Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

Bouchra Maurice 

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur

Facebook, Google +, Twitter

en cliquant sur l'un des trois liens 

ci dessous

Facebook suivi

Refuge Protestant Google +
Refuge Protestant sur Google +
Google plus Refuge Protestant

 

Twitter Refuge Protestant
11 novembre 2017 6 11 /11 /novembre /2017 22:50

 

Refuge Protestant, garder la simplicité huguenote en Christ.

Tel est le voeu présenté chaque jour auprès de Notre Père Céleste

Croix Huguenote

 

Retrouvez  la liste des articles placés sur le site sous les catégories principales ci dessous.

 

 
 
 
 
 

 

------

 

 

Souvenez vous des Conducteurs qui annoncent la Parole de Dieu, considérez quelle a été la fin de leur vie, et imitez leur foi.

Hébreux 13-7

   

Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières.

Actes 2-42

 

Je me réjouis de Ta Parole comme celui qui trouve un grand butin !

Psaume 119-162

 

Enseigne moi Tes voies Ô Eternel ! Je marcherai dans Ta fidélité. Dispose mon cœur à la saine et sainte crainte de Ton Nom

Psaume 86-11

 

Car Dieu n'a ni mépris ni dédain pour les peines du misérable, Et Il ne lui cache point Sa Face ; Mais Il l'écoute quand il crie à Lui.

Psaume 22-24

 

Je serai leur Dieu. Je leur donnerai un même coeur et une même voie, afin qu'ils me craignent toujours, pour leur bonheur et celui de leurs enfants après eux.

(Jérémie 32 : 38/39)

 

A Dieu Seul, Notre Sauveur, par Jésus Christ Notre Seigneur, soient Gloire, Majesté, Force et Puissance, dès avant tous les temps, et maintenant, et dans tous les siècles ! Amen,

Jude 1-25

 

Que Notre Dieu de Paix qui a ramené d'entre les morts Le Grand Berger des brebis, par Le Sang d'une Alliance Éternelle, Notre Seigneur Jésus, nous rende aptes à tout ce qui est bien pour faire Sa Volonté ; qu'Il fasse en nous ce qui Lui est agréable par Jésus Christ à qui soit La Gloire aux siècles des siècles ! Amen ! 

Hébreux 13-20,21
 

 

 

Croix huguenote

                               

Bieler Charles :

 

- Nous influons par ce que nous sommes plus encore que par ce que nous disons. Précepte vaut moins qu’exemple.

 

Calvin Jean :

 

La foi repose sur la connaissance, pas sur une pieuse ignorance.

 

- C'est l'Esprit qui nous régénère afin que nous cessions d'avoir envie de nous conduire nous-mêmes, mais qu'influencés et dirigés par lui, le peu de bien qui est en nous provienne de sa grâce.

 

- La vraie et pure religion ne se retient pas seulement de mal faire par crainte de punition, mais parce qu'elle aime et révère Dieu comme Père.

 

- Car toute doctrine qui éclaircit la Gloire de Dieu est bonne, sainte et divine ; et toute doctrine qui sert à l’ambition des hommes et qui en élevant les hommes vient à obscurcir la Gloire de Dieu, non seulement ne mérite point qu’on lui ajoute foi, mais doit être vivement rejetée. Celui donc qui se proposera à la Gloire de Dieu pour son but ne se fourvoiera jamais ; et celui qui examinera et éprouvera à cette pierre de touche tout ce qu’on apporte sous le nom de Dieu, ne sera jamais abusé sous une apparence de droiture. Commentaire de Jean 7.18

 

- Le but de notre régénération est qu’on aperçoive en notre vie une mélodie et accord entre la justice de Dieu et notre obéissance, et que par ce moyen, nous ratifions l’adoption, par laquelle Dieu nous a adoptés pour ses enfants.

 

- La Parole est le fondement sur lequel la foi s'appuie et qui la soutient; en dehors de ce fondement, elle trébuche. Si donc on enlève la Parole, il n'y aura plus de foi.  "Institutions III.ii.6"

 

- Les Écritures Saintes doivent être lues avec l’intention d’y trouver Christ. Qui s’écarte de ce but se fatiguera toute sa vie dans l’étude sans jamais parvenir à la connaissance de la Vérité.

 

- Seigneur Dieu, puisque tu as destiné la nuit au repos de l’homme comme tu as créé le jour pour son travail, je te demande d’accorder à mon corps une nuit de repos et de faire que mon âme s’élève vers toi et que mon cœur soit toujours rempli de ton amour. Apprends-moi ô Dieu, à te confier tous mes soucis et à me souvenir sans cesse de ta miséricorde afin que mon âme puisse, elle aussi, jouir du repos spirituel. Fais que mon repos ne soit pas excessif, mais qu’il serve à réparer mes forces, pour que je sois plus disposé à te servir. Qu’il te plaise également de me conserver pur dans mon corps et dans mon esprit, me préservant de toute tentation et de tout danger afin que mon sommeil lui-même puisse servir à la gloire de ton nom. Et puisque ce jour ne s’est point écoulé sans que je t’aie offensé en plusieurs manières, moi qui suis un misérable pécheur, veuille ô Dieu, de même que tu caches maintenant toutes choses dans les ténèbres de la nuit, ensevelir aussi tous mes péchés, selon ta miséricorde, par Jésus-Christ mon Sauveur. Amen.  (Prière du soir)

 

Dhombres Ernest :

 

- Dieu qui nous a créés prend garde à toutes nos actions, et ce Dieu qui nous a donné Son Fils pour Sauveur a déclaré que quiconque a le Fils, a la vie, mais que quiconque n'a pas le Fils, n'a point la vie. Voilà la Vérité, la Vérité Immuable et Éternelle. Opposez-la aux sophismes de l'incrédulité, aux vaines pensées du cœur charnel, aux conseils des faux amis, à cette triple séduction du monde que l'apôtre Jean appelle : La convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie ! (...) Christ le déclare, Il affirme que si nous sommes à Lui, notre triomphe c'est le Sien. (...) Mais ne nous faisons aucune illusion, ayons conscience de nos périls, car la condition du triomphe, c'est une lutte opiniâtre. Courage, le Seigneur nous tend Sa Main du haut de Son ciel, nous ne sommes pas seuls, si nous voulons regarder à Lui. Il nous déclare forts, nous naturellement si faibles.

 

- Je puis aimer le Dieu manifesté en Jésus-Christ, et dès lors, il devient celui qui remplit la capacité de mon cœur. Il fallait à ce cœur inquiet, déçu par la vie, un objet plus grand que lui-même et que tout ce qui est terrestre, plus grand que mon attente et que tout ce qui passe. Je l'ai trouvé ! Alors, je peux m'écrier avec Adolphe Monod : "Heureux, toujours heureux, j'ai le Dieu fort pour Père, pour frère, Jésus-Christ, pour guide l'Esprit-Saint ; que peut ôter l'enfer, que peut donner la terre, à qui jouit du ciel et du Dieu trois fois saint ? "

 

Doumergue Emile :

 

- Le Protestantisme n’a plus le droit de reculer d’une semelle. Il faut le lui dire.

 

Edwards Jonathan :

 

- Celui qui vient à Dieu dans la bonne attitude, celui qui reconnaît son péché et prend pleinement conscience du fait qu'il se présente devant Dieu en tant qu'une personne indigne ne pouvant se fier qu'à Sa Miséricorde, recevra ce qu'il cherche. Si tu viens vraiment à Christ, afin de recevoir de Lui le pardon, tu verras alors qu'Il fait de toi un homme nouveau. Tu viens à Lui comme un patient vient chez un médecin, afin qu'Il guérisse ta maladie et tes blessures. Confesse Lui tout ce qui te pèse, ne retiens rien. Et ne pense pas pouvoir venir à Lui en raison de tes propres bonnes actions. Ne dis pas : "Jésus, pardonne moi, car je ne suis pas une mauvaise personne", mais confesse comme David : "Pour l'amour de ton nom, ô Éternel, pardonne mon péché qui est si grand".
 

 

Luther Martin :

 

- Aide-nous, ô Dieu. Comme il est triste que, tandis que brille la lumière de l’Evangile, bien des hommes continuent à se comporter avec légèreté. Apprends-leur que l’Evangile ne peut cohabiter avec la frivolité, mais que ceux qui s’ouvrent à la foi reçoivent le salut et mille bienfaits, et qu’il n’est plus grand bonheur qu’en vivant comme Christ le veut. 

 

- Dieu est tellement la bonté même, que tout ce qui part de son initiative ne peut procurer qu’une joie intense. Il n’accable pas, Il réconforte.

 

- Il ne sert à rien à un arbre de croître, de fleurir si, avec ses fleurs, il ne porte pas de fruits. Beaucoup, justement, périssent tout en fleurs.

 

- Enseigne-nous, ô Père, à ne pas nous confier en nous-mêmes ou en nos belles entreprises, mais à tout attendre de ton infatigable bonté. Que la tristesse de vivre souvent en désaccord avec Ta Volonté ne nous submerge pas, mais plutôt que Ta Miséricorde s'étende à toute notre vie et la fertilise. 

 

Apprenons à connaître Christ, et Christ crucifié ; apprenons à chanter sa louange, à désespérer de nous même et à dire : "Toi, Seigneur Jésus, Tu es ma Justice, mais moi, je suis ton péché ; Tu as assumé ce qui est à moi, et Tu m'as donné ce que je n'étais pas. (...). " Réfléchissons bien à ce Grand Amour, et voyons y la plus Douce des consolations. En effet, s'il convient de parvenir à la quiétude de la conscience par nos efforts et nos épreuves, pourquoi donc est Il mort ? Nous ne trouverons donc la Paix qu'en Lui, après avoir désespéré de nous même et de nos œuvres ; nous apprendrons en outre de Lui même que, de même qu'Il s'est chargé de nous et qu'Il a fait Sien nos péchés, de même Il fait notre Sa Justice.

 

 

Monod Adolphe

 

(...) Tout ce que Sa Miséricorde a de plus tendre est relevé par tout ce que Sa Sainteté a de plus Terrible. Là, en même temps que je suis instruit qu’Il me fait grâce, je suis instruit aussi que Sa Loi est si Inflexible et mon péché si énorme, qu’Il n’a pas voulu faire Grâce sans faire Justice, qu’il a fallu que ma dette fût payée, et qu’Il a pu Seul la payer pour moi. Là, le Pardon est un sacrifice, où Son Amour pour le pécheur, déclaré par l’absolution du coupable, se mesure à Son Horreur pour le péché, déclarée par le sang versé. Quel Amour ! Mon Dieu, quel Amour ! Et quelle est donc la victime qu’Il sacrifie ainsi pour moi ? Est-ce un homme ? Non, dit l’Écriture. Est-ce un ange ? Non, dit l’Écriture. Est-ce une créature ? Non, dit l’Écriture. C’est le Fils de Dieu, Son Fils Unique, en qui Il a mis toute Son Affection, qui a été dès le commencement avec Dieu, qui est Un avec Dieu, qui est Dieu . ( Mathieu 3.17 ; Jean 1.1-2 ; 3.16 ; 10.30) ; et Le Créateur Se donne pour la créature dans la personne de Son Fils. Quel Amour ! Mon Dieu, quel Amour ! Mais enfin pourquoi tant d’amour ? Y a-t-il quelque chose en moi qui ait pu le mériter ? Ai-je seulement prévenu Son Amour par le mien ? Non : « Il m’a aimé le Premier » 1 Jean 4.19. Le secret de Sa Miséricorde est tout Entier dans Sa Miséricorde elle-même ; Il ne fait Grâce que parce qu’Il se plaît à Faire Grâce ; Il ne me sauve que parce que j’étais perdu. Quand j’étais « un enfant de rébellion et de colère, Son ennemi » (Ephésiens 2.3 ; Colossiens 1.21), c’est le temps qu’Il a choisi pour sacrifier Son Fils pour moi. (...)

 

- La foi opère en recevant, mais en recevant seulement : l'homme s'efface, pour laisser tout le Salut à Dieu. Ne me dites pas que la foi sent, que la foi aime, que la foi obéit ; et que c'est par ce sentiment, par cet amour, par cette obéissance qu'elle vaut devant Dieu. Non, vous dis-je ; la foi ne fait que recevoir ; et c'est par cette simplicité du recevoir qu'elle vaut, parce que c'est par elle qu'elle laisse à Dieu toute la Gloire du faire. Le sentiment, l'amour, l'obéissance, ce n'est pas la foi, c'en sont les fruits, les oeuvres ; et attribuer le Salut à ces fruits, à ces oeuvres, c'est, après l'avoir rejetée dehors par le grand portail, ramener la justice propre par une porte dérobée. Ne me dites pas même que la foi est une condition du salut. Sans doute, cela peut se dire, si l'on ne veut exprimer par là que la nécessité de la foi pour être sauvé ; mais le mot de condition présente à l'esprit l'image d'une participation agissante méritoire ; et l'humble participation du recevoir ne saurait être qualifiée de condition sans abuser du langage. Vous vous rendriez ridicule si vous disiez : La vallée de Chamonix est admirable -- mais à condition qu'on la regarde ; ou le raisin est un fruit exquis -- mais à condition qu'on le prenne. Il ne faudra pas dire davantage : La grâce de Dieu nous sauve, mais à condition qu'on y croie ;mais il faudra dire avec l'Apôtre : « La grâce de Dieu nous sauve par la foi. ». Par la foi, précisément pour bien constater que l'homme n'y est pour rien, et que le salut est un don de Dieu, un pur don, tout gratuit ; ainsi l'explique l'Apôtre, reprenant sa pensée par le côté négatif, pour ne laisser à notre orgueil aucune issue par où lui échapper : « Cela ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu ; cela ne vient pas des oeuvres, afin que nul ne se glorifie. » C'est dans le même esprit que le même Apôtre écrit aux Romains une ligne qui résume à elle seule tout ce que nous pourrions dire là-dessus : « C'est par la foi -- afin que ce soit selon la grâce. » Pesez bien cette parole profonde.

 

- La première voie ouverte à l'homme pour glorifier Dieu, l'obéissance parfaite, qui eût rendu hommage à la perfection de Sa Loi, t'est fermée, mais il t'en reste une seconde, la foi, qui rend hommage à la Gratuité de Sa Grâce. Cet hommage ne sera pas moins agréable à Dieu que n'eût été l'autre ; que dis-je ? Il le sera même davantage, car « Dieu est Amour, » et de toutes Ses Perfections, celle dont Il est le plus jaloux, c'est Son Amour Tout Gratuit, que l'homme innocent n'eût jamais connu, que l'ange saint n'a point éprouvé, et que l'homme pécheur, mais reçu en Grâce, a la tendre mission de sentir et de proclamer. (…) Mais les bonnes oeuvres, que deviennent-elles dans ce salut tout gratuit ? Ce qu'elles deviennent ? Elles deviennent praticables, d'impraticables qu'elles étaient. Ce salut, dont la grâce est le principe, et la foi le moyen, les bonnes oeuvres en sont le terme. (…) Ces deux côtés du salut chrétien ne se complètent pas seulement, ils s'appuient et se déterminent l'un l'autre. Ce sont, dans la doctrine du salut, les deux faces d'une seule vérité. (…) La gratuité du salut ne reçoit nulle atteinte de la nécessité des bonnes oeuvres ; la seconde, que la nécessité des bonnes oeuvres n'est en rien compromise par la gratuité du salut. Il y a plus : cette gratuité et cette nécessité se relèvent l'une l'autre. 

 

 

Muller George :

 

- ... dans chaque ministère qui obtient vraiment du succès, la prière est une force évidente qui domine et dirige toutes choses…

 

Pascal :

 

- La connaissance de Dieu sans celle de sa propre misère fait l’orgueil. La connaissance de sa misère sans celle de Dieu fait le désespoir. La connaissance de Jésus-Christ fait le milieu, parce que nous y trouvons et Dieu et notre misère. 

 

Spurgeon Charles :

 

Quelle grâce d’avoir la liberté d’invoquer Dieu ! Quelle sagesse que d’en faire bon usage ! C’est folie de recourir aux hommes, quand le Seigneur nous invite à lui présenter notre cas à Lui-même.

 

Merci, merci mon Dieu ! de toutes les échardes, de toutes les épines, de tous les opprobres que tu accordes à tes serviteurs et à tes servantes sur le chemin de leur dévouement à ta cause ! Il fallait que je sois “jeté à terre” pour que j’apprisse la valeur de cette promesse des promesses : “Ma grâce te suffit”. 


 

 

Toussaint Pierre :

 

- C'est ma gloire d'être appelé Hérétique par ceux dont je vois que la vie et la doctrine sont opposées à Jésus Christ. 

 

Twain Mark :


- "La plupart des gens sont dérangés par les passages dans les Écritures qu'ils ne comprennent pas; mais pour moi, j'ai toujours remarqué que les passages qui me troublent le plus sont ceux que je comprends."

 

Vinet Alexandre :

 

- Ce n’est pas au Christianisme, c’est à Jésus que nous devons aller.

 

 

Proverbe Persan :

 

- On se réjouissait à ta naissance et tu pleurais ; vis de manière que tu puisses te réjouir au moment de ta mort et voir pleurer les autres.

 

- Les vraies convictions ne se disent pas, elles se prouvent. (x)

   

 - Aimer, accueillir, aider, partager, guider…. C’est la voie royale dont parle Jésus dans l’Evangile, celle qui ne laisse, ni ne laissera jamais de regrets.(Y.C.)

 

 

 

 

 

deur

 Un Chrétien
C'est
Vivre selon la Bible,
Dans l'enseignement, l'exemple
de Jésus,
Lettre et livre ouvert
du Sauveur

dans la vie de chacun(e).
 
 

Bible

Croix Huguenote


Au reste frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable,
tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable,
 tout ce qui mérite l’approbation,  ce qui est vertueux et digne de louange,
soit l’objet de vos pensées .
(Philippiens 4. 8)

Refuge Protestant                Refuge Protestant                                                        

 

Refuge Protestant

 
 

Liens et associations Protestants fraternels réciproques avec :

Foi & Vie Réformées - Pasteur Eric KAYAYAN,

La Porte Rouge - Pasteur Thomas CONSTANTINI,

Résister et construire (Calvinisme aujourd'hui) - Jean-Marc BERTHOUD

.

 

Culte tous les dimanches à 10h30

(Pour tout renseignement du lieu et autres, écrire à Contact 

Refuge Protestant,

Refuge Protestant et Foi&Vie Réformées

Refuge Protestant est membre de Foi & Vie Réformées (à savoir, adhère et collabore à et pour la promotion et diffusion de la pensée et vision du monde réformées, comprises dans le cadre historique et confessionnel des textes symboliques de la Réforme du XVIème siècle, tels que la Confession de foi dite de "La Rochelle". Pour devenir membre de l'Association Foi & Vie Réformées, cliquer  ici.

 

Repost 0
Published by Refuge Protestant Refuge Protestant - dans Bienvenue
commenter cet article

Album Refuge Protestant

Alors que nous étions encore sans Force,
Jésus au temps marqué par Dieu,
est mort pour nous
sauver et délivrer
 (La Bible)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch