Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

Bouchra Maurice 

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur

Facebook, Google +, Twitter

en cliquant sur l'un des trois liens 

ci dessous

Facebook suivi

Refuge Protestant Google +
Refuge Protestant sur Google +
Google plus Refuge Protestant

 

Twitter Refuge Protestant
26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 18:35
Orgueil et humilité (Suite & fin)

Dieu résiste aux orgueilleux

mais Il fait grâce aux humbles.

(Jacques 4:6)

(Dernière partie)

 

 

C'est par des paroles flatteuses, prononcées par des coeurs imprudents, que plus d'un serviteur du Christ a sombré dans l'orgueil après avoir été béni d'abord dans la petitesse.

 

Le pasteur Rochat eut beaucoup lutter contre l'orgueil spirituel. Il en fut délivré par la prière et la vigilance assidues.

 

Voici ce qu'il écrivait en 1844 :

 

"...L'orgueil est de tous nos ennemis celui qui meurt le plus lentement, le plus difficilement.

 

Mme de Staël disait à son lit de mort :

 

"Ce qui meurt le dernier en nous, c'est l'amour-propre !". (...)

 

Si je vous demandais comment vous savez que je suis un des hommes les plus avancés dans les voies chrétiennes, "un serviteur de Dieu éminent", vous seriez sans doute fort embarrassé de me répondre.

 

Me citeriez vous mes ouvrages ? (...) malheureusement nous ne sommes points, toujours et en toutes choses, les hommes de nos discours.

 

Nous portons ce trésor de connaissance Chrétienne dans des vases de terre, afin que l'excellence de sa force soit attribuée à Dieu, non à nous.

 

Je ne veux pas vous dire ce que je pense de moi.

 

Je m'y rechercherais probablement, et peut être en me recherchant pourrais je paraître humble, ce que je ne suis pas.

 

J'aime mieux vous dire ce que le Seigneur pense de moi.

 

Ce Glorieux Maître qui sonde les coeurs, qui parle en Vérité, qui est l'Ancien le Témoin Fidèle et Véritable, m'a souvent parlé dans le secret de mon coeur : Grâces Lui en soient rendues !

 

Mais je puis déclarer que jamais Il ne m'a dit que  je fusse un Chrétien éminent et avancé dans les voies de la Vérité.

 

Au contraire, Il me dit très clairement que si je savais me mettre à ma place, je m'appellerais le premier des pécheurs, le moindre de tous les saints.

 

Je puis dire que lorsqu'on me loue, j'éprouve deux choses : l'une, que mon orgueil voudrait encore trouver là sa pâture ; l'autre, que ma conscience, mon nouvel homme, se déplaît dans ces éloges, en rougit, et même les ressent comme une espèce de reproche de me faire paraître aux autres au-delà de ce que je suis.

 

Croyez-moi, louons le Seigneur ! Lui Seul est digne d'être loué, vénéré, adoré !

 

Jamais on n'a trop célébré Sa Bonté.

 

A cela, il n'y aura peut être point de danger.

 

Le cantique des bienheureux ne loue que Celui qui les a rachetés par son sang ; il ne renferme pas un mot d'éloges pour aucun d'eux, pas un mot qui les classe en éminents ou non-éminents.

 

Tous se confondent sous le titre commun de rachetés qui fait leur gloire et leur bonheur.

 

Tâchons de mettre nos coeurs en harmonie avec ce cantique, auquel nous espérons joindre un jour nos faibles voix.(...)

 

Puissions nous faire dès à présent comme les séraphins qui de deux ailes couvraient leurs pieds, comme cachant leur démarche à eux et aux autres, et de deux volaient pour exécuter la Sainte Volonté du Roi des rois, en criant l'un à l'autre : "Saint, Saint, Saint est l'Eternel Dieu". Amen,

 

Seigneur ! Crée en moi un coeur humble, "froissé, brisé, tremblant", qui s'humilie sous ta verge comme sous tes grâces excellentes, qui fuie l'ostentation en toutes choses, surtout dans la prière, qui se contente des oeuvres basses, cachées et sans attrait, qui ne cherche point son propre chemin, ses goûts propres, ses oeuvres propres, qui cache aux autres, à moi même si possible, le bien qu'il m'est donné de faire (Matthieu 6:3-4)(...)

 

Si parfois, ô mon Dieu ! Tu veux bien te servir de mon néant pour ton Oeuvre Sainte, brise moi en m'y employant, plutôt que de permettre que Satan vienne, "déguisé en ange de lumière, m'élever par orgueil" et m'enfler à perdition.

 

Merci, merci, mon Dieu ! De toutes les échardes, de toutes les épines, de tous les opprobres que tu accordes à tes serviteurs et à tes servantes sur le chemin de leur dévouement à ta cause !

 

Il fallait que je sois "jeté par terre" pour que j'apprisse la valeur de cette promesse des promesses :

 

Ma Grâce te suffit.

 

Oui, je te bénis, ô Mon Père ! Pour toutes ces croix, tous ces jugements, toutes ces sévérités, qui me tuent à la terre et me font vivre au ciel : il était bon pour ton enfant d'être ignoré, rabaissé, souffleté.

 

Je te rends grâces même de me cacher tes exaucements, car Tu m'aimes en me rebutant, comme Tu m'aimeras en me délivrant.

 

D'ailleurs, ils sont là, je le sais, dans Ta Main, derrière un voile, nécessaire à mon humilité.

 

Père Saint, je les y laisserai, et je resterai en paix jusqu'au jour marqué ; car "tes voies sont trop merveilleuses pour moi, tes jugements sont impénétrables...".

 

Si nous avons été affligés ensemble par l'humiliant examen de notre triste coeur "rusé et désespérément mauvais" et de nos infirmes prières, prenons courage, cependant, et consolons nous ensemble en tournant nos regards sur le "Souverain Sacrificateur qui porte nos iniquités".

 

 S'Il nous enseigne à prier "en son Nom", c'est pour pouvoir présenter ces prières à Son Père "dans l'encensoir d'or" de ses parfaits mérites, "comme un parfum de bonne odeur".

 

Comme un parfum !!... Serait-ce vrai ?... Ces misérables invocations, dont pas une ne fut faite dans les conditions bibliques, dont pas une ne réalisa l'idéal de prière que j'avais conçu !

 

Néanmoins, Tu les entends, Tu les accueilles, ô Mon Dieu !

 

Et non seulement Tu les reçois par Jésus Christ qui Les purifie, mais Tu les rassembles comme Ton Trésor Particulier sur l'autel de la Jérusalem Céleste !

 

Oh ! Ne veillerai je pas désormais pour que, parmi ces parfums divins qui ont une si grande destinée, il ne s'introduise aucun parfum étranger !

 

Ne veillerai je pas pour que ces parfums soient bien véritablement de "ces prières des saints", des sanctifiés, des mis à part pour le service du Père ?

 

Ne veillerai je pas aussi pour qu'il y en ait "beaucoup", puisqu'il est dit :

 

"Ceux qui en auront amené plusieurs à la justice luiront commes les étoiles à toujours et à perpétuité" ? (Daniel 12:3)

 

En cela aussi, "comme faibles nous sommes forts", car, dans notre infirmité reconnue et pleurée, le Saint Esprit agira davantage.

 

Oui, "l'Esprit nous soulage dans nos faiblesses ; nous ne savons pas ce que nous devons demander pour prier comme il faut, mais l'Esprit Lui même intercède pour nous par des soupirs qui ne se peuvent exprimer, et Celui qui sonde les coeur connaît quelle est la pensée de l'Esprit lorsqu'il prie pour les saints, selon la volonté de Dieu."

 

Viens bientôt ! Oui, Seigneur Jésus, viens !

 

Amen,

spurgeon

Charles Spurgeon,

Pasteur Baptiste Réformé

 

bible

foi huguenote

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Refuge Protestant Refuge Protestant - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

Album Refuge Protestant

Alors que nous étions encore sans Force,
Jésus au temps marqué par Dieu,
est mort pour nous
sauver et délivrer
 (La Bible)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch