 

Les principes de la Bible ne changent pas ; ils sont absolus. Les références quant au bien et au mal s'y trouvent, en dépit de tout ce que peuvent en dire les hommes. Les seuls critères véritables et sûrs quant au bien et au mal sont les principes de l'Ecriture. Le conseil de la Bible est infaillible. (J. Palmer)

 

 

Ceux qui viennent vraiment à Dieu pour la miséricorde, viennent comme des mendiants, et non comme des créanciers ; ils viennent pour la clémence, pour la grâce souveraine, et non pour quelque chose qui est dû. (Jonathan Edwards)

 

 

La foi n'a rien à voir avec les sentiments ou les impressions, les improbabilités ou les expériences extérieures. Si nous désirons associer la foi avec de telles choses, alors nous ne nous reposons plus sur la Parole de Dieu, parce que la foi n'a besoin de rien de la sorte. La foi repose sur la Parole nue de Dieu. Quand nous Le prenons à Sa Parole, le cœur est en paix. (Georg Müller)

 

 

Savoir que Dieu sait tout de moi et que pourtant il m'aime tout de même est ma consolation ultime. (R.C. Sproul)

 

 

«Si nous disons que nous n’avons pas péché, sa parole n’est pas en nous». Nous profitons de la Parole divine quand nous sommes humiliés, en sorte que gémissant sous le poids du péché, nous recourons à la miséricorde de Dieu et ne nous reposons ailleurs qu’en la bonté paternelle de Dieu. (Jean Calvin)

 

 

Vous trouverez toute la vraie théologie résumée dans ces deux phrases courtes : le salut est tout de la grâce de Dieu. La damnation est toute la volonté de l'homme. (Charles Spurgeon)

 

 

 

La moralité ne sera d'aucun secours pour tout salut éternel. (Charles Spurgeon)

 

Un accident peut m'arriver, mais rien ne peut m'arriver par accident. (Mike Evans)

 

 

Dieu, dans tous les âges, dans son tendre soin pour ses églises et ses vérités, a toujours qualifié et excité ses serviteurs pour la défense de ses précieuses vérités, contre les erreurs et les hérésies qui les ont assaillies successivement…Quand, ou en tout lieu, des erreurs venimeuses, et des hérésies mortelles se présentent, il a ses serviteurs à portée de main avec des antidotes contre eux…Ainsi le souci de la Providence, dans tous les siècles, a été aussi bien montré dans la protection de l’église contre les dangers qui ont surgi de faux frères en son sein, tout comme de ses ennemis jurés, la persécutant du dehors; et, si cela n’avait pas été le cas, les mauvaises herbes des hérésies et des erreurs auraient depuis longtemps, envahi et étouffé le blé, et rendu l’église stérile. (John Flavel)

 

Frustrer l'efficacité humaine est l'un des principaux moyens par lequel la Grâce de Dieu nous sanctifie et nous fait dépendre de Lui. (John Piper)

 

 

"Peut-être leur supplication tombera-t-elle en face de Dieu." (Jérémie 36/7). L'Ecriture dit que la prière monte et qu'elle tombe : l'un et l'autre conviennent très bien. Car la prière ne peut être bien dressée si l'homme ne monte et qu'il ne tombe. Ces choses semblent bien être contraires, mais elles s'accordent aisément, et même on ne peut pas les séparer. Car il y a deux choses nécessaires à la prière, la foi et l'humilité. Par la foi nous nous élevons à Dieu et par humilité nous sommes prosternés. Ainsi donc, la prière est élevée en haut par la foi, mais elle tombe bas en terre par humilité, parce que la crainte doit être conjointe avec la foi. Et comme la foi engendre en nos cœurs une gaieté et une joie par confiance, ainsi semblablement la conscience nous abat et prosterne. (Jean Calvin)

 

 

L'humilité n'est pas quelque chose que nous apportons à Dieu : c'est simplement le sentiment de notre absolu néant, qui s'empare de nous quand nous voyons combien il est vrai que Dieu est tout. Alors nous avons soif de disparaître pour que Dieu soit tout. (A. Murray)

 

 

Dieu juge avec Amour, les hommes avec malice. (Johan Falkberget)

 

