Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

Jean Calvin

"Puisque Dieu, par conséquent, nous justifie par la Médiation du Christ, Il nous Acquitte, non pas par l'aveu de notre innocence personnelle, mais par une imputation de la justice ; de sorte que nous, qui sommes injustes en nous-mêmes, sommes considérés comme Justes en Jésus Christ."

 Nombres visites
depuis sa création
 
182 472

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

B. M.

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur

Facebook, Pinterest, Twitter

en cliquant sur l'un des trois liens 

ci dessous

 

Facebook suivi

Refuge Protestant Pinterest
Twitter Refuge Protestant
9 mars 2021 2 09 /03 /mars /2021 19:16
Psaume 27 : Confiance de David en la Grâce et en la Protection de Dieu

 J'ai demandé une chose à l’Éternel, [et] je la requerrai [encore], c'est que j'habite en la maison de l’Éternel tous les jours de ma vie, pour contempler la présence ravissante de l’Éternel, et pour visiter soigneusement son palais.

Psaume 27-4 (Version Martin)

Frank Ezinga (Organiste Protestant Réformé Canada)

PSAUME 27  
Dieu fut toujours ma lumière et ma vie
(1729)
Confiance de David en la Grâce et en la Protection de Dieu.

Psautier de Genève

 

 

 

1.

Dieu fut toujours ma lumière et ma vie;
Qui peut me nuire, et qu’ai-je à redouter?
J’ai pour soutien sa puissance infinie;
L’homme mortel peut-il m’épouvanter?
Quand les méchants m’ont livré cent combats,
Quand ils m’ont cru déchirer de leurs dents,
Je les ai vus, ces ennemis ardents,
Broncher partout, tomber à chaque pas.



2.

Que tout un camp m’approche et m’environne,
Mon cœur jamais ne s’en alarmera;
Qu’en ce péril tout secours m’abandonne,
Un ferme espoir toujours me soutiendra.
À l’Éternel je demande un seul point,
Et je fais vœu de l’en prier toujours,
Qu’aussi longtemps que dureront mes jours,
De sa maison il ne m’éloigne point.



3.

Mais que plutôt sans cesse je contemple
De son palais l’admirable beauté;
Et que je puisse, en visitant son temple,
Y méditer sa gloire et sa bonté.
Au mauvais temps, si je me sens pressé,
Son pavillon, qui m’est toujours ouvert,
M’offre un asile où je suis à couvert,
Là je me vois au plus haut lieu placé.



PAUSE



4.

Désormais donc je marcherai sans crainte,
La tête haute entre mes envieux;
J’irai chanter dans cette maison sainte
Des chants de joie, et rendre à Dieu mes vœux,
Quand donc, ô Dieu, je viens pour te prier,
Fais que ma voix arrive jusqu’à toi;
Et quand mes maux me forcent à crier,
Veuille, Seigneur, avoir pitié de moi.



5.

Mon cœur entend ton céleste langage,
Et de ta part, me le répète ainsi;
Sois diligent à chercher mon visage.
Tu vois, Seigneur, que je le cherche aussi.
Que de moi donc il ne soit jamais loin;
De ton courroux garantis-moi, mon Dieu;
Tu fus mon aide, en tout temps, en tout lieu;
Et voudrais-tu me laisser au besoin ?



6.

Quand je n’aurais pas pour moi père, ni mère;
Quand je n’aurais aucun secours humain;
Le Tout-Puissant, en qui mon âme espère,
Pour me sauver, me prendra par la main.
Conduis mes pas, ô Dieu, qui m’as aimé,
livre-moi de mes persécuteurs;
Ferme la bouche à mes accusateurs;
Ne permets pas que j’en sois opprimé.



7.

Si je n’eusse eu cette douce espérance,
Qu’un jour en paix, après tant de travaux,
Des biens du ciel j’aurais la jouissance,
Je succombais sous le poids de mes maux.
Toi donc, mon âme, en ton plus grand tourment,
Attends de Dieu la grâce et le secours;
Son bras puissant t’affermira toujours;
Attends, mon âme, attends Dieu constamment.

 
Croix Huguenote

 

Mes armes sont les larmes et les prières. Ma Foi est faible et je suis un grand pécheur ; mais ce Dieu de Bonté, l'Asile des affligés, l'Unique Refuge des misérables, qui n'éteint pas le lumignon qui fume, ne brise pas le roseau cassé, aura pitié de moi et de mes faiblesses.

Isaac Le Fèvre

Psaume 27 de David.

(Version Martin)

 

1. L’Éternel est ma lumière et ma délivrance; de qui aurai-je peur ? l’Éternel est la force de ma vie; de qui aurai-je frayeur?


Lorsque les méchants, mes adversaires et mes ennemis, m'ont approché, [se jetant] sur moi pour manger ma chair, ils ont bronché et sont tombés.

Quand toute une armée se camperait contre moi, mon cœur ne craindrait point; s'il s'élève guerre contre moi, j'aurai confiance en ceci.

J'ai demandé une chose à l’Éternel, [et] je la requerrai [encore], c'est que j'habite en la maison de l’Éternel tous les jours de ma vie, pour contempler la présence ravissante de l’Éternel, et pour visiter soigneusement son palais.

Car il me cachera dans sa loge au mauvais temps; il me tiendra caché dans le secret de son Tabernacle; il m'élèvera sur un rocher.

Même maintenant ma tête s'élèvera par-dessus mes ennemis qui sont à l'entour de moi, et je sacrifierai dans son Tabernacle des sacrifices de cri de réjouissance; je chanterai et psalmodierai à l’Éternel.

Éternel ! écoute ma voix, je t'invoque ; aie pitié de moi, et m'exauce.

Mon cœur me dit de ta part : cherchez ma face; je chercherai ta face, ô Éternel !

Ne me cache point ta face, ne rejette point en courroux ton serviteur; tu as été mon aide; ô Dieu de ma délivrance, ne me délaisse point, et ne m'abandonne point!

10 Quand mon père et ma mère m'auraient abandonné, toutefois l’Éternel me recueillera.

11 Éternel, enseigne-moi ta voie, et me conduis par un sentier uni, à cause de mes ennemis.

12 Ne me livre point au désir de mes adversaires ; car de faux témoins, et ceux qui ne soufflent que violence, se sont élevés contre moi.

13 N'eût été que j'ai cru que je verrais les biens de l’Éternel en la terre des vivants, [c'était fait de moi].

14 Attends-toi à l’Éternel, et demeure ferme, et il fortifiera ton cœur ; attends-toi, dis-je, à l’Éternel.

Bible Refuge Protestant
Croix Huguenote

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Charles Spurgeon

" J'avoue que je donnerais à peine un penny pour tout salut que je pourrais perdre. La vie éternelle est la chose dont nous avons besoin, la Vie de Dieu, qui ne peut jamais changer ou être enlevée de nous, et c'est ce qui est donné à toutes celles et ceux qui croient en Jésus Christ."

Car, lorsque que nous étions
encore sans force,
Christ, au temps marqué,
est mort pour des impies
 (Romains 5-6)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite ?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch