Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

Jean Calvin

"Puisque Dieu, par conséquent, nous justifie par la Médiation du Christ, Il nous Acquitte, non pas par l'aveu de notre innocence personnelle, mais par une imputation de la justice ; de sorte que nous, qui sommes injustes en nous-mêmes, sommes considérés comme Justes en Jésus Christ."

 Nombres visites
depuis sa création
 
179 001

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

B. M.

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur

Facebook, Pinterest, Twitter

en cliquant sur l'un des trois liens 

ci dessous

 

Facebook suivi

Refuge Protestant Pinterest
Twitter Refuge Protestant
12 octobre 2021 2 12 /10 /octobre /2021 18:42
Citations (34)

Ces citations appartiennent à des Pères de l'Eglise, pasteurs, conducteurs, anciens, écrivains profanes ou non…. Chacune d’entre elles est une petite leçon de sagesse, ramenant toujours à l’essentiel et au principal : La Bible et son Divin Auteur qui est Dieu.

Croix

Les Ecritures l'emportent sur toute la sagesse humaine. (Jean Calvin)

 

 

Tous les hommes ont offensé la Justice de Dieu et méritent Son Jugement. (R.C. Sproul)

 

 

Aucun homme, s'il n'est pas régénéré, ne cherche Dieu. (R.C. Sproul)

 

 

Notre nature est si corrompue et la puissance du péché est si grande, qu'à moins que Dieu ne fasse une œuvre dans nos âmes, nous ne choisirions jamais Christ. (R.C. Sproul)

 

 

Il y a plus de Grâce dans le Seigneur Jésus qu'il n'y a de péché en vous. (Sinclair Ferguson)

 

 

Le salut vient du Seigneur, parce que Lui Seul peut l'accomplir. (R.C. Sproul)

 

 

Dieu Lui-même fournit la condition pour venir à Jésus Christ, c'est pourquoi c'est par SOLA GRATIA, par la Grâce seule, que nous sommes sauvés. (R.C. Sproul)

 

 

Le salut est par la Grâce Seule, au moyen de la Foi seule, Christ Seul. Point, fin de paragraphe, fin de discussion. (Steven Lawson)

 

 

Il n'y a rien dans cet univers dont vous ayez besoin plus désespérément que Christ. (R.C. Sproul)

 

 

J’irai dans les profondeurs une centaine de fois pour encourager un esprit abattu. Il est bon pour moi d’avoir été affligé, afin de pouvoir savoir comment dire un mot à temps à celui qui est fatigué. (Charles Spurgeon)

 

 

Le seul vrai bonheur c'est d'avoir Dieu pour Notre Dieu, Christ pour Notre Rédempteur, l'Esprit pour notre sanctificateur et consolateur. (Thomas Manton)

 

 

La doctrine de la prédestination ne devrait jamais être enseignée de manière à ce que les gens concluent, désespérés, qu'ils ne peuvent pas venir. La doctrine doit être exprimée de telle sorte que les gens comprennent que par la grâce de Dieu, ils peuvent venir. (Kevin DeYoung)

 

 

L'église n'est pas une institution pour des gens parfaits. C'est un sanctuaire pour les pécheurs sauvés par Grâce, une crèche pour que les doux enfants de Dieu soient nourris et deviennent forts. C'est la bergerie pour les brebis du Christ, la maison pour la famille du Christ. L'église est l'endroit le plus cher à nos cœurs sur terre. (Charles Spurgeon)

 

 

Beaucoup de gens (à l'intérieur et à l'extérieur de l'église) s'imaginent faussement que le but principal et le message du Christianisme sont d'amener les gens à se comporter de telle façon. Ceci cependant est une immense distorsion du message de Dieu pour nous dans la Bible. Son principal but, plutôt, pivote autour de l'événement historique complexe qui a eu lieu : que Jésus, le Messie, a été crucifié, a été enterré, ressuscité physiquement, a été vu par des centaines de personnes. A part cela, il n'y a pas de Christianisme. Ce n'est pas une philosophie morale de modification de comportement, même si cette nouvelle va certainement affecter cela. Mais sa mission se concentre sur l'actualité d'un véritable évènement qui a eu lieu et a changé le monde tout comme le lever du soleil change le ciel des ténèbres à la lumière. Jésus Christ est venu apporter le salut comme un don pour les pécheurs coupables, pas comme une récompense pour les justes, car il n'y a aucune personne qui correspond à cette description. Notre moralité est le fruit de notre union avec le Christ, non la racine. Nos bonnes œuvres ne contribuent pas à la croix du Christ, elles en découlent. Bien sûr, toute personne vivant comme la liste des péchés répertoriés en Romains 6 : 1-23  et 1 Jean 3-9  prouve qu'ils n'étaient pas unis au Christ.   (Monergism)

 

 

Si nous ne sommes pas complètement convaincus que sans Christ, nous sommes sous la malédiction éternelle de Dieu, comme ses pires ennemis, jamais nous ne nous tournerons vers Lui pour trouver un Refuge. (John Owen)

 

 

Nous n'avons aucun droit de nous présenter devant Dieu en dehors de l'œuvre achevée de Christ. (R.C. Sproul)

 

 

Dieu ne croit pas pour nous. C'est notre propre foi. Mais elle ne vient pas de nous. Elle nous a été donnée. Ce Cadeau n'est ni gagné ni mérité. C'est un Don offert par Pure Grâce. (R.C. Sproul)

 

 

Christ n'était pas coupable et ne pouvait pas être rendu coupable, mais Il a été traité comme s'Il était coupable, parce qu'Il voulait se tenir à la place des coupables. (Charles Spurgeon)

 

 

 Il n'y a pas de communion plus douce avec Christ que de lui apporter nos blessures et nos plaies. (Samuel Rutherford)

 

 

Donnons au Christ l'eau de nos larmes et Il nous donnera le vin de son Sang. (Thomas Watson)

 

 

Le réconfort du croyant dans les difficultés est de considérer que tout ce qu'il traverse est ordonné et commandé par Dieu et qu'il est entre ses mains. (Jean Calvin)

 

 

Le discernement n'est pas une question de simplement faire la différence entre le bien et le mal, mais plutôt de faire la différence entre le bien et le presque. Je ne donnerai pas un sou pour votre "amour de la Vérité" s'il n'est pas accompagné d'une haine d'erreur copieuse. Le meilleur interprète d'un livre est généralement celui qui l'a écrit. Le Saint Esprit a écrit les Ecritures (nota : Spurgeon n'encourage absolument pas la conception à la manière pentecôtiste ou charismatique auquel il est clairement opposé), allez à lui pour obtenir leur signification et vous ne serez pas induit en erreur et s'il y a quelque chose dans l'église à laquelle vous appartenez qui est contraire à la Parole inspirée, laissez cette église. (Charles Haddon Spurgeon)

 

 

Le péché rend stupide, la Grâce vous rend sage. (Steve Lawson)

 

 

Nous devons craindre Dieu non pas avec une peur servile comme celle d'un prisonnier devant son persécuteur, mais comme des enfants qui désirent ne pas déplaire à leur Père bien aimé. Nous venons à Lui avec assurance ; nous venons à Lui avec courage ; nous avons ainsi accès auprès de Lui. Nous jouissons d'une paix sainte. (Martin Luther)

 

 

Une vérité confessée par l'Eglise n'est pas un dogme simplement parce que l'Eglise la reconnaît comme telle, mais seulement parce qu'elle repose sur l'Autorité de Dieu. (Herman Bavinck)

 

 

Le légalisme n'est pas l'antidote de l'antinomianisme, et vice versa. L'Evangile de la Grâce est l'antidote pour les deux. (Rev. D. Scott Meadows)

 

 

Si nos cœurs sont endurcis par un esprit d'impénitence, nos prières sont non seulement futiles, mais elles sont d'autant plus une moquerie envers Dieu. (R.C. Sproul)

 

 

La conscience est l'espion de Dieu et le gardien de l'homme. (John Trapp)

 

 

Nous sommes un peuple dont le ROI cite notre nom quand Il prie pour nous. (R.C. Sproul)

 

 

Être saint, c'est être séparé ; mais plus encore. Le saint doit aussi s'impliquer dans un processus vital de sanctification. Nous devons nous laisser purifier jour après jour au fil d'une poursuite croissante de la sainteté. Si nous sommes justifiés, nous devons également être sanctifiés. (R.C. Sproul)

 

 

Nous vivons dans l'obligation, par mandat divin, d'étudier assidûment la Parole de dieu. Il est Notre Souverain, c'est Sa Parole, et Il commande que nous l'étudions. Un devoir n'est pas une option. (R.C. Sproul)

 

 

Dans tout ce que nous faisons, la passion motrice du Chrétien doit toujours être Soli Deo Gloria, à Dieu Seul soit la Gloire. (R.C. Sproul)

 

 

Si nous excellons dans la compréhension, nous ne devons pas abuser de ce don singulier de Dieu. (Jean Calvin)

 

 

Nous sommes tous des serviteurs. La question est de savoir qui nous servons. (R.C. Sproul)

 

Être chrétien sans prière n'est pas plus possible que d'être vivant sans respirer. (Martin Luther)

 

 

Rien n'est plus réconfortant que la Souveraineté de Dieu dans la souffrance. (R.C. Sproul)

 

 

Suivre Christ nous conduira dans les tempêtes de la vie. Mais il vaut mieux être dans des tempêtes déchaînées avec Lui que dans une fausse paix sans Lui. (Steven Lawson)

 

 

Le hasard n'est rien. Il n'a pas de pouvoir parce qu'il n'a pas d'être ; par conséquent, il ne peut exercer aucune influence sur quoi que ce soit. (R.C. Sproul)

 

 

Dieu permet à la souffrance d'entrer dans nos vies afin de nous raffiner, pour ainsi dire, afin de nous apprendre à être de plus en plus dépendants de lui. (R.C. Sproul)

 

 

La mort n'est pas un châtiment pour le Chrétien, c'est la porte de la joie sans fin. (Charles Spurgeon)

 

 

Mes chiens sont assis contre la porte et m'attendent. Et bien avant que je rentre à la maison, ils seront là. Au premier son des roues de calèche, ils élèveront leurs voix avec plaisir car leur maître rentre à la maison. Oh, si nous aimons Notre Seigneur comme les chiens aiment leurs maîtres, combien nous devrions attraper le premier son de Sa Venue, attendre, être toujours en attente, et jamais heureux jusqu'à ce que nous le voyions enfin ! (Charles Spurgeon)

 

 

Les buts, les plans et les réalisations des hommes peuvent tous disparaître comme un nuage là-bas au sommet de la montagne ; mais, comme la montagne elle-même, ce qui est de Dieu tiendra bon à tout jamais. (Charles Spurgeon)

 

 

Le seigneur rassemblera son peuple fidèle dans la paix de son royaume. Il essuiera les larmes de leurs yeux, les couronnera de gloire, les revêtira de joie, les assouvira de la douceur sans fin de ses faveurs, et les élèvera là où il est (Jean Calvin).

bible
croix
Partager cet article
Repost0
20 mars 2021 6 20 /03 /mars /2021 07:07
Citations (33)

Ces citations appartiennent à des Pères de l'Eglise, pasteurs, conducteurs, anciens, écrivains profanes ou non…. Chacune d’entre elles est une petite leçon de sagesse, ramenant toujours à l’essentiel et au principal : La Bible et son Divin Auteur qui est Dieu.

Croix

 

Je prie de tout mon cœur que Dieu éveille chacun de nous à la douceur, la beauté, la gloire de l'Évangile proclamée par le Christ. (R.C.Sproul)

 

Refuge Protestant

 

Si nous étions laissés à nous-mêmes, nous ne serions pas seulement attirés par l'idolâtrie, mais nous nous y enfoncerions entièrement. (R.C. Sproul)

 

Refuge Protestant

 

Au matin de la résurrection, nous dirons tous : "C'est bon pour moi que j'ai été affligé." Nous remercierons Dieu pour chaque tempête. (JC Ryle)

 

Refuge Protestant

 

Ce qui remplit nos dimanches remplit notre cœur pendant la semaine. Le jour du Seigneur est un palais, non une prison. C'est un cadeau magnifique qui nous permet d'éteindre toutes les machines qui démarrent les activités quotidiennes et qui nous permet de couler nos racines dans ce terrain fertile qui fait pousser les fruits dans le jardin de Dieu. (Rev. Michael Horton)

 

Refuge Protestant

 

L'essentiel de notre relation avec Dieu est fondé et enraciné dans la Grâce, dans ce que nous ne méritons pas. (R.C. Sproul)

 

Refuge Protestant

 

Le roi Jésus n'est pas une simple figure de proue de l'Église. Il est le chef de l'église ! (Rev. Andrew Smith)

 

Refuge Protestant

 

Si vous professez être Chrétien, mais que vous ne pouvez pas dire que vous n'avez pas de plus grande joie que le salut de vos enfants, vous avez raison de vous demander si vous auriez dû faire une telle profession. (Charles Spurgeon)

 

 

Refuge Protestant

 

Nous n'avons pas besoin de plus de mouvements, de plus de conférences et de plus de célébrités. Nous n'avons pas besoin de la prochaine grande chose. Ce dont nous avons besoin, c'est de plus d'églises engagées dans la manière dont les disciples ont été formés depuis que les apôtres ont implanté une église à Jérusalem il y a deux mille ans. : le ministère lent, peu spectaculaire et ordinaire de la Parole et de la Sainte-Cène, où Dieu ressuscite des pécheurs morts et crée une communion vivante de saints. (Rev. Michael Brown)

 

Refuge Protestant

 

Suivre Jésus Christ et résister à l'engouement pour les idoles de ce monde peut signifier marcher sur un chemin de solitude, de rejet et de chagrin d'amour. Mais la fin de toutes choses est proche et il y a des portes au bout de la route. Nous avons choisi la porte de l'espérance plus large car Notre Dieu est toujours avec nous. (Via @KatyvonBora)

 

Refuge Protestant

 

La première grande et première affaire à laquelle je dois m'occuper chaque jour est d'avoir mon âme heureuse dans le Seigneur. Pour moi, cela signifie une heure tranquille seul avec Dieu et Sa Parole avant que quoi que ce soit d'autre ne puisse attirer mon attention. (Georg Müller)

 

Refuge Protestant

 

Oh, remplissez le petit pouce de temps qui reste à Sa Gloire ; marchez avec Dieu ; vivez pour Dieu. Oh que chaque pensée, chaque mot, chaque action puisse être en sa faveur et à sa louange ! (Robert M. McCheyne)

 

Refuge Protestant

 

L'Eglise a toujours prospéré plus sous la persécution que sous la prospérité. Alors ces jours pourraient bien être pour nous. (Steven Lawson)

 

Refuge Protestant

 

En période d'adversité, les croyants se consolent avec le réconfort de ne souffrir que par l'ordonnance et le commandement de Dieu, car ils sont sous sa main. (Jean Calvin)

 

Refuge Protestant

 

Nous devons être reconnaissants pour les chagrins occasionnels s'ils nous préservent de la dureté chronique. (Charles Spurgeon)

 

Refuge Protestant

 

Mieux vaut être élagué pour grandir que coupé pour être brûlé. (John Trapp)

 

Refuge Protestant

 

Découvrir ce que Dieu me dit dans une période difficile est plus important que de sortir de cette période difficile. (Hudson Taylor)

 

Refuge Protestant

 

Le seul et unique remède du monde est la croix. (Charles Spurgeon)

 

Refuge Protestant

 

Ceux qui vivaient à l'époque de Noé étaient en sécurité et nourrissaient leur cœur avec des plaisirs. Il en sera ainsi dans les derniers jours : les hommes seront en sécurité dans leur luxe et se moqueront des ministres de l'Evangile. (Thomas Manton)

 

Refuge Protestant

 

Les méchants n'ont pas la Crainte de Dieu, ils s'en vont en perdition. Et de là vient qu'ils prennent tous une si grande audace, qu'ils ne cessent de faire la guerre contre Dieu, d'autant qu'ils sont enivrés d'une vaine assurance. Avec leur nonchalance ils se rendent stupides et s'endurcissent eux-mêmes. (Jean Calvin)

 

Refuge Protestant

 

Combien de fois les persécuteurs des Chrétiens furent convaincus d'en avoir à jamais fini avec le Christianisme. En réalité, c'est leur vie qui s'achevait, tandis que le Christianisme verdoyait et fleurissait encore et toujours. (x)

 

Refuge Protestant

 

La fierté est la plus grande puissance du monde, et rien de ce qui est connu de l'homme ne peut traiter le problème de la fierté. C'est pourquoi j'affirme à nouveau qu'il n'y a qu'une seule chose dans le monde en ce moment qui puisse donner la paix et l'unité, qui peut rassembler les hommes et les femmes et donner tout espoir d'une vraie paix véritable, et c'est la croix du Christ. C'est pour cela que le Chrétien s'y trouve. (Martyn Lloyd Jones)

 

Refuge Protestant

 

La loi montre la maladie. L'Evangile donne le remède. (Martin Luther)

 

Refuge Protestant

 

L'humain ne comprends pas qu'avant de vouloir sauver la planète, il faut d'abord qu'il le soit. (J-P Guichard)

 

Refuge Protestant

 

Que la prière soit adressée à Notre Seigneur comme suit : "Viens vite !"  Et demande aux pécheurs une égale mesure : "Viens au Christ !". Mélangez les deux à la fois avec sagesse et mettez le feu à tous les deux. Racontez que Christ viendra juger, puis invitez les hommes à venir à Christ. (Charles Spurgeon)

 

Refuge Protestant

 

Je mis ma confiance en Christ Seul pour mon salut ; je reçus l'assurance qu'il avait ôté mes péchés. (John Wesley)

 

 

Vous avez une dure leçon à apprendre, c'est-à-dire le mal de votre propre cœur : vous en savez quelque chose, mais il est nécessaire que vous en sachiez plus; car plus nous nous connaissons, plus nous valoriserons et aimerons Jésus et son salut. (John Newton)

 

 

L'homme qui se contente de rester assis ignorant au coin du feu, enveloppé dans ses propres affaires privées, et qui n'a aucun œil public sur ce qui se passe dans l'Église et dans le monde, est un patriote misérable et un pauvre style de chrétien. . À côté de nos Bibles et de notre propre cœur, notre Seigneur voudrait que nous étudions notre propre temps. (JC Ryle)

 

Refuge Protestant

 

L'inquiétude, c'est ne pas croire que Dieu va le faire bien, et l'amertume, c'est croire que Dieu s'est trompé. (Rev.Tim Keller)

 

Refuge Protestant

 

Tout ce que nous vivons, chaque douleur que nous endurons et chaque larme que nous versons sont importantes - pour toujours. (RC Sproul)

 

 

Quel ami nous avons en Jésus,  Lui qui porte tous nos péchés et nos souffrances ! Quel privilège d’apporter tout à Dieu dans la prière ! Oh, quelle paix nous perdons souvent, oh, quelle douleur inutile nous supportons, tout ça parce que nous n’apportons pas tout à Dieu dans la prière ! Sommes-nous dans l’épreuve et la tentation ? Rencontrons-nous des problèmes ? Nous ne devrions jamais nous décourager ; apportez toute chose au Seigneur dans la prière. Peut-on trouver un ami si fidèle, qui partagera toutes nos peines ? Jésus connaît toutes nos faiblesses ; apportez toute chose au Seigneur dans la prière. Sommes-nous faibles et chargés, encombrés d’un fardeau de soucis ? Précieux Sauveur, à jamais Notre Refuge. Apportez toute chose au Seigneur dans la prière, vos amis vous méprisent-ils, vous abandonnent-ils ? Apportez toute chose au Seigneur dans la prière. Dans ses bras, il vous prendra et vous protégera, vous y trouverez le réconfort. Sauveur béni, tu l’as promis, Tu porteras tous nos fardeaux. Puissions-nous toujours, Seigneur, t’apporter toute chose dans d’ardentes prières. Bientôt, dans la gloire, brillante, sans nuages, il n’y aura plus besoin de prier. L’extase, la louange et l’adoration sans fin seront notre douce part là-haut.  (Poème de Joseph Scriven)

 

 

Oh ! Dis tu : «Je suis un si grand pécheur, Christ n'aura pas pitié de moi.» Oh ! Vous ne connaissez pas mon bienheureux Maître ; Il est plus aimant que vous ne le pensez.  (Rev. Charles Spurgeon )

 

.

bible
croix

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2021 5 01 /01 /janvier /2021 10:34
Bonne année en Christ

En cette nouvelle année,

Refuge Protestant

vous souhaite

tous ses vœux les meilleurs.

Que la Grâce et la Paix 

dans Notre Sauveur et Seigneur Jésus Christ

vous entoure tout au long de celle ci

pour vous et vos proches.

 

Que Dieu vous bénisse !

 

Très belle et bonne année 2021 !

 

Jésus Christ est le même

hier, aujourd'hui et éternellement. 

(Hébreux 13-8)

Tasse Refuge Protestant

 

Nouvelle année, même Jésus. Il est le même hier, aujourd'hui et pour toujours. Reposez-vous et comptez sur Lui Seul.

 

Rev. Chris Larson Ligonier Ministries

Rév. Chris Larson 

Président & CEO, à Ligonier Ministries

 

 

 

 

Le principal motif d'allégresse et de joie est lorsque Dieu rétablit pour nous une pure et saine doctrine ; car aucune pénurie de froment ne devrait nous terrifier et nous alarmer autant qu'une pénurie de la Parole.

 

Jean Calvin Refuge Protestant

Jean Calvin,

Ne chanterai-je pas de tout mon cœur à Celui qui me rend si heureux ? **

Ne chanterai-je pas de tout mon cœur à Celui qui me réjouit tant ? Car je ne vois rien en toutes choses que Son Affection. Le rythme cardiaque de la vie n'est-il pas l'Amour de Mon Seigneur ? L'Amour porte de plus en plus ceux qui se donnent au service de Dieu. Toutes choses ont leur temps, mais l'Amour de Dieu est Eternel. Parce que Tu fais brûler mon cœur, parce que Tu M'aimes Tellement, Seigneur, je lève les mains vers Toi : Père, voici, je suis Ton Enfant. Donne moi Ta Grâce de Te Servir ici et maintenant ; Ô Dieu qui es Amour, je désire me tenir près de Toi toute ma vie, jusqu'à ce qu'après ce temps sur terre, je t'aime enfin pour Toujours au Ciel. Amen,

 

Lecture 

Psaumes 103, 104 & 146 / Psaume 119,96 / Ecclésiaste 3 / Psaume 103,17 / Esaïe 40, 6-8 / 1 Pierre 1,24 / Psaume 139 /Psaume 17.8; 36.8 ; 57.2 ; 61.5 ; 91.4 ; Matthieu 23:37

Reform Church

 

Tout Seigneur t'appartient **

Toutes choses sont à Toi, ô Dieu, de Toi Seul sont les bénédictions que je souhaite en prière. Ton Amour et Ta Fidélité m'entoure. Tu veux m'entourer d'Amour Sage et Tendre, et tout le bien que nous ayons jamais reçu, c'est de Toi Seul Seigneur. Tu m'as appelé à la Vie pour Ta Gloire ; Tu m'as donné Ta Parole pour mon salut ; Tu m'as guidé avec frénésie, et Tu m'as élevé une corne de salut préparée par Toi. Avant de Te demander quoi que ce soit, Tu as considéré mon besoin avant de me plaindre. Tu nous aides à porter notre fardeau, Tu nous soutiens à chaque pas, même dans les pires fléaux, Tu es Notre Dieu qui nous sauve. Ô combien Tu Connais tous mes besoins auxquels Tu réponds si fidèlement ! Tu ne donnes pas une pierre pour du pain, ni un serpent pour du poisson. Qui fuit vers Toi, que Tu n'aides pas ? Tu rends un pécheur requis* (*Demandé, exigé comme nécessaire, être conforme à ce qui est demandé pour telle chose.)  avant qu'il ne s'enfuie vers Toi.  Tu guéris ô Jésus dans Tes Plaies, Tu Réconfortes même dans le malheur, et sous tous les coups, Tu donnes Ta Paix à mon cœur. Oh quelle Gloire a été trouvée, Ta Bénédiction de Grâce envoyée aux perdus à Bethléem ! Tu m'as vaincu dans mes péchés, et Christ pour moi a porté ses blessures sur le Golgotha. Oh ! Puis-je T'aimer comme Tu M'aimes ! Qu'une Sainte Crainte me conduise, Conduis-moi comme Ton Enfant ! Daigne permettre de gagner ces Richesses de Toi que ni la rouille ni la teigne ne dévorent, et que mes sens ne soient jamais aveuglés par un vain regard ! Je T'honorerai à jamais, ô Dieu de Majesté ! O Seigneur des Seigneurs, Toi qui es La Bonté Eternelle, tout mon cœur veut T'être consacré. Que me manquerai-je, quand Ta Main me Conduit ? Il n'y a rien à désirer, à part Ta Gloire ! Amen,

 

Refuge Protestant

 

Fais-moi dès le matin entendre ta bonté ! Car je me confie en toi. Fais-moi connaître le chemin où je dois marcher ! Car j'élève à toi mon âme. (...) Auprès de toi je cherche un refuge. Enseigne-moi à faire ta volonté ! Car tu es mon Dieu. Que ton bon esprit me conduise sur la voie droite !  (Psaume 143 :8-10)*

.*Merci à Jacky Barbier pour le partage de ce verset ce 1er janvier 2021

 

 

 

Bible Huguenote
Croix Huguenote

.

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

.

 

 

** La source même des endroits n'engagent pas sur certains domaines Refuge Protestant du point de vue doctrinal ou autres, ces sources trouvées pour la connaissance de chants communs restent libres & responsables pour eux-mêmes de leur contenu et direction.

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2020 6 19 /09 /septembre /2020 18:01
Citations (32)

Ces citations appartiennent à des Pères de l'Eglise, pasteurs, conducteurs, anciens, écrivains profanes ou non…. Chacune d’entre elles est une petite leçon de sagesse, ramenant toujours à l’essentiel et au principal : Christ, la Bible et Son Divin Auteur qui est Dieu.

(Refuge Protestant)

 

Croix huguenote

Dans les préceptes de la loi, le Seigneur n'accepte que la justice parfaite, dont nous sommes privés, et se présente en exécuteur sévère des peines que nous méritons. Mais en Christ, sa face brille devant nous pleine de grâce et de douceur, alors que nous sommes de pauvres et indignes pécheurs. (Jean Calvin "Institution de la Religion Chrétienne") 

 

 

Ne confonds pas ta repentance et ta foi comme ta justice. Votre seule justice est la justice imputée du Christ. (Jonathan Song)

 

 

La foi me rappelle en même temps ma vilénie contre Dieu et sa bonté envers moi ; elle me montre que même si je ne mérite pas ma prochaine bouffée d'air, Dieu souhaite que je sois un héritier de la gloire. (John Bunyan) 

 

 

Le «Jésus moderne» est trop gentil pour affronter le péché, trop faible pour s'attaquer à l'erreur et trop impuissant pour réaliser un changement réel sans que nos agendas ne l'aident. Ce n'est pas le Christ de l'Écriture. (Rev. Dustin Benge)

 

 

La foi voit un plus grand bien en Christ que dans tous les trésors terrestres. (RichardSibbes)

 

 

Le premier auteur de toutes sortes de bien, c’est le Père qui nous plante de sa main ; et le commencement de vie est en Christ, depuis que nous commençons à prendre racine en lui. Quand il s’appelle le vrai cep, c’est comme s’il disait : ‘Je suis vraiment le cep ; les hommes se travaillent donc en vain à chercher vigueur ailleurs, d’autant qu’il ne viendra point de bon fruit d’ailleurs que des ceps qui seront produits de moi . (Jean Calvin, Commentaires sur Jean 15.1)

 

 

Chaque vent hurlant dans les tempêtes de la vie est destiné à nous rapprocher du Christ. (Steven Lawson)

 

 

Jésus est venu pour chercher et sauver ceux qui sont perdus. Il est celui qui cherche et nous sommes ceux qui le fuient. (R.C. Sproul)

 

 

Jésus-Christ atteste qu’il est aimé de son Père, en tant qu’il est le Chef de l’Eglise ; comme de fait cela nous est plus que nécessaire ; car celui qui sans le Médiateur cherche comment il est aimé de Dieu s’entortille en un labyrinthe, auquel il ne trouvera ni entrée ni issue. Pour cette raison, il nous faut dresser les yeux sur Jésus-Christ, auquel nous trouverons le témoignage et gage de l’amour de Dieu tout évident ; car l’amour de Dieu a été pleinement répandu sur lui, afin que de lui il découlât sur ses membres… Ainsi donc, nous pouvons contempler en lui comme en un miroir l’amour et la bonté paternelle de Dieu envers nous tous ; car il n’est point aimé à part, ni pour son profit particulier, mais afin de nous joindre au Père avec lui. (Jean Calvin, Commentaires sur Jean 15.9)

 

 

"En moi, dit Christ, reluit et est au vif représentée la similitude des choses que je requiers de vous ; car vous voyez bien comment je suis vraiment adonné à rendre une parfaite obéissance à mon Père, et comme je persévère en cette vocation. Lui aussi de son côté m’a aimé, non point pour un moment, ou quelque peu de temps, mais il continue perpétuellement son amour envers moi." Or cette conformité entre le Chef et les membres doit être incessamment devant nos yeux, non seulement afin que les fidèles s’étudient à se former à l’exemple du Christ, mais afin qu’ils aient bonne confiance d’être tous les jours réformés par son Esprit de bien en mieux, pour cheminer en nouveauté de vie jusqu’à la fin. (Jean Calvin, Commentaires sur Jean 15.10)

 

 

Le diable ne combat pas la religion. Il est bien trop intelligent pour ça. Il produit un christianisme contrefait, tellement ressemblant au vrai que certains chrétiens n'osent pas s'exprimer contre lui. (V. Havner )

 

 

Beaucoup d’Églises aujourd’hui ne se différencient guère des salles de spectacles ou des théâtres du monde. Voulant à tout prix être pertinentes et cool, elles imitent soigneusement les styles à la mode et les tendances de la culture populaire. (John Mac Arthur)

 

 

A ne pas offenser, beaucoup d'églises se compromettent, de tels événements sont fondés sur une philosophie pragmatique : si une chose produit l'effet désiré, alors elles la feront. Le résultat est une église d'adaptant aux pécheurs et non à Dieu, et certainement pas une église terrifiante pour les pécheurs. C'est un divertissement façonné à l'image du monde païen, où les méthodes et les stratégies prédominent sur les Écritures, la doctrine et la puissance spirituelle. Alors que le monde devient de plus en plus réfractaire à l’Évangile, l'église qui s'adapte aux pécheurs doit se compromettre de plus en plus pour demeurer attirante. En refusant de n'être offensante pour personne, elle met l'accent sur les émotions physiques au lieu de l'adoration spirituelle ; sur l'affirmation au lieu de la conviction ; sur le sentimentalisme au lieu de la théologie ; sur le divertissement au lieu de l'édification et sur la frivolité au lieu de la solennité. (John Mac Arthur)

 

 

Préserve-nous de tous les dangers auxquels nous sommes naturellement exposés, mais surtout des tentations du Diable. Ne permets pas que nous T'offensions par nos paroles, par nos actions, et par nos pensées. Que la méditation de notre cœur, que les discours de nos bouches, et que les actions de nos mains, Te soient agréables, ô Notre Grand Dieu ! Que nos cœurs soient purifiés par la Foi, et que nos yeux soient détournés des vains objets, et que nos oreilles soient fermées à toutes les séductions du monde. (Bénédict Pictet)

 

 

Si la foi n'était qu'une question de sentiments, alors lorsque les choses tournent mal et que les sentiments changent, la foi disparaîtra. Mais la foi n'est pas seulement une question de sentiments, la foi occupe tout l'homme, y compris son esprit, son intellect et sa compréhension. La foi est la réponse à la Vérité. (Martyn Lloyd-Jones)

 

 

Un homme qui est satisfait de sa propre justice ne valorise pas Christ. (Thomas Manton)

 

 

D’où vient que nous soyons justifiés par la foi ? C’est que, par elle, nous saisissons la justice du Christ, qui nous réconcilie avec Dieu. Or, nous ne pouvons saisir cette justice sans avoir aussi la sanctification… Christ ne justifie personne sans le sanctifier en même temps. Ces bienfaits sont joints par un lien permanent. Quand Christ nous illumine de sa sagesse, il nous rachète ; quand il nous rachète, il nous justifie ; quand il nous justifie, il nous sanctifie. Comme il n’est question, maintenant, que de justice et de sanctification, arrêtons-nous sur ces deux grâces. Bien qu’il faille les distinguer, elles sont inséparablement liées en Christ. Voulons-nous recevoir la justice en Christ ? Il nous faut, d’abord, posséder Christ. Or, nous ne pouvons le posséder sans être participants de sa sanctification puisqu’il ne peut pas être coupé en morceaux. Puisqu’il en est ainsi, le Seigneur Jésus ne donne jamais à quelqu’un la jouissance de ses biens sans se donner lui-même ; il les accorde avec largesse tous deux ensemble, jamais l’un sans l’autre. On voit donc combien cette formulation est vraie : nous ne sommes pas justifiés sans les œuvres, bien que ce ne soit pas par les œuvres, puisque la sanctification n’est pas moins contenue dans la participation de Christ, dans laquelle réside notre justice. (Jean Calvin - Institution de la Religion Chrétienne III, 16, 1)

 

 

Je pense que Dieu dans sa miséricorde infinie (et non dans une méchanceté implacable) nous place dans des circonstances difficiles afin que nous criions : sauve-nous, Dieu de notre salut, rassemble-nous, et retire-nous du milieu des nations, Afin que nous célébrions ton saint nom et que nous mettions notre gloire à te louer ! (Douglas Bond ) sur 1 Chroniques 16:35

 

 

Je crois que c'est le privilège du chrétien de porter toutes ses peines à son Dieu, qu'elles soient petites ou grandes. J'ai souvent prié Dieu au sujet d'une question dont vous ririez si je devais en parler. (Charles Spurgeon)

 

 

La seule façon d’avoir une reconnaissance durable, dans les bons comme dans les mauvais moments, est de demander humblement à notre Père de nous rendre reconnaissants et de lui demander chaque jour de nous rendre encore plus reconnaissants. (...)" "Que le nom de l’Éternel soit béni !" (Job 1.21) (Burk Parsons)

 

 Il est agréable de temps en temps d'avoir la possibilité d'entendre une variété de prédicateurs, mais les meilleurs et les plus grands d'entre eux ne sont que des instruments ; certains peuvent plaire à l'oreille mieux que d'autres ; mais personne ne peut atteindre le cœur plus loin que le Seigneur ne veut l'ouvrir. (John Newton)

 

 

Il est irrationnel de nier l'existence de Dieu. (R.C. Sproul)

 

 

Au matin de la résurrection, nous dirons tous: 'C'est bon pour moi que j'ai été affligé.' Nous remercierons Dieu pour chaque tempête. (JC Ryle)

 

 

Christ Roi n'est pas une simple figure de proue de l'Église. Il est LE chef de l'église. (Rév. Andrew Smith)

 

 

 

La Bible est le sceptre par lequel le Roi Céleste dirige Son Eglise. (Jean Calvin) 

 

 

Lorsque nous prions, rappelons qui nous sommes et à qui nous nous adressons. (R.C. Sproul)

 

 

Seul Dieu pourvoit aux conditions nécessaires pour qu'une personne ait la foi en Christ ; c'est pourquoi nous parlons de « sola gratia », car c'est par la grâce seule que nous sommes sauvés.  (RC Sproul)

 

Croix Huguenote
 

 

Partager cet article
Repost0
14 juillet 2020 2 14 /07 /juillet /2020 17:03
Citations (31)

Ces citations appartiennent à des Pères de l'Eglise, pasteurs, conducteurs, anciens, écrivains profanes ou non…. Chacune d’entre elles est une petite leçon de sagesse, ramenant toujours à l’essentiel et au principal : Christ, la Bible et Son Divin Auteur qui est Dieu.

(Refuge Protestant)

 

Croix huguenote

Que Dieu me permette d'avoir un seul œil et un cœur simple, désirant plaire à Dieu, faire du bien à mes semblables, et témoigner de ma gratitude envers Mon Adorable Rédempteur. (William Wilberforce)

 

 

Je désire que les gens aiment le Seigneur, non seulement pour ce qu'Il fait pour eux, mais pour qui Il Est. (R.C. Sproul)

 

 

Le matin, alors que la rosée est sur l'herbe, la Grâce se répand sur l'âme. Laissons à Dieu les matinées de nos jours et le matin de nos vies. La prière doit être la clé du jour et la serrure de la nuit. (Charles Spurgeon)

 

 

Ne craignez pas parce que votre prière est balbutiante, vos mots faibles et votre langue pauvre. Jésus peut te comprendre. (J.C. Ryle)

 

 

Le premier lien entre mon âme et Christ n'est pas ma bonté mais ma méchanceté, non pas mon mérite mais bien ma misère, non pas ma richesse mais mon besoin. (Charles Spurgeon)

 

 

Le chrétien n'est pas un homme bon. C'est un vil misérable qui a été sauvé par la Grâce de Dieu. (Martyn Lloyd-Jones)

 

 

Un pécheur ne se décide pas pour Christ ; le pécheur vole vers le Christ dans une impuissance et un désespoir absolus. (D. Martyn Loyd-Jones)

 

 

Le sentiment que la Colère de Dieu repose sur nous dote l'esprit affligé et le cœur contrit non seulement d'une vraie crainte et déplaisance, mais aussi le mortifie vraiment, tellement qu'il ne trouve rien en soi, et ainsi cherche tout son salut en la Miséricorde de Dieu. (Jean Calvin)

 

 

Dieu ne requiert des pécheurs qu'une seule chose : qu'ils implorent Sa Miséricorde, étant humiliés et abattus. Un cœur contrit est suffisant devant Dieu. (Jean Calvin)

 

 

La loi n'est jamais venue pour sauver les hommes. Il n'en a jamais été l'intention. La loi est venue à dessein pour rendre la preuve complète que le salut par les œuvres est impossible, et ainsi de conduire et pousser les élus de Dieu à compter entièrement sur le salut fini de l'Évangile. (Charles Spurgeon)

 

 

Tel est le monde : "Suivez votre cœur, croyez en vous, découvrez-vous, soyez fidèles à vous..." Tel est Christ : "Suis-moi, crois en moi, renie-toi, sois fidèle à moi." (x)

 

 

L’Évangile est ouvert à tous ; le pécheur le plus respectable n'a pas plus de droits sur lui que le pire. (D. Martyn Lloyd-Jones)

 

 

La Bible n'a aucun confort à donner à des gens qui ne sont pas chrétiens. Absolument aucun... Sauf pour les avertir de fuir la Colère à venir. (D. Martyn Lloyd-Jones)

 

 

Le pouvoir de transformer les gens ne se trouve pas dans mon témoignage personnel. Cela se trouve dans la proclamation du Christ. (R.C. Sproul)

 

 

Nous ne croyons pas pour naître de nouveau ; nous sommes nés de nouveau afin que nous puissions croire. (R.C. Sproul)

 

 

La prière n'est pas magique. Dieu n'est pas un groom céleste prêt à nos côtés et appels pour satisfaire tous nos caprices. (R.C. Sproul)

 

 

Je ne demande pas si vous savez des choses sur Lui mais connaissez-vous Dieu ? Appréciez-vous Dieu ? Est-ce que Dieu est le Centre de votre vie, l'Âme de votre être ? La Source de votre Plus Grande Joie ? Il est censé l'être. (Martyn Lloyd-Jones)

 

 

Alors que tu grandis dans la connaissance de toi-même et du Seigneur, tu apprendras à être plus méfiant de ton propre cœur. (Louis Berkhof)

 

 

Jésus nous a donné le privilège incomparable d'appeler Dieu "Père". (R.C. Sproul)

 

 

L'expérience est l'école du Seigneur, et ceux à qui Il enseigne apprennent généralement qu'ils n'ont aucune sagesse, à cause des erreurs qu'ils commettent, et qu'ils n'ont aucune force, à cause des glissades et des chutes qu'ils rencontrent. (John Newton)

 

 

 La faiblesse avec la vigilance tiendra là où la force avec trop de confiance échoue. (Richard Sibbes)

 

 

Dieu n'a pas besoin de vos bonnes œuvres, mais votre prochain en a besoin. (Martin Luther)

 

Croix Huguenote

Partager cet article
Repost0
8 juin 2020 1 08 /06 /juin /2020 19:40
Citations (30)

Ces citations appartiennent à des Pères de l'Eglise, pasteurs, conducteurs, anciens, écrivains profanes ou non…. Chacune d’entre elles est une petite leçon de sagesse, ramenant toujours à l’essentiel et au principal : Christ, la Bible et Son Divin Auteur qui est Dieu.

(Refuge Protestant)

 

Croix huguenote
Sans la doctrine de la justification par la foi seule, l'Évangile n'est pas simplement compromis, il est complètement perdu.  ( RCSproul )

 

 

Pour chaque regard sur les nouvelles, jetez dix regards sur le Seigneur Jésus Christ. (Rev. Steven Lawson)

 

 

Tant pour les incroyants que les croyants, la doctrine de l'élection est une source de grand confort inexprimable. S'il était fondé sur la justice et le mérite, tout serait perdu. Mais que l'élection fonctionne selon la Grâce, il y a de l'espoir même pour les plus misérables. (Herman Bavinck)

 

 

La plus grande injustice de la chaire chrétienne est de rendre secondaire la nécessité de réconciliation avec Dieu et primordial nos efforts humains pour concilier les uns avec les autres. (Pasteur Christopher J Gordon)

 

 

Un ami est l'une des plus grandes bénédictions sur terre. Ne me parlez pas d'argent : l'affection vaut mieux que l'or ; la sympathie vaut mieux que les terres. C 'est le pauvre homme qui n'a pas d'amis. J'en connais un qui est plus proche qu'un frère. (Proverbes 18:24) Je connais Celui qui est prêt à être votre ami pour le temps et pour l'éternité, si vous le recevez. Écoutez-moi, pendant que j'essaie de vous dire quelque chose sur Lui. L'Ami que je veux que tu saches est Jésus-Christ. Heureux est cette famille dans laquelle Christ a la place, la plus grande place ! Heureux est cette personne dont l'ami en chef est le Christ. (J.C. Ryle)

 

 

La vérité est que sans Christ il n'y a pas de bonheur dans ce monde. Lui Seul peut donner le Consolateur qui demeure Éternellement. Il est le Soleil ; sans Lui, les hommes ne se sentent jamais au chaud. Il est La Lumière ; sans Lui, les hommes sont toujours dans le noir. Il est le Pain ; sans Lui, les hommes sont toujours affamés. Il est l'Eau Vive ; sans Lui, les hommes ont toujours soif. Donnez-leur ce que vous aimez, placez-les où bon vous semble, entourez-les de tout le confort que vous pouvez imaginer, cela ne fait aucune différence. Séparé du Christ, Le Prince de la Paix, un homme ne peut pas être heureux. (J.C. Ryle)

 

 

Un homme véritablement humble est raisonnablement conscient et sensible de sa distance naturelle de Dieu, de sa dépendance envers Lui, de l'insuffisance de son propre pouvoir et de sa sagesse, et que c'est par le Pouvoir de Dieu qu'il est défendu, confirmé et prévu, qu'il a besoin de Lui ; qu'il a besoin de la Sagesse de Dieu pour le diriger et le guider, comme de Sa Force pour lui permettre de faire ce qu'il devrait faire pour Lui. (Jonathan Edwards)

 

 

Lorsque nous partons du principe que le culte est pour l’homme et que nous cherchons des moyens de le rendre agréable aux hommes et, qui plus est, à des hommes non régénérés, nous oublions le principal intéressé : Dieu. (Pasteur Luc Warnon)

 

 

Il est symptomatique d'un schéma de pensée courant dans de nombreux cercles évangéliques... que le respect de la loi a ses affinités avec le légalisme et le principe des œuvres plutôt qu'avec le principe de la Grâce. (John Murray)

 

 

Le cœur humain aujourd'hui disséqué serait tout comme le cœur humain il y a mille ans : le fiel de l'amertume dans votre poitrine est tout aussi amer que le fiel de l'amertume dans celui du vieux Simon. Nous avons dans nos cœurs la même opposition latente envers la Vérité de Dieu, et nous trouvons donc des hommes même forts en âges qui méprisent l’Évangile. (Charles Spurgeon)

 

 

Lorsque Jésus-Christ règne sur nous, nous n'avons pas seulement un Roi qui est doué de plusieurs et excellentes grâces, mais qui règne sur nous pour notre profit. Et de fait nous ne lui apportons nul profit de notre part, car nous ne pouvons ni l'augmenter, ni le diminuer. Ainsi nous voyons que nous sommes bienheureux quand Dieu dresse Son Trône Royal au milieu de nous pour nous gouverner. (Jean Calvin -Ascension, Actes 1)

 


Nous ne nous repentons pas pour que Dieu nous aime, nous nous repentons parce que Dieu nous aime.  (Burk Parsons)
 

 

Ne laissez pas vos enfants errer sans la tutelle de la Sainte connaissance, car il y a des séducteurs à l'étranger qui les tromperont s'ils le peuvent. (Charles Spurgeon)
 

 

Nous avons tous besoin de personnes dans notre vie qui nous connaissent et nous aiment et qui peuvent nous aider à voir et à confesser en nous des choses que nous ne verrions ou ne confesserions pas par nous-mêmes. (Paul David Tripp)

 

 

L'amitié authentique est cruciale, prend du temps à favoriser, doit être organique, non programmée ou forcée, n'est pas toujours facile, nécessite beaucoup de repentir, de pardon et de grâce, et est l'une des choses les plus importantes et les plus belles de la vie. (Pasteur Burk Parsons)

 

 

Combien de personnes sont venues vers nous écrasées par un monde de cruauté, de méchanceté et de laideur ? Et puis, lorsqu'ils sont reçus avec gentillesse, indulgence, pardon, service et la beauté d'un amour semblable à celui du Christ, ils sont presque incrédules. Ils ont enfin trouvé quelque chose de réel,  quelque chose au-delà de ce qu'ils ont vécu dans le passé. De belles choses se produisent lorsque la communion des saints n'est pas seulement des mots que nous confessons mais une Vérité que nous incarnons. (Craig Troxel)

 

 

« Que ma prière monte devant ta face comme l'encens, et l'élévation de mes mains comme l'offrande du soir ! » (Psaume 141 : 2)  Nos supplications sont autant d’offrandes qui montent vers Son Trône et répandent un Parfum qui Lui est agréable. Si aucune épreuve ne nous atteignait, il est vraisemblable que nous ne Lui offririons guère ces oblations. « Comme un homme que sa mère console, ainsi moi je vous consolerai ; vous serez consolés à Jérusalem. (Ésaïe 66 : 13). (Mission Protestante Timothée)

 

 

Nous devons reprendre l'enseignement du Nouveau Testament, de l'ancienne église et des réformateurs, selon lequel recevoir volontairement la discipline de Dieu est une marque distinctive de tout vrai chrétien.  (Joel Beeke)

 

 

Le ministère de Paul a été marqué par la détermination doctrinale la plus forte, la répudiation la plus claire des faux enseignements et de la vie pécheresse, le désir le plus sincère pour une restauration évangélique gracieuse et l'esprit le plus chaleureux et nourrissant. Résistez à l'envie de choisir l'un plutôt que les autres. (Nick Batzig)
 

 

Le 9 ème commandement "tu ne porteras pas de faux témoignage contre ton prochain" ne concerne pas seulement le faux témoignage devant une cour de justice en prenant en vain le nom de Dieu, mais aussi la véracité des paroles que nous prononçons tous les jours sur tel ou tel sujet.  (Eric Kayayan)

 

 

À l'époque de Sodome et Gomorrhe, ces villes exigeaient leur droit au péché. Regardez nos villes. Dieu ait pitié de nous...... (Jonathan Song)

 

 

Selon les hommes du monde, peu vont en enfer. Selon la Bible, peu vont au paradis. (J.C. Ryle)

 

 

Dieu ne peut pas être blessé par nous. C'est une folie chez les hommes de montrer leur inimitié là où ils ne peuvent pas faire de mal. Pécheur insensé ! Dieu est hors de ta portée de tir ; tes flèches sont trop courtes pour cette cible, mais les siennes sont assez longues pour toi (Stephen Charnock)

 

Croix Huguenote

 

Partager cet article
Repost0
24 février 2019 7 24 /02 /février /2019 20:00
Citations (29)

Ces citations appartiennent à des Pères de l'Eglise, pasteurs, conducteurs, anciens, écrivains profanes ou non…. Chacune d’entre elles est une petite leçon de sagesse, ramenant toujours à l’essentiel et au principal : La Bible et son Divin Auteur qui est Dieu.

(Refuge Protestant)

 

Croix huguenote

Il faut que Jésus Christ vous reçoive tel que vous êtes. N'attendez pas un jour de plus ; allez à ce bon Sauveur tel que vous êtes... Priez toujours sans vous tourmenter de ce que vos prières sont encore très imparfaites ; n'offrez rien au Sauveur ; ne Lui promettez rien, pas même de l'aimer, ni de le servir mieux ; mais demandez-Lui tout, absolument tout, Il donne tout gratuitement à tous ceux qui ne croient pas pouvoir le payer(..) (Félix Neff)

 

 

Il n'y a pas de peste plus mortelle que pour les hommes d'être laissés à la direction de leurs propres conseils ; la seule chose qui nous reste à faire est de renoncer aux préceptes de la sagesse charnelle, et de suivre les conseils de l'Esprit Saint. (Jean Calvin)

 

 

Christ nous a donné l'incomparable privilège d'appeler Dieu Père. (R.C. Sproul)

 

 

Quelle grâce d'avoir la liberté d'invoquer Dieu ! Quelle sagesse que d'en faire bon usage ! C'est folie de recourir aux hommes, quand le Seigneur nous invite à Lui présenter nos cas à Lui-même. (Charles Spurgeon)

 

 

 

« Votre vie est cachée avec Christ en Dieu ». Elle demeure avec celui qui est la fontaine de vie. C’est pourquoi il ne faut pas que nous nous effrayions, si, regardant de tous côtés, nous ne voyions toutefois la vie nulle part, car nous sommes sauvés en espérance. (Jean Calvin) Commentaires sur Colossiens 3:3

 

 

La nature de la foi est de s’assurer et de se reposer sur les biens que nos yeux ne voient pas. La foi ne se mesure pas par le regard charnel ; elle a des yeux qui voient le royaume invisible et qui se contentent du miroir de sa Parole. (Jean Calvin)

 

 

Les principes de la Bible ne changent pas ; ils sont absolus. Les références quant au bien et au mal s'y trouvent, en dépit de tout ce que peuvent en dire les hommes. Les seuls critères véritables et sûrs quant au bien et au mal sont les principes de l'Ecriture. Le conseil de la Bible est infaillible. (J. Palmer)

 

 

Ceux qui viennent vraiment à Dieu pour la miséricorde, viennent comme des mendiants, et non comme des créanciers ; ils viennent pour la clémence, pour la grâce souveraine, et non pour quelque chose qui est dû. (Jonathan Edwards)

 

 

La foi n'a rien à voir avec les sentiments ou les impressions, les improbabilités ou les expériences extérieures. Si nous désirons associer la foi avec de telles choses, alors nous ne nous reposons plus sur la Parole de Dieu, parce que la foi n'a besoin de rien de la sorte. La foi repose sur la Parole nue de Dieu. Quand nous Le prenons à Sa Parole, le cœur est en paix. (Georg Müller)

 

 

Savoir que Dieu sait tout de moi et que pourtant il m'aime tout de même est ma consolation ultime. (R.C. Sproul)

 

 

«Si nous disons que nous n’avons pas péché, sa parole n’est pas en nous». Nous profitons de la Parole divine quand nous sommes humiliés, en sorte que gémissant sous le poids du péché, nous recourons à la miséricorde de Dieu et ne nous reposons ailleurs qu’en la bonté paternelle de Dieu. (Jean Calvin)

 

 

Vous trouverez toute la vraie théologie résumée dans ces deux phrases courtes : le salut est tout de la grâce de Dieu. La damnation est toute la volonté de l'homme. (Charles Spurgeon)

 

 

 

La moralité ne sera d'aucun secours pour tout salut éternel. (Charles Spurgeon)

 

Un accident peut m'arriver, mais rien ne peut m'arriver par accident. (Mike Evans)

 

 

Dieu, dans tous les âges, dans son tendre soin pour ses églises et ses vérités, a toujours qualifié et excité ses serviteurs pour la défense de ses précieuses vérités, contre les erreurs et les hérésies qui les ont assaillies successivement…Quand, ou en tout lieu, des erreurs venimeuses, et des hérésies mortelles se présentent, il a ses serviteurs à portée de main avec des antidotes contre eux…Ainsi le souci de la Providence, dans tous les siècles, a été aussi bien montré dans la protection de l’église contre les dangers qui ont surgi de faux frères en son sein, tout comme de ses ennemis jurés, la persécutant du dehors; et, si cela n’avait pas été le cas, les mauvaises herbes des hérésies et des erreurs auraient depuis longtemps, envahi et étouffé le blé, et rendu l’église stérile. (John Flavel)

 

Frustrer l'efficacité humaine est l'un des principaux moyens par lequel la Grâce de Dieu nous sanctifie et nous fait dépendre de Lui. (John Piper)

 

 

"Peut-être leur supplication tombera-t-elle en face de Dieu." (Jérémie 36/7). L'Ecriture dit que la prière monte et qu'elle tombe : l'un et l'autre conviennent très bien. Car la prière ne peut être bien dressée si l'homme ne monte et qu'il ne tombe. Ces choses semblent bien être contraires, mais elles s'accordent aisément, et même on ne peut pas les séparer. Car il y a deux choses nécessaires à la prière, la foi et l'humilité. Par la foi nous nous élevons à Dieu et par humilité nous sommes prosternés. Ainsi donc, la prière est élevée en haut par la foi, mais elle tombe bas en terre par humilité, parce que la crainte doit être conjointe avec la foi. Et comme la foi engendre en nos cœurs une gaieté et une joie par confiance, ainsi semblablement la conscience nous abat et prosterne. (Jean Calvin)

 

 

L'humilité n'est pas quelque chose que nous apportons à Dieu : c'est simplement le sentiment de notre absolu néant, qui s'empare de nous quand nous voyons combien il est vrai que Dieu est tout. Alors nous avons soif de disparaître pour que Dieu soit tout. (A. Murray)

 

 

Dieu juge avec Amour, les hommes avec malice. (Johan Falkberget)

 

L’amour chrétien est sans doute difficilement conciliable avec la profession de doctrines antichrétiennes ; mais la connaissance et la défense de la vérité qui ne sont pas accompagnées de l’amour chrétien n’ont que les apparences de la foi : l’orthodoxie n’est pas la piété (L. Burnier)

 

 

Naître à la Foi Chrétienne vivante enclenche une querelle permanente à l'intérieur de nous-mêmes. On doit combattre le péché, si on veut être Ami de Dieu. (John Charles Ryle)

 

 

Ce n'est pas tomber dans l'eau qui noie, mais rester dedans sans se débattre. Ce n'est pas tomber dans le péché qui condamne, mais rester dedans sans repentance. (Thomas Watson)

 

 

Quand une personne dit : "tout ce que j'ai besoin de savoir, c'est Jésus. La doctrine n'est pas importante." Nous devrions immédiatement demander en réponse : "Qui est Jésus ?". Au moment où une personne commence à répondre à cette question, la personne est inéluctablement, inévitablement impliquée dans la doctrine. (R.C. Sproul)

 

 

En regardant Jésus. Le devoir, le privilège, la sécurité, le bonheur indicible d'un croyant sont tous compris dans cette seule phrase. (John Newton)

 

 

Meurtrier de la pensée, c'est l'âge de l'amusement excessif. Tout le monde aspire à cela, comme un bébé à son hochet. Dans les années plus sobres de nos pères, hommes et femmes avaient mieux à faire que de vivre pour des sports idiots. Les épines étouffent l’âge. (Charles Spurgeon)

 

 

L'important n'est pas de savoir lire mais de savoir ce qu'on lit, de raisonner sur ce qu'on lit, d'exercer un esprit critique sur la lecture. En dehors de cela, la lecture n'a aucun sens. (Jacques Ellul)

 

 

Dieu veut que la charité mutuelle règne entre nous de telle façon que Dieu soit préféré. Il conjoint avec l’amour de Dieu l’observation de la loi, et à bon droit. Il faut que celui qui l’aime ait ses affections formées et dressées en l’obéissance de la justice. Commentaires sur 1 Jean 2-2. (Jean Calvin)

 

 

Vous êtes des mots de passe, de la recherche et de l'enseignement de ce que la Bible dit est vrai, et pas que vous voulez que la Bible soit vraie. (R.C. Sproul)  

 

 

Je ne prie pas pour que ma mort soit sans douleurs, mais pour qu'elle soit sans doutes. (John Piper)

 

 

 

 

bible
croix huguenote
Partager cet article
Repost0
15 janvier 2019 2 15 /01 /janvier /2019 20:26
Citations (28)

Ces citations appartiennent à des Pères de l'Eglise, pasteurs, conducteurs, anciens, écrivains profanes ou non…. Chacune d’entre elles est une petite leçon de sagesse, ramenant toujours à l’essentiel et au principal : Christ, la Bible et Son Divin Auteur qui est Dieu.

(Refuge Protestant)

 

Croix huguenote

- Le Christ s'est mis en place, a pris le châtiment sur Lui-même et a porté le jugement à cause des pécheurs. Avec son propre sang, Il a expié les péchés qui les ont fait ennemis de Dieu et ainsi le satisfait.... On regarde Christ Seul pour la faveur Divine et l'Amour Paternel ! ... Le Christ s'appelle "le Roi de la Paix" (9:6) et "Notre Paix" (Éphésiens 2:14) parce qu'Il calme toutes les agitations de la conscience. Si nous demandons les moyens, nous devons venir au sacrifice par lequel Dieu a été apaisé. Pour quiconque n'est pas convaincu que Dieu soit apaisé par cette expiation dans laquelle le Christ a enduré sa colère ne cessera jamais de trembler. En bref, nous devons chercher la paix pour nous-mêmes dans l'angoisse du Christ Notre Rédempteur. (Jean Calvin, Institut de la Religion Chrétienne 2,16-2)

 

 

- Puisque Dieu, par conséquent, nous justifie par la médiation de Christ, il nous acquitte, non pas par l'aveu de notre innocence personnelle, mais par une imputation de sa justice ; de sorte que nous, qui sommes injustes en nous-mêmes, sommes considérés comme justes en Jésus Christ. (Jean Calvin)

 

 

- Ne doute pas de la Grâce de Christ à cause de ta détresse, mais crois qu'Il T'aime autant au sein des problèmes qu'en temps de bonheur. (Charles Spurgeon)

 

 

- Nous ne sommes pas justifiés par une profession de foi. Nous sommes justifiés par une possession. L'on ne peut aucunement manipuler cela. Seul l'Esprit Saint peut convertir. Seul l'Esprit Saint peut changer la disposition de l'âme et régénérer une personne qui est morte dans les péchés et les offenses. Nous ne pouvons pas forcer cela, et quand nous le faisons, nous mettons les gens au péril éternel lorsque nous leur donnons un faux sentiment de sécurité. Cela donne à des multitudes de personnes un faux sentiment de sécurité en pensant qu'ils sont sauvés parce qu'ils ont levé la main ou prié une prière, ou ont marché dans une allée lors d'un appel. Maintenant, tous ceux qui sont sauvés sont appelés à faire une profession de foi, mais Christ a mis en garde encore et encore et encore où beaucoup viendront le voir au dernier jour en disant : "Seigneur, Seigneur, n'ai-je pas fait ça, n'ai-je pas fait ça ? Et malheureusement Il dira : "Retirez-vous de Moi, ouvriers d'iniquité. Je ne t'ai jamais connu. (R.C. Sproul )

 

 

- Ô Mon Père, je loue Ta Connaissance Divine, qui non seulement perçoit mes iniquités, mais fournit une expiation qui me délivre de la culpabilité d'eux, avant même que je sache que je suis coupable. (Charles Spurgeon)

 

 

- Celui qui compte les étoiles et les appelle par leurs noms n'est pas en danger d'oublier Ses Propres Enfants. (Charles Spurgeon)

 

 

- Quel que soit votre crime, le Seigneur dit : "Revenez en arrière, enfants d'hommes, car J'aurai Pitié de vous." (Charles Spurgeon)

 

 

L'expiation sécurise le pardon des péchés inconnus. Son Précieux Sang nous purifie de tout péché. Que nos yeux l'aient vu et pleuré ou non, Dieu l'a vu, le Christ l'a expié, l'Esprit témoigne de Son Pardon, et nous avons donc une triple paix. (Charles Spurgeon)

 

 

- Je ne peux pas imaginer qu'il soit possible pour quiconque de recevoir le Christ comme Sauveur, et pourtant de ne pas le recevoir en tant que Seigneur. Un homme qui est vraiment sauvé par la Grâce n'a pas besoin d'être dit qu'il a des obligations solennelles de servir le Christ. La nouvelle vie en lui le lui dit. Au lieu de le considérer comme un fardeau, il se rend volontiers -corps, âme et esprit – au Seigneur qui l'a racheté, en estimant que c'est son service raisonnable. (Charles Spurgeon)

 

 

- "J'avoue que je donnerais à peine un penny pour tout salut que je pourrais perdre – la vie éternelle est la chose dont nous avons besoin, la vie de Dieu, qui ne peut jamais changer ou être enlevée de nous ; et c'est ce qui est donné à tous ceux qui croient en Jésus Christ. (Charles Spurgeon)

 

 

- Dire que la souveraineté de Dieu est limitée par la liberté de l'homme, c'est rendre l'homme souverain. (R.C. Sproul )

 

 

- La vraie repentance n'est pas forcée, mais libre. Le faux pénitent est chassé du péché par la peur, mais il l'aime toujours. Mais le vrai pénitent abandonne le péché par choix. Son cœur en est aliéné. Il ne veut plus rien avoir à faire avec ça. (Jonathan Edwards)

 

 

- L'admission dans la véritable Eglise du Christ est basée sur la régénération, non seulement sur l'affirmation d'un credo ou d'une doctrine. (John Bunyan)

 

 

- Le message de Christ n'est pas un message politique, il n'est ni un message social. Il n'est pas plus un message moral ou psychologique. Le message de Christ est un message de péché, de repentance, de pardon et de salut. (Dustin Benge)

 

 

- Aucune doctrine dans toute la Parole de Dieu n'a plus excité la haine de l'humanité que la vérité de la Souveraineté Absolue de Dieu. Certains hommes ne peuvent pas supporter d'entendre la doctrine de l'élection. Je suppose qu'ils aiment choisir leur femme, mais ils ne veulent pas que le Christ Lui, choisisse sa mariée, l'Eglise ! (Charles Spurgeon)

 

 

- Les seules personnes qui veulent changer l’Évangile sont celles qui ne sont pas transformées par l’Évangile. (Leonard Ravenhill)

 

 

- Dieu ne montrera aucune miséricorde à tout personne qui rejette Son Fils. ( Dustin Benge)

 

 

- La loi découvre la maladie. L’Évangile donne le remède. (Martin Luther)

 

 

- Par la grâce de la Croix, Dieu a séparé un peuple de la masse de l'humanité et en a fait Sa Précieuse Possession. Par cette même Grâce, Il a transformé leurs cœurs et leur a donné des affections justes. Ainsi, il est précieux pour eux, et rien de ce qu'ils désirent se compare avec lui. (Paul Washer)

 

 

- Nous devons cultiver la haine pour nos péchés en nous rappelant continuellement ce que nos péchés ont coûté à Christ sur la croix et de ce que nos péchés continuent de nous coûter.   (Guy M. Richard, Professeur de Théologie systématique au Reformed Theological Seminary Atlanta)

 

 

- Les hommes semblent penser que Dieu est sous l'obligation d'accorder le salut aux hommes coupables ; et que, s'Il en sauve un, Il doit tous les sauver. Ils parlent de droits, comme si un homme avait un droit devant le Trône de Dieu, à l'exception du droit d'être puni pour son péché. (Charles Spurgeon)

 

 

- Dans l'évangélisation moderne, cette précieuse doctrine de "régénération" a été réduite à rien de plus qu'une décision humaine de lever la main, de marcher dans une allée, ou de prier une prière de pécheur. En conséquence, une grande majorité croient qu'ils ont été "nés de nouveau" même si leurs pensées, leurs paroles et leurs actes sont une contradiction constante à la nature et à la volonté de Dieu. (Paul Washer)

 

 

-  La mort n'est pas laïque ni neutre ; la mort est inexorablement théologique et terrible. La mort est une explosion de trompette des cieux pour fuir Sodome et courir vers Jésus-Christ alors qu'il en est encore temps. La mort est un avertissement ; la mort est une invocation ; la mort est un appel à prendre Dieu au sérieux, et à nous jeter sur sa miséricorde. (Owen Strachan)

 

 

- Les gens qui vont en enfer méritent d'être là. Les gens qui vont au ciel ne méritent pas d'être là. La première est la justice, la seconde est la grâce. (Steven Lawson)

 

 

- Celui qui ne prie pas dit en son cœur : "il n'y a pas de Dieu". (John Owen)

 

 

- Il y assez de poussière sur certaines Bibles pour écrire "damnation" avec ses doigts. (Charles Spurgeon)

 

 

- L'aveuglément des mécréants n'enlève rien à la clarté de l'Evangile. (Jean Calvin)

 

 

- Le pragmatisme est une autre philosophie non chrétienne qui a trouvé son chemin dans l'église. Comme nous ne pouvons jamais savoir ce qui est vrai ou bon  selon les philosophies pragmatiques, nous devrions simplement faire "ce qui fonctionne", conçu en termes matériels. Il s'agit d'une souche importante de la philosophie américaine notamment, du moderniste John Dewey avec son athéisme et socialisme, au postmoderne Richard Rorty avec son relativisme et sa politique gauchisante. Peu de Chrétiens seraient d'accord avec ces philosophes s'ils les écoutaient, mais le pragmatisme simplifié peut être entendu constamment lors des réunions du comité de l'église, des séminaires de croissance de l'église et des livres pour les pasteurs. "Qu'est ce qui fonctionne ?" pour augmenter la fréquentation de l'église, attirer les non chrétiens, apporter plus d'argent, ou atteindre un autre but – peut surpasser toutes les considérations Théologiques, historiques et Bibliques. (Gene Edward Veith dans Reformed congregational fellowship).

 

 

- La perte du sens de la Vérité laisse pour seul repère l'émotion. (Henri Blocher)
 

 

- L’Évangile m'a sauvé de mon péché, puis il m'a sauvé de ma propre justice. (x)

 

 

- La foi nous dépouillant de notre propre sagesse, nous permet d'attendre avec espérance et calme que Dieu accomplisse sa propre oeuvre ; tandis que, au contraire, notre désir charnel va toujours devant le conseil de Dieu par sa trop grande hâte. (Jean Calvin, commentaire sur le Psaume 106-13)

 

 

- Les promesses de Dieu sont des fleurs qui pousse dans le paradis des écritures ; la méditation, comme l'abeille, aspire à leur douceur. Les promesses ne sont d'aucune utilité ni confort pour nous, jusqu'à ce qu'elles soient médités. Les roses suspendues dans le jardin peuvent donner un parfum parfumé, pourtant leur eau douce n'est distillée que par le feu. Juste comme cela, les promesses sont certes douces dans la lecture, mais l'eau de ces roses, et la quintessence des promesses, ne sont distillées dans l'âme que par la méditation. L'encens, lorsqu'il est martelé et battu, sent d'un parfum des plus doux. Méditer sur une promesse, comme le battement de l'encens, la rend de fait plus parfumée et agréable. Les promesses peuvent être comparées à une mine d'or, qui ne s'enrichit que lorsque l'or est creusé. Par la Sainte méditation, nous creusons cet or spirituel qui se cache au milieu de la promesse, et donc nous venons à être enrichis. (Thomas Watson)

 

 

- Le fondement principal de la joie et de l'allégresse est quand Dieu nous restaure la doctrine pure et saine ; car aucune pénurie de blé ne devrait nous effrayer et nous effrayer autant que la rareté de la Parole. (x)
 

 

- Dieu est le plus grand bien de la créature rationnelle, et le plaisir en Lui est le seul bonheur avec lequel nos âmes peuvent être satisfaites. Profiter pleinement de Dieu dans le ciel est infiniment mieux que les habitations et lieux les plus agréables ici. (Jonathan Edwards)

 

 

- Le culte auquel nous sommes appelés est beaucoup trop important pour être laissé aux préférences personnelles, aux caprices, ou aux stratégies de marketing. C'est le plaisir de Dieu qui est au cœur du culte. Par conséquent, notre adoration doit être informée à chaque point par la Parole de Dieu. (R.C. Sproul)

 

 

- Les hommes peuvent refuser l'assujettissement à Dieu en tant que législateur, ils peuvent secouer le joug de ses lois par la rébellion. Pourtant, ils ne peuvent se retirer de son jugement. Bien qu'ils n'auront pas Dieu pour leur législateur, pourtant ils l'auront pour leur juge. (Jonathan Edwards)

 

 

- Sois bien seul avec Dieu. Ne le rebutez pas avec un quart d'heure le matin ou le soir. Prenez le temps de bien vous familiariser avec Lui. Parlez de tout avec Lui. Répandez chaque pensée, chaque sentiment, chaque souhait, les plans et les doutes devant Lui. Il veut converser avec Ses Créatures. Ses Créatures ne veulent-elles pas discuter avec Lui ? Il veut et désire, non simplement être en "bons termes" avec vous, si on peut utiliser la phrase de l'homme, mais être intime avec vous. Voulez-vous décliner l'intimité et n'être satisfait que de votre simple connaissance ? Quoi donc ? Intime avec le monde, avec nos amis, nos voisins, mais pas avec Dieu ? Mauvais et folie de préférer l'argile au potier, le marbre au sculpteur, cette petite terre et ses petites créatures au Puissant Créateur de l'univers, le Grand " tout et en tout" ! (Horatius Bonar d'après le sermon "suivre l'Agneau").

 

 

- Ce n'est pas à moi de me lever et de me rebeller contre les souhaits de Dieu. S'il est Mon Père, laissez moi prendre note de ses ordres, et laissez moi lui obéir. S'il a dit : "Fais le", laissez moi le faire, non pas parce que je le redoute, mais parce que je l'aime. Et s'Il m'interdit de faire quoi que ce soit, laissez moi l'éviter. (Charles Spurgeon, d'après le sermon sur la Paternité de Dieu)

 

 

- Dieu donne son Gracieux Salut aux gens qu'Il considère comme perdus et condamnés, comme ceux qui n'ont aucune prétention sur Lui, à qui rien que Sa Libre Faveur peut apporter la délivrance. Il les sauve non pas parce qu'Il perçoit qu'ils ont fait quelque chose de bien, ou ont des traits de caractère d'espoir, ou des résolutions pour aspirer à quelque chose de mieux mais simplement qu'Il est Miséricordieux et ravi d'exercer Sa Grâce et de manifester sa Libre Faveur et Amour. (Charles Spurgeon)

 

 

- Si votre désir de la Parole de Dieu est parti, faites ce que vous pouvez : Repentez vous. Dites Lui que vous êtes désolé et triste que votre désir pour Sa Parole Sainte soit mort. Demandez-Lui de vous donner et redonner envie, combien même que vous puissiez à peine rassembler la volonté de demander. Il est Miséricordieux. (John Piper)

 

 

- Dieu est aussi sévère et inflexiblement juste envers le péché comme s'il n'avait jamais pardonné l'iniquité, et pourtant, il pardonne aux pécheurs par le Christ Jésus aussi librement et pleinement que s'il n'avait jamais puni une transgression. (Charles Spurgeon)

 

 

- Je dirai, pour en faire une pâle analogie, que mon amour pour mes enfants est, dans une certaine mesure, immuable, qu'importe ce qu'ils font. Ils savent bien, d'un autre côté, qu'ils doivent demeurer dans mon amour. Si mes enfants dépassent l'heure du couvre-feu sans aucune raison valable, ils récolteront -au mieux- de sévères remontrances et des sanctions restrictives. Il m'est inutile de leur rappeler que je le fais parce que je les aime. Car, c'est le cas. Mais la manifestation de mon amour pour eux lorsque je les gronde, lorsque je les emmène dîner dehors, lorsque j'assiste à l'un de leurs concerts, lorsque j'emmène mon fils à la pêche, ma fille en excursion, ou que sais-je, s'exprime différemment dans chaque configuration. Cependant, dans le dernier cas, ils auront davantage l'impression qu'ils demeurent dans mon amour, et non qu'ils subissent ma colère. (Donald Arthur Carson 

 

 

- La prière est un bouclier pour l'âme, un sacrifice à Dieu et un fléau pour Satan. (John Bunyan)

 

 

- Tous les progrès dans la piété est l'oeuvre secrète de l'esprit. (Jean Calvin)

 

 

- Il y a quelque chose de réjouissant à un esprit justifié de savoir que Dieu a tout l'honneur dans notre salut, et nous n'en avons pas ; de savoir que l'honneur de Dieu n'est pas violé, mais au contraire, brille plus illustre, de savoir qu'en Dieu la loi n'est pas blessée, mais amplifiée et rendue honorable, de savoir que nous sommes en sécurité, et que Dieu a toute la gloire. (Robert Murray M)

 

Croix Huguenote

 

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2018 7 21 /10 /octobre /2018 07:10
Citations (26)

Ces citations appartiennent à des Pères de l'Eglise, pasteurs, conducteurs, anciens, écrivains profanes ou non…. Chacune d’entre elles est une petite leçon de sagesse, ramenant toujours à l’essentiel et au principal : La Bible et son Divin Auteur qui est Dieu.

(Refuge Protestant)

 

Croix huguenote

 

Il n'y a pas de plus grande situation que celle de vos genoux en sachant que Dieu a appelé tous les péchés que vous avez commis. (R.C. Sproul)

 

 

Les fondements de votre justification sont les œuvres parfaites de Jésus-Christ. Nous sommes sauvés par les œuvres, mais elles ne sont pas les nôtres. (R.C. Sproul)

 

 

Si nous n'utilisons pas la loi dans la proclamation de l'Evangile, nous allons remplir l'église de faux convertis. (Martin Luther)

 

 

Semblable à la lune, qui n'éclaire que lorsqu'elle reflète le soleil, l'Ancien Testament n'est porteur de lumière spirituelle, que lorsqu'il est rétro-éclairé par la Révélation de Jésus Christ. (Pasteur Guilhem Jaussaud)

 

 

La certitude de la foi est une science, mais qui est apprise par la maîtrise du Saint-Esprit et non par la subtilité de l’entendement humain. Commentaire sur Ephésiens 3:19 (Jean Calvin)

 

 

Un Dieu qui est tout amour, toute grâce, toute miséricorde, aucune souveraineté, aucune justice, aucune sainteté, aucune colère, c'est une idole. (R.C. Sproul)

 

Au cœur de la théologie réformée, cet axiome retentit : la régénération précède la foi. (R.C. Sproul)

 

 

Crois et tu comprendras, la foi précède, l'intelligence suit. (Augustin d'Hippone)

 

C'est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et Cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie (Ephésiens 2 : 8-9)  

 

 

Oh, si les hommes pouvaient avoir de l’appétit pour la Parole de Dieu ! Car celui qui a faim et qui voit un bon plat devant lui n’a pas besoin d’être enseigné pour apprendre à manger. (Charles Spurgeon) 

 

 

En dehors de la foi -qui est illumination de l'esprit par l'Esprit divin à travers l'auto révélation de Dieu dans sa Parole- impossibilité de le connaître. L'idée de Dieu devient à la fois obsessionnelle et aveuglante, mais jamais illuminatrice. (Eric Kayayan)

 

 

Aucun pécheur n'a jamais été sauvé en donnant son coeur à Dieu. Ce n'est pas en donnant que nous sommes sauvés, mais en recevant le cadeau de Dieu. (Arthur Walkington Pink)

 

 

Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. (Romains 5:8)

 

 

Un homme est justifié par la foi quand, en dehors de la justice des œuvres, il s'empare par la foi de la justice de Christ, et vêtu par elle, il est présenté à la cour de Dieu non pas comme un pécheur mais comme un homme juste. (Jean Calvin)

 

 

Puisque Dieu, par conséquent, nous justifie par la médiation du Christ, il nous acquitte, non pas par l'aveu de notre innocence personnelle, mais par une imputation de la justice ; de sorte que nous, qui sommes injustes en nous-mêmes, sommes considérés comme justes en Jésus Christ. (Jean Calvin)

 

 

Nous croyons que, par le sacrifice unique que le Seigneur Jésus a offert sur la croix, nous sommes réconciliés avec Dieu, afin d'être tenus pour justes devant lui et considérés comme tels. Nous ne pouvons, en effet, lui être agréable et participer à son adoption que s'il nous pardonne nos fautes et les ensevelit. Nous affirmons donc que Jésus Christ est notre intégrale et parfaite purification, qu'en sa mort nous avons une totale réparation pour nous acquitter de nos forfaits et des iniquités dont nous sommes coupables, et que nous ne pouvons être délivrés que par ce moyen. (Confession de La Rochelle, article 17)

 

 

Jésus par ton sang précieux, Enlève mon iniquité ! Regarde moi du haut des cieux, dis-moi que Tu m’as pardonné... Oh ! Le fardeau de mon péché Dieu Très Saint est trop grand pour moi ! Je veux en être délivré.  Révèle-Toi Jésus ! Sois ma délivrance, Seul Tu peux calmer ma souffrance ! J’ai longtemps erré cœur rebelle, mais j’entends Ta Voix qui m’appelle, au pied de Ta croix. Maintenant, tout confus, brisé, je me rends. Oh ! Jésus Ton Sang Précieux, a lavé mon iniquité. Oui, Tu m’as répondu des Cieux, Ton Amour m’a Tout Pardonné. Je Te contemple et je puis croire, qu’en Toi j’ai Complète Délivrance. Au pied de Ta croix, maintenant, je me relève triomphant. Blanc, plus blanc que neige, lavé dans le Sang de l’Agneau, mon cœur est plus blanc que la neige !  (H.S. Perkins)

 

 

Il me semble qu’Ambroise a donné un très bon exemple de cette justice en évoquant la bénédiction de Jacob. Jacob, qui ne pouvait pas bénéficier du droit d’aînesse, a simulé la personne de son frère en portant son vêtement imprégné de sa bonne odeur; et il s’est rendu auprès de son père pour recevoir la bénédiction à la place d’autrui. Ainsi nous devons nous cacher en Christ, notre frère aîné, afin de bénéficier de sa justice devant la face de notre Père céleste. Telle est bien la vérité. Pour comparaître devant Dieu et être sauvé, il faut que nous ayons la bonne odeur du Christ et que nos vices soient ensevelis sous sa perfection. (Jean Calvin à propos  d’Ambroise sur Jacob et la vie heureuse)

 

Dire que la Souveraineté de Dieu est limitée par la liberté de l'homme, c'est rendre l'homme souverain. (RC Sproul)

 

 

Si Dieu n'est pas Souverain, alors Dieu n'est pas Dieu. (R.C. Sproul)

 

 

Enlevez Christ des Ecritures et il ne reste plus rien. (Martin Luther)

 

 

J'ai vécu jusqu'à présent comme un pauvre pécheur, et je croix bien mourir en en étant un. N'ai-je donc rien gagné ? Oui, j'ai gagné ce dont j'aurais aimé me passer ! Ces preuves accumulées de la tromperie et de la méchanceté désespérante de mon cœur, comme je l'espère par la bénédiction du Seigneur, m'ont, dans une certaine mesure, appris à savoir ce que je veux dire quand je dis : "Voici, je ne suis rien..." J'avais honte de moi-même, quand j'ai commencé à le chercher, j'ai encore plus honte maintenant. (John Newton)

 

 

Dans la souffrance, mon cœur est pressé, ainsi je vois à quel point ce qui en ressort est noir et puant. ( Pasteur Raphaël Charrier)

 

La Bible est un miroir pour nous montrer nos péchés ; et le sang de Christ est une fontaine pour les nettoyer. (Thomas Watson)

 

 

Penser que je mérite le Paradis est le signe le plus sûr que je n'ai rien compris à l'Evangile. C'est par la grâce que nous sommes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de nous, c'est le don de Dieu (Ephésiens 2-8)  (Sinclair Ferguson)

 

 

Il n'y a que deux seules façons de mourir. Nous pouvons mourir dans la Foi ou nous pouvons mourir dans nos péchés. (R.C. Sproul)

 

 

Personne n'a jamais été sauvé par une profession de foi. Vous devez posséder la Foi. (R.C. Sproul)

 

 

L'Evangile est seulement une bonne nouvelle, quand on comprend la mauvaise nouvelle. (R.C. Sproul)


 

 

Ceux qui veulent prouver par arguments aux incrédules, que l'Ecriture est de Dieu, sont inconsidérés. En effet, cela ne se connaît que par la Foi. (Institution de la Religion Chrétienne I, VIII, 12) (Jean Calvin)

 

 

Nos âmes ne peuvent pas sortir de la fange du péché parce qu'elles sont mortes. Le salut ne vient pas à ceux qui crient : «Montrez-moi le chemin du ciel», mais à ceux qui pleurent, «Emmenez-moi là car je ne peux pas.» (R.C. Sproul)

 

 

Si je pouvais vous convertir tous, toute autre personne pourrait vous déconvertir. Ce que tout homme peut faire, un autre homme peut tout autant l'annuler. C'est seulement ce que Dieu fait qui est respectueux. (Charles Spurgeon) 

 

« Dieu remet à l’homme le péché, et le justifie par miséricorde. Autant il y a de justes sur la terre, autant il y a de compassions dans le ciel ; car personne n’est sauvé par ses oeuvres. Nul ne peut se glorifier en lui-même, et si en présence de Dieu on demandait à tous les justes : Avez-vous été sauvés par notre propre force ? Tous s’écriraient d’une voix : Non pas à nous, Seigneur ! mais à ton nom, donne gloire ! – C’est pourquoi, ô Dieu ! je cherche ta miséricorde et je ne t’apporte pas ma justice; mais quand par grâce tu me justifies, alors ta justice m’appartient, car la grâce est la justice de Dieu. Aussi longtemps, ô homme ! que tu ne crois pas, tu es à cause du péché privé de la grâce. O Dieu ! sauve-moi par ta justice, c’est-à-dire par ton Fils, qui seul est trouvé juste parmi les hommes ! » (Savonarole, Meditationes in Psalmos, Prediche sopra il Salmo : « Quam bonus Israel »)

 

 

Miséricorde insondable, Dieu peut-Il tout pardonner ? Absoudre un si grand coupable, et mes péchés oublier ? Longtemps j'ai loin de Sa Face provoqué Son Saint Courroux, fermé mon cœur à Sa Grâce, blessé le Sien devant tous. Jésus je viens à toi tel que je suis sans rien à moi. Ô Jésus à Toi je cède, je veux être libéré de tout péché qui m'obsède, être à jamais délivré. Jésus je viens à Toi tel que je suis Prends moi. Plus de doute, mon fardeau est enlevé ! Pour le Ciel je suis en route, heureux pour l’Éternité. (Armée du Salut)

 

 

 

Cependant que Dieu nous laisse en notre sens, nous sommes si brutaux que rien plus, et ne nous faudra que bien peu de choses pour nous rendre hébétés et n’entendrons rien à l’Ecriture combien qu’on l’expose par le menu. Il faut donc que cette intelligence vienne de Dieu qui nous la donne par sa pure bonté. car combien que nous ayons l’Ecriture et qu’on nous la expose, c’est comme si le soleil luisait et que nous fussions tous aveugles. Que reste-t-il donc sinon que nous prions Dieu qu’il subvienne à notre ignorance. (Commentaire sur Ephésiens 1-13)  (Jean Calvin)

 

 

La Foi c'est le simple fait d’avoir une espérance, de savoir que son avenir est assuré, qu’il sera éternellement auprès de Dieu et qu’il est réconcilié avec Dieu. De là, tout ceci change sa perspective dans sa manière de vivre. Il ne vit plus pour plaire à lui-même, mais il vit pour plaire à Dieu. Devenir chrétien n’est pas simplement acquérir une assurance tout risque pour ne pas être sous la sanction de Dieu, mais c’est aussi accepter un changement de propriétaire : Dieu devient le maître. Racheté et sauvé, désormais un chrétien travaille, œuvre, vit pour plaire à Dieu et non plus à lui-même. (Mike Evans)

 

Chaque être humain vit en tant que créature moralement responsable devant Dieu. (x)

 

 

Un évangile qui offre le merveilleux cadeau d'une vie nouvelle sans la conviction du péché n'est pas de Dieu. (Martyn Lloyd Jones)

 

 

Il a vu à l'avance toutes mes chutes, tous mes péchés, toutes mes récidives. Pourtant, Christ a fixé Son Cœur en ma faveur. (Arthur W.Pink)

 

 

L’Esprit est promis, non pas pour susciter quelque doctrine nouvelle : mais pour écrire aux cœurs des hommes la Vérité de l’Evangile. (Jean Calvin)

 

 

La Parole de Dieu n’est point pour nous apprendre à babiller, pour nous rendre éloquents et subtils mais pour réformer nos vies. (Jean Calvin)

 

 

Il n’est pas moins insupportable de se vanter de l’Esprit sans la Parole qu’il est maussade de mettre en avant la Parole sans l’Esprit.  (Jean Calvin)

 

 

Croître dans la grâce c'est réaliser de manière profonde que nous ne sommes rien. C'est une reconnaissance réelle du cœur que nous ne sommes pas dignes de la moindre des Miséricordes de Dieu. (A W Pink )

 

 

L’Esprit nous apporte concernant l’Ecriture une persuasion telle, qu’elle ne requiert pas de raisons, et toutefois une connaissance telle, qu’elle est appuyée sur une très bonne raison. C’est un tel sentiment qu’il ne se peut engendrer que de révélation céleste. Je ne dis autre chose que ce que chaque fidèle expérimente en soi.  Voilà la vie intérieure transformée par l’Esprit qui glorifie le Christ dans les Écritures. (D'après l'Institution de la Religion Chrétienne) (Jean Calvin)

 

 

Nous ne devons jamais dire que notre foi nous sauve. C'est Christ qui nous sauve. Si nous disons que notre Foi nous sauve, nous en faisons une oeuvre et une occasion de nous glorifier. La Foi ne nous sauve pas. C'est à travers la Foi que nous sommes sauvés. La Foi n'est que l'instrument du salut, et non la cause de notre Justification. (Martyn Lloyd-Jones)

 

Il est entendu que la repentance non-seulement suit la foi, mais qu'elle en découle... Ceux qui pensent que la repentance précède la foi, au lieu d'en être le produit comme le fruit d'un arbre, n'en ont jamais compris la nature.  (Jean Calvin)

 

La nature de la foi est de s’assurer et de se reposer sur les biens que nos yeux ne voient pas. La foi ne se mesure pas par le regard charnel ; elle a des yeux qui voient le royaume invisible et qui se contentent du miroir de sa Parole. (Jean Calvin)

 

Pratiquement, toutes les autres religions du monde ont un dénominateur commun, à savoir que leur accès auprès de leur dieu est basé sur les œuvres, sur ce que je peux faire pour être agréable à ce dieu, ce que je peux faire pour hériter la faveur de ce dieu, pour apaiser la colère des dieux. Que ce soit donc dans le contexte de l’islam, du bouddhisme ou même dans le contexte de l’animisme en Afrique, il y a toujours cette notion d’apaiser les dieux, il faut œuvrer, travailler pour gagner leur faveur et leur être agréable. Tandis que dans le christianisme, Dieu nous donne le salut. Il nous donne le pardon, il nous donne la vie éternelle et en tant que chrétien, je ne travaille pas pour mériter sa faveur, mais je travaille parce que je suis l’objet de sa grâce imméritée. (Mike Evans) 

 

 

Le principe premier de l'enfer est : "Je suis à moi !" (George Mac Donald)

 

La seule façon dont Dieu se réconcilie avec nous est par la médiation du Christ, dont la présence disperse et dissipe tous les nuages sombres de nos péchés. (Jean Calvin)Commentaire sur Psaume 84:9.

 

 

Les hommes ne se convertissent jamais au point de ne plus avoir besoin de l’aide permanente de Dieu, car notre renouvellement se fait de jour en jour et nous renonçons petit à petit aux convoitises de notre chair ; et nous ne dépouillons pas notre vieil homme en un seul jour. (Jean Calvin) (Leçons sur les révélations du prophète Jérémie.)

 

 

Notre salut est certain parce qu'il est dans la main de Dieu ; car notre foi est faible et nous sommes trop enclins à vaciller. Mais Dieu, qui nous a pris sous sa protection, est suffisamment puissant pour disperser, avec son souffle seul, toutes les forces de nos adversaires. Commentaire sur Jean 10:28. (Jean Calvin)

 

 

Puisque Dieu, par conséquent, nous justifie par la médiation du Christ, il nous acquitte, non pas par l'aveu de notre innocence personnelle, mais par une imputation de la justice ; de sorte que nous, qui sommes injustes en nous-mêmes, sommes considérés comme justes en Jésus-Christ. (Jean Calvin)

 

 

Le Calvaire est une tache sur le caractère de Dieu si le salut par soi-même est possible.  (Jean Calvin)

 

Vous trouverez toute la vraie théologie résumée dans ces deux phrases courtes : le salut est tout de la grâce de Dieu. La damnation est toute la volonté de l'homme. (Charles Spurgeon)

 

Il n’y a rien que nous estimions plus déraisonnable et par conséquent moins tolérable que d’être affligés sans l’avoir mérité. Mais quand nous tournons nos yeux vers le Fils de Dieu, cette aigreur est adoucie. Car qui refusera de le suivre quand il va devant ? 1 Pierre 2/21 (Jean Calvin)

 

 

Le purgatoire est une fiction mortelle de Satan qui annule la Croix du Christ. (Jean Calvin)

 

.

 

bible
croix huguenote

 

Partager cet article
Repost0
21 octobre 2018 7 21 /10 /octobre /2018 07:05
Citations (27)

Ces citations appartiennent à des Pères de l'Eglise, pasteurs, conducteurs, anciens, écrivains profanes ou non…. Chacune d’entre elles est une petite leçon de sagesse, ramenant toujours à l’essentiel et au principal : La Bible et son Divin Auteur qui est Dieu.

(Refuge Protestant)

 

Croix huguenote

Nous ne devrions jamais nous engager en argumentation simplement pour voir qui est le plus fort et qui va gagner. Car lorsque la parole de Dieu est tirée et matraquée à volonté, tout est profané. (Jean Calvin)

 

 

La marche chrétienne ne se situe pas dans un équilibre entre laxisme et légalisme. On ne guérit pas de l’un par un juste dosage de l’autre, mais par la connaissance de Jésus-Christ. (Pasteur Guilhem Jaussaud)

 

 
Pour autant que chacun de nous désire faire des progrès dans la connaissance du Christ, il sera nécessaire que l'Ecriture fasse l'objet de notre méditation diligente et constante. Commentaire sur Jean 2:17 (Jean Calvin)
 

 

Prière en écho au Psaume 92 : "Seigneur, au milieu d'un monde destructuré et décomposé, (re-)structure moi dans, sur, et autour de ta Parole afin de germer, prendre racine et croître comme un arbre verdoyant qui offre ombrage et abri à tous ceux qui s'en approchent..." (Pasteur Eric Kayayan)

 

 

 

Nous devons prendre grand soin et étudier comment glorifier ce Dieu qui a été si singulièrement miséricordieux envers nous. (Jonathan Edwards)

 

 

Savoir que Dieu dit tout de moi et que pourtant Il m'aime, est vraiment ma consolation ultime(R.C. Sproul)

 

 

L’Esprit est promis, non pas pour susciter quelque doctrine nouvelle : mais pour écrire aux cœurs des hommes la Vérité de l’Evangile. (Jean Calvin)

 

 

La Parole de Dieu n’est point pour nous apprendre à babiller, pour nous rendre éloquents et subtils mais pour réformer nos vies. (Jean Calvin)

 

 

Solus Christus, Christ Seul, est l'ancre de toute doctrine de la Réforme. Sola Scriptura : Dieu auto-révélation du Christ, Sola Gratia : Dieu réconciliation à travers le Christ, Sola Fide : Dieu rédemption dans le Christ, Sola Deo Gloria : Dieu Gloire vu dans le Christ. ( Pasteur Dustin Benge)

 

Parfois, nous imitons les pharisiens plus que nous imitons le Christ. (R.C. Sproul)

 

 

 

Nous allons vers une dictature du relativisme qui ne reconnaît rien comme certain et ne retient comme critère ultime que son propre ego et ses propres désirs. (Ratzinger)  

 

 

 Plus nous sommes proches de Dieu, plus le péché nous causera une profonde tristesse. (R.C. Sproul) 

 

 

« Nous prions sans cesse pour vous ». L’état des fidèles n’est jamais si parfait en ce monde qu’il y ait quelque chose à redire,car celui qui a très bien commencé peut défaillir cent fois par jour et il faut que nous avancions sans cesse tandis que nous sommes encore en chemin. (Jean Calvin)

 

 

Soldats de Jésus ! Ne vous rendez jamais ! Clouez les couleurs au mat ! (Charles Studd) 

 

 

Dieu se fait un temple de nous tous. Cela se fait quand chacun, se contentant de sa mesure, se contient dans les limites de son office et néanmoins tous ne cessent de rapporter au profit public tout ce qu’ils ont reçu de grâces. (Jean Calvin)

 

 

Ne nous enivrons pas des allèchements de ce monde. Car si le moindre goût de ceux-ci nous détournent de Dieu à la dérobée, il faut nécessairement que quiconque s’en remplit excessivement, devienne stupide et étourdi, et qu’il oublie tout ce qui est de Dieu. (Jean Calvin).

 

  

Je ne me soucie pas de savoir si vous êtes protestant, baptiste, presbytérien, méthodiste, catholique romain, mormon, musulman, bouddhiste ou autres, si vous abusez des enfants, des femmes ou des hommes, vous devriez être punis dans toute la mesure de la Loi. (Pasteur Dustin Benge)

 

 

Satan se moque de notre obéissance de demain. Satan ne s'inquiétera pas de nos intentions ni de nos résolutions, aussi saintes qu'elles soient, pourvu qu'il les fasse renvoyer à demain. Celle qu'il craint est celle d'aujourd'hui. Demain est le jour de Satan, mais aujourd'hui est le jour de Dieu. (R.C. Ryle)

 

 

Les profanes qui vendent leur salut pour se remplir le ventre de choses matérielles, qui ne sont que soupe de cuisine, pensent ne rien perdre (Jean Calvin)

 

 

Il y a une grande différence entre la musique que l'on fait pour divertir les hommes à table et dans leurs maisons, et les Psaumes qui sont chantés dans l'église en présence de Dieu et de ses anges. (Jean Calvin)

 

 

Chaque fidèle n’est pas du premier jour aussi savant qu’il est nécessaire. Il faut donc nécessairement faire tous les jours quelques pas pour s’avancer, et la foi d’un chacun à son aube, avant qu’elle puisse parvenir à son plein midi. (Jean Calvin)

 

 

 

Contrairement à une pensée populaire croissante ce n’est pas « cool » qu’un prédicateur parle « comme un jeune », avec des vulgarités, et avec extravagance. Il doit y avoir une révérence solennelle et une humilité authentique qui siéent avec l’explication de la Sainte Parole du Tout-Puissant (Romains 16:25-26 ; 1 Thessaloniciens 2:1-8).  (J. Croissant -  Professeur de recherche en nanobiotechnologie)

 

Croître dans la grâce c'est réaliser de manière profonde que nous ne sommes rien. C'est une reconnaissance réelle du cœur que nous ne sommes pas dignes de la moindre des Miséricordes de Dieu. (A W Pink )

 

 

L’Esprit nous apporte concernant l’Ecriture une persuasion telle, qu’elle ne requiert pas de raisons, et toutefois une connaissance telle, qu’elle est appuyée sur une très bonne raison. C’est un tel sentiment qu’il ne se peut engendrer que de révélation céleste. Je ne dis autre chose que ce que chaque fidèle expérimente en soi.  Voilà la vie intérieure transformée par l’Esprit qui glorifie le Christ dans les Écritures. (D'après l'Institution de la Religion Chrétienne) (Jean Calvin)

 

 

Nous ne devons jamais dire que notre foi nous sauve. C'est Christ qui nous sauve. Si nous disons que notre Foi nous sauve, nous en faisons une oeuvre et une occasion de nous glorifier. La Foi ne nous sauve pas. C'est à travers la Foi que nous sommes sauvés. La Foi n'est que l'instrument du salut, et non la cause de notre Justification. (Martyn Lloyd-Jones)

 

 

Il est entendu que la repentance non-seulement suit la foi, mais qu'elle en découle... Ceux qui pensent que la repentance précède la foi, au lieu d'en être le produit comme le fruit d'un arbre, n'en ont jamais compris la nature.  (Jean Calvin)

 

 

La nature de la foi est de s’assurer et de se reposer sur les biens que nos yeux ne voient pas. La foi ne se mesure pas par le regard charnel ; elle a des yeux qui voient le royaume invisible et qui se contentent du miroir de sa Parole. (Jean Calvin)

 

 

Christ nous commande de prêter principalement à ceux desquels il n'y a point d'espoir de recouvrer ce qu'on a prêté.(Commentaire de Luc 6,35) (Jean Calvin)

 

 

Si vous entendez quelqu'un vous dire : "Tu adores le Crucifié ?" N'en rougissez pas, ne baissez pas les yeux, mais soyez-en glorieux et fiers, et recevez le reproche, l'oeil serein et le front haut.(...) Car la croix est l'oeuvre d'un Ineffable Amour de Dieu pour nous, la Preuve d'une Immense Tendresse. (Homélies Épître aux Romains 2:6) (Jean Chrysostome)

 

 

Si vous voulez une religion pour vous mettre à l'aise, je ne recommande certainement pas le Christianisme. La Vérité est que "celles et ceux qui vivent pieusement dans le Christ Jésus seront persécutés"Timothée 3-12 (C.S. Lewis)

 

 

Quand le diable vous jette vos péchés dans le visage et déclare que vous méritez la mort et l'enfer, dites ceci : " J'admets que je mérite la mort et l'enfer, qu'en est-il ? Car je connais quelqu'un qui a souffert et fait de la satisfaction en mon nom. Son est Jésus-Christ, fils de Dieu, et où il est, je serai aussi !"  (Martin Luther)

 

 

Nous échouons dans notre devoir de l'étude de la Parole de dieu, pas vraiment parce qu'il est difficile de comprendre, ni parce que c'est fade et ennuyeux, mais parce que c'est un travail. Notre problème n'est pas un manque d'intelligence ou un manque de passion. Notre problème est que nous sommes paresseux. (R.C. Sproul)

 

 

La prédication inclut certes l'enseignement, mais, au delà de l'exposé doctrinal, elle est un appel au cœur qui doit susciter l'obéissance, la foi et l'adoration. (Paul Wells)

 

 

La lecture quotidienne de sa Bible ne devrait pas être ressenti comme un devoir mais comme un festin.  (x)

 

 

Le plus grand des ministères que l'homme puisse atteindre sur terre est de prêcher la Loi de Dieu. (John Wycliffe)   

 


Racines chrétiennes et identité française : débat biaisé et inutile sans référence forte à l'éthique biblique et à l'Évangile aujourd'hui.  (Eric Kayayan)

 

Les hommes ne se convertissent jamais au point de ne plus avoir besoin de l’aide permanente de Dieu, car notre renouvellement se fait de jour en jour et nous renonçons petit à petit aux convoitises de notre chair ; et nous ne dépouillons pas notre vieil homme en un seul jour. (Jean Calvin) (Leçons sur les révélations du prophète Jérémie.)

 

 

Il ne se trouvera jamais une pureté absolue en nos œuvres : jamais nous ne renonçons pleinement à nous-mêmes, jamais nous ne nous employons si ardemment à bien faire que nos œuvres ne soient enveloppées de beaucoup de vices. Malgré cela Christ fait qu’elles sont agréables (Jean Calvin)

 

Le choc interne à la civilisation occidentale qui sera la cause de son implosion : "La satisfaction de mon moindre désir est mon droit inaliénable" / "Que Ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel". Autrement dit : choc ultime entre anthropocentrisme et théocentrisme. (Eric Kayayan)

 

 

Dieu n'est pas semblable à nous. Son Pardon n'est pas identique au nôtre. N'utilisons pas notre propre faiblesse pour jauger la Grandeur de Dieu. (E.T.W.)

 

 

"Au nom de la sauvegarde de la planète, il y a bien un projet de société (...) qui se construit contre (...) l'idée que l'homme est un être à part et unique dans le monde." tiré du livre - La face cachée de l'écologie de Laurent Larcher aux Editions du Cerf. "D'un côté, le monde de la distinction, de l'autre, de l'indistinction ; à la séparation est préférée la fusion. On retrouve là une constante du Nouvel Âge." (Guilhem Jaussaud)

 

 

Le plus grand miracle que Dieu puisse faire aujourd'hui est de prendre un homme impie dans un monde impie et de le rendre Saint, puis de le remettre dans ce monde impie et de le garder Saint en elle. (Leonard Ravenhill)

 

 
Nous ne voulons pas d’un Christ peut-être merveilleux et idéalisé, mais dont le cadavre serait toujours gisant quelque part dans une tombe anonyme au fin fond de la Judée… Nous voulons, au contraire, du Christ selon les Évangiles, celui de la prédication apostolique, le Christ du dogme de l’Église, de Nicée et de Chalcédoine, le Christ de la tradition universelle, le Christ des saints et des martyrs. Pas plus qu’un Christ modèle, un Christ simple prophète ne nous serait guère plus secourable. En matière de prophètes — qu’il s’agisse de « nabi » selon l’original hébreu, ou de « prophètès » selon la version grecque — et surtout de gourous, de swamis et autres marabouts, l’humanité en regorge ; à tel point que, paraphrasant une célèbre parole de Jean Calvin, nous pouvons affirmer que l’esprit de l’homme est une boutique pour forger des prophètes de cette espèce, et ce depuis toujours. Le Christ qu’il nous faut n’est pas celui de la morale ni celui d’oracles exaltés, mais le Fils de Dieu, l’Agneau sans tâche qui, pour nous hommes et pour notre Salut, a effectué l’expiation des péchés. Je comprends fort bien que, pour l’esprit humain, arrogant et autosuffisant, une telle idée d’expiation soit inadmissible, si ce n’est inconcevable. Mais si le Christ n’est pas cette victime expiatoire, le Substitut et le Médiateur, le Prêtre qui est simultanément le Sacrifice, il n’a pas grand chose à apporter à l’humanité malheureuse, égarée et dévoyée dont nous faisons tous partie sans exception. Mais grâces soient rendues à Dieu, Il L’est ! (Aaron Kayayan)

 

 

 

C'est la puissance surnaturelle, celle qui émane de Dieu, et non pas le talent de l'homme qui remporte la victoire. Les dons naturels peuvent attirer une belle congrégation, mais seule la puissance spirituelle produit l'angoisse de l'âme qui conduit au salut. (Charles Spurgeon)

 

 

La dépendance est plus une question de relation avec Dieu que de biologie. Elle révèle nos allégeances : ce que nous voulons, ce que nous aimons et ce que nous servons.(E.T.Welsh)

 

 

Ce n’est pas la musique qui attirera à Christ, non plus que l’éloquence, les cérémonies, la logique ou le bruit. (Charles Spurgeon)

 

L'Eglise n'est point un théâtre où l'on vienne écouter pour se divertir. Il n'en faut sortir que pour en emporter d'utiles avantages. Il est bon de la quitter riche d'un bien plus considérable et plus solide que celui-là. Ne serait-ce pas venir à l'Eglise en pure perte si, après des enseignements donnés tout exprès pour la réflexion de nos âmes, nous en sortions sans un profit réel ? Que me rapportent à moi vos applaudissements ? Quel avantage revient-il de vos éloges et de vos acclamations ? Mon éloge il est dans votre docilité à tous mes conseils. Je me trouverai digne d'admiration, je serai heureux, non quand vous m'aurez applaudi, mais quand avec toute l'ardeur du plus grand zèle, vous aurez mis en pratique les enseignements que vous recevez de notre bouche. (IIe Homélie des statues) (Chrysostome)

 

 

Nous vivons dans un âge d'une grande insolence, dans lequel des morceaux de poterie vivante osent dire ce que Dieu devrait et ne devrait pas faire. (Arthur Walkington Pink)

 

 

Cherchez à ne pas grandir dans la connaissance pour les applaudissements et pour vous permettre de contester avec les autres ; mais cherchez le au profit de vos âmes. (Jonathan Edwards)

 

 

Il n’est pas moins insupportable de se vanter de l’Esprit sans la Parole qu’il est maussade de mettre en avant la Parole sans l’Esprit.  (Jean Calvin)

 

 

Nous sommes tous d'accord pour dire que la paix ne doit pas être achetée par le sacrifice de la vérité. (Jean Calvin)

 

 

Ne nous lassons pas du silence de Dieu si nous nous souvenons combien de temps et comment gracieusement il a attendu nous concernant. (Charles Spurgeon)

 

 

La tâche du Théologien n'est pas de divertir les oreilles avec le bavardage, mais de renforcer les consciences en enseignant les choses vraies, sûres, et profitables. (Jean Calvin)

 

 

L'ignorance et l'obstination sont en eux-mêmes pécheresses, et aucun plaidoyer de sincérité ne dispense du danger d’être sous leur influence. (John Newton)

 

 

C'est une consolation inestimable que les punitions par lesquelles nos péchés sont châtiés sont des preuves, non pas de la colère de Dieu pour notre destruction, mais bien plutôt de son amour paternel. Dieu est en colère contre nous comme ses fils et filles, qu'il ne quittera pas pour les laisser périr. (Jean Calvin)

 

 

 

bible
croix huguenote
Partager cet article
Repost0
27 janvier 2018 6 27 /01 /janvier /2018 19:43
Citations (25)

Ces citations appartiennent à des Pères de l'Eglise, pasteurs, conducteurs, anciens, écrivains profanes ou non... 

Chacune d’entre elles est une petite leçon de sagesse, ramenant toujours à l’essentiel et au principal : La Bible et son Divin Auteur qui est Dieu.

 

Croix

 

 

 

Les croyants ne prient pas en vue d’informer Dieu des choses qu’il ignorerait, ou pour l’inciter à faire son devoir, ou pour le presser comme s’il était réticent. Au contraire, ils prient afin de s’éveiller eux-mêmes à le chercher, afin qu’ils exercent leur foi en méditant ses promesses, afin d’être consolés de leurs anxiétés en sa présence; en un mot, afin de déclarer que de Dieu seul ils espèrent et attendent, autant pour eux que pour les autres, toutes bonnes choses.  (Jean Calvin)

 

 

Parfois, quand je vois quelques-uns des pires personnages dans la rue, je sens comme si mon cœur devait éclater en sanglots de gratitude en pensant que si Dieu m'avait laissé seul abandonné à moi-même, et ne m'avait pas touché par sa grâce, quel grand pécheur j'aurais été !   (Charles Spurgeon)

 

 

 

Je trouve toujours que les saints plus âgés deviennent plus calvinistes à mesure qu'ils mûrissent en âge ; c'est-à-dire, ils arrivent à croire de plus en plus que le salut est tout de grâce ; et alors qu'au début, ils auraient pu avoir des idées un peu vagues sur le libre arbitre, et le pouvoir de la créature, le laps de temps des années et l'expérience plus complète font disparaître progressivement toute cette sorte de paille. (Charles Spurgeon)

 

 

Une personne qui marchait avec moi a observé avec une certaine emphase : « Je ne crois pas comme vous. Je suis agnostiqueOh ! Lui dis-je. "Oui. C'est un mot grec, n'est-ce pas ? Le mot latin , je pense, est ignorant. "  Il n'a pas aimé du tout. Pourtant, je traduisais seulement sa langue du grec au latin. Ce sont des eaux étranges où entrer, quand tout ce que vous apporte votre philosophie, c'est l'aveu que vous ne savez rien, et la folie qui vous permet de vous glorifier de votre ignorance. (Charles Spurgeon) 

 

 

La fierté prend mille formes et se cache sous des déguisements innombrables. Beaucoup parlent d'humilité, mais l'humilité reste encore parmi les plus rares des bijoux. Beaucoup sont fiers de ce qu'ils appellent n'avoir aucune fierté à leur sujet.  (Charles Spurgeon)

 

 

La fierté ne va pas avant le salut, mais avant la destruction; et un esprit hautain n'est pas une prophétie d'élévation, mais le héraut d'une chute. (Charles Spurgeon)
 


D'aucun n'ont plus de fierté que ceux qui rêvent qu'ils n'en ont aucune. Vous pouvez travailler contre la vaine gloire jusqu'à ce que vous conceviez que vous êtes humble, et la fière fierté de votre humilité se révélera être la fierté en pleine floraison. Il fait très bien l'humilité, et c'est alors vraiment la fierté. L'orgueil est un péché avec mille vies ; il semble impossible de le tuer, il s'épanouit sur ce qui devrait être son poison, se glorifiant dans sa honte. C'est un péché avec mille formes ; par un changement perpétuel, il échappe à la capture. Il semble impossible de le tenir ; l'impalpable glisse de vous, mais seulement pour apparaître sous une autre forme et se moquer de votre poursuite stérile. (Charles Spurgeon)

 

 

En écho au Psaume 92 : Seigneur, au milieu d'un monde destructuré et décomposé, (re-)structure moi dans, sur, et autour de ta Parole afin de germer, prendre racine et croître comme un arbre verdoyant qui offre ombrage et abri à tous ceux qui s'en approchent. (Eric Kayayan)

 

 

Vous savez combien de fois les plus hautes professions de la sainteté ont été parfois accompagnées de la pratique des vices les plus meurtriers. Par exemple, partout où la doctrine de la perfection humaine a été beaucoup retenue, elle a presque toujours engendré une horrible licence, une souillure désespérée de la chair, inconnue de tout sauf de cette doctrine. Chaque fois que vous entendez un homme se vanter d'être saint, souvenez-vous qu'une bonne odeur n'a pas besoin d'être proclamée. (Charles Spurgeon)

 

 

Ils sont très nombreux sont ceux qui, entendant prêcher cette liberté attachée à la foi, s’en feront bientôt une occasion de débordement et de permissivité. Ils penseront que tout leur est aussitôt permis, ne retenant que l’apparence de la liberté et de la condition chrétienne,en se contentant de mépriser et de blâmer les cérémonies, les traditions, les lois faites par les hommes, comme s’ils étaient chrétiens parce qu’ils ne jeûnent pas aux jours établis ou parce qu’ils mangent de la viande alors que les autres jeûnent ou par ce qu’ils ne font pas les prières usuelles, se moquant bien des préceptes humains, reléguant à la dernière place les autres choses qui appartiennent vraiment à la religion chrétienne. A ces gens s’opposent par ailleurs obstinément ceux qui ne s’efforcent de parvenir au salut qu’en s’acquittant des cérémonies et en les entourant de respect, comme s’ils faisaient leur salut en jeûnant ou en s’abstenant de viande aux jours établis, ou en prononçant certaines prières, en vantant les préceptes de l’Église, tout en ne faisant pas le moindre cas de ce qui appartient vraiment à notre foi. Les uns ne sont pas moins coupables que les autres, en ce qu’ils négligent les choses plus importantes et nécessaires au salut, tout en se disputant pour d’inutiles bagatelles. (Martin Luther)

 

 

Prenez une maxime de Socrate ou de Platon, et demandez-vous si une nation ou une tribu a été transformée par elle de la barbarie à la culture. Une maxime de philosophe peut avoir influencé de façon mesurable un homme dans une bonne direction ; mais qui a jamais entendu parler du caractère d'un homme transformé par une observation de Confucius ou de Socrate ? J'avoue que je n'ai jamais vu cela. Les enseignements humains sont stériles. (Charles Spurgeon)

 

 

L'ourlet du vêtement du Christ est meilleur que toutes les robes de la philosophie. (Charles Spurgeon)

 

 

L'histoire de la soi-disant philosophie est l'histoire des fous; et les philosophes de ce jour ne sont pas plus justes que ceux d'il y a cinquante ans. Les hommes arrivent au front qui réfuteront les assertions positives du présent ; et, quand ils auront fait leurs propres assertions, et qu'ils se seront inclinés, un autre groupe de sages viendra après eux pour les confondre. C'est la vertu cardinale des philosophes ; ils s'éteignent les uns les autres. Leurs théories finement filées ne survivent pas souvent à la génération qui les admire. Une race fraîche commence de nouvelles théories de l'incrédulité, qui vivent leur jour, comme des éphémères, puis expirent. (Charles Spurgeon)

 

 

La foi en Christ, en effet, ne nous affranchit pas des œuvres, mais de l'opinion qu'on en a : la sotte présomption de chercher la justification par leur moyen. Ce sont nos consciences que la foi rachète, qu'elle redresse et qu'elle sauve. Par cette foi nous savons que la justice ne consiste pas dans dans des œuvres, bien qu’elles ne puissent ni ne doivent manquer, de même que nous ne pouvons pas subsister sans aliments, sans boisson et sans que s’exercent toutes les fonctions de notre corps mortel.  Si ce n’est pas dans ces œuvres que notre justice consiste, il n’est pas permis, pour autant, de les mépriser ni de les négliger (Martin Luther)

 

 

La foi accordée par Dieu restaure la raison dévoyée qui a supprimé la véritable connaissance et l’a remplacée par toutes sortes de fausses spéculations.  Cette foi va bien plus loin, (...) elle sait d’abord à qui attribuer l’ordonnancement de toutes choses, (...) mais plus encore, cette foi cherche de tout cœur à vivre en accord, en harmonie avec le Créateur et elle s’exprime dans la louange et l’adoration de Dieu qui s’est révélé aux hommes aussi bien dans la nature que dans sa Parole. (Eric Kayayan)

 


Chrétien expérimenté, ne vous glorifiez pas de votre expérience ; vous allez trébucher encore si vous 
détournez le regard de Celui qui est capable de vous empêcher de tomber. 
(Charles Spurgeon)

 

 

Nous avons des raisons pour presque tout, mais nous n'avons aucune raison de nous enorgueillir. La fierté est une chose qui devrait être contre nature pour nous, car nous n'avons pas de quoi être fiers. (Charles Spurgeon)

 

 

Nous croyons à la persévérance des saints, mais beaucoup ne sont pas des saints et par conséquent ne persévèrent pas. Ceux qui ne sont saints que de nom ne démontrent aucune persévérance finale.(...) Comme je l’ai parfois dit à un frère rejetant la doctrine de la persévérance finale, après avoir constaté sa manière de vivre dans la sainteté : “Cela ne fait rien, frère, vous persévérerez jusqu’à la fin, et alors vous prouverez cette doctrine à laquelle vous ne croyez pas.” (Charles Spurgeon)

 

 

 

La confiance en soi est l'une des fautes les plus courantes chez les jeunes; ils se jugent meilleurs que leurs pères et capables de grandes choses. Force non éprouvée toujours semble être plus grande qu'elle ne l'est. (Charles Spurgeon)

 

 

L'athée est, moralement, aussi bien que mentalement, un sot, un sot dans le cœur aussi bien que dans la tête; un sot dans la morale aussi bien que dans la philosophie. Avec le déni de Dieu comme point de départ, nous pouvons en conclure que le progrès du fou est rapide, tumultueux, délirant, ruineux. Celui qui commence à l'impiété est prêt à tout."Aucun Dieu", étant interprété, signifie aucune loi, aucun ordre, aucune retenue à la convoitise, aucune limite à la passion. (Charles Spurgeon)

 

 

Il me semble que les biographes du réformateur Jean Calvin n’insistent pas assez sur ce travail incessant d’exégèse qu’il mène de front sur plusieurs livres bibliques. Le système d’enseignement établi à Genève l’oblige à lire et enseigner sans cesse la Bible. Lorsqu’il affirme puiser son enseignement dans l’Écriture, il ne ment pas. Je crois que peu de théologiens de cette époque peuvent se vanter d’un travail exégétique aussi continu. (Jean François Gilmont)

  

 

Si j’avais l’audace de monter en chaire sans consulter un livre, en me disant d’une manière frivole : “Eh bien, quand je prêcherai, Dieu me donnera ce que je dois dire”, venant ici sans lecture et sans réflexion sur ce que je dois déclarer, et sans considérer avec soin comment il me faut appliquer la Sainte Écriture à l’édification du peuple, alors je ne serais qu’un homme prétentieux et plein d’arrogance. (Jean Calvin)

 

 

Notre Sauveur nous a demandé de prêcher l'Évangile à toutes les créatures ; il n'a pas dit : «Prêchez-le seulement aux élus», et même si cela peut sembler être la chose la plus logique à faire pour nous, cependant, puisqu'il n'a pas été heureux de marquer les élus sur leurs fronts, ou de mettre marque distinctive sur eux, ce serait une tâche impossible pour nous d' effectuer ; tandis que lorsque nous prêchons l'Évangile à toute créature, l'Évangile fait sa propre division, et les brebis du Christ entendent sa voix et le suivent. (Charles Spurgeon)

 

 

Je n’ai pas honte de l’Évangile : Paul a déjà maintes fois fait l’expérience des moqueries, des quolibets, des attaques, des insultes qu’on peut recevoir de plusieurs côtés lorsqu’on annonce l’Évangile, en fait quand on ne fait même que prononcer le mot « Évangile », insupportable aux oreilles de tant de nos contemporains comme des siens. Qu’à cela ne tienne : il n’en a pas honte, et il n’en aura jamais honte. Et la raison en est bien simple : c’est une Puissance de Dieu pour le salut de quiconque croit, du Juif premièrement, puis du Grec. Comment alors pourrait-on céder un seul instant au sentiment de honte que ceux qui sont privés de cet extraordinaire salut cherchent à susciter en ceux qui y ont eu accès ? (Eric Kayayan)

 

 

Cette restauration ne s’accomplit point ni en une minute de temps, ni en un jour, ni en un an ; mais Dieu abolit en ses élus la corruption de la chair par continuelle succession de temps, et même petit à petit, et ne cesse de les purger de leurs ordures, les dédier à soi pour temples, réformer leurs sens en une vraie pureté, afin qu’ils s’exercent toute leur vie en pénitence, et sachant que cette guerre ne prend jamais fin qu’à la mort.  (Jean Calvin)  Inst. Chrétienne III, III, 9.

 

 

Qu'est-ce que la promesse, sinon l'expression d'un plaidoyer empruntant les mots d'une promesse ? La route du chagrin a bien souvent été foulée, c'est le sentier habituel des brebis pour se rendre au Ciel, et le troupeau de Dieu dans son entier doit l'emprunter. Combien Notre Père Céleste use de Grâce envers ses affligés en leur envoyant des mots réconfortants prononcés par des personnes étant passées par de semblables expériences... C'est une consolation immense de savoir que Notre Seigneur Jésus connaît cette expérience. Celles et ceux qui sont passés par les ténèbres du donjon connaissent le chemin qui mène au pain et à l'eau. Celles et ceux qui sont affligés ne cherchent pas tant le réconfort auprès du Christ qui va venir....que du Christ qui est déjà venu, un homme épuisé et accablé d'épreuves... Jésus est Celui qui mène le deuil, et qui peut dire, plus légitimement que tout autres, « je suis l’homme qui a vu l’affliction ». Nous avons eu une tâche particulière, une épreuve particulière, une délivrance particulière. S'il existe une consolation quelque part, elle est à rechercher de toute évidence dans la Douce Présence du Crucifié. Les personnes en dépression boivent à petites gorgées au bol du chagrin, mais Lui y a bu d'un trait, jusqu'à la dernière goutte. Quelle que soit la profondeur de votre dépression, les bras de l'Eternel seront plus bas que vous ne l'êtes. (Charles Spurgeon)

 

 

 

 

 

Refuge Protestant
Croix Huguenote

 

 

Partager cet article
Repost0
27 janvier 2018 6 27 /01 /janvier /2018 19:40
Citations (24)

Ces citations appartiennent à des Pères de l'Eglise, pasteurs, conducteurs, anciens, écrivains profanes ou non…. 

Chacune d’entre elles est une petite leçon de sagesse, ramenant toujours à l’essentiel et au principal : La Bible et son Divin Auteur qui est Dieu.

Nous recevons et possédons, par la foi, Jésus-Christ tel que la bonté de Dieu nous le présente. En communion avec lui, nous recevons une double grâce. Voici la première grâce : nous sommes réconciliés avec Dieu par la justice de Christ et nous avons au ciel non un Juge, mais un Père bien disposé. La seconde : nous sommes sanctifiés par son Esprit pour vivre une vie de sainteté et de justice. En ce qui concerne la régénération, qui fait partie de la seconde grâce, j'en ai déjà dit ce qui me paraissait utile. (Jean Calvin)  IRC, III, xi, 1. 

 

 

Puisque nous voyons que notre salut est compris, en tout ou en partie, en Jésus-Christ, il nous faut prendre garde d’en transférer ailleurs la plus petite parcelle. Si nous cherchons le salut : le nom seul de Jésus nous apprend qu’il est en lui. (...)  Si nous cherchons la force : elle est dans sa seigneurie. Si nous voulons trouver la douceur pure : sa naissance nous l’offre en nous montrant qu’il a été semblable à nous, afin de nous apprendre la compassion. Si nous demandons la rédemption : sa passion nous l’accorde. En sa condamnation, nous avons le pardon. Si nous désirons que la malédiction nous soit épargnée : nous obtenons ce bien-là à la croix. La satisfaction, nous l’avons dans son sacrifice ; l’expiation, par son sang ; notre réconciliation a été obtenue par la descente aux enfers. La mortification de notre chair gît dans son sépulcre ; la nouveauté de vie en sa résurrection, qui nous donne aussi l’espérance de l’immortalité. Si nous cherchons l’héritage céleste : il nous est assuré par son ascension.  Si nous cherchons de l’aide et du réconfort, ainsi qu’une abondance de tous biens : nous les avons dans son règne. Si nous désirons attendre le jugement en toute sécurité : nous avons aussi ce bien parce qu’il est notre Juge. En résumé, puisque tous les trésors et tous les biens sont en lui, il nous faut les puiser là pour être rassasiés et non ailleurs. Car ceux qui ne sont pas contents de Jésus-Christ s’égarent dans diverses espérances ; même s’ils éprouvent pour lui la plus grande considération, ils ne sont pas sur le bon chemin, puisqu’ils détournent de lui une partie de leurs pensées. D’ailleurs une telle attitude est incompréhensible si on a, une fois, vraiment connu les richesses de Jésus-Christ… (Jean Calvin I R.C. II, XVI, 19)

 

 

O magnificence de la foi au Dieu rédempteur ! Ce bonheur a pour lui la durée. Ne dépendant plus des circonstances extérieures de la vie, il ne participe pas aux instabilités des choses humaines : résidant au fond de notre âme, il est à l'abri des tempêtes, de même que les vagues soulevées à la surface de l'océan ne parviennent pas à en altérer les tranquilles profondeurs. Le bonheur chrétien est accompagné de sainteté. Venu de Dieu, il ne peut contracter un pacte avec le péché. Il se fortifie par nos luttes morales, par nos efforts vers le bien, par nos victoires sur le mal. Il supprime les mauvais chagrins qui viennent de l'égoïsme, de l'envie, de la vanité, de la susceptibilité, comme aussi, il s'enrichit de toutes les belles joies de l'intelligence et de l'âme. Ce bonheur est généreux, puisqu'il s'inspire de celui de Dieu qui s'est donné à nous par son Fils. Arrière la vie de la chair et des sens, le temps perdu, les plaisirs mondains ! Les heures sont trop courtes pour les abréger. (Ernest Dhombres)

 

 

Si vous dites, ce qu'on entend dire sans cesse : je n'ai pas à redouter la condamnation de Dieu, parce que je suis un honnête homme, qui satisfait à toutes ses obligations et qui ne font de tort à personne, - oh ! Alors ce n'est pas assez de dire que cette vertu est nulle : elle devient ce que l'Écriture appelle «la justice propre,» qui est le pire de tous les péchés. Il n'y a pas, aux yeux de Dieu, de plus détestable péché que l'orgueil, ni d'orgueil plus insupportable que celui d'une créature pécheresse qui pense trouver en elle-même de quoi lui mériter la faveur de Dieu. Honnêtes gens du monde qui vous complaisez en vous-mêmes, je n'hésite pas à vous le déclarer : la condition d'une pauvre Marie-Magdeleine qui pleure aux pieds du Seigneur, ou d'un pauvre brigand crucifié qui dit :«Seigneur, souviens-toi de moi quand tu viendras en ton règne,» vaut mieux que la vôtre. (Adolphe Monod)

 

 

Pour peu que tu commences à croire, tu apprends du même coup qu’il n’y a en toi que culpabilité, péchés, et que tout en toi est digne de condamnation. C’est ce que dit Romains 3 : « Il n’y a point de juste, il n’y en a pas un qui fasse le bien. Ils se sont tous égarés et les voici réduits à rien. » Si tu le reconnais, tu sauras que Christ t’est nécessaire, lui qui a souffert et qui est ressuscité pour toi afin que tu croies en lui et que, par cette foi, tu sois un homme nouveau, ayant reçu le pardon de tous tes péchés, un être justifié par les mérites d’un autre: ceux de Christ seul. (Martin Luther)

 

 

Le but de la repentance est de donner aux pécheurs l’accès à la grâce de Dieu, et le but de la grâce est d’amener le pécheur à vivre désormais selon l’esprit et les critères de la loi de Dieu. (x)

 

 

«Cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu ; cela ne vient pas des oeuvres, afin que nul ne se glorifie.» C'est dans le même esprit que le même Apôtre écrit aux Romains une ligne qui résume à elle seule tout ce que nous pourrions dire là-dessus : « C'est par la foi -- afin que ce soit selon la grâce.» Pesez bien cette parole profonde. Non seulement, nous sauvant par la foi, Dieu nous sauve par Grâce ; mais s'Il nous sauve par la foi, c'est précisément pour réduire la participation de l'homme aux moindres proportions possible, pour constater, pour rendre visible à tous les yeux, qu'Il nous sauve par pure Grâce, sans condition, sans mérite, sans autre action humaine que celle qui nous met en rapport avec l'action Souveraine de Dieu. Viens donc, pauvre pécheur qui me prêtes une oreille si attentive, et qui voudrais de si bon coeur vivre dans la Grâce, mourir dans la paix et ressusciter dans la gloire, mais qui as jusqu'ici douté de Dieu et désespéré de toi-même, viens, et crois. Ne te tourmente-pas de ce que tu as à faire, crois. Ne te tourmente pas de ce que c'est que croire, crois : ton coeur t'instruit assez de ce que c'est, et l'expérience t'apprendra le reste. (Aldophe Monod)

 

 

Ne redoutez pas les larmes, elles sont permises, elles sont bonnes ; il faudrait plaindre le chrétien qui ne pleurerait pas... Coulez donc, larmes humaines, sur les maux de notre temps, où l'orgueil et le sensualisme des riches préparent la révolte des pauvres, où la misère conduit presque fatalement à l'abjection, et l'abjection aux pires catastrophes du corps et de l'âme. Coulez sur nos épreuves personnelles, sur nos douleurs intimes, sur nos cercueils et sur nos sépulcres... Coulez en flots de sympathie pour le péché, la souffrance et la mort... Mais vous qui les répandez, soyez pourtant joyeux en vous souvenant qu'une immense espérance a traversé la terre et que le Christ, Roi de l'humanité, veut réparer tous les désordres et essuyer toutes les larmes. (Ernest Dhombres)

 

 

Question personnelle, question qui prime toutes les autres, question de votre état actuel devant Dieu, et de votre situation...demain dans l'éternité. N'essayez point d'échapper...laissez la lumière se faire au-dedans de vous ! Laissez le Seigneur, dans cette solennelle rencontre, mettre à nu tous les péchés de votre vie jusqu'à ce que, vous sentant comme enfoncer dans un océan d'iniquités, vous n'ayez plus qu'un cri à faire entendre : Seigneur, sauve-moi, car je péris ! Car voici, c'est du sein de votre détresse que sortira votre délivrance ! C'est dans cet abîme d'humiliation que « Dieu vous attend pour faire grâce(Ernest Dhombres)

 

 

Ce pécheur qui périt, c'est vous ; cet Évangile qui peut vous sauver, le voilà ! Dieu m'en est témoin. Que l'on discute tant qu'on voudra ; que l'on rejette, que l'on réfute, que l'on se raille, que l'on s'irrite, -- c'est là l'Évangile, qui se résume en trois mots inséparables : Grâce, Foi, Bonnes Oeuvres. C'est l'Évangile de l'Église Chrétienne, c'est l'Évangile de l'Église véritablement réformée, c'est l'Évangile de Luther, c'est l'Évangile de Calvin, c'est l'Évangile de saint Augustin, c'est l'Évangile de saint Paul, c'est l'Évangile de saint Jacques, c'est l'Évangile de Jésus-Christ. C’est aussi le mien, par la Grâce de Dieu ; et il faut que ce soit le vôtre, ou vous ne verrez jamais la Gloire de Dieu. Je vous l'annonce sous ma responsabilité, recevez-le sous la vôtre : certain, aussi certain que Dieu est Dieu et que la Bible Entière est Sa Parole, que si vous n'entrez pas dans le ciel par cette porte, vous n'y entrerez jamais. N'est-ce pas vrai, ô Mon Sauveur ? Eh bien ! Si cela est vrai, rends-leur-en témoignage Toi-même au dedans d'eux-mêmes ! Impose silence à la voix de l'homme, et ne leur fais entendre que la tienne, « afin que leur foi ne soit point l'effet de la sagesse des hommes, mais de la puissance de Dieu !» (1Corinthiens 2.5.) (Adolphe Monod)

 

 

Nous n’avons aucun mérite. Si l’on s’en tenait à nos oeuvres, jamais nous ne pourrions avoir accès à Dieu, jamais Il n’écouterai sos prières. Nous sommes en effet totalement dépravé. Le fait même que Dieu prête l’oreille à nos cris est une Grâce, comme le rappelle Spurgeon : L’homme n’est qu’une masse puante de corruption, c’est un fait. Son âme toute entière est par nature tellement avilie et dépravée qu’aucune description -même en langage inspiré !- ne saurait en exprimer la bassesse. Dans la meilleure des prières de l’humain le plus consacré ayant vécu sur cette terre, il y avait suffisamment de péchés pour la rendre abominable devant Dieu. Souvenons-nous de la réalité de notre déchéance, et remercions ce Dieu Saint et Parfait qui nous accorde en Christ ce libre accès au Trône de la Grâce ! (Guillaume Bourin)

 

 

Je souhaite que Dieu me pardonne, sans doute ; mais je ne trouve ni possible, ni désirable même qu'il me pardonne sans mettre à l'abri la sainteté de sa loi. L'indulgence est bonne d'homme à homme et convient à l'homme pécheur ; la miséricorde seule peut s'exercer de Dieu à l'homme, parce qu'elle convient seule au Dieu saint. J'appelle indulgence un pardon donné sans qu'il en coûte rien ; j'appelle miséricorde le pardon achetant par le sacrifice le droit de se donner. Affamé de grâce, mais jaloux pour la loi de Dieu, je trouve au pied de cette croix le seul pardon qui réponde, je ne dis pas seulement aux exigences de la loi divine, mais à celles mêmes de ma conscience, parce qu'ici seulement je retrouve un moyen de glorifier la loi de Dieu dans mon pardon, tout aussi bien que je l'aurais pu faire en y obéissant, oserai-je dire mieux encore ? En obéissant, je rendais à cette loi un hommage tacite, indirect, inconscient de lui-même ; mais en ne rentrant en grâce que par voie d'expiation, je rends à cette loi un hommage distinct, direct, réfléchi, douloureux. Je le dis avec une conviction arrêtée : ce pardon-là est le seul qu'il soit digne de Dieu de m'offrir ; je m'enhardirai jusqu'à dire que c'est le seul qu'il soit digne de moi d'accepter. Tout autre pardon inquiéterait mon âme comme un désordre. Je ne puis, je ne veux pas être heureux aux dépens de la sainteté Divine. Loin de moi un salut où la gloire de Dieu perdrait ! (Adolphe Monod)

 

 

Vous êtes presque sauvé ; vous êtes éveillé, vous êtes excité, vous avez beaucoup de bons désirs, mais un homme qui n'est que presque sauvé sera tout à fait damné. Il y avait un chef de famille qui a failli fermer sa maison la nuit, mais le voleur est entré ; un prisonnier était condamné à être pendu et presque pardonné, mais il était pendu à la potence ;  un navire était presque sauvé de naufrage, mais il est allé au fond avec toutes les mains à bord ; un feu était presque éteint, mais il consumait une ville ; un homme presque décidé reste à périr dans les flammes de l'enfer. (Charles Spurgeon)

 

 

Ne vous y trompez pas, vous êtes sur le chemin du ciel ou sur le chemin de l'enfer. (Charles Spurgeon)

 


Il n'y a pas de purgatoire ou de condition moyenne dans le monde à venir. Le purgatoire est une invention du pape pour le remplissage de sa cave et de son garde-manger; et pas plus rentable la spéculation a toujours été réglée plus que le dire des masses et le vol des dupes, sous prétexte de changer cet état qui est fixé pour toujours. Purgatory Pickpurse était le nom que les premiers réformateurs lui ont donné. Tu iras au paradis ou en enfer, et tu resteras à un endroit ou à un autre; car vous avez soit un personnage digne du ciel, soit un personnage propre à l'enfer, et il n'y a pas de caractère qui puisse être  supposé, si nous comprenons bien les Écritures, ce qui serait convenable pour un milieu , ni aucun autre. milieu lieu préparé pour cela. (Charles Spurgeon)