L’amour chrétien est sans doute difficilement conciliable avec la profession de doctrines antichrétiennes ; mais la connaissance et la défense de la vérité qui ne sont pas accompagnées de l’amour chrétien n’ont que les apparences de la foi : l’orthodoxie n’est pas la piété (L. Burnier)

 

 

Naître à la Foi Chrétienne vivante enclenche une querelle permanente à l'intérieur de nous-mêmes. On doit combattre le péché, si on veut être Ami de Dieu. (John Charles Ryle)

 

 

Ce n'est pas tomber dans l'eau qui noie, mais rester dedans sans se débattre. Ce n'est pas tomber dans le péché qui condamne, mais rester dedans sans repentance. (Thomas Watson)

 

 

Quand une personne dit : "tout ce que j'ai besoin de savoir, c'est Jésus. La doctrine n'est pas importante." Nous devrions immédiatement demander en réponse : "Qui est Jésus ?". Au moment où une personne commence à répondre à cette question, la personne est inéluctablement, inévitablement impliquée dans la doctrine. (R.C. Sproul)

 

 

En regardant Jésus. Le devoir, le privilège, la sécurité, le bonheur indicible d'un croyant sont tous compris dans cette seule phrase. (John Newton)

 

 

Meurtrier de la pensée, c'est l'âge de l'amusement excessif. Tout le monde aspire à cela, comme un bébé à son hochet. Dans les années plus sobres de nos pères, hommes et femmes avaient mieux à faire que de vivre pour des sports idiots. Les épines étouffent l’âge. (Charles Spurgeon)

 

 

L'important n'est pas de savoir lire mais de savoir ce qu'on lit, de raisonner sur ce qu'on lit, d'exercer un esprit critique sur la lecture. En dehors de cela, la lecture n'a aucun sens. (Jacques Ellul)

 

 

Dieu veut que la charité mutuelle règne entre nous de telle façon que Dieu soit préféré. Il conjoint avec l’amour de Dieu l’observation de la loi, et à bon droit. Il faut que celui qui l’aime ait ses affections formées et dressées en l’obéissance de la justice. Commentaires sur 1 Jean 2-2. (Jean Calvin)

 

 

Vous êtes des mots de passe, de la recherche et de l'enseignement de ce que la Bible dit est vrai, et pas que vous voulez que la Bible soit vraie. (R.C. Sproul)  

 

 

Je ne prie pas pour que ma mort soit sans douleurs, mais pour qu'elle soit sans doutes. (John Piper)

 

 

 

 

bible
croix huguenote
Partager cet article
Repost0
23 novembre 2018 5 23 /11 /novembre /2018 19:15
Mon droit passe inaperçu devant mon Dieu ?

Pourquoi êtes vous troublés,

et pourquoi pareilles pensées

s'élèvent elles dans vos coeur ?

(Luc 24-38)

 

"Pourquoi dis tu, Jacob, pourquoi dis tu, Israël : ma destinée est cachée devant l'Eternel, mon droit passe inaperçu devant mon Dieu ?" (Esaïe 40-27)

 

Le Seigneur Prend Soin de toutes choses et la plus petite de Ses Créatures entre dans le Cercle de Sa Providence Universelle.

 

Il réserve cependant Sa Providence particulière pour Ses Saint(e)s :

 

"L'ange de l’Éternel campe autour de celles et ceux qui Le craignent, et Il les arrache au danger" (Psaume 34-8)

 

"Elle a du prix aux yeux de l’Éternel, la mort de celles et ceux qui l'aiment " (Psaume 116-15)

 

"Nous savons, du reste, que toutes choses concourent au bien de celles et ceux qui aiment Dieu, de celles et ceux qui sont appelés selon Son Dessein " (Romains 8-28)

 

Laissons nous réconforter et réjouissons nous dans le fait que, bien qu'Il soit le Sauveur de tous les hommes, Il est spécialement Le Sauveur de celles et ceux qui croient.

 

Nous faisons l'Objet de Son Attention Particulière.

 

Nous sommes le Trésor Royal qu'Il Protège comme la Prunelle de Ses Yeux.

 

Nous sommes la vigne sur laquelle Il Veille jour et nuit.

 

"Même vos cheveux sont tous comptés". (Matthieu 10-30)

 

Que la pensée de Son Amour Spécial à notre égard soit pour nous un tranquillisant spirituel, l'apaisement bienvenu de tout malheur.

 

"Je ne te délaisserai point, et Je ne t'abandonnerai point !" (Hébreux 13-5)

 

Dieu nous dit cela tout autant qu'à n'importe lequel de Ses Saints d'antan.

 

"Ne crains point ; Je suis Ton Bouclier, et ta récompense sera très grande." (Genèse 15-1)

 

Nous nous privons d'une grande consolation par notre habitude à lire les promesses comme si elles s'adressaient seulement à l'Eglise dans son entier, plutôt que de nous les approprier aussi directement pour nous mêmes.

 

Saisissons la Parole Divine par une Foi personnelle et ferme.

 

Entendons Jésus nous dire :

 

"J'ai prié pour toi, afin que ta foi ne défaille point !" (Luc 22-32).

 

Voyons Le venir, marchant sur les eaux de nos difficultés, car Il est ici et Il nous dit :

 

"Rassurez vous, c'est Moi, n'ayez pas peur !" (Matthieu 14-27)

 

Quelles Merveilleuses et Douces Paroles de Christ !

 

Puisse le Saint Esprit nous les faire ressentir comme s'adressant à nous.

 

Oublions les autres pour un instant et acceptons la Voix de Jésus comme s'adressant à nous et disons :

 

"Jésus murmure sa consolation ; je ne peux la refuser. Je vais m'asseoir à son ombre avec grand plaisir".

 

Amen,

 

 

 

 

spurgeon   

Charles Haddon Spurgeon,

Pasteur Baptiste Réformé

 

 

 

 

 

Bible (52)

Croix Huguenote

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2018 6 03 /11 /novembre /2018 21:37
La Bonté et l'Amour Infinis de Dieu sont au cœur même de Sa Nature

Qui peut mesurer la Profondeur de la Grâce de Dieu ?

 

Qui peut évaluer sa Largeur ?

 

Comme tous les autres Attributs de Dieu, Sa Grâce est Infinie.

 

Dieu est rempli d’Amour, car Dieu est Amour !

 

Dieu est rempli de Bonté !

 

La Bonté et l’Amour Infinis de Dieu sont au cœur même de Sa Nature.

 

C’est parce que « Sa miséricorde dure à jamais » que les hommes ne sont pas détruits.

 

C’est parce que « Ses compassions ne sont pas à leur terme » que les pécheurs peuvent être attirés à Lui et pardonnés ! 

 

Rappelez-vous bien cela !

 

Sinon vous pourriez tomber dans l’erreur de ne vous occuper que de la foi qui vous est nécessaire pour être sauvé, au point d’oublier que la grâce est la source même de la foi.

 

La foi résulte de l’œuvre de la grâce de Dieu en nous ! Personne ne peut confesser que Jésus est le Christ, si ce n’est par l’Esprit de Dieu.

 

« Nul ne vient à moi, a dit Jésus, à moins que le Père ne l’attire ».

 

Il en est de même de la foi, qui est le fait de s’approcher de Jésus avec confiance.

 

C’est Dieu Lui-même qui nous attire à Jésus. Le commencement et la fin du salut, c’est encore la grâce !

 

La foi, pour essentielle qu’elle soit, n’est qu’un aspect important de l’œuvre de la grâce. 

 

Nous sommes sauvés "par la Foi" mais le salut nous est donné "par Grâce". 

 

Faites résonner ces paroles comme la trompette de l’archange : « C’est par grâce que vous êtes sauvés ! »

 

Quelle bonne nouvelle pour ceux qui ne méritaient rien ! 

 

 

Amen,

 

Charles Spurgeon

Charles Spurgeon,

Pasteur Baptiste Réformé

 

 

 

Bible
Croix huguenote

 

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2018 6 03 /11 /novembre /2018 20:47
Veiller à ne pas exalter la foi au point de la mettre au-dessus de la Grâce de Dieu. 

Il faut toujours vous rappeler que la foi n’est que le canal ou l’aqueduc.

 

Elle n’est pas la source d’eau !

 

Nous devons donc veiller à ne pas exalter la foi, au point de la mettre au-dessus de la source divine de toutes les bénédictions, c’est-à-dire la Grâce de Dieu. 

 

N’idolâtrez jamais votre foi, ne la mettez pas à la place de Christ, et ne pensez jamais qu’elle est la seule source de votre Salut !

 

C’est en regardant à Jésus que nous pouvons recevoir la vie, pas en regardant à notre propre foi !

 

Certes, c’est par la foi que toutes choses nous sont possibles.

 

Mais la vraie puissance ne réside pas dans la foi.

 

C’est la Grâce qui possède la vraie puissance.

 

C’est elle qui est le vrai moteur.

 

La foi n’est qu’un moyen de transmission, qui fait bénéficier le véhicule de la puissance de ce moteur.

 

La justice de la foi n’est pas l’excellence morale de la foi, mais simplement la Justice de Jésus-Christ Lui-même, dont nous pouvons nous saisir et nous approprier par la foi.

 

La paix que nous pouvons recevoir dans notre âme ne vient pas du fait que nous contemplons les qualités de notre propre foi.

 

Mais elle vient de Celui qui est Notre Paix.

 

C’est par la foi que nous pouvons toucher le bord de Son Vêtement.

 

C’est alors que la Puissance de Jésus peut pénétrer dans notre âme ! 

 

Comprenez donc bien, cher(e) ami(e) Chrétien(ne), que ce n’est pas la faiblesse de votre foi qui va vous détruire.

 

Une main tremblante peut toujours recevoir un cadeau royal !

 

Pour que le salut de notre Seigneur puisse vous atteindre, il vous suffit d’avoir une foi pas plus grosse qu’un grain de sénevé !

 

La vraie puissance réside dans la Grâce de Dieu, pas dans votre foi.

 

Amen,

 

 

Charles spurgeon

Charles Spurgeon,

Pasteur Baptiste Réformé

 

 

 

 

 

 

Bible
Croix Huguenote

 

Partager cet article
Repost0
2 avril 2018 1 02 /04 /avril /2018 22:01
Seigneur, j’ai déjà promis et pris des résolutions, mais je n’ose plus le faire car je sais que je les transgresserai et qu’elles accroîtront ma culpabilité.

« J’ai péché contre toi seul, et j’ai fait ce qui est mal à tes yeux, en sorte que tu seras juste dans ta sentence, sans reproche dans ton jugement. » – Psaume 51:6

 

Nous avons tous entendu parler d'hommes qui ont reconnu leur culpabilité, mais qui cherchent à atténuer la gravité de leur crime et font valoir quelques raisons pour lesquelles ils ne sont pas aussi coupables qu'ils semblent l'être.

Quand le Chrétien reconnaît sa culpabilité, il n’a jamais un mot d’atténuation ou de défense en sa faveur.

Il justifie Dieu qui le condamne et approuve Sa Justice qui le châtie pour l’éternité.

Avez-vous déjà fait une telle confession ?

Vous êtes-vous déjà soumis à Dieu de cette manière ?

Ou bien avez-vous cherché à réduire votre culpabilité, à appeler vos péchés par des noms acceptables, ou parlé de vos crimes comme s’ils n’étaient que des broutilles ?

Si c’est le cas, vous n’avez pas encore senti la sentence de mort qui est en vous ; vous attendez encore, jusqu’au jour où le tocsin sonnera l’heure de votre perdition éternelle dans les flammes qui ne s’éteignent pas.

Le Chrétien ne donne en outre aucune promesse qu'il s'amendera par ses propres efforts.

Certains, quand ils font leur confession devant Dieu disent :

« Seigneur, si tu me pardonnes, je ne pécherai plus. »

Mais ceux qui se repentent devant Dieu disent plutôt :

" Seigneur, j'ai déjà promis et pris des résolutions, mais je n'ose plus le faire car je sais que je les transgresserai et qu'elles accroîtront ma culpabilité. Je ne tarderai pas à violer mes promesses, ce qui plongera mon âme plus profond en enfer. Je peux seulement dire que si Tu crées en moi un coeur pur, je T'en serai reconnaissant, et je chanterai tes louanges à jamais. Je ne peux pas promettre de vivre sans péché ou de tisser une justice qui me soit propre. Je n'ose pas promettre, Ô Père, que je ne m'égarerai pas de nouveau ".

 

 

 

Charles spurgeon

Charles Spurgeon,

Pasteur Baptiste Réformé

"Car, lorsque nous étions encore sans force, Christ, au temps marqué, est mort pour des impies. (...) Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. (...) Et non seulement cela, mais encore nous nous glorifions en Dieu par notre Seigneur Jésus-Christ, par qui maintenant nous avons obtenu la réconciliation."

Romains 5: 6,8,11

Passion selon Saint Matthieu de Jean-Sébastien Bach. 'Erbarme dich, mein Gott' de 'St Matthew Passion' (BWV 244) de JS Bach, et interprété par la Netherlands Bach Society sous la direction de Jos van Veldhoven. Solistes: Tim Mead (Alto), Shunske Sato (violon). Le texte: "Aie pitié de moi, Mon Dieu, à cause de mes larmes ! Regarde ici, mon cœur et mes yeux pleurent devant toi amèrement." Il s'agit d'une prière suivant le récit du reniement de Jésus par son disciple Pierre (Matthieu 26:69-75). La Passion de St Matthieu raconte l'histoire des derniers jours de Jésus. Jean Sébastien Bach et Christian Friedrich Henrici ont pris l'histoire racontée par saint Matthieu l'évangéliste. L'action est suspendue et les événements sont placés dans le contexte théologique, les paroles et les mélodies de la chorale venant du livre hymne luthérien et bien connues de la congrégation de Leipzig.

 

 

Bible

 

Croix huguenote

 

 

 

 

 

 

Source Courants d’eau pour mon âme. Méditations quotidiennes de Charles Spurgeon.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La source musicale même des endroits n'engagent pas sur certains domaines Refuge Protestant du point de vue doctrinal ou autres, ces sources trouvées pour la connaissance de chants communs restent libres & responsables pour eux-mêmes de leur contenu et direction

Partager cet article
Repost0
30 décembre 2017 6 30 /12 /décembre /2017 08:38
Dieu écoute

"Parce qu'elle m'importune,

dit le juge inique,

je lui ferai justice".

(Luc  18-15)

 

On oublie trop souvent que Jésus a dit :

 

"Il faut toujours prier et ne point se relâcher."

 

Le Trône de Grâce est il fermé au bout d'une heure ?

 

Notre Dieu n'a nul besoin de beaucoup de mots.

 

Un nom, un soupir, jetés avec amour à Son Coeur, c'est tout ce qu'Il Lui faut pour bénir.

 

Nous sommes à genoux, languissants, desséchés, l'effort pour "veiller dans la prière" nous fatigue.

 

Nous nous efforçons cependant pendant cinq, dix minutes ; puis, épuisés, découragés (sans profit nous semble-t-il), nous nous relevons vivement.

 

Et Jésus nous dit avec tristesse :

 

"Tu n'as donc pas pu veiller une demi-heure avec moi !"

 

L'ennemi de nos âmes nous tirait loin de Dieu et nous avons fait sa volonté.

 

Jacob cependant lutta la nuit entière, lutta jusqu'à ce que...

 

Retourne donc, mon âme, retourne !

 

Agenouille toi encore, et, si tu ne peux rien dire, eh bien ! Reste là, silencieuse et douce, respectueuse et humble, prosternée devant ton Souverain, car c'est le coeur qu'Il lui faut, bien plus que des paroles !

 

Qui sait ?... Après avoir pleuré, comme Jacob, sur ta solitude, sur ton abandon, bientôt l'aube luira aussi pour toi et changera le lieu de ta lutte en un "Péniel".

 

Quand il faut tout arrêter et qu'il faut redescendre du ciel sur la terre, doit on ainsi briser avec Son Dieu, quand Lui même nous unit étroitement à son coeur ?

 

Doit-on brusquer les mouvements de l'Esprit quand on a tant de peine à les voir apparaître ?

 

Non ! Prenons garde à ne pas le contrister.

 

Laissons lui son temps, ses méthodes, sa marche, souvent fort irrégulière, pour ne pas dire irrationnelle.

 

Que ceux qui ont des devoirs à heure fixe y courent, c'est bien !

 

Mais pourquoi ceux qui n'en ont pas ne resteraient-ils pas tant que leur coeur les y pousse ?

 

Ne fixons pas de règles au Saint Esprit ; la grâce veut être libre et confondre souvent notre orgueilleuse sagesse.

 

Viens, aquilon, souffler sur le jardin de Dieu pour en distiller les parfums, et que le Bien Aimé puisse y venir recueillir des fruits délicieux.

 

Amen,

 

 

spurgeon

 Charles Spurgeon,

Pasteur Baptiste Réformé

 

Bibles023

Croix Huguenote

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Nota  Refuge Protestant : cette méditation sur le Saint Esprit du Pasteur Spurgeon, Chrétien avant tout, baptiste et calviniste d'âme et de conviction, n'est en rien apologie à l'enseignement pentecôtiste et/ou charismatique propre à ces deux mouvements. Refuge Protestant ne soutient ni ne partage la théorie quant au parler au langue et baptême de l'esprit interprété dans de nombreuses traductions et mises en oeuvre tragiques occasionnant hélas bien souvent dérives et/ou dégâts désastreux)

 

Partager cet article
Repost0
27 décembre 2017 3 27 /12 /décembre /2017 09:54
L'amour de Christ qui surpasse toute connaissance

"L'amour de Christ qui surpasse toute connaissance"

Ephésiens 3/19

 

 

Dans Sa Douceur, Sa Plénitude, Sa Grandeur et Sa Fidélité, l'Amour de Christ surpasse toute compréhension humaine.

 

Les mots ne parviennent pas à décrire son Amour Unique et sans pareil pour les hommes.

 

Il est tellement vaste et illimité que toute description par l'homme se contente d'en toucher la surface, comme l'hirondelle effleure le miroir de l'eau mais n'y plonge pas.

 

Des profondeurs demeurent au dessous, inconnues et inimaginables.

 

C'est avec justesse qu'un cantique bien connu parle de "l'Amour du Sauveur, tel un vaste océan"...,

 

car cet Amour de Christ est effectivement incommensurable ; personne n'en a jamais atteint le fond.

 

Avant d'arriver à une juste idée de l'Amour de Jésus, nous devons comprendre qu'elle fut de toute éternité l'apogée de sa Gloire.

 

Nous devons aussi saisir les profondeurs de l'abaissement dans lesquelles Il se plongea quand Il se revêtit ici bas de la chair de l'homme.

 

Mais qui peut parler correctement de Sa Majesté ?

 

Vrai Dieu de vrai Dieu, Il régnait au plus haut des cieux.

 

C'est Lui qui créa les lieux célestes et toute leur armée.

 

Son Bras Tout Puissant soutenait les astres, et les louanges des séraphins et des chérubins l'environnaient perpétuellement.

 

Le vaste choeur des louanges de l'univers ne cessait de se répandre au pied de Son Trône.

 

Il régnait, Suprême au dessus de toutes Ses créatures, Dieu exalté au dessus de tous et béni éternellement.

 

Qui peut donc dire l'apogée de sa Gloire ?

 

Mais, à l'opposé, qui peut décrire l'abaissement auquel Il s'assujettit ?

 

Devenir homme était déjà quelque chose, mais se faire homme de douleurs surpassait de loin ce point déjà très bas.

 

Ce ne fut pas rien pour le Fils de Dieu que de souffrir, répandre Son sang et mourir.

 

Mais nous voyons encore davantage la condescendance de Son Amour en ce qu'Il accepta d'endurer une agonie aussi unique et de mourir une mort si honteuse dans le rejet de Son Père.

 

L'esprit humain le plus inspiré échoue complètement quand il essaie de sonder un tel abîme.

 

Voilà l'amour vrai !

 

Un amour qui véritablement "surpasse toute connaissance".

 

Que cet Amour emplisse notre coeur d'une gratitude pleine d'adoration, et qu'il nous conduise vers des manifestations pratiques de sa puissance !

 

Amen,

 

spurgeon rdc8

Charles Haddon Spurgeon,

Pasteur Baptiste Réformé

 

Bible

Croix Huguenote

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2017 6 28 /10 /octobre /2017 11:15
Que le charlatanisme moderne ne nous entraîne pas. Attirons à Christ, attirons par Christ (Charles Spurgeon)

Quand j’aurai été élevé de la terre,

j’attirerai tous les hommes à moi.

Jean 12/32.

 

 

Vous qui travaillez pour Dieu, prenez courage.

 

Vous craignez de ne pas pouvoir attirer à Lui un auditoire ; annoncez un Sauveur Crucifié, Ressuscité, puis Elevé au ciel.

 

C’est là le plus grand attrait qui puisse être présenté.

 

Qui vous a attirés à Christ, sinon Christ Lui-même ?

 

Qui vous attire maintenant à Lui, sinon encore Sa Personne Bénie ?

 

Si vous avez été attirés à la religion par quoi que ce soit d’autre, vous en serez bientôt détachés.

 

Mais Jésus vous a tenus et vous tiendra jusqu’à la fin.

 

Pourquoi douter de Sa Puissance pour en attirer d’autres ?

 

Allez au nom de Jésus auprès de ceux qui sont encore réfractaires, et voyez s’Il ne les attirera pas aussi ?

 

Aucune classe d’hommes n’est en dehors de cette Puissance d’Attraction.

 

Jeunes et vieux, pauvres et riches, ignorants et savants, repoussants ou aimables, tous les hommes ressentiront cette force attractive.

 

Jésus est le Seul Vrai Aimant.

 

N’en cherchons pas d’autres.

 

Ce n’est pas la musique qui attirera à Christ, non plus que l’éloquence, les cérémonies, la logique ou le bruit.

 

Jésus Lui-même veut attirer les hommes à Lui, et Il est à la hauteur de cette tâche en toute circonstance.

 

Que le charlatanisme moderne ne nous entraîne pas.

 

Mais, Ouvriers du Seigneur, agissons selon Ses Moyens Seulement.

 

Attirons à Christ, attirons par Christ et Christ attirera par vous.

 

Amen,

 

 

 

Refuge Protestant

Charles Spurgeon,

Pasteur Baptiste Réformé,

 

 

 

 

 

 

Bible
Croix Huguenote

 

Partager cet article
Repost0
28 octobre 2017 6 28 /10 /octobre /2017 08:10
La meilleure manière de vivre

Je me suis toujours proposé l’Eternel devant moi ;

puisqu’Il est à ma droite, je ne serai point ébranlé.

Psaume 16.8.

 

 

Elle est la meilleure manière de vivre.

 

Ayant l’Eternel toujours devant nous, nous avons la plus Noble des compagnies, le plus Saint des exemples, la plus Douce des consolations, la plus Puissante des influences.

 

Mais c’est là un choix déterminé à faire, et qui doit être maintenu pendant tout le cours de la vie :

 

« Je me suis proposé l’Eternel. »

 

Avoir un oeil toujours fixé sur celui de Son Maître, une oreille toujours prête à entendre Sa Voix, telle est la position normale de tout homme et de toute femme de Dieu.

 

Son Dieu est tout près de lui, remplissant son horizon, traçant le sentier de sa vie.

 

Que de folies nous seraient évitées, que de péchés nous surmonterions, combien nous déploierions de vertus et connaîtrions de joie, si nous avions l’Eternel toujours devant nous !

 

Pourquoi pas ?

 

C’est le secret de la sécurité.

 

Le Seigneur remplissant toujours nos pensées, nous éprouverions une grande tranquillité et une réelle assurance du fait de Sa Constante Proximité !

 

Il est à notre droite pour nous guider et nous aider; aussi nous ne sommes pas effrayés devant la force, la fraude ou la légèreté des hommes.

 

Quand Dieu est à notre droite, nous sommes sûrs de ne pas être ébranlés.

 

Venez seulement, ennemis de la vérité; précipitez-vous sur moi, si vous le voulez, comme une tempête.

 

Dieu me garde et me maintient; Il demeure avec moi.

 

De qui aurais-je peur ?

 

Amen,

 

 spurgeon rp2

Charles Haddon Spurgeon,

Pasteur Baptiste Réformé

 

Bible (56)

Croix Huguenote

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2015 5 02 /10 /octobre /2015 19:56
Dégringolade par le Pasteur Charles Haddon Spurgeon

Quiconque aime l’Évangile ne pourra se dissimuler que les jours sont mauvais.

 

Pourtant, nous avons la conviction solennelle que la situation dans beaucoup d’églises dépasse de beaucoup ce que l’on peut imaginer et que l’on se trouve en pleine dégringolade.

 

Lisez les journaux divers qui représentent cette école de « cette nouvelle théologie » et demandez-vous : 

 

Jusqu’où vont-ils aller ?

 

Quelle doctrine reste-il à abandonner ?

 

Quelle autre vérité vont-ils encore traîner dans la boue ?

 

Une nouvelle religion est née qui diffère du christianisme autant que l’eau du vin.

 

Dénuée de toute honnêteté morale, elle se présente comme la foi chrétienne historique, « légèrement améliorée » et, sous ce déguisement, elle usurpe des chaires qui furent construites pour la prédication de l’Évangile.  

 

On repousse la rédemption avec mépris ; on tourne l’inspiration de l’ Ecriture en dérision ; on abaisse le Saint-Esprit au simple rang d’une influence ; le châtiment du péché devient fiction, et la résurrection un mythe antique.

 

Et pourtant ces ennemis s’attendent à ce qu’on les appelle frères, que nous leur restions unis !

 

Avec la fausseté doctrinale, vient un déclin naturel de la vie spirituelle que l’on voit dans un goût pour les amusements douteux et la désertion des réunions de prière.

 

Les églises sont-elles en bonne santé lorsqu’elles n’ont plus qu’une réunion de prière squelettique par semaine ?

 

En fait, beaucoup voudraient marier l’Eglise et le théâtre, les jeux et la prière, la danse et les cultes.

 

Quand la foi ancienne disparaît, et que l’enthousiasme pour l’Évangile s’ éteint, il n’y a pas à s’étonner que les gens cherchent d’autres délices.

 

Spurgeon poursuivit, par des mots de cette nature, sa description de l’apostasie prévalente, et de la mort spirituelle qu’elle provoquait dans un grand nombre d’églises. Il exprima sa tristesse profonde devant cette situation, puis il aborda la question du chrétien qui reste en association avec ceux qui nient la Parole de Dieu.

Sa déclaration revêt autant d’importance pour aujourd’hui qu’à son époque (Arnold Dallimore) :

 

La question se pose maintenant sérieusement de savoir jusqu’où ceux qui demeurent dans la foi donnée aux saints une fois pour toutes doivent fraterniser avec ceux qui s’en détournent pour un autre évangile.

 

L’amour chrétien a ses exigences, et l’on doit éviter les divisions comme un mal grave.

 

Mais dans quelle mesure avons-nous le droit de nous unir avec ceux qui se détournent de la vérité ?…

 

Il incombe aujourd’hui aux croyants de faire preuve de prudence, et de ne pas donner leur soutien et leur encouragement à ceux qui trahissent le Seigneur.

 

Il est une chose que de surmonter les barrières des dénominations pour l’amour de la vérité… Mais il s’agit de toute autre chose que de sacrifier et d’assujettir la défense de la vérité à la prospérité et à l’unité d’une dénomination.

 

Beaucoup de gens accommodants ferment les yeux sur l’erreur… Que chaque croyant juge pour lui-même.

 

Pour notre part, nous avons renforcé notre porte et mis des verrous supplémentaires.

 

Car, sous couvert de mendier l’amitié du serviteur, il y en a qui visent à dérober le Maître.

 

Au plus fort de la controverse, Spurgeon écrivit :

 

« Le Seigneur connait le chemin que je prends, et je laisse cette affaire à son Arbitrage Divin. J’ai élevé ma protestation et souffert une perte d’amitiés, de réputation, … Mais la souffrance que cela m’a coûté, personne ne peut la mesurer. Je ne peux faire de compromis avec La Vérité de Dieu. » 

 

 

Arnold Dallimore,

Bible (134)

Croix Huguenote

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source : « Charles Spurgeon, une biographie », par A. Dallimore

Partager cet article
Repost0

Charles Spurgeon

" J'avoue que je donnerais à peine un penny pour tout salut que je pourrais perdre. La vie éternelle est la chose dont nous avons besoin, la Vie de Dieu, qui ne peut jamais changer ou être enlevée de nous, et c'est ce qui est donné à toutes celles et ceux qui croient en Jésus Christ."

Car, lorsque que nous étions
encore sans force,
Christ, au temps marqué,
est mort pour des impies
 (Romains 5-6)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite ?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch