Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

Bouchra Maurice 

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur Facebook, Google +

en cliquant sur l'un des deux liens 

ci dessous

Facebook suivi

 

  Google + 

 

7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 11:17

refuge du Chrétien (18)

 

Ne faites rien par esprit de parti ou par vaine gloire. Mais que l'humilité vous fasse regarder les autres  comme étant au dessus de vous mêmes. Que chacun de vous, au lieu de considérer ses propres intérêts,

considère aussi ceux des autres. (Philippiens 2-3/4)

 

L’exclamation indignée ou attristée de l’enfant qui à l’école revendique, face à un acte d’injustice, se retrouve à toute heure de l’existence, et en tous domaines.


Le sentiment d’injustice demeure profondément ancré dans le cœur des hommes et femmes, et même à une époque où le respect des autres et de ce qui leur appartient s’est très étiolé, la spoliation du prochain n’est pas regardée comme chose banale et acceptable.

 

Bien plus encore quand il s’agit de personnes en position de faiblesse.


Et pourtant un proche me racontait comment un automobiliste sans scrupule et sans état d’âme avait placé sa voiture sur le rectangle bleu réservé aux handicapés, clairement signalé par un pictogramme représentant un fauteuil roulant !


Il y avait pourtant, circonstance aggravante, plusieurs autres places libres !

 

Mais le «m’en foutisme», plus encore la goujaterie, sont assimilés pour certains à la «débrouillardise», ce «système D» qui typifierait aux dires d’observateurs étrangers, les Français que nous sommes !


Etre inventif, savoir tirer parti d’une situation, peut être une qualité, mais devient une tare quand elle s’exerce au détriment des autres…


«Si tu prends ma place, prends aussi mon handicap».


Je ne sais qui a trouvé cette formule si éloquente et forte dans sa concision.

 

Elle est placée en sentinelle près des emplacements réservés aux handicapés, et son interpellation ne peut laisser indifférent.


Elle s’adresse d’abord au cœur, puis à la raison, et au sens de la justice et du droit.


Ceux qui affrontent quotidiennement l’existence en position de faiblesse, quelle qu’en soit la cause, n’ont pas besoin d’un regard de commisération, encore moins de pitié, qui pourrait blesser et ne ferait que souligner la différence…

 

Ils doivent pouvoir vivre en toute dignité et posséder leur espace de liberté comme tout autre, dans le plein respect de leur personne et de leurs droits.


Il faut beaucoup de délicatesse et de compréhension pour leur venir en aide.


Comment y parvenir sinon en essayant de nous imaginer atteint d’un handicap ou de tel autre.


Mais imaginer n’est pas suffisant !

 

On peut se tromper de tant de manières… prêter des sentiments, des pensées, des raisonnements, des comportements, qui sont erronés ou pour le moins subjectifs ou inadaptés…


Si la démarche est louable, elle demeure incomplète; écouter attentivement est indispensable car seul celui qui connaît cette situation difficile peut témoigner de ses problèmes et de ce qu’il ressent.

 

Et l’écoute est alors autant celle du cœur que de l’oreille…


Quelles sont les difficultés réelles auxquelles il se heurte chaque jour, et dans telle ou telle circonstance plus particulièrement ?


Problèmes physiques, matériels, mais aussi psychologiques, affectifs…


Et ce qui paraît n’est pas toujours le plus éprouvant.


Il y a quelque temps, quelques personnes ont voulu tenter de mieux cerner les conditions de vie des aveugles, et, pendant quelques heures, ont accepté de vivre dans une totale obscurité, partageant notamment un repas avec des non-voyants qui cette fois leur venaient en aide…


Noble initiative qui les a un peu aidées à mieux saisir l’univers dans lequel vit le non-voyant… bien que jamais elles n’aient pu connaître véritablement son existence réelle car malgré tous leurs désirs d’identification, elles n’ont pas oublié un instant qu’elles n’étaient pas véritablement «aveugles» !


Mais l’essentiel n’est-il pas qu’elles aient voulu essayer de comprendre ?


Elles donnent, ce faisant, une belle leçon d’humanité à qui veut écouter leur témoignage éloquent.

 

Car la volonté de discerner la situation de l’autre est première !

 

En ces domaines plus qu’en beaucoup d’autres, il faut agir avec sensibilité et sagesse.


Il est si facile de blesser, sans même le réaliser !


L’expression bretonne «venir avec ses gros sabots…» et tout piétiner, est peut-être un écho lointain de la fable de La Fontaine : «L’ours et son maître».

 

Souvenons-nous de ce plantigrade, vigilant gardien du maître aimé, qui le tue en voulant écraser la mouche audacieuse posée sur son front…


«Si tu prends ma place…»


Quelle bassesse peut conduire à «prendre la place» de l’handicapé !


Mais n’est-ce pas quelque peu semblable, lorsqu’il s’agit d’autres spoliations ?


Agir au mépris des droits ou de la dignité de l’étranger, de celui qui est de race différente, de modes de vie différents… ou seulement plus faible… n’est-ce pas attenter à sa personne ?


Un regard suffit parfois pour signifier «à l’autre» qu’il n’est pas accueilli ou pire, qu’il est rejeté…


Combien, chaque jour, petits et grands souffrent, ressentant l’ostracisme ou même parfois la haine !


Au contraire, un regard, un sourire, un bonjour, peuvent accueillir, intégrer…


Chacun a le droit absolu à sa dignité d’homme et de femme, et la même attention, le même respect sont dus à l’enfant.


Bien évidemment, chacun doit s’en montrer digne, et nul ne doit utiliser son handicap, sa faiblesse, sa race… ni ce qu’il possède ou ne possède pas pour s’imposer et «profiter de sa situation»…


Il reste beaucoup de chemin à accomplir, mais espérons en un monde où tout serait différent, où chacun s’efforcerait de comprendre l’autre, les autres…


Tâche grande et noble, pour les parents, enseignants, éducateurs…


Il faut dès l’enfance enseigner le respect du prochain, la solidarité humaine, et en montrer l’exemple dans la vie quotidienne.

 

Si cela n’est pas, ne nous étonnons pas de voir s’imposer la «loi de la jungle» ou pire encore !


La civilisation se reconnaît d’abord dans le respect de la vie et le respect de chaque être humain, bien plus que dans la grandeur des monuments et la force des armées…


«Si tu prends ma place, prends aussi mon handicap».


Ce n’est qu’une parole, le cri de celui qui est un autre nous-mêmes et dont la vie, la dignité, la liberté, sont d’une même valeur que les nôtres.


«Aime ton prochain comme tu t’aimes toi-même»!


La parole du Christ a tracé le chemin de la fraternité, sans laquelle la vie ici-bas est un désert sans horizon.

 

Aimer, accueillir, aider, partager, guider…. C’est la voie royale dont parle Jésus dans l’Evangile, celle qui ne laisse, ni ne laissera jamais de regrets.

 

Au reste frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable,  tout ce qui mérite l’approbation,  ce qui est vertueux et digne de louange, soit l’objet de vos pensées . (Philippiens 4. 8)



Pasteur Yvon Charles,

Bible (133)

Croix Huguenote

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

Source : Regard d'Espérance (Centre Protestant Carhaix-Plouguer)

Partager cet article

Repost 0
Published by Refuge Protestant Refuge du Chrétien - dans Réflexion
commenter cet article

commentaires

Album Refuge Protestant

Alors que nous étions encore sans Force,
Jésus au temps marqué par Dieu,
est mort pour nous
sauver et délivrer
 (La Bible)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch