Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

Bouchra Maurice 

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur Facebook, Google +

en cliquant sur l'un des deux liens 

ci dessous

Facebook suivi

 

  Google + 

 

8 octobre 2015 4 08 /10 /octobre /2015 18:33

Refuge Protestant 1 (11)

 

 

Va dans les chemins et le long des haies, et presse d'entrer ceux que tu trouveras, afin que ma maison soit remplie.

 

Plusieurs viendront d'Orient et d'Occident, et seront assis à table au royaume des cieux, avec Abraham, Isaac et Jacob.

 

(...) Il y a un mot encore dans ce beau passage sur lequel je désire attirer votre attention, avant de passer outre.

 

Observez qu'il n'est pas dit :

 

Ils pourront venir, ou : Ils viendront peut-être, mais : ILS VIENDRONT.

 

Oh ! Que j'aime ces affirmations si pleines, si positives de mon Dieu !

 

De la part d'un homme, affirmer, c'est presque une dérision.

 

Il promet, et le plus souvent il ne peut tenir sa promesse, ; il jure, et le plus souvent il viole son serment.

 

Mais avec Dieu, quelle différence !

 

S'Il dit : « Je ferai », Il fera

 

S'Il affirme une chose, elle a lieu.

 

Or, Il déclare ici que plusieurs viendront dans Son Royaume et quand même Satan s'écrierait avec rage « Ils n'iront pas ! »

 

Quand même leurs propres péchés leur diraient :

 

« Vous ne pouvez y aller ! »

 

Bien plus, quand ils diraient résolument en leur coeur :

 

« Nous ne voulons pas y aller ! »

 

ILS IRONT, car Dieu l'a dit.

 

Oui, parmi ceux-là même qui aujourd'hui se moquent du salut et insultent à l'Evangile, il en est, je ne crains pas de le dire, qui, tôt ou tard, seront amenés captifs à l'obéissance de Jésus-Christ.

 

 « Mais quoi ? S’écrient peut-être quelques-uns, Dieu peut-il faire de nous des chrétiens ? »

 

Oui, vous dis-je, et c'est précisément là qu'éclate l'admirable puissance de l'Evangile.

 

La Grâce Divine ne sollicite pas le consentement de l'homme, mais elle l'obtient ; elle ne lui demande pas s'il la veut, mais elle lui donne de la vouloir ; elle ne s'impose pas à lui, mais elle transforme tellement sa volonté, que, reconnaissant sa valeur, il se prend à soupirer après elle, et la poursuit jusqu'à ce qu'il l'ait atteinte.

 

Et comment expliquer autrement la conversion de tant d'incrédules, qui avaient dit à une époque de leur vie :

 

« Jamais nous n'aurons rien à faire avec la religion » ?

 

On raconte qu'un jour un impie déclaré entra dans un lieu de culte pour entendre les chants sacrés, et qu'aussitôt que le ministre prit la parole, il mit les doigts dans ses oreilles, déterminé à ne pas écouter.

 

Mais au bout de quelques instants, voici qu'un petit insecte vient se poser sur son visage, ce qui l'oblige, pour le chasser, à déplacer une de ses mains.

 

A ce même moment, le ministre prononçait ces paroles :

 

Que celui qui a des oreilles pour ouïr entende.

 

Surpris, remué dans sa conscience, l'incrédule écoute, et Dieu touche son coeur à salut.

 

En sortant, il était un nouvel homme.

 

L'impie se retira pour prier ; le railleur alla verser des larmes de contrition.

 

Celui qui était entré d'ans la maison de Dieu par manière de passe-temps retourna chez lui, pressé de rechercher la communion de son Créateur.

 

Le sceptique devint croyant ; le pécheur devint un saint.

 

Et la transformation qui s'est produite chez cet homme peut se produire également chez tous.

 

La Grâce Divine, je le répète, n'a pas besoin de votre consentement préalable : elle saura vous donner la volonté et l'exécution selon son bon plaisir.

 

Du coeur le plus rebelle qui s'écrie dédaigneusement :

 

« Je n'ai que faire de l'Evangile », elle peut, quand elle le veut, faire surgir cette humble supplication :

 

« Seigneur, sauve-moi, ou je péris ! »

 

Mais peut-être pensez-vous que vous pouvez vous convertir sans que votre âme subisse l'action prévenante de la grâce de Dieu.

 

Erreur, erreur funeste, mes amis.

 

Supposons qu'en cet instant même Jésus-Christ se présentât au milieu de nous ; quel accueil pensez-vous que lui ferait le plus grand nombre ?

 

« Nous le couronnerions Roi », me répondriez-vous ?

 

Hélas ! Je n'en crois rien ; je suis persuadé, au contraire, que la plupart d'entre vous le crucifieraient de nouveau, s'ils en avaient l'occasion.

 

Oui, se tint-Il là, devant vous, et vous dit-Il :

 

« Me voici, Je vous aime »,

 

Pas un de vous, abandonné à sa propre volonté, ne répondrait à ses avances.

 

Fixât-Il sur vous un de ces puissants regards capables de dompter les lions mêmes ; vous parlât-Il avec cette voix d'où se sont échappés des flots d'une incomparable éloquence, pas un de vous, laissé à lui-même, ne deviendrait son disciple.

 

Ce qu'il faut, pour fléchir les résistances de notre coeur c'est la puissance de la Grâce, c'est l'influence du Saint-Esprit.

 

Nul ne peut venir à Moi, a dit Jésus-Christ, si le Père qui m'a envoyé ne l'attire.

 

Mais une fois que de pauvres pécheurs ont éprouvé ces attraits divins, oh ! Alors, ils viennent, ils accourent de l'Orient et de l'Occident.

 

Que le monde s'agite, que le monde se moque, il n'empêchera pas le Fils de Dieu de recueillir le fruit de ses souffrances et de sa mort.

 

Si, parmi vous, il est des âmes qui le rejettent, d'autres l'accepteront ; s'il en est qui seront perdues,  d'autres seront sauvées.

 

Quoi qu'on dise et quoi qu'on fasse, Jésus-Christ se verra de la postérité ; il prolongera ses jours et le bon plaisir de l'Eternel prospérera dans Sa Main.

 

Quand le ciel, la terre et l'enfer se ligueraient ensemble, ils ne sauraient retenir loin de Jésus une seule des âmes que le Père Lui a données !

 

Et maintenant, toi, mon frère, qui te reconnais le premier des pécheurs, écoute-moi : je suis chargé d'un message pour toi de la part de Jésus.

 

S’il y a une âme qui se juge la plus indigne qui ait jamais existé.

 

S’il y a une âme qui se dit à elle-même :

 

« Je ne suis pas digne que Christ m'appelle à Lui..... »

 

Ame ! C’est toi que j'appelle !

 

Toi, vile, souillée, misérable, aujourd'hui, en vertu de l'autorité que j'ai reçue de Dieu, je te presse d'aller à mon Sauveur !

 

Il t'invite par ma plume, Il te cherche, Il veut te sauver.

 

Hâte-toi donc.

 

Jette-toi à ses pieds.

 

Touche le Sceptre de sa Miséricorde, afin que tu vives.

 

Va, essaie de mon Sauveur, essaie de mon Sauveur, te dis-je !

 

Que s'Il te rejette après que tu l'as cherché, publie en enfer qu'Il a failli à ses promesses !

 

Mais non, cela ne sera pas, cela ne peut pas être !

 

Jamais Dieu ne mettra dehors celui qui vient à Lui, car ce serait déshonorer son Alliance de Grâce.

 

Il ne repoussera pas un seul pécheur repentant, aussi longtemps qu'il sera écrit dans sa Parole :

 

Plusieurs viendront d'Orient et d'Occident et seront assis à table, au royaume des cieux, avec Abraham, Isaac et Jacob.

 

(...)

 

Suite 5ème partie Le Ciel et l'enfer par Charles Spurgeon,

 

Bible (119)

Croix Huguenote

Partager cet article

Repost 0
Published by Refuge Protestant Refuge Protestant - dans Au Pays du Soleil
commenter cet article

commentaires

Album Refuge Protestant

Alors que nous étions encore sans Force,
Jésus au temps marqué par Dieu,
est mort pour nous
sauver et délivrer
 (La Bible)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch