Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

Jean Calvin

"Puisque Dieu, par conséquent, nous justifie par la Médiation du Christ, Il nous Acquitte, non pas par l'aveu de notre innocence personnelle, mais par une imputation de la justice ; de sorte que nous, qui sommes injustes en nous-mêmes, sommes considérés comme Justes en Jésus Christ."

 Nombres visites
depuis sa création
 
181 291

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

B. M.

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur

Facebook, Pinterest, Twitter

en cliquant sur l'un des trois liens 

ci dessous

 

Facebook suivi

Refuge Protestant Pinterest
Twitter Refuge Protestant
24 mars 2020 2 24 /03 /mars /2020 13:52
Prière pour un temps de peste et de mortalité   - Bénédict Pictet -

***

Prière pour un temps

de peste et de mortalité

- Bénédict Pictet -

 

Ô Dieu, qui nous permets de t’invoquer dans toutes nos afflictions, et qui nous l’ordonnes, tu nous vois aujourd’hui abattus dans ce malheureux temps où ta main fait tant de ravages, et où tes jugements se déploient sur nous.

Il est vrai, Seigneur, que nous aimons mieux tomber entre tes mains, qu’entre les mains des hommes.

 

Cependant nous reconnaissons que c’est une chose terrible d’être soumis à ton indignation ; et quoique nous avouons que nous avons mérité tes plus rigoureux châtiments, cependant nous recourons à ta miséricorde ; et nous y recourons par ton Fils, qui a apaisé ta colère par son précieux sang.

 

Pour l’amour de Lui, regarde-nous d’un œil apaisé, et fais luire sur nous la clarté de Ta Face.

Tu as promis que dans un temps de famine et de peste, lorsque ton peuple t’invoquerait avec ardeur, Tu L’exaucerais, et ferais finir ses maux.

 

C’est dans cette Confiance que nous allons au Trône de Ta Grâce.

Vois, Seigneur, la désolation de Ton Héritage ! La mort fauche de tous côtés tes enfants. Les pères et les mères sont enlevés du milieu de leur famille, et les enfants sont ravis à leurs pères et mères, les maris sont séparés de leurs chères compagnes, et les femmes de leurs maris.

 

Toutes les rues retentissent de cris, et les maisons sont pleines de morts.

Ô Dieu, n’auras-Tu point Compassion de nous.

 

Tes oreilles seront-elles fermées à nos cris, et l’ange exterminateur fera-t-il de nos villes et de nos provinces autant de cimetières ?

 

Seigneur, les morts ne te louent pas, on ne se souvient plus de Toi dans le sépulcre, mais ceux qui vivent Te béniront.

 

Rends-nous donc la vie et la santé. Commande à ton ange destructeur qu’il cesse de frapper, et conserve-nous, afin que nous publions Tes Merveilles.

Nous nous condamnons à la Vérité devant Toi, et nous ne nions pas que nous ne méritions tous de perdre non seulement cette vie temporelle, mais encore d’être exposés à la mort seconde.

 

Nous ne prétendons pas nous justifier.

 

Notre conscience nous accuserait et nous condamnerait, si nous entreprenions et nous condamnerait, si nous entreprenions de nous absoudre.

 

Mais Tu nous vois dans la ferme résolution de faire un meilleur usage de notre vie, et de Te Glorifier autant que nous T’avons Offensé.

Pardonne-nous, Seigneur, nos péchés passés, et Sanctifie-nous, afin que nous n’en commettions plus.

 

Que si Tu trouves à propos de nous ôter la vie, Prépare-nous à notre fin, et Mets-nous en état de bien mourir, pour être éternellement avec Toi.

Amen.

Bénédict Pictet

Bénédict Pictet,

Pensées Huguenotes

 

 

Psautier de Genève

 

Croix Huguenote Refuge Protestant

 

PSAUME 25 :

Ô Dieu, ma haute forteresse !

1.

À toi, mon Dieu, mon cœur monte ;
En toi mon espoir j’ai mis ;
Serais-je couvert de honte,
Au gré de mes ennemis ?
Jamais on n’est confondu,
Quand sur toi l’on se repose ;
Mais le méchant est perdu,
Qui nuit aux justes sans cause.

2.

Ô Seigneur, daigne m’apprendre
Le chemin qui mène à toi ;
Fais que je vienne me rendre
Dans les sentiers de ta loi.
Que ta vérité, Seigneur,
Et me dirige, et m’éclaire ;
Tu fus toujours mon Sauveur,
Et le seul en qui j’espère.

 

3.

Souviens-toi de ta clémence,
Car elle fut de tout temps.
Prends pitié de ma souffrance,
C’est ta grâce que j’attends.
Mets loin de ton souvenir
Les péchés de ma jeunesse,
Et daigne encor me bénir,
Seigneur selon ta promesse.

4.

Dieu fut toujours véritable,
Juste et bon, et le fera ;
Et du pécheur misérable
La voie il redressera.
Sous sa main les bons toujours
Marcheront dans la droiture;
Les humbles, par son secours,
Tiendront une route sûre.

PAUSE

5.

La justice et la clémence,
Sont les sentiers du Seigneur,
Pour qui de son alliance
A su garder la teneur.
Dieu tout-puissant et tout bon,
Pour l’amour de ton nom même,
Accorde-moi mon pardon,
Malgré mon offense extrême.

6.

Qui craint Dieu, qui veut bien vivre,
Jamais ne s’égarera ;
Dans le chemin qu’il doit suivre
Dieu même le conduira;
À son aise, et sans ennui.
Il verra le plus long âge ;
Et ses enfants, après lui,
Auront la terre en partage.

7.

L’Éternel se communique
À ceux dont les cœurs sont droits,
À qui le craint il explique
Ses secrets, ses saintes lois ;
Je ne m’en écarte pas,
Mes yeux sont sur lui sans cesse ;
Il détournera mes pas
Des pièges que l’on me dresse.

 

8.

Jette donc sur moi la vue,
Et que ta compassion
Donne à mon âme éperdue
Quelque consolations.
Sans secours, prêt d’expirer,
Mon cœur se fond de tristesse ;
Viens, ô Dieu, me retirer
D’une si grande détresse.

9.

Fais luire sur moi ta face ;
Vois ma peine et mes travaux ;
Et tous mes péchés efface,
Qui m’attirent tant de maux.
Vois mes ennemis vainqueurs,
Dont le nombre est innombrable,
Et qui pour moi, dans leurs cœurs,
Ont une haine implacable.

10.

De leurs embûches subtiles,
Éternel, délivre-moi.
Rends leurs efforts inutiles ;
Tout mon espoir est en toi.
Soutiens mon intégrité,
Protège mon innocence;
Et, dans toute adversité,
Sois d’Israël la défense.

 

 

JC Ryles

 

1

Psaume 25 de David.

Eternel, j'élève mon âme à Toi.

2

Mon Dieu, je m'assure en Toi, Fais que je ne sois point confus,

[et] que mes ennemis ne triomphent point de moi.

3

Certes, pas un de ceux qui se confient en Toi,

ne sera confus ;

ceux qui agissent perfidement sans sujet seront confus.

4

Éternel ! Fais-moi connaître Tes Voies, enseigne-moi Tes Sentiers.

5

Fais-moi marcher selon la Vérité, et m'enseigne ;

car Tu es le Dieu de Ma Délivrance ; je m'attends à Toi tout le jour.

6

Eternel, souviens-Toi de Tes Compassions et de Tes Gratuités ;

car elles sont de tout temps.

7

Ne Te souviens point des péchés de ma jeunesse,

ni de mes transgressions ; selon Ta Gratuité souviens-Toi de moi,

pour l'Amour de Ta Bonté, ô Eternel !

8

L’Eternel est Bon et Droit, c'est pourquoi Il enseignera aux pécheurs

le chemin qu'ils doivent tenir.

9

Il fera marcher dans la justice les débonnaires, et Il leur enseignera Sa Voie.

10

Tous les sentiers de l'Eternel [sont] Gratuité et Vérité

à ceux qui gardent Son Alliance et Ses Témoignages.

11

Pour l'amour de Ton Nom, ô Eternel !

Tu me pardonneras mon iniquité, quoiqu'elle soit grande.

12

Qui est l'homme qui craint l'Eternel ?

[L'Eternel] lui enseignera Le Chemin qu'il doit choisir.

13

Son âme logera au milieu des biens,

et sa postérité possédera la terre en héritage.

14

Le Secret de l'Eternel est pour ceux qui Le Craignent,

et Son Alliance pour la leur donner à connaître.

15

Mes yeux sont continuellement sur l'Eternel ;

car c'est Lui qui tirera mes pieds du filet.

16

Tourne Ta Face vers moi, et Aie pitié de moi ;

car je suis seul, et affligé.

17

Les détresses de mon cœur se sont augmentées ; tire-moi hors de mes angoisses.

18

Regarde mon affliction et mon travail, et me pardonne tous mes péchés.

19

Regarde mes ennemis, car ils sont en grand nombre,

et ils me haïssent d'une haine [pleine] de violence.

20

Garde mon âme, et me délivre; [Fais] que je ne sois point confus ;

car je me suis retiré vers Toi.

21

Que l'intégrité et la droiture me gardent ;

car je me suis attendu à Toi.

22

Ô Dieu ! Rachète Israël de toutes ses détresses.

Prière pour un temps de peste et de mortalité   - Bénédict Pictet -
Bible
Croix Huguenote Refuge Protestant

 

 

 

 

 

.

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*** La source même des endroits n'engagent pas sur certains domaines Refuge Protestant du point de vue doctrinal ou autres, ces sources trouvées pour la connaissance de chants communs restent libres & responsables pour eux-mêmes de leur contenu et direction.

Partager cet article
Repost0
6 janvier 2020 1 06 /01 /janvier /2020 19:31
L’Éternel, Mon Refuge, Mon Partage, Mon Calice, Mon Conseiller, Ma Joie, Mon Délice

Chorale des jeunes de la Communauté Protestante Timothée d'Anduze

Psaumes 16 

Hymne du Roi David.

1 Garde-moi, ô Dieu ! Car je cherche en toi Mon Refuge.

Je dis à l'Éternel : Tu es Mon Seigneur, Tu es Mon Souverain Bien !

Les saints qui sont dans le pays, les hommes pieux sont l'objet de toute mon affection.

On multiplie les idoles, on court après les dieux étrangers : je ne répands pas leurs libations de sang, je ne mets pas leurs noms sur mes lèvres.

L'Éternel est Mon Partage et Mon Calice ; c'est Toi qui m'assures Mon Lot ;

Un héritage délicieux m'est échu, une belle possession m'est accordée.

Je bénis l'Éternel, Mon Conseiller; La nuit même mon cœur m'exhorte.

J'ai constamment l'Éternel sous mes yeux ; quand Il est à ma droite, je ne chancelle pas.

Aussi mon cœur est dans la joie, mon esprit dans l'allégresse, et mon corps repose en Sécurité.

10 Car Tu ne livreras pas mon âme au séjour des morts, Tu ne permettras pas que Ton bien-aimé voie la corruption.

11 Tu me feras connaître le sentier de la Vie ; Il y a d'abondantes joies devant Ta Face, des délices éternelles à Ta Droite.

.

 

Bible
Huguenot Cross

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source

Communauté Protestante Timothée d'Anduze

communauté Protestante Timothée
Mission Timothée

 

Partager cet article
Repost0
1 janvier 2020 3 01 /01 /janvier /2020 09:31
Bonne année 2020 en Christ

Que Dieu bénisse chacune et chacun

en tout lieu qu'il demeure,

Que cette nouvelle année soit encore le moment pour tous

de s'approcher toujours plus de Christ,

soit dans le pardon et le salut pour celles et ceux

ne le connaissant pas encore,

soit dans l'édification et l'avancement de Son Règne

à Sa Seule Gloire.

Meilleurs vœux en Jésus Christ

Notre Sauveur et Seigneur

pour cette année 2020.

 

Refuge Protestant

Refuge Protestant Croix Huguenote

 

(Psaume 121 / 1 Thessalonissiens 5:23/24)

Eric Kayayan

Eric Kayayan,

Pasteur Protestant Réformé

Foi et Vie Réformées

 

PSAUME 136 :
Célébrez Dieu hautement 

Tiré du Psautier de Genève (1729)

Célébrez Dieu hautement, car Il est Doux et Clément et Son Immense Bonté dure à perpétuité. Célébrez le Dieu des dieux, Élevé sur tous les cieux ; car Son Immense Bonté dure à perpétuité. Rendez à Dieu les honneurs, dû au Seigneur des seigneurs ; car Son Immense Bonté dure à perpétuité. Dites que ce Roi des rois Fait, Seul, mille grands exploits ; car Son Immense Bonté dure à perpétuité. C’est Lui qui Fit Sagement, et l’air, et le firmament ; car Son Immense Bonté dure à perpétuité. (...) Quand nous étions affligés, Sa Main nous a Soulagés ; car Son Immense Bonté dure à perpétuité. Il nous a Tirés des mains des ennemis inhumains ; car Son Immense Bonté dure à perpétuité. Lui Seul Conserve et Soutient ce que l’univers contient ; car Son Immense Bonté dure à perpétuité. Enfin, du Grand Dieu des cieux louez Le Nom Glorieux ; car Son Immense Bonté dure à perpétuité 

Source 

Psautier de Genève

 

Bible
Croix Huguenote

C'est une bonne coutume de se souhaiter une bonne année.

Trop souvent cependant, ce que nous entendons par "Bonne Année" se trouve être :

"j'espère que vous serez en bonne santé, que tout se passera bien pour vous, et que vous aurez beaucoup de prospérité cette année dans tout ce que vous ferez."

Les Protestants Réformés comme les Puritains l'ont exprimé d'une meilleure manière.

Ils se souhaitent une nouvelle année bénie ("béni" : bonheur intérieur quelles que soient les circonstances), et par lesquelles cela signifiait ceci :

"Nous espérons que tout ce qui vient par la main de la Providence cette année puisse vous être sanctifiée en Christ et par le Christ, afin que vous soyez patients dans l'adversité, reconnaissants dans la prospérité, et ayez une Confiance Ferme en Notre Dieu Fidèle et Père pour l'avenir inconnu. (Catéchisme de Heidelberg. Q28), que vous croyiez que toutes choses travaillent ensemble pour le bien de ceux qui aiment Dieu (Romains 8-28).  

Alors, de cette manière, je vous souhaite à vous et votre famille une nouvelle année bénie ! Je vous souhaite en 2020 l'expérience de Samuel Rutherford qui pourrait dire :

" Chaque jour, nous pouvons voir quelque chose de nouveau en Christ, Son Amour n'a ni bord, ni fond. Dans nos fluctuations de sentiment, il est bon de se rappeler que Christ n'admet Lui aucun changement dans Ses Affections, votre cœur n'étant pas une boussole de marine par laquelle Jésus navigue."

Pasteur Joël Beecke,

Joel Beeke,

Pasteur Théologien Protestant Réformé.

Ministre de l'Heritage Reformed Congregation à Grand Rapids dans le Michigan,

Président du Puritan Reformed Theological Seminary,Professeur de Theologie Systématique et d'Homilétique.

Psaumes et hymnes du culte réformé compilé par Peter Masters. Cette collection de psaumes et d'hymnes a été inspirée par les richesses spirituelles de Our Own Hymn Book , compilé par CH Spurgeon en 1866. Vous pouvez vous procurer le cd en suivant ce lien : . https://tabernaclebookshop.org/products/psalms-and-hymns-of-reformed-worship-9781870855099

Le Seigneur entendra quand les troubles surviendront, quand les épreuves et les chagrins oppriment ; de Notre Alliance avec Lui, Dieu ne faillira jamais envers Son Peuple. Par la prière, Il renforcera la Foi et l'Amour pour bénir les moyens de Grâce, et par Sa Parole nos âmes qui attendent sentiront Sa Forte Étreinte. Il nous accordera tout le désir de notre âme en Lui faisant confiance à cette heure. Nos cœurs reconnaissants n'oublieront pas Les Détails de Son Amour ; comment tous nos besoins réels ont-ils été satisfaits ? Par le Secours d'en haut. Ainsi prouvé, notre foi infantile grandira en conviction bien sûr ; et s'appuyant moins sur l'aide humaine, nous Lui ferons encore plus confiance. (Tiré du Psaume 20)

Charles Haddon Spurgeon

 

La Présence de Christ est tout le Paradis que nous désirons. Il est à la fois La Gloire de nos jours les plus brillants et Le Confort de nos nuits.

Charles Spurgeon,

Eglise Refuge Protestant

 

Bible Huguenote
Croix Huguenote

 

Partager cet article
Repost0
26 décembre 2019 4 26 /12 /décembre /2019 09:53
Qu'on batte des mains ou ce que nos pères chantaient

D'après un titre du CD de la Mission Protestante Timothée publié courant avril 2013 " Ce que nos pères chantaient".

Ce volume reprend 15 classiques de l'hymnologie Protestante.

Ils sont interprétés par les chorales de la Mission Protestante Timothée et des petites formations vocales constituées pour l'occasion.

Agrémentés de quelques arrangements, ces hymnes chantés par des jeunes chorales nous replongent dans l'histoire protestante et offrent à notre génération, un aperçu de notre héritage spirituel si riche.

Cette écoute est une occasion d'être renouvelé dans la Foi.

Le contenu théologique des paroles étant d'une densité quasiment inégalée, il aurait été dommage de se priver d'un tel témoignage.

Cette petite vidéo est un petit échantillon, une invitation à découvrir "ce que nos pères chantaient".

 

Découvrez également les nombreux chants et CD que cette Mission Protestante offre tant pour l'édification que pour le réconfort en Dieu, les occasions de louer Notre Sauveur et Seigneur Bien aimé.




Pour commander :
http://www.librairiejeancalvin.fr/ljc...

Librairie-Jean-Calvin2

 

Bible

Croix Huguenote

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2019 1 04 /11 /novembre /2019 20:51
Les Psaumes Huguenots

La version instrumentale pour luth de ces prières chantées jusqu'à nos jours dans les temples protestants français avait disparu ; son manuscrit, rescapé des guerres de religion et de nombreuses persécutions, a été retrouvé il y a quelques années seulement.

Les sept pièces sélectionnées ici, renvoyant aux sept jours de la Création, adaptées pour la guitare par Marcelo de la Puebla, font partie des plus connues et des plus représentatives du genre : chant de louange, d'espoir, de fraternité, d'aspiration à la paix et à la justice déterminé par les nombreuses meurtrissures endurées, similaires à celles des Hébreux conduits sur les chemins de l'Exode.

 

Bonne écoute

 

7 PSAUMES HUGUENOTS


Psaume 92, O que c´est chose belle
Psaume 68, Que Dieu se montre seulement
Psaume 128, Dieu bénit ceux qui l´aiment
Psaume 77, L´âme de douleur atteinte
Psaume 47, Frappez dans vos mains
Psaume 137, Assis au bord du fleuve à Babylone
Psaume 150, Dans son temple louez Dieu

.

.

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2019 6 26 /10 /octobre /2019 20:37
Psautier de Genève : Psaume 101 - Dieu Tout-Puissant, à mes vœux si propice (1729)

1. Dieu tout-puissant, à mes vœux si propice,
Je veux chanter ta grâce et ta justice;
Jusqu’à ma fin je chanterai, Seigneur,
À ton honneur.

2. Viens donc, ô Dieu, soutiens-moi par ta grâce,
Tu me verras marcher devant ta face.
Dans ma maison la justice toujours
Aura son cours.

3. Je hais le crime, et déteste la voie,
De ces méchants qui s’y livrent en proie.
Je sais combien tout commerce avec eux
Est dangereux.

4. Ceux qui suivront une route égarée,
Auprès de moi n’auront aucune entrée,
L’on n’y verra nul d’entre eux écouté,
Ni supporté.

5. Je détruirai ceux dont la médisance,
Fait en secret la guerre à l’innocence,
Et je saurai bannir loin de mes yeux
Les orgueilleux.

6. Les gens de bien, qui seuls peuvent me plaire,
Auront chez moi leur demeure ordinaire;
Et qui toujours le droit chemin tiendra,
Me servira.

7. Ni les flatteurs, ni les âmes obliques
Ne seront point entre mes domestiques;
Et les menteurs ne recevront jamais
de mes bienfaits.

8. du pays saint j’ôterai de bonne heure
Tous les méchants, sans qu’un seul y demeure;
Mes soins, Seigneur, purgeront ta cité,
D’iniquité

 

psaume 101 psautier de Genève
Bible Protestante
Croix Huguenote

 

 

Source : Psautier de Genève

Partager cet article
Repost0
19 octobre 2019 6 19 /10 /octobre /2019 22:56

 

(Traditional Hymns) Isaac Watts : Give to our God immortal praise

Psaume 19/2-15. 

 

Les cieux racontent la gloire de Dieu, 
Et l’étendue manifeste l’œuvre de ses mains. 
Le jour en instruit un autre jour,

La nuit en donne connaissance à une autre nuit. 
Ce n’est pas un langage, ce ne sont pas des paroles 
Dont le son ne soit point entendu: 
Leur retentissement parcourt toute la terre, 
Leurs accents vont aux extrémités du monde, 
Où il a dressé une tente pour le soleil. 
Et le soleil, semblable à un époux qui sort de sa chambre, 
S’élance dans la carrière avec la joie d’un héros; 
Il se lève à une extrémité des cieux, 
Et achève sa course à l’autre extrémité: 
Rien ne se dérobe à sa chaleur. 
La loi de l’Éternel est parfaite, elle restaure l’âme; 
Le témoignage de l’Éternel est véritable,

Il rend sage l’ignorant. 
Les ordonnances de l’Éternel sont droites,

Elles réjouissent le cœur; 
Les commandements de l’Éternel sont purs,

Ils éclairent les yeux. 
La crainte de l’Éternel est pure, elle subsiste à toujours; 
Les jugements de l’Éternel sont vrais, ils sont tous justes. 
Ils sont plus précieux que l’or, que beaucoup d’or fin; 
Ils sont plus doux que le miel,

Que celui qui coule des rayons. 
Ton serviteur aussi en reçoit instruction; 
Pour qui les observe la récompense est grande. 
Qui connaît ses égarements? 
Pardonne-moi ceux que j’ignore. 
Préserve aussi ton serviteur des orgueilleux; 
Qu’ils ne dominent point sur moi! 
Alors je serai intègre, innocent de grands péchés. 
Reçois favorablement les paroles de ma bouche 
Et les sentiments de mon cœur, 
O Éternel, mon rocher et mon libérateur !

 

Partager cet article
Repost0
22 juin 2019 6 22 /06 /juin /2019 21:35
R.C. Sproul’s Hymn : The Secret Place ou le Lieu Secret tiré du psaume 91

Le "Lieu Secret" (The Secret Place), de la Gloire au Saint, est basé sur le Psaume 91, exprimant le confort certain d'habiter sans risque "dans le Lieu Secret du Très Haut" (Psaume 91-1), et où il n'y a "pas de meilleur endroit".

 

En effet, "il ne nous est pas plus agréable de nous consoler que d'appartenir à Lui" (catéchisme d'Heidelberg n°1), communier en Sa Présence, se nourrir dans son Pâturage, faire confiance en Ses Promesses, remercier Ses Provisions, et sécurisé sous Sa Protection.

 

Dieu assure la Sécurité de toutes celles et ceux qui ont Confiance en Lui.

 

"La Communion avec Dieu c'est la Sécurité" disait Charles Spurgeon. Dieu Lui-même est Notre Refuge et Forteresse.

 

Il Promet de soutenir Ses Proches à travers tous nos problèmes. Dieu Assure la Sécurité de toutes celles et ceux qui ont Confiance en Lui.

 

"Ses Anges nous gardent" et Sa "Vérité est Toujours Notre Épée et Notre Bouclier".

 

"Sous Sa Grande Ombre", nous n'avons pas besoin de craindre "la terreur qui vient la nuit, ni les flammes enflammées par la lumière du matin".

 

"The Secret Place" (Le Lieu Secret) nous invite à examiner nos cœurs.

 

Pouvons-nous, par la Grâce de Dieu, dire vraiment de l’Éternel : "Il Mon Refuge" ?

 

Sommes-nous  "chez nous en Dieu" (R. Matthew Henry), Lui faisant Confiance, invoquant  et cherchant Refuge sous Ses Ailes "où notre louange sera éternellement dans la Présence Mystérieuse" (Charles Spurgeon) par Ses Moyens de Grâce ?

 

Vivons-nous en Christ (Jean 15-4), qui Seul est La Source de Notre Réconfort ?

 

Louons Christ Notre Seigneur, par qui la parole a été faite chair, habitant parmi nous, pleine de grâce et de vérité. Nous avons contemplé sa gloire, une gloire comme la gloire du Fils unique venu du Père. (Jean 1-14).

 

Pour assurer Notre demeure auprès du Père, Il a été Abandonné par Dieu (Marc 15-34) pour gagner notre Acceptation.

 

Dieu, qui est riche en miséricorde, à cause du grand amour dont il nous a aimés, nous qui étions morts par nos offenses, nous a rendus à la vie avec Christ (c'est par grâce que nous sommes sauvés), il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ, afin de montrer dans les siècles à venir l'infinie richesse de sa grâce par sa bonté envers nous en Jésus Christ. Car c'est par la grâce que nous sommes sauvés, par le moyen de la foi. Et cela ne vient pas de nous, c'est le Don de Dieu. Ce n'est point par les œuvres, afin que personne ne se glorifie. Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Christ Jésus pour de bonnes œuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions. (Éphésiens 2/4-10)

 

En Christ, nous pouvons nous réjouir en toute Confiance en sachant que quiconque "habite dans Son Lieu Secret n'est jamais loin de Sa Grâce Bénie".

 

Bible Refuge Protestant

 

Psaume 91

Celui qui demeure sous l'Abri du Très-Haut repose à l'Ombre du Tout Puissant.

Je dis à l’Éternel : Mon Refuge et Ma Forteresse, Mon Dieu en qui je me confie !

Car c'est Lui qui te délivre du filet de l'oiseleur, de la peste et de ses ravages.

Il te couvrira de Ses Plumes, et tu trouveras un Refuge sous Ses Ailes ;

Sa Fidélité est un Bouclier et une Cuirasse.

Tu ne craindras ni les terreurs de la nuit, ni la flèche qui vole de jour,

Ni la peste qui marche dans les ténèbres, ni la contagion qui frappe en plein midi.


Que mille tombent à ton côté, et dix mille à ta droite, Tu ne seras pas atteint ;

De tes yeux seulement tu regarderas, et tu verras la rétribution des méchants.

Car Tu es Mon Refuge, ô Éternel ! Tu fais du Très-Haut Ta Retraite.

Aucun malheur ne t'arrivera, aucun fléau n'approchera de ta tente.

Car Il ordonnera à ses anges de te garder dans toutes tes voies ; (...)

(...) Puisqu'il m'aime, Je le délivrerai ; Je le Protégerai, puisqu'il connaît Mon Nom.

Il M'invoquera, et Je lui répondrai ; Je serai avec lui dans la détresse, Je le délivrerai et je le glorifierai.

Je le rassasierai de longs jours, Et Je lui ferai voir Mon Salut.

 

 

Bible
Huguenot Cross

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

source :  Ligonier   DE         

Partager cet article
Repost0
15 juin 2019 6 15 /06 /juin /2019 13:00
Paradoxe du Psaume 8 : Dieu si élevé et si proche à la fois

Quoi de plus paradoxal, quoi de plus époustouflant, que d'entendre dire que le Créateur de l'univers, de la terre comme des étoiles ou des galaxies les plus éloignées, connaît chacune de Ses Créatures terrestres individuellement, même la plus petite.

 

Certains veulent bien croire qu'un Dieu immensément élevé et éloigné de nous a donné naissance à l'univers, qu'Il en est l'Origine et la Cause Eternelle, mais comment pourrait-Il -grand Dieu ! - connaître Personnellement chacun de nous ?

 

Le psaume 8, quant à lui, ne fait pas mystère de ce mystère, il l'énonce avec le plus grand étonnement et en même temps la plus grande foi.

Dieu serait-Il Dieu s'Il ne pouvait connaître chacun de nous ?

Il faudrait plutôt parler d'une divinité sourde, aveugle, impuissante, en fin de compte inutile.

Ecoutons ces paroles :

Quand je regarde tes cieux, ouvrage de tes mains, la lune et les étoiles que tu as établies : qu'est ce que l'homme, pour que tu te souviennes de lui ? Et le fils de l'homme, pour que tu prennes gardes à lui ? Tu l'as fait de peu inférieur à Dieu, et tu l'as couronné de gloire et de splendeur. Tu lui as donné la domination sur les oeuvres de tes mains, tu as tout mis sous ses pieds, les brebis comme les boeufs tous ensemble, et même les bêtes des champs, les oiseaux du ciel et les poissons de la mer, tout ce qui parcourt les courants marins. Eternel, notre Seigneur ! Que ton nom est magnifique sur toute la terre !

Ce psaume fait bien sûr écho au récit de la création de l'homme et de la femme au livre de la Genèse, où nous lisons que Dieu leur a confié un mandat d'intendance, de gestion, d'exploration et de protection vis-à-vis des ressources de la terre, ceci dans tous les domaines de l'existence et dans la soumission aux Normes Divines.

Le psaume 8, qui a débuté avec les mêmes paroles de louange qui le concluent, a immédiatement poursuivi en affirmant que les nourrissons et les petits enfants sont ceux-là mêmes qui proclament cette louange et que par elle, l'arrogance des méchants est stoppée nette :

Toi qui établis ta majesté au-dessus des cieux, par la bouche des enfants et des nourrissons tu as fondé ta force à cause de tes adversaires, pour imposer silence à l'ennemi et au vindicatif.

Mais à tous ceux qui relèguent Dieu dans un au-delà qu'il ne saurait (ou ne devrait) jamais franchir, croyant ou espérant sans doute ne jamais avoir à Lui rendre directement des comptes pour tous les méfaits qu'ils commettent, un autre psaume (94- 8:11) répond par ces paroles sans appel :  

Faites attention, stupides gens ! Insensés, quand aurez-vous du bon sens ? Celui qui a planté l’oreille n’entendrait-il pas ? Celui qui a formé l’œil ne regarderait-il pas ? Celui qui corrige les nations ne réprimanderait-il pas, lui qui enseigne la connaissance aux humains ? L’Éternel connaît les pensées des humains ! Elles sont vaines !

La Bible appelle les Croyants à une autre attitude :

Celle du Christ Jésus, Lui-même de condition Divine, mais qui a justement franchi cette distance apparemment incommensurable pour venir habiter auprès des hommes et les ramener vers le Père Eternel grâce à Son Oeuvre Unique de Médiateur.

S'il y a une preuve parfaite du fait que Dieu s'intéresse au sort des hommes, de chaque homme ou de chaque femme qu'Il a créé, c'est justement en la personne de Son Fils Bien-Aimé qu'Il a envoyé sur la terre pour cette Mission Unique.

Au second chapitre de sa lettre aux Chrétiens de la ville de Philippes, l'apôtre Paul écrit :

Ayez en vous la pensée qui était en Christ-Jésus, lui dont la condition était celle de Dieu, il n’a pas estimé comme une proie à arracher d’être égal avec Dieu, mais il s’est dépouillé lui-même, en prenant la condition d’esclave, en devenant semblable aux hommes; après s’être trouvé dans la situation d’un homme, il s’est humilié lui-même en devenant obéissant jusqu’à la mort, la mort sur la croix. C’est pourquoi aussi Dieu l’a souverainement élevé et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom, afin qu’au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre, et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père.

Amen,

 

 

Eric Kayayan,

Pasteur Protestant Réformé

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : Foi&Vie Réformées

 

Partager cet article
Repost0
21 juin 2018 4 21 /06 /juin /2018 18:26
L'Eternel est Mon Berger (Psaume 23)

 

 

Cantique de David.

L'Eternel est mon berger : je ne manquerai de rien.

Il me fait reposer dans de verts pâturages,

Il me dirige près des eaux paisibles.

Il restaure mon âme,

Il me conduit dans les sentiers de la justice,

A cause de son nom.

Quand je marche dans la vallée de l'ombre de la mort,

Je ne crains aucun mal, car tu es avec moi :

Ta houlette et ton bâton me rassurent.

Tu dresses devant moi une table,

En face de mes adversaires;

Tu oins d'huile ma tête,

Et ma coupe déborde.

Oui, le bonheur et la grâce m'accompagneront

Tous les jours de ma vie,

Et j'habiterai dans la maison de l'Eternel

Jusqu'à la fin de mes jours.

 

 

 

bible (5)

Croix Huguenote

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La source même des endroits vidéos n'engagent pas sur certains domaines Refuge Protestant du point de vue doctrinal ou autres, ces sources trouvées pour la connaissance de chants communs restent libres & responsables pour eux-mêmes de leur contenu et direction.

Partager cet article
Repost0
17 juin 2018 7 17 /06 /juin /2018 07:15
Psaume 119 (Puisque Tu m'as donné l'espérance ! C'est ma Consolation dans ma misère, car Ta Promesse me rend la Vie.)

(...) Puisque Tu m'as donné l'espérance ! C'est ma Consolation dans ma misère, car Ta Promesse me rend la Vie. (...)

Psaume 119

Huguenot Cross

 

Heureux ceux qui sont intègres dans leur voie,

Qui marchent selon la loi de l'Eternel !

Heureux ceux qui gardent ses préceptes,

Qui le cherchent de tout leur coeur,

Qui ne commettent point d'iniquité,

Et qui marchent dans ses voies !

Tu as prescrit tes ordonnances,

Pour qu'on les observe avec soin.

Puissent mes actions être bien réglées,

Afin que je garde tes statuts !

Alors je ne rougirai point,

A la vue de tous tes commandements.

Je te louerai dans la droiture de mon coeur,

En apprenant les lois de ta justice.

Je veux garder tes statuts :

Ne m'abandonne pas entièrement !

Comment le jeune homme rendra-t-il pur son sentier ?

En se dirigeant d'après ta parole.

Je te cherche de tout mon coeur :

Ne me laisse pas égarer loin de tes commandements !

Je serre ta parole dans mon coeur,

Afin de ne pas pécher contre toi.

Béni sois-tu, ô Eternel !

Enseigne-moi tes statuts !

De mes lèvres j'énumère toutes les sentences de ta bouche.

Je me réjouis en suivant tes préceptes,

Comme si je possédais tous les trésors.

Je médite tes ordonnances,

J'ai tes sentiers sous les yeux.

Je fais mes délices de tes statuts,

Je n'oublie point ta parole.

Fais du bien à ton serviteur, pour que je vive

Et que j'observe ta parole !

Ouvre mes yeux, pour que je contemple les merveilles de ta loi !

Je suis un étranger sur la terre :

Ne me cache pas tes commandements !

Mon âme est brisée par le désir

Qui toujours la porte vers tes lois.

Tu menaces les orgueilleux,

Qui s'égarent loin de tes commandements.

Décharge-moi de l'opprobre et du mépris !

Car j'observe tes préceptes.

Des princes ont beau s'asseoir et parler contre moi,

Ton serviteur médite tes statuts.

Tes préceptes font mes délices,

Ce sont mes conseillers.

Mon âme est attachée à la poussière :

Rends-moi la vie selon ta parole !

Je raconte mes voies, et tu m'exauces :

Enseigne-moi tes statuts !

Fais-moi comprendre la voie de tes ordonnances,

Et je méditerai sur tes merveilles !

Mon âme pleure de chagrin :

Relève-moi selon ta parole !

Eloigne de moi la voie du mensonge,

Et accorde-moi la grâce de suivre ta loi !

Je choisis la voie de la vérité,

Je place tes lois sous mes yeux.

Je m'attache à tes préceptes :

Eternel, ne me rends point confus !

Je cours dans la voie de tes commandements,

Car tu élargis mon coeur.

Enseigne-moi, Eternel, la voie de tes statuts,

pour que je la retienne jusqu'à la fin !

Donne-moi l'intelligence, pour que je garde ta loi

Et que je l'observe de tout mon coeur !

Conduis-moi dans le sentier de tes commandements !

Car je l'aime.

Incline mon coeur vers tes préceptes,

Et non vers le gain !

Détourne mes yeux de la vue des choses vaines,

Fais-moi vivre dans ta voie !

Accomplis envers ton serviteur ta promesse,

Qui est pour ceux qui te craignent !

Eloigne de moi l'opprobre que je redoute !

Car tes jugements sont pleins de bonté.

Voici, je désire pratiquer tes ordonnances :

Fais-moi vivre dans ta justice !

Eternel, que ta miséricorde vienne sur moi,

Ton salut selon ta promesse !

Et je pourrai répondre à celui qui m'outrage,

Car je me confie en ta parole.

N'ôte pas entièrement de ma bouche la parole de la vérité !

Car j'espère en tes jugements.

Je garderai ta loi constamment,

A toujours et à perpétuité.

Je marcherai au large,

Car je recherche tes ordonnances.

Je parlerai de tes préceptes devant les rois,

Et je ne rougirai point.

Je fais mes délices de tes commandements.

Je les aime.

Je lève mes mains vers tes commandements que j'aime,

Et je veux méditer tes statuts.

Souviens-toi de ta promesse à ton serviteur,

Puisque tu m'as donné l'espérance !

C'est ma consolation dans ma misère,

Car ta promesse me rend la vie.

Des orgueilleux me chargent de railleries ;

Je ne m'écarte point de ta loi.

Je pense à tes jugements d'autrefois, ô Eternel !

Et je me console.

Une colère ardente me saisit à la vue des méchants

Qui abandonnent ta loi.

Tes statuts sont le sujet de mes cantiques,

Dans la maison où je suis étranger.

La nuit je me rappelle ton nom, ô Eternel ! Et je garde ta loi.

C'est là ce qui m'est propre,

Car j'observe tes ordonnances.

Ma part, ô Eternel ! je le dis,

C'est de garder tes paroles.

Je t'implore de tout mon coeur :

Aie pitié de moi, selon ta promesse !

Je réfléchis à mes voies, et je dirige mes pieds vers tes préceptes.

Je me hâte, je ne diffère point d'observer tes commandements.

Les pièges des méchants m'environnent ; je n'oublie point ta loi.

Au milieu de la nuit je me lève pour te louer,

A cause des jugements de ta justice.

Donne-moi l'intelligence, pour que je garde ta loi et que je l'observe de tout mon cœur ! Conduis-moi dans le sentier de tes commandements ! Car je l'aime.

Psaume 119

Je suis l'ami de tous ceux qui te craignent,

Et de ceux qui gardent tes ordonnances.

La terre, ô Eternel, est pleine de ta bonté ;

Enseigne-moi tes statuts !

Tu fais du bien à ton serviteur, ô Éternel, selon ta promesse.

Enseigne-moi le bon sens et l'intelligence !

Car je crois à tes commandements.

Avant d'avoir été humilié, je m'égarais;

Maintenant j'observe ta parole.

Tu es bon et bienfaisant ; enseigne-moi tes statuts !

Des orgueilleux imaginent contre moi des faussetés;

Moi, je garde de tout mon cœur tes ordonnances.

Leur cœur est insensible comme la graisse ;

moi, je fais mes délices de ta loi.

Il m'est bon d'être humilié,

Afin que j'apprenne tes statuts.

Mieux vaut pour moi la loi de ta bouche

Que mille objets d'or et d'argent.

Tes mains m'ont créé, elles m'ont formé ;

Donne-moi l'intelligence,

pour que j'apprenne tes commandements !

Ceux qui te craignent me voient et se réjouissent,

Car j'espère en tes promesses.

Je sais, ô Eternel, que tes jugements sont justes;

C'est par fidélité que tu m'as humilié.

Que ta bonté soit ma consolation,

Comme tu l'as promis à ton serviteur !

Que tes compassions viennent sur moi, pour que je vive !

Car ta loi fait mes délices.

Qu'ils soient confondus,

les orgueilleux qui m'oppriment sans cause !

Moi, je médite sur tes ordonnances.

Qu'ils reviennent à moi, ceux qui te craignent,

Et ceux qui connaissent tes préceptes !

Que mon coeur soit sincère dans tes statuts,

Afin que je ne sois pas couvert de honte !

Mon âme languit après ton salut;

J'espère en ta promesse.

Mes yeux languissent après ta promesse ;

Je dis : quand me consoleras-tu ?

Car je suis comme une outre dans la fumée ;

Je n'oublie point tes statuts.

Quel est le nombre des jours de ton serviteur ?

Quand feras-tu justice de ceux qui me persécutent ?

Des orgueilleux creusent des fosses devant moi ;

Ils n'agissent point selon ta loi.

Tous tes commandements ne sont que fidélité ; I

ls me persécutent sans cause : secours-moi !

Ils ont failli me terrasser et m'anéantir ;

Et moi, je n'abandonne point tes ordonnances.

Rends-moi la vie selon ta bonté,

Afin que j'observe les préceptes de ta bouche !

A toujours, ô Éternel !

Ta parole subsiste dans les cieux.

De génération en génération ta fidélité subsiste ;

Tu as fondé la terre, et elle demeure ferme.

C'est d'après tes lois que tout subsiste aujourd'hui,

Car toutes choses te sont assujetties.

Si ta loi n'eût fait mes délices,

J'eusse alors péri dans ma misère.

Je n'oublierai jamais tes ordonnances,

Car c'est par elles que tu me rends la vie.

 

Enseigne-moi le bon sens et l'intelligence ! Car je crois à tes commandements. Avant d'avoir été humilié, je m'égarais ; maintenant j'observe ta parole. Tu es bon et bienfaisant ; enseigne-moi tes statuts !

Psaume 119

Je suis à toi : sauve-moi !

Car je recherche tes ordonnances.

Des méchants m'attendent pour me faire périr ;

Je suis attentif à tes préceptes.

Je vois des bornes à tout ce qui est parfait :

Tes commandements n'ont point de limite.

Combien j'aime ta loi !

Elle est tout le jour l'objet de ma méditation.

Tes commandements me rendent plus sage que mes ennemis,

Car je les ai toujours avec moi.

Je suis plus instruit que tous mes maîtres,

Car tes préceptes sont l'objet de ma méditation.

J'ai plus d'intelligence que les vieillards,

Car j'observe tes ordonnances.

Je retiens mon pied loin de tout mauvais chemin,

afin de garder ta parole.

Je ne m'écarte pas de tes lois,

car c'est toi qui m'enseignes.

Que tes paroles sont douces à mon palais,

plus que le miel à ma bouche !

Par tes ordonnances je deviens intelligent,

aussi je hais toute voie de mensonge.

Ta parole est une lampe à mes pieds,

et une lumière sur mon sentier.

Je jure, et je le tiendrai, d'observer les lois de ta justice.

Je suis bien humilié : Eternel, rends-moi la vie selon ta parole !

Agrée, ô Eternel ! les sentiments que ma bouche exprime,

et enseigne-moi tes lois !

Ma vie est continuellement exposée, et je n'oublie point ta loi.

Des méchants me tendent des pièges,

et je ne m'égare pas loin de tes ordonnances.

Tes préceptes sont pour toujours mon héritage,

car ils sont la joie de mon coeur.

J'incline mon coeur à pratiquer tes statuts, toujours, jusqu'à la fin.

J'aime ta loi.

Tu es mon asile et mon bouclier ; j'espère en ta promesse.

Eloignez-vous de moi, méchants,

afin que j'observe les commandements de mon Dieu !

Soutiens-moi selon ta promesse, afin que je vive,

et ne me rends point confus dans mon espérance !

Sois mon appui, pour que je sois sauvé,

et que je m'occupe sans cesse de tes statuts !

Tu méprises tous ceux qui s'écartent de tes statuts,

car leur tromperie est sans effet.

Tu enlèves comme de l'écume tous les méchants de la terre ;

c'est pourquoi j'aime tes préceptes.

Ma chair frissonne de l'effroi que tu m'inspires, et je crains tes jugements.

J'observe la loi et la justice :

ne m'abandonne pas à mes oppresseurs !

Prends sous ta garantie le bien de ton serviteur,

ne me laisse pas opprimer par des orgueilleux !

Mes yeux languissent après ton salut,

et après la promesse de ta justice.

Agis envers ton serviteur selon ta bonté,

et enseigne-moi tes statuts !

Je suis ton serviteur : donne-moi l'intelligence,

pour que je connaisse tes préceptes !

Il est temps que l'Eternel agisse : ils transgressent ta loi.

C'est pourquoi j'aime tes commandements,

plus que l'or et que l'or fin ;

c'est pourquoi je trouve justes toutes tes ordonnances,

je hais toute voie de mensonge.

Tes préceptes sont admirables : aussi mon âme les observe.

La révélation de tes paroles éclaire,

elle donne de l'intelligence aux simples.

J'ouvre la bouche et je soupire,

car je suis avide de tes commandements.

Tourne vers moi ta face, et aie pitié de moi,

selon ta coutume à l'égard de ceux qui aiment ton nom !

Affermis mes pas dans ta parole,

et ne laisse aucune iniquité dominer sur moi !

Délivre-moi de l'oppression des hommes,

afin que je garde tes ordonnances !

Fais luire ta face sur ton serviteur, et enseigne-moi tes statuts !

Mes yeux répandent des torrents d'eaux,

parce qu'on n'observe point ta loi.

Tu es juste, ô Eternel ! Et tes jugements sont équitables;

tu fondes tes préceptes sur la justice et sur la plus grande fidélité.

Mon zèle me consume,

parce que mes adversaires oublient tes paroles.

Ta parole est entièrement éprouvée, et ton serviteur l'aime.

Je suis petit et méprisé ; je n'oublie point tes ordonnances.

Ta justice est une justice éternelle, et ta loi est la vérité.

La détresse et l'angoisse m'atteignent :

tes commandements font mes délices.

Tes préceptes sont éternellement justes :

donne-moi l'intelligence, pour que je vive !

Je t'invoque de tout mon coeur : exauce-moi, Eternel,

afin que je garde tes statuts !

Je t'invoque : sauve-moi, afin que j'observe tes préceptes !

Je devance l'aurore et je crie ; j'espère en tes promesses.

Je devance les veilles et j'ouvre les yeux, pour méditer ta parole.

Ecoute ma voix selon ta bonté !

Rends-moi la vie selon ton jugement !

Ils s'approchent, ceux qui poursuivent le crime,

Ils s'éloignent de la loi.

Affermis mes pas dans ta parole, et ne laisse aucune iniquité dominer sur moi !

Psaume 119

Tu es proche, ô Éternel !

Et tous tes commandements sont la vérité.

Dès longtemps je sais par tes préceptes

que tu les as établis pour toujours.

Vois ma misère, et délivre-moi ! Car je n'oublie point ta loi.

Défends ma cause, et rachète-moi ;

rends-moi la vie selon ta promesse !

Le salut est loin des méchants,

car ils ne recherchent pas tes statuts.

Tes compassions sont grandes, ô Éternel !

Rends-moi la vie selon tes jugements !

Mes persécuteurs et mes adversaires sont nombreux ;

je ne m'écarte point de tes préceptes,

je vois ceux qui n'observent pas ta parole.

Considère que j'aime tes ordonnances :

Éternel, rends-moi la vie selon ta bonté !

Le fondement de ta parole est la vérité,

et toutes les lois de ta justice sont éternelles.

Des princes me persécutent sans cause ;

mais mon cœur ne tremble qu'à tes paroles.

Je me réjouis de ta parole, comme celui qui trouve un grand butin.

Je hais, je déteste le mensonge; j'aime ta loi.

Sept fois le jour je te célèbre, à cause des lois de ta justice.

Il y a beaucoup de paix pour ceux qui aiment ta loi,

et il ne leur arrive aucun malheur.

J'espère en ton salut, ô Eternel !

Et je pratique tes commandements.

Mon âme observe tes préceptes, e je les aime beaucoup.

Je garde tes ordonnances et tes préceptes,

car toutes mes voies sont devant toi.

Que mon cri parvienne jusqu'à toi, ô Eternel !

Donne-moi l'intelligence, selon ta promesse !

Que ma supplication arrive jusqu'à toi !

Délivre-moi, selon ta promesse !

Que mes lèvres publient ta louange !

Car tu m'enseignes tes statuts.

Que ma langue chante ta parole !

Car tous tes commandements sont justes.

Que ta main me soit en aide !

Car j'ai choisi tes ordonnances.

Je soupire après ton salut, ô Éternel !

Et ta loi fait mes délices.

Que mon âme vive et qu'elle te loue !

Et que tes jugements me soutiennent !

Je suis errant comme une brebis perdue ; cherche ton serviteur,

car je n'oublie point tes commandements.

Amen,

Que mes lèvres publient ta louange ! Car tu m'enseignes tes statuts. Que ma langue chante ta parole ! Car tous tes commandements sont justes. Que ta main me soit en aide ! Car j'ai choisi tes ordonnances.

Psaume 119

.
 
Bible
huguenot Cross

 

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La source même des endroits n'engagent pas sur certains domaines Refuge Protestant du point de vue doctrinal ou autres, ces sources trouvées pour la connaissance de chants communs restent libres & responsables pour eux-mêmes de leur contenu et direction.

Partager cet article
Repost0
16 février 2018 5 16 /02 /février /2018 21:00
Hymne Luthérien : Mon Sauveur, de nouveau à Ton Cher Nom (Savior, Again to Thy Dear Name)
  
 Mon Sauveur, de nouveau à ton Cher Nom 
 nous levons d'un commun accord notre hymne. 
 Accorde-nous Ta Paix, avec Toi a commencé, 
 avec Toi finira, le jour ; gardes-nous
  les lèvres du péché, les cœurs de la honte, 
 cela dans cette maison qui a fait appel à Ton Nom.
  Accordes-nous Ta Paix, Seigneur, à travers la nuit venant; 
 Tourne pour nous son obscurité dans Ta lumière. 
 Du mal et du danger gardent Tes Enfants libres, 
 Accordes-nous Ta Paix partout dans notre vie terrestre, 
 Ton Baume dans le chagrin et Ton Séjour dans le conflit. 
 Amen,
  
 

Bible

Croix Huguenote

 
1  Savior, again to Thy dear name we raise 
  With one accord our parting hymn of praise. 
  Onse more we bless Thee ere our worship cease, 
  Then, lowly bending, wait Thy word peace. 
  2. 
  Grant us Thy peace upon our homeward way;
  With Thee began, with Thee shall end, the day;
  Guard Thou the lips from sin, the hearts from shame,
  That in this house have called upon Thy name. 
  3. 
  Grant us Thy peace, Lord, through the coming night;
  Turn Thou for us its darkness into light.
  From harm and danger keep Thy children free,
  For dark and light are both alike to Thee. 
  4. 
  Grant us Thy peace throughout our earthly life,
  Our balm in sorrow and our stay in strife;
  Then, when Thy voice shall bid our conflict cease,
  Call us, O Lord, to Thine eternal peace. 
 
   The Lutheran Hymnal Hymn #47 / Text: Psalm 110:2 / 
  Author: John Ellerton, 1866 / Composer: Edward J. Hopkins, 1869

 

Martin Luther


 

 

Partager cet article
Repost0

Charles Spurgeon

" J'avoue que je donnerais à peine un penny pour tout salut que je pourrais perdre. La vie éternelle est la chose dont nous avons besoin, la Vie de Dieu, qui ne peut jamais changer ou être enlevée de nous, et c'est ce qui est donné à toutes celles et ceux qui croient en Jésus Christ."

Car, lorsque que nous étions
encore sans force,
Christ, au temps marqué,
est mort pour des impies
 (Romains 5-6)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite ?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch