Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

Bouchra Maurice 

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur Facebook, Google +

en cliquant sur l'un des deux liens 

ci dessous

Facebook suivi

 

  Google + 

 

4 avril 2010 7 04 /04 /avril /2010 15:52

 

De Philippe Aubert, janvier 2005 (Eglise Chrétienne, Suisse)

N01.gif

 

A travers le symbole du poisson, cette série de dessins nous décrit l'identité et l'attitude du chrétien.

 

L'exercice est très intéressant.

 

D'abord parce que ces dessins sont humoristiques.

 

Cela nous aide à nous remettre en question tout en gardant le sourire et sans nous prendre trop au sérieux.

 

Vous connaissez le dicton : "Heureux celui qui sait rire de lui-même; car il n'a pas fini de s'amuser !"


L'exercice est intéressant aussi parce que ces dessins humoristiques sont provocateurs et nous posent de vraies questions sur notre comportement de chrétien.


Je vous propose dont de tous les examiner et de nous poser deux questions :

 


1è question :

 

 

lequel de ces poissons-chrétiens me remet en question parce qu'il correspond à un côté de ma personnalité qui aurait besoin d'être amélioré. C'est le côté négatif qui pourrait éventuellement me concerner et sur lequel Dieu souhaite peut-être attirer mon attention.

 


2è question :

 

 

lequel de ces poissons-chrétiens correspond à un côté positif de ma personnalité que Dieu peut utiliser dans ma vie et par rapport auxquels il veut m'encourager.


Donc notons au passage, chacun pour soi, deux poissons, l'un négatif et l'autre positif qui nous correspondent.

 

Et tout à l'heure les plus courageux parmi nous, regarderont dans leur coeur leur propre constat.


Ne soyez pas effrayés par l'exercice ; nous voulons le vivre sans jugement aucun, dans la bonne humeur mais dans l'authenticité honnête pour remédier à ce que Dieu souhaite réellement dans notre vie avec Lui.


Voici le  poisson-chrétien sous les deux angles, positifs et négatifs.

 


Le premier est le chrétien poisson évangélique, tel que nous le voyons sur les voitures.
D'abord l'aspect négatif : on a l'impression que ce poisson nous montre un chrétien sans visage, neutre, inconnu, qui se cache derrière un logo.

 N00.gif

 

Connaissez-vous cette anecdote ?

 

Un chrétien colle un poisson derrière sa voiture avec le texte suivant :

 

"Si vous êtes aussi chrétien, claxonez!"

 

Un jour, il est arrêté devant un feu rouge interminable.

 

La voiture qui s'arrête derrière lui est conduite par un chrétien, qui, voyant l'autocollant, se dit :

 

"Super un ami-chrétien !"

 

Du coup il lui fait un petit coup de claxon.

 

Notre chrétien, de mauvaise humeur, ayant totalement oublié son autocollant, ouvre la fenêtre, se retourne et lui crie méchamment :

 

"Ca va pas ou quoi, faut nettoyer vos lunettes; vous voyez pas que le feu est rouge !"


Ca c'est le chrétien dans ses faiblesses et ses ratés.

 

Cela nous arrive à tous, d'avoir un mauvais témoignage, n'est-ce pas ?

 

Mais ce poisson discret est également un signe extraordinaire qu'utilisaient les chrétiens grecs du temps des persécutions. Pour eux, le mot poisson, en grec ICHTUS, avait un sens profond : I pour Iésous (Jésus), K pour Kristos (Christ), T pour Théos (Dieu), U pour Uios (Fils) et S pour Soter (Sauveur).

N00e.gif

IKTUS

 

Ils dessinaient leur poisson dans le sable et cela voulait dire : Jésus, Christ, Fils de Dieu, Sauveur. C'était leur signe de ralliement; il fallait du courage pour être chrétien et oser dessiner ce logo.


En résumé, pour le côté négatif, notre témoignage parfois déficient... et du côté positif le courage d'oser affirmer notre foi en public.

 


2è image : le chrétien sympathique.N02.gif


Oui, un chrétien sympathique, c'est formidable. Un chrétien ouvert, qui sait écouter, qui est tolérant, qui fait envie, qui est le "sel de la terre*, qui témoigne avec le sourire et une joie sincère... un chrétien qui se lie d'amitié aussi avec des non chrétiens, oui c'est super !


Par contre, le chrétien qui est sympathique parce qu'il fait comme tout le monde, qui est toujours d'accord avec tout, qui est gentil mais qui n'ose pas exprimer un avis personnel, qui sourit mais ne manifeste pas d'amour concret, ça c'est nettement moins bien.

 

 


3è image : le chrétien exalté.N03.gif


Lui il fait peur ; on s'en méfie parce que ses émotions sont toujours à fleur de peau. Il s'excite pour n'importe quoi, il n'a de contact avec Dieu qu'à travers des manifestations émotionnelles exacerbées; il a peur du silence et voudrait que tout le monde s'excite comme lui.


Par contre, le chrétien qui sait exprimer sa joie, qui ose manifester sa reconnaissance, qui est spontané, qui recherche la joie, qui sait rire et s'amuser au bon moment; ça c'est un chrétien qu'il fait beau cotoyer.

 

 


4è image : le chrétien conservateur type A.N04.gif

 


Ce chrétien, que certains appellent "momier" ou "grenouille de bénitier", reste figé dans ses règles et ses lois ; il ne nous fait pas envie.

 

On aimerait qu'il découvre que la Grâce a remplacé la loi. Il est sincère, mais sa peur du changement, son amour des lois et sa facilité à juger autrui, enlèvent toute fantaisie et tout charme à sa vie chrétienne.

 

On a envie de le secouer, de lui fournir un ouvre-boîte pour qu'il découvre la liberté et la joie.

 

Ca, c'est le mauvais conservatisme qu'on appelle légalisme. Il sent l'huile rance.

 

Au contraire, le chrétien conservateur type B est très différent. Il ne s'enferme pas dans sa boîte, mais il défend des valeurs qui ne doivent pas être contestées.

 

Pour les choses secondaires de la vie de l'église, il est souple; pour toutes sortes de détails pratiques, il laisse à chacun la liberté de faire comme ceci ou comme cela...

 

Par exemple, cela lui est parfaitement égal que l'on soit baptisé dans un baptistère ou dans un lac; qu'on utilise l'orgue ou la guitare ou le trombone pour accompagner les chants. Donc, dans la pratique il est très souple.

 

Mais pour l'essentiel, il est un conservateur intransigeant; il ne veut pas que l'on touche aux bases bibliques: pas question pour lui de douter que Jésus soit le Fils de Dieu et qu'il soit ressuscité ; pour lui, on ne touche pas à des principes cruciaux comme le salut, le pardon des péchés, l'amour du Père, la vie éternelle, etc...

 

Ca c'est le bon conservatisme qui nous évite de flotter à tous vents de doctrines et de nous éloigner des vérités bibliques.

 

 


5è image : le chrétien conquérantN05.gif

 

 

On se méfie de lui car il est agressif et nous attaque à coup de versets bibliques pour nous forcer à voir les choses comme lui. Il pense être le détenteur de la vérité et nous l'impose sans amour. Utiliser la Bible pour nous matraquer de vérités, non merci !

 

Par contre, s'il s'agit d'un chrétien conquérant qui s'attaque à l'ennemi, qui entre dans le combat spirituel contre le mal, un chrétien qui se bat dans l'intercession et la prière fidèle pour conquérir les promesses que Dieu nous a faits... alors là, oui qu'il est beau ce chrétien conquérant.

 

 


6è image : le chrétien du dimancheN06.gif

 


Il faut bien se mettre d'accord sur le sens des mots; il y a plusieurs définitions du chrétien du dimanche.
Rien à voir avec celui qui, fidèlement, vient au culte chaque dimanche.

 

Il s'agit plutôt de celui qui fait semblant d'être chrétien le dimanche et qui n'est pas du tout chrétien le reste de la semaine.


Autre définition : celui ou celle qui reste dans son bocal chrétien, qui ne connaît rien d'autre que sa communauté, rien d'autre que la rencontre du dimanche matin. Tout le reste de l'intéresse pas ! Il n'a aucun contact avec les non chrétiens et le monde extérieur.


Sur le plan positif, je n'ai rien trouvé.

 

 


7è image : le chrétien qui se donneN07.gif

 


C'est beau un chrétien qui se donne au Seigneur, qui se donne à son prochain, qui s'investit, qui rend service, qui grandit, qui devient un adulte spirituel et qui peut ainsi redistribuer autour de lui ce qu'il reçu.

 

Il est généreux, il ne compte pas et sa récompense sera grande dans le Royaume.


Mais comme le dessin le montre très bien, il faut faire attention.

 

S'il exagère et n'a pas de discernement dans sa manière d'être généreux, il risque d'arriver rapidement au "burn out", à l'épuisement.

 

Il est beau de se donner, mais il ne faut pas se mutiler. Il ne pourra continuer à donner à long terme que s'il est capable de se ressourcer, de recevoir ce dont il a besoin.

 

Il a tout particulièrement besoin de soigner sa relation personnelle avec Dieu, en prenant du temps pour la prière et pour la lecture de la bible.

 

 


8è image : le chrétien qui ne veut pas se mouillerN08.gif

 


Ce poisson volant qui reste toujours dans les airs a des problèmes. C'est le chrétien qui dit: "Moi j'ai pas besoin d'église, pas besoin des autres chrétiens; je lis ma Bible et je prie seul chez moi; Dieu me suffit !"


Il ne risque pas de devenir "missionnaire" de la Bonne Nouvelle puisqu'il est démissionnaire. Une île déserte lui convient très bien puisqu'il est individualiste.

 

Son temps et son argent lui appartiennent et il ne les partagent pas ou si peu. C'est le chrétien hors-église, hors-engagement !


Aucun aspect positif ! car un poisson ne peut pas être heureux en dehors de l'eau. Un chrétien ne peut pas être heureux seul dans son coin.

 


9è image : le chrétien partagéN09.gif

 


Voilà un chrétien en bien mauvaise situation. Il est partagé, tiraillé; il ne sait pas s'il est chrétien ou athée, ou agnostique.

 

En tous cas, il n'est ni pour ni contre, bien au contraire. Il se sent coupable; il sait que Dieu existe mais ne veut pas prendre le risque, en le rencontrant, de perdre le confort et les joies de la vie.

 

Il a peur de perdre sa liberté en s'engageant, peur de dépendre des autres. Il a peur de Dieu et reste à distance.


De nouveau, aucun aspect positif ! car s'il ne remédie pas rapidement à sa confusion et à ses hésitations, il sera bientôt trop tard.

 

 


10è image : le chrétien adolescentN10.gif

 


Le chrétien adolescent, dans une église, cela se remarque; rien à voir avec son âge; il peut avoir 20, 40 ou 60 ans; peu importe son âge, il a des attitudes d'adolescent; il est agressif, il conteste les autorités de l'église, il critique, il sait tout, il s'acharne sur la paille qu'il trouve dans l'oeil des membres de la communauté et ignore totalement la poutre qui se trouve le sien.

 

Décrit de cette manière, on souhaite avoir le moins possible d'adolescents.


Mais l'adolescent a aussi des côtés très positifs.

 

Il est souvent enthousiaste, chaleureux. Il se moque des conventions et n'a pas peur du ridicule.

 

Il est remuant, il aime provoquer, il fait bouger les choses ! On a besoin de ce types d'adolescents dans l'église, même si ce n'est pas toujours facile à gérer.

 

 


11è image : le chrétien homme-affaireN11.gif

 


Le chrétien homme-affaire voit dans l'église un lieu idéal pour gagner de l'argent, pour prendre le pouvoir, pour diriger...


Ce chrétien a besoin de découvrir qu'une église n'est ni une entreprise, ni une banque ; il doit comprendre que le patron, c'est Dieu ; que le chef du marketing c'est le Saint-Esprit qui dirige, et que l'église est d'abord un lieu d'agapé, de partage plutôt que de rendement...

 

un lieu d'échange et d'amour fraternel plutôt qu'un lieu de profit.


Le jour où comprendra cela, il enlèvera sa cravate et s'intéressera aux besoins de ceux qui l'entourent.

 


12è image : la chrétienne soumiseN12.gif

 


Voilà une image bien délicate à définir en quelques phrases.

 

Pour moi le meilleur résumé de l'attitude de l'épouse chrétienne, est celle donnée par Pierre au chapitre 3, lorsqu'il dit :

 

"Femmes, n'ayez pas pour parure ce qui extérieur, ornements, bijoux, manteaux élégants, mais ayez plutôt la parure cachée du coeur, la parure inaltérable d'un esprit doux et tranquille. Voilà qui est d'un grand prix devant Dieu".


Voilà ce que Pierre propose aux femmes comme caractéristique principale : la douceur et la paix.

 

Quand aux maris, Paul dit tout autre choses. On pourrait reprendre une des images précédentes pour l'imager :

 

"Maris, aimez votre femme en vous sacrifiant, en donnant votre vie pour elle... comme le Christ s'est sacrifié et a donné sa vie pour l'Eglise."

Dès lors, pour la femme, la soumission est beaucoup plus facile, si son mari donne sa vie pour elle.

 

 

13è image le chrétien ami de Dieu N13.gif

 


Attention, Dieu n'est pas une machine à sous dans laquelle on glisse une pièce ou une prière pour obtenir ce qui nous convient.

 

Dieu n'est pas à disposition pour assouvir nos caprices et nous permettre de nous comporter en enfants gâtés.


Ceci dit, le dessin reste tout à fait valable. "Heureux l'homme qui a Dieu pour ami !"

 

En effet Dieu protège, bénit, encourage, aime, nourrit, soutient, fortifie, renouvelle... celui qui se confie en lui !


Mais pour être son ami, il faut passer par Jésus-Christ est lui donner notre vie.

 

Ensuite nous sommes pardonnés puis Dieu nous adopte. Nous entrons alors la famille de Dieu. Dès ce moment, nous sommes sous sa protection.

 


14è image : le chrétien compromisN14.gif

 


Le chrétien que voilà aime tout ce qui est nouveau; il aime surtout ce qui douteux et dangereux.

 

Il aime frôler les limites et prendre des risques. C'est pour cela qu'il touche à tout.

 

"Pourquoi ne pas profiter aussi de ce qui vient d’ailleurs !" nous dit-il.

 

"Il faut avoir l’esprit ouvert, tolérant. Un petit horoscope par ci, une petite amulette par là, une petite méditation transcendantale pour vous relaxer, quelques cartes à tirer pour voir votre avenir, un guérisseur pour soulager votre souffrance, etc... tout ça n’a jamais fait de mal à personne !”... croit-il !


Convaincu de son courage, il mord à pleine dent jusqu'au jour où il est accroché par son pire ennemi.


A nouveau, aucun côté positif !

 


15è image : le faux chrétienN15.gif

 


Le faux chrétien, comme Obélix et Astérix, est tombé dans la marmite lorsqu'il était petit.

 

Il a toujours été à l'église, toujours fait comme le reste de la famille; il a suivi l'école du dimanche, il a fait son catéchisme; tout le monde pense qu'il est un chrétien authentique; lui aussi, jusqu'au jour où il fait une découverte désagréable et se dit : "Mais... je n'ai pas une vraie foi personnelle... Je n'ai fait aucun choix par rapport à Dieu, je n'ai fait que suivre les autres."


Beaucoup ont vécu cette expérience et ont réalisé qu'un jour, il faut décider librement pour soi-même, ne plus se contenter de la foi familiale, mais prendre une décision personnelle.

 


Conclusion

 


Voilà ! Beaucoup d'idées ont été suggérées par cette bande dessinée. Certaines vous auront peut-être touché plus que d'autres. Elles nous auront permis de faire un constat et de mieux répondre à la question : Quel chrétien suis-je aujourd'hui ?


Mais le constat ne suffit pas. Il faut aussi nous demander : Quel chrétien est-ce que je souhaite devenir demain ?


Demandons à Dieu de continuer à transformer nos vies afin que nous devenions des chrétiens à Son image, c'est à dire qui progressent, qui font envie et qui apportent, autour d'eux, un bon témoignage.


de Philippe Aubert, janvier 2005  (Eglise Chrétienne Suisse)

Partager cet article

Repost 0
Published by Refuge Protestant Refuge du chrétien - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

Album Refuge Protestant

Alors que nous étions encore sans Force,
Jésus au temps marqué par Dieu,
est mort pour nous
sauver et délivrer
 (La Bible)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch