Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

Bouchra Maurice 

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur

Facebook, Google +, Twitter

en cliquant sur l'un des trois liens 

ci dessous

Facebook suivi

Refuge Protestant Google +
Refuge Protestant sur Google +
Google plus Refuge Protestant

 

Twitter Refuge Protestant
11 novembre 2017 6 11 /11 /novembre /2017 11:37
Chant : Que ne puis je ô Mon Dieu (Adolphe Monod)

Paroles du Pasteur Protestant Adolphe Monod (1802-1856)

Musique d'H. Duvernoy,

et joué à l'orgue par Jean-Philippe Jabouin

 

--------

 

 

Que ne puis-je, ô mon Dieu, Dieu de ma délivrance,
Remplir de ta louange et la terre et les cieux,
Les prendre pour témoins de ma reconnaissance,
Et dire au monde entier combien je suis heureux !

 

Heureux quand je T'écoute, et que cette Parole
Qui dit : «Soit la lumière !» et la lumière fut,
S'abaisse jusqu'à moi, m'instruit et me console,
Et me dit : «C'est ici le chemin du salut.»

 

Heureux quand je Te parle et que, de la poussière,
Je fais monter vers Toi mon hommage et mon voeu,
Avec la liberté d'un Fils devant Son Père,
Et le saint tremblement d'un mortel devant Dieu.

 

Heureux quand, recueilli, Seigneur, devant Ta Face,
Avec Tes Rachetés je T'adore en Ton Jour ;
Quand nous allons ensemble au Trône de la Grâce,
D'où descendent sur nous des réponses d'Amour.

 

Heureux, toujours heureux ! J'ai le Dieu fort pour Père,
Pour Sauveur Jésus-Christ, pour Conseil l'Esprit Saint !
Que peut ôter l'enfer, que peut donner la terre,
À qui jouit du ciel et du Dieu Juste et Saint ?

 

 

 

 

refuge protestant adolphe monod

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Refuge Protestant Refuge Protestant, - dans Chants
commenter cet article

commentaires

Album Refuge Protestant

Alors que nous étions encore sans Force,
Jésus au temps marqué par Dieu,
est mort pour nous
sauver et délivrer
 (La Bible)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch