Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

Jean Calvin

"Puisque Dieu, par conséquent, nous justifie par la Médiation du Christ, Il nous Acquitte, non pas par l'aveu de notre innocence personnelle, mais par une imputation de la justice ; de sorte que nous, qui sommes injustes en nous-mêmes, sommes considérés comme Justes en Jésus Christ."

 Nombres visites
depuis sa création
 
181 291

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

B. M.

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur

Facebook, Pinterest, Twitter

en cliquant sur l'un des trois liens 

ci dessous

 

Facebook suivi

Refuge Protestant Pinterest
Twitter Refuge Protestant
15 janvier 2019 2 15 /01 /janvier /2019 20:26
Citations (28)

Ces citations appartiennent à des Pères de l'Eglise, pasteurs, conducteurs, anciens, écrivains profanes ou non…. Chacune d’entre elles est une petite leçon de sagesse, ramenant toujours à l’essentiel et au principal : Christ, la Bible et Son Divin Auteur qui est Dieu.

(Refuge Protestant)

 

Croix huguenote

- Le Christ s'est mis en place, a pris le châtiment sur Lui-même et a porté le jugement à cause des pécheurs. Avec son propre sang, Il a expié les péchés qui les ont fait ennemis de Dieu et ainsi le satisfait.... On regarde Christ Seul pour la faveur Divine et l'Amour Paternel ! ... Le Christ s'appelle "le Roi de la Paix" (9:6) et "Notre Paix" (Éphésiens 2:14) parce qu'Il calme toutes les agitations de la conscience. Si nous demandons les moyens, nous devons venir au sacrifice par lequel Dieu a été apaisé. Pour quiconque n'est pas convaincu que Dieu soit apaisé par cette expiation dans laquelle le Christ a enduré sa colère ne cessera jamais de trembler. En bref, nous devons chercher la paix pour nous-mêmes dans l'angoisse du Christ Notre Rédempteur. (Jean Calvin, Institut de la Religion Chrétienne 2,16-2)

 

 

- Puisque Dieu, par conséquent, nous justifie par la médiation de Christ, il nous acquitte, non pas par l'aveu de notre innocence personnelle, mais par une imputation de sa justice ; de sorte que nous, qui sommes injustes en nous-mêmes, sommes considérés comme justes en Jésus Christ. (Jean Calvin)

 

 

- Ne doute pas de la Grâce de Christ à cause de ta détresse, mais crois qu'Il T'aime autant au sein des problèmes qu'en temps de bonheur. (Charles Spurgeon)

 

 

- Nous ne sommes pas justifiés par une profession de foi. Nous sommes justifiés par une possession. L'on ne peut aucunement manipuler cela. Seul l'Esprit Saint peut convertir. Seul l'Esprit Saint peut changer la disposition de l'âme et régénérer une personne qui est morte dans les péchés et les offenses. Nous ne pouvons pas forcer cela, et quand nous le faisons, nous mettons les gens au péril éternel lorsque nous leur donnons un faux sentiment de sécurité. Cela donne à des multitudes de personnes un faux sentiment de sécurité en pensant qu'ils sont sauvés parce qu'ils ont levé la main ou prié une prière, ou ont marché dans une allée lors d'un appel. Maintenant, tous ceux qui sont sauvés sont appelés à faire une profession de foi, mais Christ a mis en garde encore et encore et encore où beaucoup viendront le voir au dernier jour en disant : "Seigneur, Seigneur, n'ai-je pas fait ça, n'ai-je pas fait ça ? Et malheureusement Il dira : "Retirez-vous de Moi, ouvriers d'iniquité. Je ne t'ai jamais connu. (R.C. Sproul )

 

 

- Ô Mon Père, je loue Ta Connaissance Divine, qui non seulement perçoit mes iniquités, mais fournit une expiation qui me délivre de la culpabilité d'eux, avant même que je sache que je suis coupable. (Charles Spurgeon)

 

 

- Celui qui compte les étoiles et les appelle par leurs noms n'est pas en danger d'oublier Ses Propres Enfants. (Charles Spurgeon)

 

 

- Quel que soit votre crime, le Seigneur dit : "Revenez en arrière, enfants d'hommes, car J'aurai Pitié de vous." (Charles Spurgeon)

 

 

L'expiation sécurise le pardon des péchés inconnus. Son Précieux Sang nous purifie de tout péché. Que nos yeux l'aient vu et pleuré ou non, Dieu l'a vu, le Christ l'a expié, l'Esprit témoigne de Son Pardon, et nous avons donc une triple paix. (Charles Spurgeon)

 

 

- Je ne peux pas imaginer qu'il soit possible pour quiconque de recevoir le Christ comme Sauveur, et pourtant de ne pas le recevoir en tant que Seigneur. Un homme qui est vraiment sauvé par la Grâce n'a pas besoin d'être dit qu'il a des obligations solennelles de servir le Christ. La nouvelle vie en lui le lui dit. Au lieu de le considérer comme un fardeau, il se rend volontiers -corps, âme et esprit – au Seigneur qui l'a racheté, en estimant que c'est son service raisonnable. (Charles Spurgeon)

 

 

- "J'avoue que je donnerais à peine un penny pour tout salut que je pourrais perdre – la vie éternelle est la chose dont nous avons besoin, la vie de Dieu, qui ne peut jamais changer ou être enlevée de nous ; et c'est ce qui est donné à tous ceux qui croient en Jésus Christ. (Charles Spurgeon)

 

 

- Dire que la souveraineté de Dieu est limitée par la liberté de l'homme, c'est rendre l'homme souverain. (R.C. Sproul )

 

 

- La vraie repentance n'est pas forcée, mais libre. Le faux pénitent est chassé du péché par la peur, mais il l'aime toujours. Mais le vrai pénitent abandonne le péché par choix. Son cœur en est aliéné. Il ne veut plus rien avoir à faire avec ça. (Jonathan Edwards)

 

 

- L'admission dans la véritable Eglise du Christ est basée sur la régénération, non seulement sur l'affirmation d'un credo ou d'une doctrine. (John Bunyan)

 

 

- Le message de Christ n'est pas un message politique, il n'est ni un message social. Il n'est pas plus un message moral ou psychologique. Le message de Christ est un message de péché, de repentance, de pardon et de salut. (Dustin Benge)

 

 

- Aucune doctrine dans toute la Parole de Dieu n'a plus excité la haine de l'humanité que la vérité de la Souveraineté Absolue de Dieu. Certains hommes ne peuvent pas supporter d'entendre la doctrine de l'élection. Je suppose qu'ils aiment choisir leur femme, mais ils ne veulent pas que le Christ Lui, choisisse sa mariée, l'Eglise ! (Charles Spurgeon)

 

 

- Les seules personnes qui veulent changer l’Évangile sont celles qui ne sont pas transformées par l’Évangile. (Leonard Ravenhill)

 

 

- Dieu ne montrera aucune miséricorde à tout personne qui rejette Son Fils. ( Dustin Benge)

 

 

- La loi découvre la maladie. L’Évangile donne le remède. (Martin Luther)

 

 

- Par la grâce de la Croix, Dieu a séparé un peuple de la masse de l'humanité et en a fait Sa Précieuse Possession. Par cette même Grâce, Il a transformé leurs cœurs et leur a donné des affections justes. Ainsi, il est précieux pour eux, et rien de ce qu'ils désirent se compare avec lui. (Paul Washer)

 

 

- Nous devons cultiver la haine pour nos péchés en nous rappelant continuellement ce que nos péchés ont coûté à Christ sur la croix et de ce que nos péchés continuent de nous coûter.   (Guy M. Richard, Professeur de Théologie systématique au Reformed Theological Seminary Atlanta)

 

 

- Les hommes semblent penser que Dieu est sous l'obligation d'accorder le salut aux hommes coupables ; et que, s'Il en sauve un, Il doit tous les sauver. Ils parlent de droits, comme si un homme avait un droit devant le Trône de Dieu, à l'exception du droit d'être puni pour son péché. (Charles Spurgeon)

 

 

- Dans l'évangélisation moderne, cette précieuse doctrine de "régénération" a été réduite à rien de plus qu'une décision humaine de lever la main, de marcher dans une allée, ou de prier une prière de pécheur. En conséquence, une grande majorité croient qu'ils ont été "nés de nouveau" même si leurs pensées, leurs paroles et leurs actes sont une contradiction constante à la nature et à la volonté de Dieu. (Paul Washer)

 

 

-  La mort n'est pas laïque ni neutre ; la mort est inexorablement théologique et terrible. La mort est une explosion de trompette des cieux pour fuir Sodome et courir vers Jésus-Christ alors qu'il en est encore temps. La mort est un avertissement ; la mort est une invocation ; la mort est un appel à prendre Dieu au sérieux, et à nous jeter sur sa miséricorde. (Owen Strachan)

 

 

- Les gens qui vont en enfer méritent d'être là. Les gens qui vont au ciel ne méritent pas d'être là. La première est la justice, la seconde est la grâce. (Steven Lawson)

 

 

- Celui qui ne prie pas dit en son cœur : "il n'y a pas de Dieu". (John Owen)

 

 

- Il y assez de poussière sur certaines Bibles pour écrire "damnation" avec ses doigts. (Charles Spurgeon)

 

 

- L'aveuglément des mécréants n'enlève rien à la clarté de l'Evangile. (Jean Calvin)

 

 

- Le pragmatisme est une autre philosophie non chrétienne qui a trouvé son chemin dans l'église. Comme nous ne pouvons jamais savoir ce qui est vrai ou bon  selon les philosophies pragmatiques, nous devrions simplement faire "ce qui fonctionne", conçu en termes matériels. Il s'agit d'une souche importante de la philosophie américaine notamment, du moderniste John Dewey avec son athéisme et socialisme, au postmoderne Richard Rorty avec son relativisme et sa politique gauchisante. Peu de Chrétiens seraient d'accord avec ces philosophes s'ils les écoutaient, mais le pragmatisme simplifié peut être entendu constamment lors des réunions du comité de l'église, des séminaires de croissance de l'église et des livres pour les pasteurs. "Qu'est ce qui fonctionne ?" pour augmenter la fréquentation de l'église, attirer les non chrétiens, apporter plus d'argent, ou atteindre un autre but – peut surpasser toutes les considérations Théologiques, historiques et Bibliques. (Gene Edward Veith dans Reformed congregational fellowship).

 

 

- La perte du sens de la Vérité laisse pour seul repère l'émotion. (Henri Blocher)
 

 

- L’Évangile m'a sauvé de mon péché, puis il m'a sauvé de ma propre justice. (x)

 

 

- La foi nous dépouillant de notre propre sagesse, nous permet d'attendre avec espérance et calme que Dieu accomplisse sa propre oeuvre ; tandis que, au contraire, notre désir charnel va toujours devant le conseil de Dieu par sa trop grande hâte. (Jean Calvin, commentaire sur le Psaume 106-13)

 

 

- Les promesses de Dieu sont des fleurs qui pousse dans le paradis des écritures ; la méditation, comme l'abeille, aspire à leur douceur. Les promesses ne sont d'aucune utilité ni confort pour nous, jusqu'à ce qu'elles soient médités. Les roses suspendues dans le jardin peuvent donner un parfum parfumé, pourtant leur eau douce n'est distillée que par le feu. Juste comme cela, les promesses sont certes douces dans la lecture, mais l'eau de ces roses, et la quintessence des promesses, ne sont distillées dans l'âme que par la méditation. L'encens, lorsqu'il est martelé et battu, sent d'un parfum des plus doux. Méditer sur une promesse, comme le battement de l'encens, la rend de fait plus parfumée et agréable. Les promesses peuvent être comparées à une mine d'or, qui ne s'enrichit que lorsque l'or est creusé. Par la Sainte méditation, nous creusons cet or spirituel qui se cache au milieu de la promesse, et donc nous venons à être enrichis. (Thomas Watson)

 

 

- Le fondement principal de la joie et de l'allégresse est quand Dieu nous restaure la doctrine pure et saine ; car aucune pénurie de blé ne devrait nous effrayer et nous effrayer autant que la rareté de la Parole. (x)
 

 

- Dieu est le plus grand bien de la créature rationnelle, et le plaisir en Lui est le seul bonheur avec lequel nos âmes peuvent être satisfaites. Profiter pleinement de Dieu dans le ciel est infiniment mieux que les habitations et lieux les plus agréables ici. (Jonathan Edwards)

 

 

- Le culte auquel nous sommes appelés est beaucoup trop important pour être laissé aux préférences personnelles, aux caprices, ou aux stratégies de marketing. C'est le plaisir de Dieu qui est au cœur du culte. Par conséquent, notre adoration doit être informée à chaque point par la Parole de Dieu. (R.C. Sproul)

 

 

- Les hommes peuvent refuser l'assujettissement à Dieu en tant que législateur, ils peuvent secouer le joug de ses lois par la rébellion. Pourtant, ils ne peuvent se retirer de son jugement. Bien qu'ils n'auront pas Dieu pour leur législateur, pourtant ils l'auront pour leur juge. (Jonathan Edwards)

 

 

- Sois bien seul avec Dieu. Ne le rebutez pas avec un quart d'heure le matin ou le soir. Prenez le temps de bien vous familiariser avec Lui. Parlez de tout avec Lui. Répandez chaque pensée, chaque sentiment, chaque souhait, les plans et les doutes devant Lui. Il veut converser avec Ses Créatures. Ses Créatures ne veulent-elles pas discuter avec Lui ? Il veut et désire, non simplement être en "bons termes" avec vous, si on peut utiliser la phrase de l'homme, mais être intime avec vous. Voulez-vous décliner l'intimité et n'être satisfait que de votre simple connaissance ? Quoi donc ? Intime avec le monde, avec nos amis, nos voisins, mais pas avec Dieu ? Mauvais et folie de préférer l'argile au potier, le marbre au sculpteur, cette petite terre et ses petites créatures au Puissant Créateur de l'univers, le Grand " tout et en tout" ! (Horatius Bonar d'après le sermon "suivre l'Agneau").

 

 

- Ce n'est pas à moi de me lever et de me rebeller contre les souhaits de Dieu. S'il est Mon Père, laissez moi prendre note de ses ordres, et laissez moi lui obéir. S'il a dit : "Fais le", laissez moi le faire, non pas parce que je le redoute, mais parce que je l'aime. Et s'Il m'interdit de faire quoi que ce soit, laissez moi l'éviter. (Charles Spurgeon, d'après le sermon sur la Paternité de Dieu)

 

 

- Dieu donne son Gracieux Salut aux gens qu'Il considère comme perdus et condamnés, comme ceux qui n'ont aucune prétention sur Lui, à qui rien que Sa Libre Faveur peut apporter la délivrance. Il les sauve non pas parce qu'Il perçoit qu'ils ont fait quelque chose de bien, ou ont des traits de caractère d'espoir, ou des résolutions pour aspirer à quelque chose de mieux mais simplement qu'Il est Miséricordieux et ravi d'exercer Sa Grâce et de manifester sa Libre Faveur et Amour. (Charles Spurgeon)

 

 

- Si votre désir de la Parole de Dieu est parti, faites ce que vous pouvez : Repentez vous. Dites Lui que vous êtes désolé et triste que votre désir pour Sa Parole Sainte soit mort. Demandez-Lui de vous donner et redonner envie, combien même que vous puissiez à peine rassembler la volonté de demander. Il est Miséricordieux. (John Piper)

 

 

- Dieu est aussi sévère et inflexiblement juste envers le péché comme s'il n'avait jamais pardonné l'iniquité, et pourtant, il pardonne aux pécheurs par le Christ Jésus aussi librement et pleinement que s'il n'avait jamais puni une transgression. (Charles Spurgeon)

 

 

- Je dirai, pour en faire une pâle analogie, que mon amour pour mes enfants est, dans une certaine mesure, immuable, qu'importe ce qu'ils font. Ils savent bien, d'un autre côté, qu'ils doivent demeurer dans mon amour. Si mes enfants dépassent l'heure du couvre-feu sans aucune raison valable, ils récolteront -au mieux- de sévères remontrances et des sanctions restrictives. Il m'est inutile de leur rappeler que je le fais parce que je les aime. Car, c'est le cas. Mais la manifestation de mon amour pour eux lorsque je les gronde, lorsque je les emmène dîner dehors, lorsque j'assiste à l'un de leurs concerts, lorsque j'emmène mon fils à la pêche, ma fille en excursion, ou que sais-je, s'exprime différemment dans chaque configuration. Cependant, dans le dernier cas, ils auront davantage l'impression qu'ils demeurent dans mon amour, et non qu'ils subissent ma colère. (Donald Arthur Carson 

 

 

- La prière est un bouclier pour l'âme, un sacrifice à Dieu et un fléau pour Satan. (John Bunyan)

 

 

- Tous les progrès dans la piété est l'oeuvre secrète de l'esprit. (Jean Calvin)

 

 

- Il y a quelque chose de réjouissant à un esprit justifié de savoir que Dieu a tout l'honneur dans notre salut, et nous n'en avons pas ; de savoir que l'honneur de Dieu n'est pas violé, mais au contraire, brille plus illustre, de savoir qu'en Dieu la loi n'est pas blessée, mais amplifiée et rendue honorable, de savoir que nous sommes en sécurité, et que Dieu a toute la gloire. (Robert Murray M)

 

Croix Huguenote

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Charles Spurgeon

" J'avoue que je donnerais à peine un penny pour tout salut que je pourrais perdre. La vie éternelle est la chose dont nous avons besoin, la Vie de Dieu, qui ne peut jamais changer ou être enlevée de nous, et c'est ce qui est donné à toutes celles et ceux qui croient en Jésus Christ."

Car, lorsque que nous étions
encore sans force,
Christ, au temps marqué,
est mort pour des impies
 (Romains 5-6)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite ?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch