Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

Jean Calvin

"Puisque Dieu, par conséquent, nous justifie par la Médiation du Christ, Il nous Acquitte, non pas par l'aveu de notre innocence personnelle, mais par une imputation de la justice ; de sorte que nous, qui sommes injustes en nous-mêmes, sommes considérés comme Justes en Jésus Christ."

 Nombres visites
depuis sa création
 
186 791

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

BM

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur

Facebook, Pinterest, Twitter

en cliquant sur l'un des trois liens 

ci dessous

 

Facebook suivi

Refuge Protestant Pinterest
Twitter Refuge Protestant
20 février 2014 4 20 /02 /février /2014 19:48
Car Dieu a tant aimé le monde

Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en  Lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. (Jean 3:16 )

 

Il est bon, et même salutaire de se souvenir des bases de l’Évangile.

 

Avant l’Evangile ce n’était pas l’Evangile et plus loin que l’Evangile ce n’est plus l’Evangile.

 

L’apôtre Paul a consacré une lettre entière à ce sujet, il s’agit de l’épître aux Galates.

 

Nous sommes appelés à conserver l’Evangile dans sa pureté originelle.

 

Avant l’Evangile c’était la Loi qui nous condamnait et plus loin que l’Evangile ce sont des règles humaines qui dénaturent l’Evangile et bafouent la Grâce et la Gloire de Dieu.


En un seul verset l’Evangile de Jean nous donne un condensé de l’Evangile.

 

Examinons donc un à un les mots de ce verset pour vérifier que nous ne nous sommes pas éloignés de la Bonne Nouvelle qu’est l’Evangile.

 

1°. Une explication du miracle de la nouvelle naissance. « Car ».


Ce verset 16 explique comment Dieu va rendre possible l’extraordinaire nouvelle naissance annoncée par Jésus à Nicodème.

 

Nicodème se croyait trop vieux pour changer, mais Dieu n’était pas démuni de moyens pour le changer.

 

Nicodème semblait trop vieux pour changer radicalement sa vie, mais Dieu n’était pas trop tard pour lui donner une nouvelle vie.

 

Car ce n’est pas en réformant sa vie que l’on devient enfant de Dieu, mais en recevant la vie nouvelle que Dieu nous offre.

 

En donnant son Fils unique Dieu multiplie le nombre de ses enfants par le miracle de la nouvelle naissance.

 

Par la nouvelle naissance le salut et le changement deviennent possibles pour tous et à tout âge.

 

Il est possible de naître de nouveau car Dieu a donné son Fils unique pour nous sauver.

 

2°. Une initiative et un acte de Dieu. « Dieu a… ».


L’initiative de notre salut vient de Dieu.

 

C’est Lui, et Lui Seul qui a établi le plan de salut présenté par l’Evangile.

 

La réponse à l’offre de salut nous appartient, mais pas l’initiative.

 

La raison en est clairement exprimée dans la lettre aux Éphésiens :

 

Car c’est par la grâce que vous êtes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de vous, c’est le don de Dieu. Ce n’est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. (Éphésiens 2:8-9 ).

 

Ceci n’exclut pas la recherche du salut et la prière pour recevoir ce salut préparé à l’avance par Dieu.

 

3°. Une intensité totale. « tant ».


Dieu est entier, il ne fait jamais les choses à moitié.

 

Il n’aime pas du bout des lèvres seulement.

 

Il ne sauve pas au rattrapage, in extremis.

 

Dieu aime totalement et il sauve complètement.

 

Dieu fait toutes choses en plénitude.

 

Toutes choses atteignent leur plénitude lorsqu’elles viennent de Dieu.

 

L’homme, quant à lui, n’atteint jamais la plénitude par lui-même.

 

Ceci fait partie de sa nature de créature ; l’homme est dépendant de son Créateur pour atteindre la plénitude.

 

4°. Un amour extravagant. « tant aimé », une passion dévorante.


Dieu est Amour, c’est pourquoi Il peut aimer de tout son être (1 Jean 4.8).

 

C’est dans l’amour que Dieu a conçu son plan de salut pour nous.

 

Il nous a aimés alors que nous étions détestables par notre péché :

 

Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. (Romains 5:8 ).


L’insuffisance de notre amour excluait que nous puissions faire le premier pas vers Lui :

 

L’amour de Dieu a été manifesté envers nous en ce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par lui. Et cet amour consiste, non point en ce que nous avons aimé Dieu, mais en ce qu’il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés. (1 Jean 4:9-10 ).

 

Ce texte n’a pas pour but de dévaloriser notre amour pour Dieu, mais de montrer que sans l’Amour de Dieu, manifesté en Christ, notre amour envers Dieu est insuffisant pour établir une relation avec Lui.

 

5°. Un amour sans frontière. « le monde ».


L’amour de Dieu n’est pas excluant.

 

Personne sur la planète Terre n’est méprisé par Dieu.

 

Dieu n’est indifférent envers personne.

 

Une lecture superficielle de l’Ancien Testament pouvait laisser supposer que Dieu aimait Israël, mais qu’il était indifférent voire hostile envers les autres nations.

 

Il n’en est rien, Dieu préparait Israël pour être son porte parole auprès des autres nations.

 

Le plan de salut pour Israël est le même que pour les nations les plus lointaines :

 

Il dit : C’est peu que tu sois mon serviteur Pour relever les tribus de Jacob Et pour ramener les restes d’Israël, Je t’établis pour être la lumière des nations, Pour porter mon salut jusqu’aux extrémités de la terre. (Esaïe 49:6 )

 

C’est le mot grec ‘kosmos’ qui est utilisé dans Jean 3:16 pour ‘monde’.

 

Le monde que Dieu aime ne se limite pas au monde occidental ou au monde ‘judéo chrétien’.

 

Dieu aime le monde entier tel qu’il est, et Il a chargé ses enfants, fruits d’une nouvelle naissance, de le faire savoir à chacun :

 

Mais vous recevrez une puissance, le Saint–Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre. (Actes 1:8 )


Car ainsi nous l’a ordonné le Seigneur : Je t’ai établi pour être la lumière des nations, Pour porter le salut jusqu’aux extrémités de la terre. (Actes 13:47 )


Allez, faites de toutes les nations des disciples, les baptisant au nom du Père, du Fils et du Saint–Esprit, et enseignez–leur à observer tout ce que je vous ai prescrit. Et voici, je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde. (Matthieu 28:19-20 )


Si nous avons reçu l’amour de Dieu, nous avons aussi reçu un fardeau pour le salut du monde.

 

L’amour qui est répandu dans nos cœurs par le Saint-Esprit ne peut pas rester insensible au monde qui se perd.

 

Il est impensable qu’un tel amour nous rende insensibles au besoin du monde d’entendre le message du salut.

 

6°. Un amour généreux. « Il a donné son Fils unique ».


Dieu ne s’est pas contenté d’envoyer son Fils, Il l’a donné.

 

L’amour humain est souvent égoïste.

 

Désirer et aimer sont presque synonymes pour l’homme.

 

Quand on aime quelqu’un on pense plus à conquérir cette personne qu’à se donner à elle.  

 

Aimer c’est se déposséder pour l’autre et non posséder l’autre.

 

Quand on aime, on donne ce qu’on a de mieux.

 

Aimer ce n’est pas faire la charité.


En donnant son Fils, Dieu s’est donné Lui-même.

 

Quand Dieu donne, Il se donne.

 

Recevoir le salut de Dieu c’est recevoir une personne : le Fils unique de Dieu.

 

7°. Un but précis. « afin ».


Dieu donne gratuitement, mais c’est dans un but précis qu’Il donne.

 

Ce but est précisé dans le verset suivant :

 

Dieu, en effet, n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour qu’il juge le monde, mais pour que le monde soit sauvé par Lui. (Jean 3:17 ).


Dieu jugera chacun, car Sa Justice l’exige, mais son but prioritaire est de sauver.

 

Quel juge convoquerait un accusé en lui disant :

 

Venez et plaidons ! dit l’Eternel. Si vos péchés sont comme le cramoisi, ils deviendront blancs comme la neige ; S’ils sont rouges comme la pourpre, ils deviendront comme la laine. ? (Esaïe 1:18 ).

 

Dieu a le pouvoir de condamner et Il a le pouvoir de Gracier.

 

Il a choisi de donner une prédominance au Salut et à la Grâce.

 

Nous devons être animés de la même attitude d’esprit dans nos prières pour tous les hommes de ce monde :

 

J’exhorte donc, avant toutes choses, à faire des prières, des supplications, des requêtes, des actions de grâces, pour tous les hommes, ”…“ Cela est bon et agréable devant Dieu notre Sauveur, qui veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. (1 Timothée 2:1, 3-4 )

 

8°. Un salut pour tous. « quiconque ».


Dieu ne fait pas de différence entre les hommes.

 

La seule différence dont il tient compte est la manière dont ils reçoivent l’Evangile, c'est-à-dire Christ Lui-même, la Parole incarnée :

 

Mais à tous ceux qui l’ont reçue, à ceux qui croient en son nom, elle a donné le pouvoir de devenir enfants de Dieu, lesquels sont nés, non du sang, ni de la volonté de la chair, ni de la volonté de l’homme, mais de Dieu. (Jean 1:12-13 )

 

9°. Un salut par la foi. « quiconque croit en lui ».


Dieu sauve ceux qui lui font confiance.

 

Sans la foi il est impossible de Lui être agréable, et donc d’être sauvé (Hébreux 11:6).


Cependant, ce n’est pas la foi en elle-même qui sauve.

 

Un fort sentiment de croyance, ou un optimisme à toute épreuve ne suffit pas pour nous sauver.

 

La foi qui sauve n’est pas une foi sans objet ; la foi qui sauve c’est la foi ‘en Lui’, en Jésus.

 

Jésus est venu pour que nous puissions croire en Lui, et ainsi être sauvés.


La Bible entière a été inspirée pour que nous puissions croire en Christ.

 

La Bible est le document donné par Dieu pour faire naître et grandir notre foi en Christ, l’apôtre Jean est catégorique à ce sujet :

 

Mais ces choses ont été écrites afin que vous croyiez que Jésus est le Christ, le Fils de Dieu, et qu’en croyant vous ayez la vie en son nom. (Jean 20:31 )


La foi en Jésus Christ est donc chose possible pour quiconque examine avec sérieux et sincérité les documents inspirés par Dieu à cet effet.

 

Le premier pas à faire pour accéder à cette foi est de regarder à Jésus, tel qu’il est décrit par les Écritures :

 

Regardons toujours Jésus. C’est lui qui fait naître la foi et qui la rend parfaite. Il a accepté de mourir sur une croix sans avoir honte. En effet, il voyait d’avance la joie qu’il allait recevoir, et maintenant, il est assis à la droite de Dieu. (Hébreux 12:2 )

 

10°. Une question de vie ou de mort. « ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. ».


Le don fait par Dieu nous place face à un choix.

 

Le salut est pour les perdus, pour ceux qui sont en perdition sur l’océan de ce monde, pour ceux qui périssent.


C’est parce que tous sont perdus que Dieu a donné son Fils unique.

 

Ce Fils unique est le seul moyen d’être sauvé. Il est impossible de rester neutre face à l’offre de Dieu.

 

La passivité n’est pas une solution, car le mal est déjà là, présent en nous, et ce mal est un péril qui nous conduit irrémédiablement vers le naufrage éternel.

 

Ne pas croire est un acte aussi réel que croire et les conséquences en sont terribles :

 

Celui qui croit au Fils a la vie éternelle ; celui qui ne croit pas au Fils ne verra point la vie, mais la colère de Dieu demeure sur lui. (Jean 3:36 ).


La colère de Dieu se manifestera au jour du jugement sur tous ceux qui auront refusé de croire en ce Fils unique donné par la Père.

 

Ce serait une folie de remettre à demain la décision d’accueillir avec foi le Fils unique de Dieu dans notre vie.

 

Le jugement dernier est pour demain, mais la vie éternelle, quant à elle commence dès aujourd’hui, si nous faisons d’aujourd’hui le jour où nous accueillons Jésus-Christ comme notre Sauveur.


Si nous avons vécu cette démarche il y a déjà un certain temps ; n’oublions pas que le don de Jésus-Christ est la seule base sur laquelle nous pouvons établir notre salut et notre relation avec Dieu, hier, aujourd’hui et chaque jour de l’éternité !

 

Amen,

 

 

Pasteur

Alain Monclair,

Bible (56)

Croix Huguenote

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : Eglise Bible en Cornouailles

Partager cet article
Repost0

commentaires

F
l' amour de Dieu est le don le plus précieux pour moi amen
Répondre

Charles Spurgeon

" J'avoue que je donnerais à peine un penny pour tout salut que je pourrais perdre. La vie éternelle est la chose dont nous avons besoin, la Vie de Dieu, qui ne peut jamais changer ou être enlevée de nous, et c'est ce qui est donné à toutes celles et ceux qui croient en Jésus Christ."

Car, lorsque que nous étions
encore sans force,
Christ, au temps marqué,
est mort pour des impies
 (Romains 5-6)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite ?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch