Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

Jean Calvin

"Puisque Dieu, par conséquent, nous justifie par la Médiation du Christ, Il nous Acquitte, non pas par l'aveu de notre innocence personnelle, mais par une imputation de la justice ; de sorte que nous, qui sommes injustes en nous-mêmes, sommes considérés comme Justes en Jésus Christ."

 Nombres visites
depuis sa création
 
180 170

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

B. M.

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur

Facebook, Pinterest, Twitter

en cliquant sur l'un des trois liens 

ci dessous

 

Facebook suivi

Refuge Protestant Pinterest
Twitter Refuge Protestant
5 janvier 2019 6 05 /01 /janvier /2019 18:30
Dieu est Il injuste ?

Dieu est-il injuste de choisir les uns et pas les autres ?

 

La commémoration de la naissance du Réformateur Jean Calvin a été l’occasion de remettre en évidence la fameuse question de la « prédestination » :

 

Question qui divise la chrétienté et scandalise l’incroyant.

 

Lisons la formulation de la doctrine :

 

« Nous appelons prédestination le conseil éternel de Dieu, par lequel il a déterminé ce qu’il voulait faire de chaque homme. Car il ne les traite pas tous en pareille condition, mais ordonne les uns à la vie éternelle, les autres à l’éternelle damnation. Ainsi, selon la fin pour laquelle est créé l’être humain, nous disons que celui-ci est prédestiné à la mort ou à la vie ».

 

Pourquoi avoir défendu avec force ce que lui-même qualifiait de « décret horrible », qui « doit nous épouvanter », de « sujet difficile et incompréhensible », de « labyrinthe sans issue » ?

 

Si son intention était d’apaiser les croyants inquiets et de les délivrer de leurs angoisses face à l’au-delà, nous pouvons nous demander comment un tel sujet pouvait bien rassurer ceux qui en étaient instruits ?

 

Notre raisonnement ne s’indigne-t-il pas devant ce décret arbitraire : de quel droit Dieu se courroucerait-t-Il contre des créatures qui n’ont commis nulle faute contre lui ?

 

La condamnation arbitraire d’hommes et de femmes ne relève-t-elle pas de la cruauté d’un tyran et non de l’équité d’un juge ?

 

Dieu serait-Il injuste et agirait-Il par favoritisme ?

 

Nous sommes cependant troublés, car la Bible elle-même expose solidement cette élection !

 

Se contredirait-elle en affirmant d’une part le choix Souverain de Dieu en matière de salut et d’autre part la responsabilité entière des hommes réprouvés ?

 

Acceptant la contradiction apparente, Jean Calvin affirme catégoriquement que Dieu ne saurait être fait Auteur du mal ni que le réprouvé le soit injustement et ne subisse pas le juste châtiment de son incrédulité.

 

Par fidélité à la Bible où « rien n’est enseigné, selon lui, qu’il ne soit inutile de savoir », a refusé de passer la rigueur de ce thème sous silence :

 

« Dieu veut que nous pensions toujours à son élection gratuite, qui est la fontaine de tous ses bienfaits envers nous ».

 

Seule cette doctrine, selon ses affirmations, peut rassurer « les pauvres consciences » incapables de trouver en elles et dans leurs œuvres aucune vertu suffisante pour satisfaire à la Justice Divine.

 

Si Jean Calvin a discerné un tel message « rassurant », ne vaut-il pas la peine de le découvrir nous aussi ?

 

N’est-il pas nécessaire d’examiner, avec honnêteté, ce que les Saintes Écritures en disent ?

 

 

Pasteur Luc Warnon

Luc Warnon,

Pasteur Protestant

de l'Eglise Timothée Nîmes

 

 

 

 

 

 

Bible
Croix Huguenote

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source

Timothée

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Charles Spurgeon

" J'avoue que je donnerais à peine un penny pour tout salut que je pourrais perdre. La vie éternelle est la chose dont nous avons besoin, la Vie de Dieu, qui ne peut jamais changer ou être enlevée de nous, et c'est ce qui est donné à toutes celles et ceux qui croient en Jésus Christ."

Car, lorsque que nous étions
encore sans force,
Christ, au temps marqué,
est mort pour des impies
 (Romains 5-6)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite ?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch