Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

Bouchra Maurice 

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur Facebook, Google +

en cliquant sur l'un des deux liens 

ci dessous

Facebook suivi

 

  Google + 

 

8 juillet 2017 6 08 /07 /juillet /2017 22:58
Quelques livres édifiants (4)

Ouvrages que propose et conseille

Refuge Protestant

 

Librairie-Jean-Calvin2.png

 

Librairie Jean Calvin à Paris

Coordonnées de la librairie :

Entrée de la Maison du protestantisme,

47, rue de Clichy 75009 Paris.

Métro Liège

Téléphone :  01 42 45 07 44

Courriel   Paris@librairiejeancalvin.fr
Horaires d’ouverture :

lundi au samedi de 10h à 19h45 non stop

dimanche : fermé

La librairie Jean Calvin à Paris a été lancée en collaboration avec les éditions Excelsis. Au service de l'Eglise et de la foi issue de la Réforme, avec une grande vitrine sur la rue, la librairie Jean Calvin à Paris propose dans la plus pure tradition Protestante et dans un espace de 60 mètres carrés un fonds important réparti en 3 domaines : histoire et culture du Protestantisme, Théologie et culture Bibliques, éthique et philosophie. Naturellement, la Bible est et reste le Centre. Si vous passez sur Paris ou êtes proches, n'hésitez pas à passer et faire partager autour de vous.

 

--------

 

 

En cette fin de 20ème siècle, nous ne savons plus de quelle manière exercer nos responsabilités politiques. La perte générale du sens affecte également le domaine public. Le sens étant absent il ne peut y avoir de légitimité et sans légitimité nous sommes livrés à l'arbitraire. Aux régimes totalitaires d'un passé récent s'est substituée l'indécision et l'anarchie sociale et politique, écume que rejette un totalitarisme technocratique omniprésent. Cet ouvrage clair et percutant dû à la plume d'Eric et Aaron Kayayan (Calvinistes d'origine arménienne ayant vécus respectivement en Afrique du Sud et aux Etats Unis) restaure pour nous la vision Chrétienne, Biblique et Réformée de la réalité politique. Après avoir critiqué la tentation d'une spiritualité dualiste qui opposerait vie chrétienne et vie publique, nos auteurs entreprennent un rapide survol des différentes réponses proposées par le Christianisme au cours des âges sur la question des rapports entre le pouvoir spirituel, l'Eglise, et le pouvoir temporel, l'Etat. En évoquant la réflexion d'éminents penseurs réformés - Jean Calvin, Abraham Kuyper, Jean Brun et Rousas Rushdoony - nos auteurs dégagent quelques conclusions :

  • que la vie politique appartient à l'ordre de la création divine - non à une nature libérée de toute dépendance envers son Créateur.
  • que la vision Chrétienne de la société, en restaurant la perception d'un ordre moral et juridique qui transcende la vie politique, permet d'éviter, d'une part, l'anarchie démocratique et, de l'autre, le totalitarisme qui en est la conséquence nécessaire ;
  • et, finalement, que la réintégration de cette perspective divine, révélée dans la Parole de Dieu, rend à la vie humaine et sociale l'étoile polaire d'une finalité extra-sociale, astre disparu depuis la révolution astronomique du XVIIe siècle.

Cet ouvrage est une étape importante dans le rétablissement d'une pensée Chrétienne englobant tous les domaines de la vie. Il ouvre la voie à la formulation de solutions sensées et durables aux crises qui secouent notre civilisation.

Si vous préférez commander par internet,

cliquer ci dessous

Librairie Jean Calvin Paris

------------

 

 

 

Dieu, le juge et l'enfant
  
 Enlèvements des enfants Protestants en France XVII XVIII siècles
 

La politique antiprotestante de Louis XIV prit plusieurs formes et eut plusieurs conséquences : violences militaires pour arracher des abjurations, emprisonnement des irréductibles, exode de milliers de huguenots et saisie de leurs biens abandonnés en France. Tout était lié.

L'histoire des pressions et des violences à l'encontre des enfants et des jeunes gens protestants est beaucoup moins bien connue.

Les enfants furent pourtant utilisés sans vergogne pour briser la résistance passive de ceux qui, malgré tout, restaient fidèles à la foi réformée.

On enleva ainsi plusieurs milliers d'enfants protestants de leur famille pour les '"rééduquer "dans des maisons dites '"des Nouveaux Catholiques".

On dressa alors les frères contre les sœurs et les fils et les filles contre les pères et les mères, de telle sorte qu'on put parler d'une véritable '"perversion des familles ".

“Faire porter aux mauvais arbres de bons fruits”, selon la formule du temps répond à trois objectifs : affaiblir le monde protestant en effrayant les parents, protéger les enfants de la “mauvaise”influence familiale et éduquer dans la religion catholique des enfants plus malléables loin de leurs parents.
Cette politique a eu ses détracteurs qui lui reprochaient d’encourager la fuite des Huguenots vers l’étranger, de causer des désordres. 

Mais comment fut ressentie cette politique par les parents, quête difficile car l’expression des sentiments transpire rarement des documents administratifs.

Pourtant quelques mères expriment, dans lettres aux autorités, le déchirement né de ces enlèvements.

Beaucoup de parents tentèrent avec plus oui moins de succès de protéger leurs enfants en les cachant ou en les envoyant à l’étranger.

Mais l’auteur montre aussi que pour les familles la perte d’un enfant est parfois synonyme de ruine des stratégies économiques en particulier liées au mariage des filles.
Les enfants quant à eux subissaient une véritable violence au moment de l’enlèvement mais aussi dans les maisons de nouveaux convertis, souvent préjudiciable à leur santé, pouvant conduire au suicide, drames dont s’est ému Voltaire.

Deux solutions pour ces enfants : résister par le silence mais aussi l’argumentation théologique pour des adolescents souvent plus formés que les religieuses qui les gardent ou abjurer. 

En annexe : Quelques reproductions des sources : baptême par permission et lettres de parents dont la graphie rappelle le bon niveau d’instruction des Huguenots.

 

----------

 

 

Je ne changerai pas

Le 26 Août 1685 (soit 2 mois avant la Révocation officielle de l’Edit de Nantes), les dragons de Louis XIV pillent la maison de Samuel de Pechels, bourgeois protestant de Montauban et s’y installent en toute liberté. Quelques jours plus tard, s’y ajoutent des fusiliers « missionnaires » qui chassent Samuel de Pechels, sa femme sur le point d’accoucher et ses 4 jeunes enfants. Séparé de sa famille, enfermé dans la Tour de Constance puis déporté aux Antilles, jamais il n’accepte de renier sa foi et changer de religion. Son seul commentaire sur ces traitements inhumains : « Heureux ceux qui souffrent pour la justice, car le royaume des cieux est à eux ».

Des centaines de milliers de huguenots français souffrirent les mêmes persécutions que Samuel de Pechels, mais bien peu en gardèrent une trace écrite. Comme beaucoup d’autres, ce participant involontaire à un événement déterminant de l’histoire et de la mémoire collective des protestants de France survivra et ira enrichir le Refuge de ses compétences et son travail. Samuel de Pechels perdit plusieurs enfants dans ses tribulations, mais sa famille a fait souche en Angleterre.

Ce document exceptionnel écrit par un témoin vivant des exactions commises contre les huguenots est aussi un message d’espoir et une leçon de foi. Dans les souffrances personnelles et familiales les plus intenses causées par l’intolérance bornée, Samuel de Pechels garde confiance en l’Evangile.

Préface de Guy Astoul, Président de la Société Montalbanaise d'Etude et de recherche sur le Protestantisme.

Avis :    
Ce récit met en valeur d'une manière très simple et très vivante la persécution et ses conséquences pour la vie des huguenots. Avec beaucoup de pudeur, Samuel de Pechels nous révèle les déchirements qui atteignent sa famille et sa ruine matérielle. Sa persévérance face à l'oppression de la soldatesque et de la royauté ne laisse pointer aucune amertume. Voici donc un texte plein d'émotions, exemplaire par son sacrifice sans rien cacher des faiblesses humaines. L'auteur, respectant les canons de l'époque, prend soin de préciser les détails géographiques et autres de ses voyages. Quelques annexes complètent agréablement et très utilement cet ouvrage. On regrettera juste une généalogie difficilement lisible.

 

-------

Le barbier qui voulait prier

Basé sur l'histoire vrai de Martin Luther et de son barbier. Un très beau livre pour les enfants sur la prière, à partir de Martin Luther. 

Maître Pierre est un barbier qui a du mal à prier. Quand, un jour, Martin Luther vient se faire raser dans son échoppe, Maître Pierre ose lui poser la question : "Comment faire pour mieux prier ?" De retour chez lui, Luther écrit le petit livre connu sous le titre : "Lettre à mon barbier". Ici, l'enseignement de Luther sur la prière est adapté aux enfants; de belles illustrations et un texte simple pour apprendre à s'adresser à Dieu, à réfléchir sur le sens de ses paroles et les mots de la prière de Jésus : "Notre père..." , Pour les enfants de 3 à 10 ans.

---------

 

Lettre à mon barbier

Allemagne, 1535. Un barbier du nom de Peter Beskendorf interroge son vieil ami Martin Luther : 'Comment dois-je prier?'. C'est une question essentielle et même vitale, puisque c'est précisément par la prière que le chrétien peut s'adresser au Créateur de l'Univers. En toute humilité, Martin Luther lui répond par une lettre ouverte et lui propose une manière simple de prier : il s'appuie sur des textes fondamentaux de la foi chrétienne - les dix commandements, le Notre Père et le credo des apôtres - pour aider son ami à parler à Dieu. Si, comme ce barbier, vous vous posez la même question, laissez-vous inspirer par les conseils de Luther.

 

-----------

 

Introduction à la « Politica methodice digesta de Johannes Althusius »

de Gaëlle Demelemestre

Collection Humanités 112 pages - oct. 2012     14,00€

Le texte traduit et commenté dans cet ouvrage des passages choisis est inédit en français, et n'est traduit que partiellement en anglais. Ce n'est pas un hasard : la théorie qu'Althusius y développe, au début du XVIIe siècle, est à l'opposé de la centralisation des pouvoirs caractérisant l'institution étatique française. Considérant la théorie bodinienne de la souveraineté, qui cristallise entre les mains du souverain la compétence absolue, perpétuelle et indivisible de commander, Althusius, Protestant Calviniste soutient que sa conséquence inéluctable est de priver la société de son dynamisme en la rendant intrinsèquement dépendante du pouvoir. Il entreprend alors d'en inverser la logique en conférant les droits de souveraineté au peuple organisé. Partageant la souveraineté entre l'ensemble des multiples associations sociopolitiques créées par les hommes pour subvenir à leurs besoins, Althusius fonde une théorie politique qui donne à la société la puissance nécessaire à son auto-organisation. À l'heure où la République représentative connaît un déclin de légitimité, l'accès à ce texte permet de présenter une pensée politique atypique, dont l'une des vertus est de décentrer la plupart des concepts modernes en mettant à distance nos certitudes sédimentées.

Voir avec la Librairie Jean Calvin de Paris

ou cliquer ci dessous

 

 

d'autres ouvrages suivront prochainement.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Refuge Protestant Refuge Protestant, - dans Librairie
commenter cet article

commentaires

Album Refuge Protestant

Alors que nous étions encore sans Force,
Jésus au temps marqué par Dieu,
est mort pour nous
sauver et délivrer
 (La Bible)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch