Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

Bouchra Maurice 

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur Facebook, Google +

en cliquant sur l'un des deux liens 

ci dessous

Facebook suivi

 

  Google + 

 

26 août 2013 1 26 /08 /août /2013 18:18

Charles Spurgeon

Levons à Dieu des mains pures,

sans colère, ni mauvaises pensées.

(1Timothée 2:8)

 

Dans le non exaucement parfois de nos prières, et en entrant dans l'examen des devoirs domestiques et notamment à quelques points particuliers, que ce soit maris, femmes, pères, mères, enfants, en avons nous cherché parfois la cause réelle ?

 

La colère conjugale, la dispute fraternelle, la dissension domestique, ne sont, ne peuvent elles pas être comme un voile épais entre notre âme troublée et Dieu, qui ne veut être servi que dans l'amour ?

 

Que de fois, angoissé, malheureux de ne pouvoir trouver mon Dieu, de sentir sa face voilée, que de fois ne me suis je pas levé pour courir à ce parent, à cette personne vis à vis de qui j'avais péché, et, dans un simple mais vrai "pardonnez moi", que de fois n'ai je pas retrouvé la paix ?

 

J'ai connu une servante, pauvre selon le monde, mais riche en Dieu.

 

Son caractère était fier, susceptible, violent, et pourtant elle était devenue une des plus douces et des plus humbles chrétiennes que j'ai connues.

 

Savez vous comment ? Par cette seule recette :

 

"Que le soleil ne se couche jamais sur ta colère."

 

Et la colère des chefs de famille, combien plus encore ne trouble-t-elle pas la paix des maisons parfois !...

 

Comment, après une impatience, peuvent-ils ouvrir la Parole au Culte Familial et parler sur la Charité ?

 

Veulent-ils donc apprendre l'hypocrisie à leurs enfants ?

 

Ou leur faire croire que les Commandements de Dieu ne sont plus que du bruit ?

 

"L'Ecriture parle-t-elle en vain ?"

 

Dieu n'est-il pas un Dieu de Vérité, un feu consumant ?

 

Et si le père, "irrite son enfant", sous prétexte de faire son éducation, croyons nous que cet enfant s'agenouillera bien volontiers à ses côtés ?

 

Et si l'enfant, garde rancune à son compagnon de jeu, qui médite peut être à quelque vengeance et méchanceté contre lui, ou qui ment à ses parents, oubliant que "tous les menteurs seront jetés dans l'étang ardent de feu et de soufre" (Apocalypse 21:8), croyons nous que le baiser trompeur après la prière du soir n'attirera pas le courroux et tristesse de Celui qui bénit ?

 

Et si le riche, qui se traiterait délicatement en oubliant le pauvre Lazare couché dans ses ulcères et dans ses haillons ; et si le pauvre, dont le coeur bouillonne d'aigreur et d'envie contre les heureux de ce monde, ne croyons nous pas que l'offrande qui serait apporté à l'autel, et pourquoi pas, dans le même Temple, en se haïssant l'un et l'autre (car on est toujours poli en bonne société, poli, même en blessant ou haïssant) sera acceptable à Celui qui a horreur du formalisme, à Celui qui regarde au coeur ?

 

Ah ! Il y aurait trop à dire, en effet, sur ces sujets, sur lesquels l'examen de sa propre âme en apprend beaucoup plus que celui des autres.

 

Prenons plutôt la Bible, taisons nous et ouvrons là, à ces commandements précisant nos devoirs ; et que l'Esprit de Dieu nous convaincs Lui même de péché et nous faire jeter, comme Daniel, la face contre terre, en répétant après lui :

 

"Hélas ! Seigneur, nous avons péché, nous avons commis l'iniquité. A Toi est la gloire, à nous la confusion de face ! A nous et à nos chefs, aux pères et aux enfants, aux maîtres et aux serviteurs, aux magistrats et au peuple. Nous avons tous transgressé Ta loi, nous nous sommes détournés pour ne point t'écouter. Seigneur pardonne ! Seigneur, fais grâce !" (Daniel 9).

 

Pasteur Charles Spurgeon,

spurgeon

Bible

Croix Huguenote


Partager cet article

Repost 0
Published by Refuge Protestant Refuge du Chrétien - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

Album Refuge Protestant

Alors que nous étions encore sans Force,
Jésus au temps marqué par Dieu,
est mort pour nous
sauver et délivrer
 (La Bible)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch