Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

Jean Calvin

"Puisque Dieu, par conséquent, nous justifie par la Médiation du Christ, Il nous Acquitte, non pas par l'aveu de notre innocence personnelle, mais par une imputation de la justice ; de sorte que nous, qui sommes injustes en nous-mêmes, sommes considérés comme Justes en Jésus Christ."

 Nombres visites
depuis sa création
 
183 371

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

BM

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur

Facebook, Pinterest, Twitter

en cliquant sur l'un des trois liens 

ci dessous

 

Facebook suivi

Refuge Protestant Pinterest
Twitter Refuge Protestant
15 septembre 2022 4 15 /09 /septembre /2022 18:33
Citations (35)

Ces citations appartiennent à des Pères de l'Eglise, pasteurs, conducteurs, anciens, écrivains profanes ou non…. Chacune d’entre elles est une petite leçon de sagesse, ramenant toujours à l’essentiel et au principal : La Bible et son Divin Auteur qui est Dieu.

Croix

 

 

 - Dieu parle à sa manière, et même de façon très claire. Tout d'abord, il parle à travers son œuvre majeure, la Création de l'univers, qui n'est pas, qui ne saurait être le produit du chaos, du hasard incontrôlé, de millions de milliards de combinaisons hasardeuses qui n'ont aucun sens. Si l'univers n'avait pas de sens, à quoi cela servirait-il de lire, d'écouter certaines émissions à la radio ou de regarder certains programmes à la télévision, pourquoi chercherait-on à s'instruire ? Mais, la vérité, c'est que l'univers entier crie la puissance et la sagesse de celui qui l'a créé et le maintient à chaque instant. Dieu. (...) Dieu parle à notre conscience, par laquelle chacun de nous sait plus ou moins distinguer le bien du mal (...) Sans cette distinction, il faudrait abolir tout système judiciaire, toute police, toute forme d'altruisme. D'où nous vient cette distinction ? Du chaos originel, de la soupe primitive qui s'est subitement retrouvée douée de sens moral par l'effet d'une mutation génétique inattendue ? Allons donc ! (Eric Kayayan)

 

 

- Tous les hommes sont naturellement pleins de péchés. Et il n'y a pas de sauveurs de pécheurs, pas de voie de salut que par Christ. (Jonathan Edwards)

 

 

 

- Une personne est considérée juste par Dieu non pas sur la base de ce qu'elle fait, mais sur la base de ce que Christ a fait. L'acte de Dieu qui justifie le pécheur ne peut être annulée. C'est pour toujours. Il est reçu par la foi, par la grâce seule. Pas de médiateurs mais le Christ lui-même. (Augustus Nicodemus)

 

 

 

- Dieu ne peut pardonner à personne simplement en disant : "Je vais pardonner". Il ne peut pas. Il n'y avait qu'une seule manière par laquelle Dieu pouvait pardonner ; c'était en mettant nos péchés sur Son Fils et en les punissant en Lui. C'était un Saint Amour...un Juste Pardon. Dieu doit toujours être juste. (Martyn Lloyd-Jones)

 

 

 

- "Afin que le dessein de Dieu selon l'élection ne repose pas sur les œuvres, mais sur celui qui appelle". Il n'y a donc plus rien à dire. Le salut vient entièrement de Dieu. Les hommes et les femmes ne peuvent jamais se vanter du fait qu'ils se sont sauvés. C'est Dieu qui sauve. ( Martyn Lloyd-Jones)

 

 

 

- Lorsque je me regarde, je ne vois pas comment je peux être sauvé. Mais lorsque je regarde le Christ, je ne vois pas comment je peux être perdu. (Martin Luther)

 

 

- Christ est mort pour moi. Il a fait mienne sa justice et a fait sien mon péché. Et s'il a fait sien mon péché, alors je ne l'ai plus, et je suis libre. (Martin Luther)

 

 

- Nous sommes justes parce que Dieu nous a imputé la justice de Christ. (R.C. Sproul)

 

 

- Par Christ, nous avons été adoptés comme fils et filles du Très Haut. Il n'y a donc plus de condamnation mais déclaration de justice parfaite qui nous a été imputée à cause de la justice de Christ. ( William F. Hill, Jr. )

 

 

- Sur la croix, Christ a non seulement payé la peine que nous méritons, mais nous a également accordé la justice que nous ne méritons pas. (Dustin Benge)

 

 

Ah Seigneur Jésus ! Je n'ai jamais connu ton amour jusqu'à ce que j'aie compris le sens de ta mort. (Charles Spurgeon) 

 

 

 Un message pour l'incrédule - « c'est mon privilège de vous dire que si vous reconnaissez votre aveuglement et les ténèbres de votre mauvais cœur, votre péché et votre désespoir, et que vous vous jetez sur la miséricorde de Dieu, il vous recevra et vous dira qu'il "t'a aimé d'un amour éternel » (Jeremie 31:3). Et Il vous donnera une nouvelle vie, un nouvel espoir, la paix, la sécurité, la sûreté - et tout ce dont vous avez besoin dans cette vie et dans le monde à venir "  ( Martyn Lloyd-Jones)

 

 

- La foi opère en recevant, mais en recevant seulement : l'homme s'efface, pour laisser tout le Salut à Dieu. Ne me dites pas que la foi sent, que la foi aime, que la foi obéit ; et que c'est par ce sentiment, par cet amour, par cette obéissance qu'elle vaut devant Dieu. Non, vous dis-je ; la foi ne fait que recevoir ; et c'est par cette simplicité du recevoir qu'elle vaut, parce que c'est par elle qu'elle laisse à Dieu toute la Gloire du faire. Le sentiment, l'amour, l'obéissance, ce n'est pas la foi, c'en sont les fruits, les œuvres ; et attribuer le Salut à ces fruits, à ces œuvres, c'est, après l'avoir rejetée dehors par le grand portail, ramener la justice propre par une porte dérobée. Ne me dites pas même que la foi est une condition du salut. Sans doute, cela peut se dire, si l'on ne veut exprimer par là que la nécessité de la foi pour être sauvé ; mais le mot de condition présente à l'esprit l'image d'une participation agissante méritoire ; et l'humble participation du recevoir ne saurait être qualifiée de condition sans abuser du langage. Vous vous rendriez ridicule si vous disiez : La vallée de Chamonix est admirable -- mais à condition qu'on la regarde ; ou le raisin est un fruit exquis -- mais à condition qu'on le prenne. Il ne faudra pas dire davantage : La grâce de Dieu nous sauve, mais à condition qu'on y croie ; mais il faudra dire avec l'Apôtre : « La grâce de Dieu nous sauve par la foi. ». Par la foi, précisément pour bien constater que l'homme n'y est pour rien, et que le salut est un don de Dieu, un pur don, tout gratuit ; ainsi l'explique l'Apôtre, reprenant sa pensée par le côté négatif, pour ne laisser à notre orgueil aucune issue par où lui échapper : « Cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu ; cela ne vient pas des oeuvres, afin que nul ne se glorifie. » C'est dans le même esprit que le même Apôtre écrit aux Romains une ligne qui résume à elle seule tout ce que nous pourrions dire là-dessus : « C'est par la foi -- afin que ce soit selon la grâce. » Pesez bien cette parole profonde. (...) La première voie ouverte à l'homme pour glorifier Dieu, l'obéissance parfaite, qui eût rendu hommage à la perfection de Sa Loi, t'est fermée, mais il t'en reste une seconde, la foi, qui rend hommage à la Gratuité de Sa Grâce. Cet hommage ne sera pas moins agréable à Dieu que n'eût été l'autre ; que dis-je ? Il le sera même davantage, car « Dieu est Amour, » et de toutes Ses Perfections, celle dont Il est le plus jaloux, c'est Son Amour Tout Gratuit, que l'homme innocent n'eût jamais connu, que l'ange saint n'a point éprouvé, et que l'homme pécheur, mais reçu en Grâce, a la tendre mission de sentir et de proclamer. (…)  (Adolphe Monod)

 

 

- Celui qui vient à Dieu dans la bonne attitude, celui qui reconnaît son péché et prend pleinement conscience du fait qu'il se présente devant Dieu en tant qu'une personne indigne ne pouvant se fier qu'à Sa Miséricorde, recevra ce qu'il cherche. Si tu viens vraiment à Christ, afin de recevoir de Lui le pardon, tu verras alors qu'Il fait de toi un homme nouveau. Tu viens à Lui comme un patient vient chez un médecin, afin qu'Il guérisse ta maladie et tes blessures. Confesse Lui tout ce qui te pèse, ne retiens rien. Et ne pense pas pouvoir venir à Lui en raison de tes propres bonnes actions. Ne dis pas : "Jésus, pardonne moi, car je ne suis pas une mauvaise personne", mais confesse comme David : "Pour l'amour de ton nom, ô Éternel, pardonne mon péché qui est si grand". ( Jonathan Edwards)

 

 

- Il appelle Jésus-Christ Fils de dilection, ou le Fils très cher du Père, parce que c'est lui seul en qui le Père a pris tout son bon plaisir, comme il est dit en Matthieu 17.5, et par lequel tous les autres sont aimés. Car il faut que nous tenions pour tout certain que nous ne sommes point agréables à Dieu autrement que par Christ. Et il ne faut point douter que Saint Paul ne veuille tacitement noter la séparation mortelle que les hommes ont d'avec Dieu, jusqu'à ce que la dilection apparaisse en la personne du Médiateur. (Jean Calvin Commentaire sur Colossiens 1.13, )

 

 

- "... et nous a transportés au royaume de son Fils bien-aimé". Ce sont déjà les commencements de notre béatitude, quand nous sommes transportés au royaume du Christ, d'autant que nous passons de la mort à la vie. Saint Paul attribue ceci aussi à la grâce de Dieu, afin que nul ne pense pouvoir obtenir un si grand bien par son propre effort. comme donc notre délivrance de la servitude du péché et de la mort est l'oeuvre de Dieu, ainsi autant en faut-il dire de ce que nous passons dans le royaume du Christ. (Jean Calvin commentaire sur Colossiens 2.13, )

 

 

 - Je peux dire avec une confiance absolue que vous ne trouverez pas de meilleures nouvelles aujourd'hui que cela : à vous est né ce jour dans la ville de David un Sauveur, qui est le Christ Le Seigneur ! (Kevin De Young)

 

 

- Le MESSIE est "Emmanuel, Dieu avec nous", de notre côté, non plus le vengeur du péché, mais l'auteur du SALUT. (John Newton)

 

 

Quelle grâce d’avoir la liberté d’invoquer Dieu ! Quelle sagesse que d’en faire bon usage ! C’est folie de recourir aux hommes, quand le Seigneur nous invite à lui présenter notre cas à Lui-même. (Charles Spurgeon)

 

 

- Ceux qui enseignent par leur doctrine doivent enseigner par leur vie, ou bien, ils tirent d'une main ce qu'ils construisent avec l'autre. (Matthew Henry)

 

 

- Je hais le péché non pas parce qu'il me damne, mais parce qu'il a fait du tort à Dieu. Avoir chagriné mon Dieu est pour moi le pire des chagrins. (Charles Spurgeon)

 

 

- Les Écritures ne nous sont pas données simplement comme une doctrine abstraite ; elles nous viennent comme la Parole divine de Dieu, conçue pour l'édification, la reproduction, la correction et l'instruction, afin que nous soyons pleinement équipés en tant qu'hommes et femmes de Dieu. (R.C. Sproul)

- Bien qu'Il ait tendu la main et semble menacer nos plus chers conforts, pourtant quand nous nous souvenons que c'est Sa Main, quand nous considérons que c'est Son Dessein, Son Amour, Sa Sagesse, Sa Puissance, nous ne pouvons pas refuser de Lui faire Confiance. (John Newton)

 

 

- Car la satisfaction d’être maître à bord est la pire peste qui puisse atteindre les hommes pour les perdre et les couler ; aussi l’unique havre de salut est-il de ne pas être sage à ses propres yeux, de ne rien attendre de soi, mais seulement de suivre le Seigneur. (Jean Calvin)

 

 

 

- Nous sommes entre les mains de Dieu... C'est lui qui ordonne nos vies et en dispose à son bon plaisir... Notre responsabilité est de nous abandonner à lui en toute humilité et obéissance... Qu'il est juste que nous lui appartenions entièrement dans la vie comme dans la mort" (Jean Calvin)

 

- L'ironie du légalisme, c'est qu'il ne nous donne pas envie de travailler plus dur, il nous donne envie d'abandonner (Burk Parsons)

 

 

- Souvenez-vous que la sainteté est une fleur, non une racine ; ce n'est pas la sanctification qui sauve, mais le salut qui sanctifie. Un homme n'est pas sauvé par sa sainteté, mais il devient saint parce qu'il est déjà sauvé. (Charles Spurgeon)

 

 

- Une profession de foi ne justifie personne. C'est la possession de la foi qui justifie. (R.C. Sproul)

 

 

- Si votre foi et votre espérance sont en Dieu, alors vous avez une sécurité que personne ne peut détruire. (Charles Spurgeon)

 

 

- Beaucoup de gens pensent que le Christianisme, c'est que tu fais toutes les choses justes que tu détestes et évites toutes les choses méchantes que tu aimes afin d'aller au paradis. Non, c'est un homme perdu avec la religion. Un Chrétien réel est une personne dont le cœur a été changé ; ils ont de nouvelles affections. (  Paul Washer)

 

 

- Les Chrétiens prennent plaisir à lire les Ecritures, parce qu'elle parlent de leur Sauveur Bien-Aimé. (JC Ryle)

 

 

L'humilité est toujours la plus grande sauvegarde dans la vie spirituelle. Ainsi, lorsque nous sommes abaissés et humiliés, c'est bon pour nous ; et tout ce qui fait cela pour nous travaille pour notre bien. Dans cet état, nous commençons à voir une foule de choses que nous avions tendance à oublier. ( Martyn Lloyd-Jones)

- Nous prions mieux lorsque nous sommes tombés face contre terre dans une douloureuse impuissance. (Charles Spurgeon)

- Jésus Christ est le Seigneur souverain de l'Eglise. Sa parole est notre loi, Son adoration est notre amour, Sa volonté est notre vie. (Dr Steven Lawson)

- La sanctification est toujours et automatiquement une conséquence de la justification. (R.C. Sproul)

 

- La fondation de la vraie sainteté et du vrai culte chrétien est la doctrine de l’Évangile, ce que nous sommes à croire. Lorsque la doctrine chrétienne est négligée, abandonnée ou corrompue, la vraie sainteté et le culte seront aussi négligés, abandonnés et corrompus. (John Owen)

 

 

Le faux prophète est un homme qui n'a pas de " porte droite " ni de " voie étroite " dans son évangile. Il n'a rien qui est offensif à l'homme naturel ; il plaît à tous. Il est dans les vêtements de moutons, si attrayant, et si agréable à regarder. Il a un message également si agréable, confortable et réconfortant qu'il plaît à tout le monde et tout le monde parle bien de lui. Il n'est jamais persécuté pour sa prédication. Il est loué par les libéraux et les modérés, il est loué par les évangéliques. Il est toutes choses à tous les hommes dans ce sens où de fait il n'y a aucunement de porte droite avec lui, il n'y a pas de chemin étroit dans son message, il n'y a pas d'offense de la croix. " Méfiez-vous des faux prophètes, qui viennent à vous dans des vêtements de moutons mais intérieurement sont des loups." Matthieu  7:15  (Martyn Lloyd-Jones)

 

 

Nous devons éviter de faire d'une facette de l'amour de Dieu son attribut absolu. Mettre l'accent exclusivement sur l'amour électif de Dieu conduit à l'hyper-calvinisme. A l'inverse, nous focaliser uniquement sur l'amour providentiel de Dieu pour sa création mène au panthéisme ou à toute autre forme de monisme. (Guillaume Bourin d'après une mise en garde de Donald Arthur Carson)

 

 

- Avec quelle difficulté les hommes font une petite bonté à leurs ennemis ; mais Christ nous a aimés alors que nous étions ses ennemis, qu'Il a joyeusement jeté sa vie sous les tourments les plus extrêmes pour nous sauver de l'enfer que nous méritions et nous amener à la gloire éternelle. (x)

 

 

 

- Celui qui demande grâce et n'en montre aucune, ruine le pont sur lequel il doit lui-même passer. (Thomas Adams)

 

 

- Le péché est généralement au fond de toutes les cachettes de la face du Seigneur ; demandons au Seigneur de nous en révéler la forme spéciale, afin que nous nous en repentions, que nous la surmontions et que nous l'abandonnions désormais. (Charles Spurgeon)

 

 

- Il n'y a pas de meilleur sentiment que de nous relever après nous être mis à genoux, sachant que Dieu a pardonné tous les péchés que nous avons commis. (R.C. Sproul)

 

 

- Lorsque l'obscurité tombe sur vous, lorsque la peur vous gagne, lorsque votre conscience troublée vous tourmente, lorsque votre cœur est brisé, le Christ est infiniment plus grand que les ténèbres, votre peur, votre conscience, votre cœur. Christ a restauré Pierre tombé. Il vous restaurera en venant à Lui. (Via Katy Von Bora)

 

 

- Je veux détester mes péchés plus que je déteste les péchés des autres qui pèchent différemment que moi. (Burk Parsons)

 

 

Apprenons à connaître Christ, et Christ crucifié ; apprenons à chanter sa louange, à désespérer de nous même et à dire : "Toi, Seigneur Jésus, Tu es ma Justice, mais moi, je suis ton péché ; Tu as assumé ce qui est à moi, et Tu m'as donné ce que je n'étais pas. (...). " Réfléchissons bien à ce Grand Amour, et voyons y la plus Douce des consolations. En effet, s'il convient de parvenir à la quiétude de la conscience par nos efforts et nos épreuves, pourquoi donc est Il mort ? Nous ne trouverons donc la Paix qu'en Lui, après avoir désespéré de nous même et de nos œuvres ; nous apprendrons en outre de Lui même que, de même qu'Il s'est chargé de nous et qu'Il a fait Sien nos péchés, de même Il fait notre Sa Justice. (Martin Luther)

 

 

- Je vous remercie chaleureusement pour votre lettre. Quant à ce que vous et mes autres ennemis dites contre moi, je sais des choses pires sur moi que vous ne direz jamais sur moi. Avec amour en Christ, (George Whitefield)

 

 

- Cela ne vous fait pas être un témoin si vous savez qu'il y a de l'espoir que quelqu'un pourrait être sauvé. Je ne vais pas aller perdre mon temps si c'est à l'homme. Il ne viendra jamais ! Mais si je sais que la grâce souveraine peut souffler partout où elle souhaite sur le plus dur des cœurs, j'ai alors oui de l'espoir de témoigner. Je peux alors regarder mon voisin mort qui rejette l'Evangile, ou mon mari incroyable, année après année, et trouver l'espoir parce que le vent de la grâce pourrait souffler aujourd'hui. C'est un message de l'Evangile avec l'espoir à l'intérieur. (Jesse barrington

 

 

 -  Le seigneur des lumières, par son Saint Esprit, veuille de ce saint et salutaire Evangile enseigner les ignorants, fortifier les faibles, illuminer les aveugles et faire régner sa vérité en tous peuples et nations, afin que le monde universel ne connaisse qu’un Dieu et un seul Sauveur, Jésus-Christ, une foi et un Evangile, Ainsi soit-il. (Jean Calvin)

 

 

- les non croyants peuvent tolérer Jésus christ aussi longtemps que celui-ci est dépouillé de sa véritable identité. (R.C. Sproul)

 

 

- Christ n'est pas un demi-sauveur. C'est une chose difficile d'amener des cœurs orgueilleux à se reposer sur Christ pour la justice. Dieu humilie les orgueilleux en appelant les pécheurs entièrement de leurs propres justices à Christ pour leur justification. (John Flavel)

 

 

- Prêchez Christ, il a été crucifié et ressuscité. Seul ce témoignage réconforte le cœur souffrant et encourage les croyants à continuer. Rien d'autre ne remplace la prédication pure et simple de l'Evangile. (Augustus Nicodemus)

 

 

- C'est maintenant votre opportunité tant que vous vivez. Le Christ ne vous invitera plus et ne s'offrira plus à vous après votre mort. (Jonathan Edwards)

 

 

- Sola Scriptura signifie que toute connaissance doit être soumise à l'autorité de la Parole de Dieu. Il n'y a pas d'autorité plus élevée dans ce monde que la Parole de Dieu. (Grant R. Castleberry)

 

 

- C'est une chose de prêcher sur la grâce en généralités. C'en est une autre d'expliquer la manière dont cette grâce devient opérationnelle dans la vie des croyants à cause de la mort substitutive, conjurant la colère, expiant le péché, conquérant Satan et assurant la consommation sécurisante de Jésus Christ. (Nick Batzig)

 

 

"... ne craignez pas le reproche des hommes. Avoue le Christ audacieusement et sainement devant le monde. Montrez vos couleurs, et n'ayez pas honte de votre Maître. Le temps est court : l'éternité se précipite. La croix n'est que pour un court moment : la couronne est éternellement." ( J.C.Ryle )

 

 

- Si la croix n'est pas une folie pour le monde perdu, alors nous avons déformé la croix. (Dr Steven Lawson)

 

 

- "La repentance envers Dieu et la foi envers notre Seigneur Jésus Christ", telle était la somme des instructions apostoliques. Ce n'est pas une invocation occasionnelle du nom, ou une reconnaissance passagère de l'autorité du Christ, qui remplit la mesure des termes "Croire en Jésus".  (William Wilberforce)

 

 

- Quant à moi-même, si je n'étais pas calviniste, je pense que ne devrais avoir plus d'espoir de succès dans la prédication aux hommes, qu'aux chevaux ou aux vaches. (John Newton)

 

 

- Bien que ma mémoire faiblisse, je me souviens très clairement de deux choses : je suis un grand pécheur et le Christ est un grand Sauveur. (John Newton)

 

 

- Celui qui peut dire : "Je sais que mon Rédempteur vit", sait que Son Rédempteur est au-dessus de tout et qu'il peut tout faire pour lui. (Jonathan Edwards)

 

 

- Comment savons-nous que Dieu nous a élus avant la fondation du monde ? Parce que nous croyons en Christ... La foi est comme la copie de notre adoption (acte). Dieu, dans son conseil éternel, garde l'original sur son registre et nous en donne une copie par la foi. (Jean Calvin (3ème sermon sur Ephésiens)

 

 

-  De sa nature, en effet, Dieu est enclin à nous faire venir à lui d’une façon douce et aimable, tout comme un père ne demande qu’à gagner ses enfants, riant avec eux, et leur donnant tout ce qu’ils désirent ; si un père pouvait toujours rire avec ses enfants, et satisfaire leurs appétits, il est certain que tout son plaisir serait là. Dieu donc se montre tel avec nous… le propre de Dieu est de nous gagner doucement, tout comme un père tâchera de gagner ses enfants. Qu’est-ce donc que Dieu demande ? que nous le servions d’un cœur franc et libéral, et que nous le servions joyeusement. Et pourquoi , parce qu’il nous traite en toute humanité, qu’il nous donne tout ce qu’il faut, et que nous avons contentement et repos, si nous ne sommes pas des ingrats… (Jean Calvin)

 

 

 

Précédemment : Citations (34)

Suite : Citations (36)

 

 

Bible protestante

 

Croix Protestante

 

Partager cet article
Repost0
13 mars 2020 5 13 /03 /mars /2020 16:37
Annulation de la Conférence avec le Pasteur Paul Washer et le Pasteur Burk Parsons à Paris le 27&28 Mars 2020 prochain

En raison du Covid-19

et les mesures préventives du gouvernement

nécessaires afin d'en limiter au mieux

la pandémie actuelle,

la Conférence avec

le Pasteur Burk Parsons et le Pasteur Paul Washer

à Paris qui devait avoir lieu

le 27 & 28 Mars 2020 prochain

est annulée.

Conférence Bonne Nouvelle à Paris

David Pelosi
de l'Eglise Bonne Nouvelle
 

‼️INFORMATION IMPORTANTE‼️

Chers inscrits,

Compte tenu de la progression globale du Corona Virus et des dernières mesures prises par les gouvernements américain et français, la suspension et le report de la 6ème Conférence Bonne Nouvelle s’impose à nous.
Malgré les frustrations que cette décision puisse apporter à tous ceux qui travaillaient et se réjouissaient à l’approche imminente de cet événement ; nous, l’organisation, les intervenants et les sponsors de la CBN6, sommes, non seulement obligés, mais également convaincus que la VIe Conférence Bonne Nouvelle doit être suspendue et reportée préférentiellement au deuxième semestre de 2020 selon la progression des circonstances pour plusieurs raisons :

- Afin d’être sensibles à la souffrance de plusieurs et aux implications du COVID-19 à l’échelle nationale et internationale;
- Afin d’exprimer une soumission volontaire aux mesures imposées par le dirigeants des pays qui touchent directement et indirectement notre conférence ainsi qu’aux récentes interdictions imposées par notre Premier Ministre Edouard Philippe pour les rassemblements de plus de 100 personnes;
- Afin de démontrer notre zèle pour la sécurité du public, des intervenants et de notre personnel ;

Qu’en est-il de mon billet ?

Pour vous qui êtes inscrits, votre place est déjà réservée pour la 6ème Conférence Bonne Nouvelle qui est reportée. Nous reviendrons vers vous dès que possible pour confirmer la date de report de la Conférence. Nous pouvons déjà assurer qu’elle n’aura pas lieu lors du premier semestre 2020.

🗓Si vous n’êtes pas disponibles pour la nouvelle date de la Conférence ?

Nous comptons sur votre compréhension sur le fait que les circonstances sont exceptionnelles et que le choix de report nous dépasse. Garder vos places représente une énorme contribution logistique pour l’organisation de cette prochaine conférence. Cependant, une fois la nouvelle date communiquée, si vous êtes sûr de ne pas pouvoir venir, et que vous tenez à être remboursés, écrivez-nous à orga.eglisebonnenouvelle@gmail.com avec votre RIB, nom, prénom d’inscription et PDF de confirmation de votre inscription (reçu lors de l’inscription) et nous procéderons à votre remboursement.

📚Afin d’encourager nos inscrits à patienter jusqu'à la réalisation de notre conférence, nos sponsors ont mis à votre disposition le téléchargement gratuit en PDF de l’œuvre La Sainteté de Dieu de R.C. Sproul. (cliquer sur ce lien disponible pendant 2 mois :
http://eglisebonnenouvelle.fr/…/PDF_Saintete%CC%81-de-Dieu.… ).

Ce grand classique de la littérature chrétienne serait lancé à l’occasion de notre conférence et l’exemplaire imprimé est d'ores-et-déjà réservé pour tous les inscrits !

🙏🏻Devant ces circonstances nous vous encourageons à une mobilisation dans la prière pour le rétablissement de tous les malades et des implications du COVID-19 sur l’ordre mondial. Avant tout, nous exhortons également l'Église du Christ à saisir cette occasion d’évidente instabilité pour proclamer et témoigner de la ferme espérance distinctive de notre foi.

📖Rappelons-nous que le chrétien traverse les épreuves tel que celles-ci de manière fondamentalement différente des païens car « Si Dieu est notre Dieu nous pouvons sentir le coup du mal, mais pas sa piqûre » - Thomas Watson. La ferme assurance des Chrétiens doit ressortir sur l’arrière-plan du désespoir des incrédules.

Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui, selon sa grande miséricorde, nous a régénérés, pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts, pour un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel vous est réservé dans les cieux, vous qui, par la puissance de Dieu, êtes gardés par la foi pour le salut prêt à être révélé dans les derniers temps! –
1Pi.1 :3-5

Sans Dieu, le malheur n’est ni accompagné de réconfort ni assuré d’un quelconque résultat bénéfique car "s'il y a une seule molécule dans cet univers qui tourne librement, totalement libre de la souveraineté de Dieu, alors nous n'avons aucune garantie qu'une seule promesse de Dieu sera jamais accomplie" – R.C. Sproul. Mais heureusement il n’en est pas ainsi, et les chrétiens le savent. Avec le Père céleste, l’affliction est tout au long remplie de consolations et marquée par la conviction « que toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés, selon son dessein » - Rm.8 :28.

Oui, tout comme les cheveux de nos têtes sont comptés, chaque atome de l’Univers dit « amen » à la volonté de Dieu. En effet, « mon seul espoir est que, dans la vie comme dans la mort, j'appartiens, corps et âme, non pas à moi-même, mais à Jésus-Christ, mon fidèle Sauveur » - Catechisme de Heidelberg – 1er Dimanche.

🙏🏻Nous vous remercions de votre compréhension et également de vos prières concernant le choix de la nouvelle date pour la VI Conférence Bonne Nouvelle. Nos salutations fraternelles sous la Grâce et la Paix de notre Seigneur et Sauveur Jésus Christ,

David Pelosi
Pasteur Titulaire de l’EBN

www.eglisebonnenouvelle.fr
Paris, 13/03/2020

Annulation de la Conférence avec le Pasteur Paul Washer et le Pasteur Burk Parsons à Paris le 27&28 Mars 2020 prochain
Annulation de la Conférence avec le Pasteur Paul Washer et le Pasteur Burk Parsons à Paris le 27&28 Mars 2020 prochain

L'Eglise bonne Nouvelle

 et leurs membres

ont la joie de vous annoncer

la VI ème édition de la Conférence Bonne Nouvelle

qui aura lieu le 27 & 28 Mars 2020, à Paris.

 

Lors de notre dernière conférence, nous avons considéré le thème de l’expiation avec Paul WasherNon seulement nous aurons le privilège de pouvoir compter à nouveau sur sa présence mais nous sommes également reconnaissants de recevoir l’éminent prédicateur Burk Parsons.  Ils nous exposeront tous deux la merveilleuse doctrine de la conversion. En effet, le miracle de « La Nouvelle Créature » est une « Oeuvre de Dieu »Plusieurs questions très pertinentes trouvent leur réponse dans la compréhension Biblique du phénomène de la conversion. 

Que signifie être une nouvelle créature ? Comment cela définit-il mon identité Chrétienne ? 

Comment peut-on devenir une nouvelle créature en Christ ? 

Comment m’assurer de l’authenticité de ma foi ? 

Comment la perspective correcte de la conversion motive la proclamation fidèle de l’Evangile ? 

Les interventions seront suivies d’une session de questions/réponses.

 

David Pelosi

David Pelosi,

Pasteur de l'Eglise Bonne Nouvelle de Paris

Diplômé de l'Ecole Théologique Réformée de Rio

 

Annulation de la Conférence avec le Pasteur Paul Washer et le Pasteur Burk Parsons à Paris le 27&28 Mars 2020 prochain

Un mot sur les intervenants :

Paul Washer

Paul Washer, fut pendant 10 ans un missionnaire en Amérique du Sud avant de diriger jusqu’à aujourd’hui HeartCry qui soutient près de 240 missionnaires dans plus de 40 pays. Il est connu mondialement pour ses prédications passionnées annonçant l’Evangile Biblique.

Paul Washer est également l’auteur de plusieurs ouvrages comme : «L’Appel de l’évangile et la vraie conversion », « La Puissance et le Message de l’Évangile », « Les Avertissements et l’Assurance de l’Évangile ».

 

Burk Parsons

Chapelle Saint Andrew Sandford FlorideBurk Parsons est le pasteur principal de Saint Andrew’s Chapel à Sandford, Eglise autrefois sous le ministère du Dr RC Sproul. Il est aussi Directeur de l’édition de Ligonier Ministries, éditeur du magazine mensuel Tabletalk qui vise à édifier le croyant en abordant bibliquement différents thèmes et au travers d’études bibliques. Il est également Enseignant au sein du ministère de Ligonier Ministries ainsi qu’auteur de nombreux ouvrages comme : « Why do we have creeds ? » ou « John Calvin : a Heart for Devotion, Doctrine, and Doxology ».

 

Presentation_CBN6

Bible
Croix Huguenote

 

 

 

 

 

Source : Eglise Bonne Nouvelle

Eglise Bonne Nouvelle Paris

 

Partager cet article
Repost0
26 juin 2011 7 26 /06 /juin /2011 06:14
Chrétienté : style ou réalité ?
 

Cette prédication de Paul Washer fut donné il y a quelques années aux Etats Unis.

Sa portée touche tout le monde dit chrétien sans exception (Protestantisme et mouvements évangéliques). 

Calvin comme Luther, Spurgeon tout comme Adolphe Monod pour ne prendre que quelques exemples, de par leurs écrits antérieurs, appuient et confortent avec force la réalité de l'Evangile, la Foi et la Grâce telle qu'enseignée par la Bible et suivis par l'Eglise Primitive, la Réforme, et les Chrétiens d'aujourd'hui fondée à cette Ligne Divine.

De cette réalité, il était intéressant de partager la Foi et l'Oeuvre Rédemptrice qui nous unit à Christ de ce Frère Baptiste. D'apparence dure, le message donné fait transpirer la douleur, la supplication à ce que chaque âme humaine ne se dirige pas vers des citernes enjolivantes et crevassées, mais prennent la porte et le chemin que Dieu aspire à chacune et chacun.

 

Je prêche comme un homme qui se meurt à des hommes et des femmes qui se meurent, et à vous. Je prêche comme si je n’allais plus jamais le faire. Et je vais vous dire des choses que vous ne comprendrez pas. Des choses qui vont vous mettre très en colère contre moi. Que vous nierez, des choses dont vous direz que je n’ai aucun droit de dire.

Avant de tirer une quelconque conclusion, posez-vous une question :

Voyez-vous, prêcher est une chose dangereuse, c’est dangereux pour moi, car la Bible dit que les faux enseignants subiront de plus grandes condamnations. Si ce que je vous dis aujourd’hui n’est pas vrai, je devrai trembler car j’encourrai la condamnation de Dieu.

Mais si ce que je dis est vrai, c’est vous qui devriez avoir peur et trembler.

Parce que si j’interprète correctement ce passage des écritures que je vais vous donner, c’est comme si Dieu parlait à travers un homme. Et votre problème ne sera pas avec moi, mais avec Dieu et sa Parole. Donc la seule question à traiter est :

« Cet homme est-il un faux prophète ou bien nous dit-il la vérité ? ».

Et si c’est la vérité, alors rien n’importe plus sauf de conformer nos vies à cette vérité.

Je vais lire et parler d’après Matthieu, chapitre 7.

« Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. Mais étroite est la porte, resserré le chemin qui mène à la vie, et il y en a peu qui les trouvent. Gardez-vous des faux prophètes. Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits. Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. C'est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

Ceux qui me disent : « Seigneur, Seigneur ! » n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? N'avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? Et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l'iniquité.

C'est pourquoi, quiconque entend ces paroles que je dis et les met en pratique, sera semblable à un homme prudent qui a bâti sa maison sur le roc. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés contre cette maison : elle n'est point tombée, parce qu'elle était fondée sur le roc. Mais quiconque entend ces paroles que je dis, et ne les met pas en pratique, sera semblable à un homme insensé qui a bâti sa maison sur le sable. La pluie est tombée, les torrents sont venus, les vents ont soufflé et ont battu cette maison : elle est tombée, et sa ruine a été grande. » Mat 7 : 13-27 (version Segond)

Aujourd’hui, ce qui me préoccupe, ce n'est pas votre amour propre, pas plus le fait de savoir si vous vous sentez bien ou non, ni si les choses vont comme vous le voulez ou non. Il n’y a qu’une chose qui m’ait donné une nuit sans repos, qui m’ait troublé toute la matinée, c’est que d’ici une centaine d’années, la majorité d’entre vous puisse être en enfer. Et même beaucoup de ceux qui reconnaissent Jésus-Christ comme Seigneur passeront l’éternité en enfer.

Je peux dire ce genre de choses car mon travail pour le Seigneur, je ne le fais pas en Amérique. Je passe la plus grande partie de mon temps à prêcher en Amérique du Sud, en Afrique et en Europe de l’Est. Et je peux vous dire que lorsque l’on regarde la chrétienté, elle est davantage basée sur une culture païenne que sur la parole de Dieu.

Tant de gens sont trompés. Tant de jeunes sont trompés, tant d’adultes le sont parce qu’ils croient qu’en ayant prié une fois dans leur vie une prière, ils iront au Paradis. Et quand ils regardent autour d’eux ceux qui professent qu’il n’y a pas de Christ, et qu’ils agissent comme ceux du monde, ils se comparent à eux-mêmes. Rien ne vient troubler leur cœur. Ils disent :

- « Je suis semblable à la plupart des membres de mon groupe de jeunes. Je regarde des choses que je ne devrais pas sur ma télévision, je ris de choses que Dieu hait, je m’habille de façon sensuelle, je marche comme le monde, je parle comme le monde, j’aime la musique du monde, j’aime tellement ce qui est dans monde mais grâce à Dieu, je suis un chrétien... Pourquoi suis-je un chrétien ? Je ne suis pas différent de la plupart des gens dans mon église. Pourquoi suis-je chrétien ? Parce qu’une fois dans ma vie, j’ai prié Jésus de venir dans mon cœur. »

Je veux vous dire que la plus grande hérésie dans le monde évangélique et protestant  est de dire que si vous priez et demandez à Jésus de venir dans votre cœur, il entrera pour toujours. Vous ne le verrez nulle part dans les écritures !

Vous ne le voyez nulle part dans l’histoire des baptistes avant il y a une cinquantaine d’années. Ce que vous devez savoir, c’est que le salut vient par la foi, et seulement par la foi en Jésus Christ. Et celle-ci est précédée et suivie par la repentance, un éloignement du péché, une haine pour ce que Dieu hait, et l’amour pour ce que Dieu aime, une maturation dans la sainteté, et un désir, non de ressembler à Britney Spears, ni au monde, ni à la majorité des chrétiens, mais d’être comme Jésus-Christ.

.....Je ne sais pas pourquoi vous applaudissez, je parle de vous !....

Je ne suis pas venu pour être applaudi, je suis venu vous parler de vous.

Les gens viennent souvent me voir en disant qu’ils aimeraient me suivre en Roumanie, en Ukraine, prêcher où je prêche et implanter des églises partout. Je leur réponds qu’ils ne le pourraient pas. Pourquoi ? Parce ce que vous seriez excommuniés de ces églises.

Je ne veux pas être dur par caprice. Cela prend beaucoup d’amour que de se tenir devant 5000 personnes et de dire que le christianisme actuel est presque totalement dans l’erreur. Cela me coûte de ne jamais être invité à revenir dans une telle réunion, d’être impopulaire. On le fait non parce que l’on est bien payé ou parce que les hommes vous aiment, mais parce que l’on aime les hommes et plus encore que l’on veut honorer Dieu.

Je veux que vous regardiez la Parole, comme elle est vraiment.

Arrêtez de vous comparer aux autres qui se désignent comme chrétiens et se comparent entre eux.

 

Comparez-vous à l’écriture !

 

Quand un jeune vient voir un pasteur ou une personne ayant un ministère pour les jeunes et dit qu’il ne sait pas s’il est sauvé ou non, on lui répond en général par un cliché en lui demandant si une fois dans sa vie il a prié et demandé à Jésus d’entrer dans son cœur.

-« Oui » ;

- « Etais-tu sincère ? » ;

- « Je ne sais pas mais je le pense ».

- « Tu dois dire à Satan de ne plus t’inquiéter. L’as-tu écris au dos de ton livre, de ta Bible comme l’évangéliste te l’a dit, en marquant la date de ce jour pour la regarder à chaque fois que tu douterais? »…

Quelle superstition a pris le dessus dans notre dénomination ?!?

La bible vous demande de vous examiner vous-mêmes. Testez-vous par rapport à l’écriture pour voir si vous êtes dans la foi. Si vous allez interroger les gens de votre ville, 99% répondront qu’ils sont des croyants.

Quand je l’ai fait dans ma ville, tout le monde se déclara chrétien.

85% ne vont pas à l’église et ceux qui y vont ne se sentent pas concernés par la sainteté, ni par le service, ni par le fait de se séparer du monde, ni par l’annonce de l’Evangile parmi les nations.

Mais ils se disent sauvés. Et pourquoi ? Parce qu’un "évangéliste" qui aurait mieux fait de passer moins de temps à prêcher et plus à étudier sa bible le leur a dit. Il l’a fait pour se vanter du nombre de ceux qui viendraient à son prochain réveil...

Je vous aime et il y a ici des hommes qui vous aiment. Je vais vous mener dans l’écriture maintenant que je vous ai choqué. Ecoutez-moi. Ecoutez la Parole et commencez à vous poser des questions.

Premièrement, entrez par la porte étroite.

« Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mène à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là. »

Il y a une porte étroite. Une des raisons pour lesquelles je suis Chrétien est que cette dénomination a été consciente de l’existence d’une porte étroite. Il y a une porte, un dieu et un seul intermédiaire : Jésus Christ. Il a dit

« Je suis le chemin, la vérité et la vie, et nul ne vient au père que par moi » (Jean 14 :6)

Je loue Dieu que le seul chemin pour le salut est à travers Jésus-Christ.

La bible dit qu’à cause de nos péchés, nous serons coupés de la gloire de Dieu. Vous ne savez pas ce que cela veut dire. Nous n’avons pas cherché Dieu, nous nous sommes rebellés, nous avons brisé toutes les lois.

Le problème n’est pas que vous ayez péché, mais que vous n’avez fait que pécher !

 

La bible par les prophètes dit que même nos plus grandes œuvres ne servent à rien devant Dieu. A cause de cela, nous méritons sa colère. Certains disent que Dieu est amour et qu’il ne peut haïr. Mais vous devez comprendre qu’en dehors de la grâce de Dieu révélée en Christ, la seule chose qui reste est la colère de Dieu.

J’aime les enfants et donc je hais l’avortement. Si j’aime ce qui est saint, je dois haïr ce qui ne l’est pas. Dieu est un Dieu saint, beaucoup de chrétiens aujourd'hui l’ont oublié. Il y a beaucoup de choses que vous aimez et que Dieu hait. Vous priez pour le réveil, vous allez à une réunion pour les jeunes, mais avant, vous regardez des programmes à la télévision que Dieu méprise.

Après vous vous demandez pourquoi le Saint-Esprit n’est pas tombé à cet endroit et pourquoi vous devez créer un faux feu et une fausse excitation. Dieu n’est pas là dedans, il est saint ! La seule façon de se réconcilier avec lui est à travers la mort de son Fils pendu au bois. Si vous êtes sauvés ce soir, c’est uniquement parce qu’à la croix, Christ a porté vos péchés.

La colère de Dieu qui vous était destinée est tombée sur son fils bien aimé. Quelqu’un devait payer le prix, devait mourir.

La croix ne montre pas notre valeur mais combien nous som mes dépravés, qu’il ait fallu clouer le fils de Dieu à la croix.

Il est ressuscité et nous amène le salut, là est la Bonne Nouvelle.

Pour passer la porte étroite, il nous a dit dans Marc :

- « repentez vous et croyez à la Bonne Nouvelle »

Vous pensez avoir été sauvés en invitant Dieu dans votre cœur, mais cela revient à utiliser une formule magique. Il faut vous repentir de vos péchés et croire pour être sauvés, et le faire continuellement. Jésus a dit :

« le royaume de Dieu est venu, le temps est accompli, maintenant, passez le reste de votre vie à vous repentir et à croire en moi » selon une traduction plus correcte du verset.

La conversion n’est pas comme une piqûre contre la grippe faite une fois pour toute. La question est : continues-tu à te repentir et à croire ? Parce que celui qui a commencé une bonne œuvre en vous la finira.

Mais nous avons oublié une chose importante, c’est que non seulement la porte est étroite, mais le chemin aussi.

Ce que nous faisons c’est d’amener des personnes à Christ, leur faire prononcer une prière et elles passeront le reste de leur vie comme le reste du monde. Les statistiques le prouvent. Quand les instituts sondent la moralité dans l’église par rapport à celle dans le mode, ils ne trouvent aucune différence. Les théologiens, philosophes et sociologues écrivent livres après livres en se demandant ce qui est arrivé à l’église.

Vous savez que les jeunes peuvent pratiquer l’immoralité et prier d’un même souffle. Certains se droguent et viennent aux réunions de jeunes. Ils regardent et font des choses inappropriées pour des chrétiens puis vont à des réunions en se sentant satisfaits d’eux-mêmes et se pensant sauvés.

Personne ne dit quoi que cela soit, sauf qu’ils sont des chrétiens charnels. Ils sont bien chrétiens, mais juste charnels. C’est une doctrine qui est apparue il y a plusieurs dizaines d’années. Ce n’est ni biblique, ni historique ! Les chrétiens charnels n’existent pas. Il faut aller dans tout le livre pour comprendre ce que Paul veut dire dans 1 Cor 3.

La plus grande partie de notre chrétienté est basée sur des clichés écrits sur des tee-shirts chrétiens, vient des auteurs de chansons chrétiennes, et pas de la Bible.
La plus grande partie de ce que nous croyons vient de notre culture et non de la Bible.

Elle ne dit jamais que l’on peut être un authentique chrétien et continuer à vivre constamment selon la chair, dans la méchanceté et le péché tous les jours de sa vie. Mais la Bible dit qu’un authentique chrétien a reçu une nouvelle nature. Il a un père qui l’aime, le surveille, le discipline et en prend soin.

Il y a beaucoup d’hypocrites et leur cœur est rempli de méchanceté. Il n’y a pas de différence, pas de lumière. Tout ce que le monde fait, ils le font.

Ils ne sont pas en danger de perdre leur récompense, mais d’aller en enfer !

Ils ne connaissent pas Dieu. 

Quand avez-vous entendu prêcher qu’il n’y avait pas seulement une porte étroite mais aussi un chemin étroit ? Jésus dit que l’un des principaux signes qui montre que vous êtes un chrétien authentique est que vous marchez sur le chemin étroit. Il faut se mesurer selon la parole.

Cela ne veut pas dire qu’un chrétien est sans péché. Non, car en 1 Jean, nous lisons qu’un chrétien est pécheur mais qu’il confesse ses péchés; sinon, c’est qu’il ne connaît pas Dieu et il ne marche pas dans la vie.

Je veux en venir au fait qu’un Chrétien Authentique, Né de Nouveau, marche sur la voie de la vertu.

Si vous vous en écartez, le Père viendra vers vous pour vous discipliner et vous ramener sur cette voie. Mais si vous prétendez être sur ce chemin étroit et vivez sur l’autoroute comme tous les autres en ce monde, vous devriez être terriblement effrayés.

Vous ne connaissez pas Dieu.

J’ai peur des hommes qui passent leur vie à annoncer aux hommes qu’ils sont sauvés.

On ne dit pas aux hommes qu’ils sont sauvés mais comment être sauvé.

C'est Dieu qui leur dit qu’ils sont sauvés.

Nous avons oublié que le salut est une œuvre surnaturelle de Dieu.

La bible dit que tout homme né en Christ est une nouvelle créature.

Allons au verset 15 :

''« Gardez-vous des faux prophètes.

Ils viennent à vous en vêtements de brebis, mais au-dedans ce sont des loups ravisseurs. Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. »

Un homme très avisé m’a dit, un jour, que notre meilleur ami est celui qui nous dirait le plus la vérité. Nous sommes devenus si sensibles que plus personne ne peut nous faire de remarque. Plus personne ne peut nous dire que nous nous trompons. Les ministres et les leaders approuvent ce mensonge.

Nous ne voulons pas offenser mais être des chercheurs amicaux. Il n’y a qu’un seul chercheur : Dieu, et si vous voulez être ami avec quelqu’un dans l’église, soyez-le avec Dieu.

Vous devriez être plus attentif à la gloire de Dieu qu’à l’attitude des hommes.

Réalisez-vous que la personne qui vous aime le plus est celle qui vous dira le plus la vérité ?

Ce qui marque le faux prophète est qu’il vous dira toujours ce que vous voulez entendre. Il ne vous mettra jamais de bâton dans les roues. Il va vous distraire, vous faire applaudir, sauter en l’air… Il vous distraira tant que vous ne vous préoccuperez plus de ce genre de sujet : Dieu travaille-t-il dans ma vie et est-ce que je croîs en sainteté ? Suis-je vraiment né de nouveau ?

Si chacun dans cette ville se pense sauvé et que vous savez que c’est faux selon les écritures, comment savez-vous que vous êtes sauvés ? Parce que quelqu’un vous l’a dit ? Parce que vous avez fait la prière ? Parce que vous avez cru ? Comment savez-vous que vous avez cru, car tout le monde le dit ? Comment affirmer que vous n’êtes pas comme eux ?

Comment la bible dit-elle que vous pouvez savoir que vous êtes sauvés, comment les Chrétiens le disaient encore il y a 50 ans ? C’est quand votre vie change, qu’elle rentre dans la voie de la vérité de Dieu. Si vous sortez de ce chemin, Dieu vient et vous ramène sur celui-ci.

Vous êtes vraiment nés de nouveau quand Dieu ne vous laisse plus parler comme votre chair voudrait le faire. Il ne vous laissera plus vous habiller comme le monde sensuel, comme les églises sensuelles vous autorisent à le faire. Dieu ne vous laissera plus agir comme le monde, sentir comme le monde, parler comme le monde…

Dieu fera une différence dans votre vie.

Verset 16 :

« vous les reconnaîtrez à leurs fruits ».

C’est vrai pour les faux prophètes comme pour les authentiques chrétiens.

Regardez votre vie : Jésus est-il quelque part dedans, ou bien n’est -il qu’un accessoire dans celle-ci ?

N’est-il qu’une chose que vous faites le vendredi ou le dimanche ou centrez-vous vos pensées sur Lui ?

Quels sont vos fruits ?

Agissez-vous comme le monde, pouvez-vous aimer le péché et la rébellion et les chérissez-vous ?

Dieu a le pouvoir de les changer.

Imaginons un instant Jésus enseignant ce passage. Il vous regarde et dit :

« Cueille-t-on des chardons sur un figuier ? »

Vous lui répondrez :

« bien sûr que non, tout le monde le sait ».

Une autre question :

-« trouvez-vous des figues sur un chardon ? »

- « Là encore, non, c’est ridicule. Celui qui dirait le contraire est soit fou, soit un menteur. »

Jésus dira alors :

- « ceux qui se disent mes disciples et portent de mauvais fruits ne seraient-ils pas les mêmes à dire qu’ils mentaient ? »

Si vous avez un accident et prenez un poids lourd de face, vous serez changés, celui qui dit le contraire est un menteur. Dieu n’est-il pas plus large qu’un poids lourd ?

Comment peut-on prétendre avoir rencontré Jésus et ne pas être changé de façon permanente ?

 

Je vais vous donner d’autres voies de réflexion. Combien de fois êtes-vous allé et avez–vous re-dédié votre vie, encore et encore…. Combien de fois des groupes de jeunes viennent à ce genre d’événement et sont enflammés avant de retourner à l’église et de s’éteindre en une semaine ½.

Ce n’était pas un grand mouvement de Dieu si cela n’a pas duré, c’était de l’émotion.

Dieu a-t-il agi dans votre vie ? Agit-il dans votre vie ?
Vous les reconnaîtrez à leurs fruits.

Allons plus loin. Verset 19 :

« Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu ».

Vous devez comprendre une chose par rapport à la littérature hébraïque. Quand nous voulons appuyer sur une chose, nous élevons nos voix. Quand nous écrivons, nous mettons en gras ou en lettres capitales, mais pour les juifs, ils répètent la même chose encore et encore.

Ici, Jésus répète plusieurs fois pour insister :

« Vous les reconnaîtrez à leurs fruits ».

Ceux qui ne portent pas de bons fruits seront retranchés et jetés au feu.

De quoi parle-t-il ? Du jugement de notre Dieu tout puissant qui tombera, un jour, sur ce monde, et peut-être un jour sur vous. Mes chers amis, je ne peux pas regarder dans votre cœur, je suis moi-même si facilement trompé par mon propre cœur. Mais il y en a un qui ne peut être trompé. Il n’est pas trompé par notre culture chrétienne actuelle. Il connaît les fruits.

Plus loin au verset 21, il dit :

« Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. »

Voulez-vous savoir ce que vaut votre profession de foi pour Jésus ? Absolument rien ! Regardez bien ce passage. Ce ne sont pas tous ceux qui viendront vers moi en disant « Seigneur, Seigneur ! » qui entreront. Mes chers enfants, êtes-vous l’un de ceux professant « Seigneur, Seigneur ! » qui n’entreront pas ?

Là encore, il répète, donc il insiste. Il ne s’agit pas de gens ayant pris une décision soudaine de reconnaître le Seigneur, il s’agit de gens déclarant en insistant qu’ils reconnaissent que Jésus-Christ est le Seigneur. Ils dansent en disant « Seigneur ! », chantent en disant « Seigneur ! ».

Mais Jésus dit

« Je ne vous ai jamais connus ».

Billy Graham est un des hommes les plus aimables et remplis d’amour, mais il a dit croire que la grande majorité des gens fréquentant des églises croyant dans la bible sont perdus. Il a dit qu’il serait heureux si seulement 5% des gens ayant fait une profession de foi dans une de ses campagnes étaient sauvés.

J’étais en Algérie, l’année dernière, visitant une femme dont le fils avait été tué par les musulmans. Dans le nord de l’Algérie, vous pouvez être sûr que la profession de foi d’une personne est réelle car elle sait qu’elle peut en mourir. Mais en Amérique, en France, en Europe… Considérez le coût. Regardez votre vie à la lumière de la parole.

Connaissez-vous le Seigneur ?

« Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. »

La véritable preuve que vous êtes un chrétien authentique est selon la parole, que vous faites la volonté du Père ! Mais qui étudie encore la théologie ? On préfère regarder aux slogans et aux textes de chanson.

Vous allez dire que je parle d’œuvre, mais non ! je parle de preuves de foi.

Votre profession de foi ne prouve pas que vous êtes nés de nouveau car tout le monde dans ce pays en fait autant. 65 à 70% des Américains seraient ainsi sauvés et des chrétiens nés de nouveau. Le pays rejetant le plus Dieu à la surface de la terre, tuant 4 000 bébés par jour, mais grâce soit rendue à Dieu, 70% sont sauvés…

Comment savez-vous que votre foi n’est pas fausse ?

Par un style de vie concerné par le désir de faire la volonté du Père, le pratiquant et si vous désobéissez, le Saint Esprit vient sur vous et vous réprimande et vous discipline, personnellement ou par la Parole de Dieu ou par des frères et sœurs, afin de vous ramener sur le chemin.

Si vous êtes un chrétien authentique, vous ne pouvez lui échapper !

Je vais vous donner un exemple. Si j’étais votre pasteur et que vous aviez, disons 14 ans, et que revenant à 1H du matin d’un temps de prédication, que je vous vois dans un parc ou à un coin de rue avec une bande faisant des choses que vous ne devriez pas, et que vous soyez un membre de mon église, je vous ferai venir dans la voiture et vous ramènerai chez votre père.

Je ne m’énerverai pas mais je dirai à votre père qu’il est négligent de vous permettre d’être dehors dans de telles circonstances.

Dieu n’est pas un père négligent. Si vous pouvez aller à gauche et à droite et pécher, si vous pouvez aller dans le monde et aimer les choses du monde, y être impliqué et y faire les choses du monde, si vos héros sont des gens du monde à qui vous voulez ressembler et que vous agissez comme eux, mes chers amis, il y a un fort risque que vous ne connaissiez pas Dieu et ne lui apparteniez pas !

A la fin maintenant, le verset 22 dit :

« Plusieurs me diront en ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n'avons-nous pas prophétisé par ton nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? Et n'avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom? Alors je leur dirai ouvertement : Je ne vous ai jamais connus… »

Il a dit que la chose la plus importante sur Terre n’est pas de connaître Jésus Christ, mais que Jésus Christ vous connaisse. Je ne vais pas aller à la Maison Blanche demain et entrer parce que je dirai à la porte que je connais George Bush, mais ils me laisseront entrer si George Bush sort et dit « Je connais Paul Washer ».

Regardez comment il décrit les hommes perdus:

« Allez-vous en loin de moi, vous qui faites le mal ».

Dans une traduction du grec plus correcte « sans loi », ce qui donne :

- « Eloignez-vous de moi, vous qui prétendez être mes disciples, qui me confessez comme Seigneur, et pourtant vous vivez comme si je ne vous avais pas donné une loi à laquelle obéir ».

Je viens juste de décrire la grande majorité de la chrétienté. Si quelqu’un commence à parler de la Loi, des principes bibliques, de ce que l’on est supposé faire ou non, de la façon de vivre et de celle qui ne faut pas suivre, tous commencent à crier « légaliste ! ». Mais Jésus dit :

« Éloignez-vous, vous qui vivez comme si je n’avais pas donné de loi ».

Dans la chrétienté de nos jours, c’est

- « Passez par la porte, priez Dieu, vivez comme le reste du monde, vous êtes charnel, mais peut-être un jour vous serez de retour. »

Savez-vous ce qui arrive à cause d’une mauvaise évangélisation ? Nous avons des millions d’enfants sauvés en allant à l'école biblique et quand ils ont 15 ans, ils vont dans le monde et vivent comme des démons. Une grande majorité d’entre eux. Et quand ils ont 30 ans, ils reviennent et dédient à nouveau leur vie. Peut-être sont-ils seulement alors sauvés. Il faut plus que de dire que l’on est sauvé parce que l’on a dit que Jésus est le Seigneur. Satan le sait aussi. Votre vie est-elle dans un processus de changement ?

Dans la suite du passage, l’interprétation contemporaine sur le sable et le roc est celle-ci : si vous êtes chrétien, vous devez bâtir votre vie sur le roc, parce que si vous bâtissez sur le sable, vous serez un chrétien malheureux, votre vie n’ira pas bien. Ce n’est pas ce que Jésus a enseigné, et l’histoire le confirme, ce n’était pas interprété de cette façon.

Le sens véritable est ceci : il y a 2 voies, il y a une voie étroite et une voie large. Laquelle voulez-vous ? Il y a 2 types d’arbre, il y a un bon arbre portant un bon fruit et qui ira au paradis, et il y a un mauvais arbre portant de mauvais fruits et qui ira en enfer. Il sera retranché et jeté au feu.

Il y a ceux qui reconnaissent que Jésus est le Seigneur et font la volonté du Père qui est aux cieux, et ceux qui reconnaissant Jésus comme Seigneur ne font pas la volonté du Père et iront en enfer.

Pas un manque d’œuvre mais par un manque de foi démontré par l’absence d’œuvre. Il ne s’agit pas de 2 chrétiens bâtissant sur des fondations différentes, il s’agit d’un homme sauvé et d’un homme perdu. L’homme perdu a entendu la parole de Dieu prêchée, mais il n’a pas de fondation. Vous ne pouvez voir en aucune manière dans sa vie comment la parole de Dieu transforme, construit et soutient sa vie.

Combien dans nos églises utilisent ce passage et comparent les gens à cela ? S’ils leur demandent s’ils construisent leur mariage sur la Parole de Dieu, s’ils élèvent leurs enfants selon la Parole, s’ils gèrent leurs finances selon la Parole, s’ils vivent en se séparant des choses du monde selon la Parole de Dieu, combien répondraient positivement : « Pas de cela ! J’ai professé que Jésus est mon sauveur !» ?

Je sais qu’il y a des gens qui se croient sauvés et ne le sont pas. Certains parmi vous disent qu’ils sont sauvés, regardent autour d’eux et disent qu’ils sont comme les autres membres du groupe de jeunes. Qu’est-ce qui vous fait penser que votre groupe de jeunes est sauvé ?

Ou alors :

- « je suis comme mes parents, ou comme les adultes de mon église, ou les diacres ou les pasteurs ».

Aucune importance ! Ce n’est pas eux qui vous jugeront quand le jour viendra de Son Retour. Lors de ce dernier jour, votre confession sera-t-elle restée vraie ?

Nous parlons souvent d’être des chrétiens radicaux. Les chrétiens radicaux ne sautent pas lors des concerts, ne portent pas des tee-shirts chrétiens, ce sont ceux qui portent les fruits du Saint Esprit. Ils honorent leurs parents, même quand ils pensent qu’ils ont tort.

Je vais vous rendre fou, mais les chrétiens authentiques ne s’habillent pas de façon sensuelle de manière à montrer leurs corps. Si vos vêtements sont un cadre pour votre visage, ils plaisent à Dieu, s’ils sont un cadre pour votre corps, c’est sensuel et déplait à Dieu.

Tout le monde veut parler d’un prophète mais personne ne veut l’écouter.

Je parle de la chrétienté. J’ai passé ma vie dans la jungle, je me suis gelé dans des montagnes, j’ai vu des gens mourir, un jeune homme issu d’une famille musulmane assassiné parce qu’il avait refusé de renier Jésus malgré les menaces d'être tué. Il est mort dans une mare de sang.

Je parle de sainteté, pas d’aller dans des conférences ou de porter des tee-shirts. Un mouvement de Dieu ici serait que vous receviez, et moi aussi, une conviction de la part du Saint Esprit pour nous mettre face contre terre en pleurant car nous regardons ce qui déplait à Dieu, portons ce qui lui déplait, car nous agissons comme le monde, avons l’apparence du monde, sentons comme le monde.

Nous faisons ces choses et nous ne le savons pas car nous ne connaissons pas la Parole de Dieu. Même si nous affirmons, dans notre dénomination, que les écritures sont la Parole de Dieu, tout ce que nous recevons sont des histoires démonstratives et des petites nouvelles vieillottes.

Oh ! que Dieu souffle sur ce lieu, que nous nous détournions de nos péchés, que nous renoncions à ce qui déplait à Dieu, que nous nous tournions vers lui, réjouissions de lui, et que nous l’aimions !

Que Dieu lève ici des missionnaires ! Je ne veux pas pour vous la même chose que vos parents. Ils désirent pour vous la sécurité, des assurances, et de belles maisons, des voitures et du respect. Je veux pour vous la même chose que pour mon fils, qu’il prenne un jour la bannière de Christ, et la dresse sur une colline là où personne ne l’aura fait avant ; qu’il crie que Jésus Christ est Seigneur même si cela lui coûte la vie. Quand il aura 18 ans, qu’il dise la même chose que moi à son âge : « je vais aller dans les montagnes, je vais aller dans la jungle ».

Ils lui diront qu’il ne peut y aller, qu’il est fou, parce qu’il y a la guerre et qu’il va mourir. Quand il sera prêt à partir, je prierai sur lui et je lui dirai d’y aller. Que Dieu soit avec toi ! Et si tu meurs, je te verrai là haut et j’honorerai ta mort.

Les deux seules choses qui peuvent sauver l’Église sont une totale réforme de nos prières et de l’étude de la Parole, et l’autre est une horrible et violente persécution.

Regardez dans la parole, pour savoir comment vous comporter, comment vous habiller, comment parler, quoi écouter… Je veux que vous rentriez chez vous et viviez de tout votre cœur pour Jésus Christ.

 

 

 

 

Paul Washer

Pasteur Baptiste

paul_washer.jpg

 (HeartCry Missionary Society.)

 

 

 

Holy Bible
Huguenot Cross

 

Partager cet article
Repost0

Charles Spurgeon

" J'avoue que je donnerais à peine un penny pour tout salut que je pourrais perdre. La vie éternelle est la chose dont nous avons besoin, la Vie de Dieu, qui ne peut jamais changer ou être enlevée de nous, et c'est ce qui est donné à toutes celles et ceux qui croient en Jésus Christ."

Car, lorsque que nous étions
encore sans force,
Christ, au temps marqué,
est mort pour des impies
 (Romains 5-6)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite ?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch