Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

Bouchra Maurice 

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur

Facebook, Google +, Twitter

en cliquant sur l'un des trois liens 

ci dessous

Facebook suivi

Refuge Protestant Google +
Refuge Protestant sur Google +
Google plus Refuge Protestant

 

Twitter Refuge Protestant
1 février 2015 7 01 /02 /février /2015 15:16
L'Admirable par Spurgeon, (Dernière partie)

On appellera son nom : l'Admirable !

(Esaïe. 9, 6.)

 

 

 

CHRIST SERA APPELÉ L'ADMIRABLE DANS L’AVENIR : telle est, mes chers amis, la solennelle vérité sur laquelle je désire appeler, pendant quelques instants, votre attention.

Le grand jour est venu, le jour de la colère, le jour de la justice.

Le temps n'est plus.

Le dernier siècle, comme la dernière colonne d'un temple qui s'écroule, vient de tomber avec fracas.

 L'horloge de l'humanité va frapper son dernier coup... C'en est fait !

L'heure est venue où les choses visibles doivent disparaître.

Je vois les entrailles de la terre qui s'ébranlent.

Les tertres des cimetières rendent les morts, qui sommeillaient sous leur gazon.

Les champs de bataille, engraissés par le sang humain, ne sont plus revêtus, d'opulentes moissons; une moisson d'un autre genre les couvre : une grande multitude s'élance de leur sein.

L'océan lui-même, semblable à une mère féconde, enfante à une nouvelle vie ceux qu'il avait engloutis dans ses flots.

L'humanité tout entière est debout devant Dieu.

Pécheurs ! Vous êtes sortis de vos tombeaux.

Les piliers des cieux chancellent ; le firmament s'affaisse ; le soleil, cet œil de l'univers, roule dans son orbite comme l'œil d'un insensé, et ne jette plus que de  sinistres lueurs ; la lune est changée en sang.

Des signes et des prodiges, tels que l'imagination ne peut les concevoir, frappent, d'épouvante le cœur des hommes.

Soudain, sur une nuée, apparaît quelqu'un semblable au Fils de l'homme.

Pécheurs ! Essayez de vous représenter votre consternation à cette vue.

Où es-tu, Voltaire ?

Tu as dit : « Ecrasons l'infâme! »

Viens et l’écrase, maintenant.

« Ah! » répond Voltaire, «je ne savais pas qui j'insultais » ...

Et toi, Judas, avance donc !

Viens imprimer sur sa joue un baiser de traître.

«  Ah! » Répond Judas, «je ne savais pas qui je baisais. Je pensais baiser le fils de Marie et non le Fils du Dieu tout-puissant. »

Approchez, aussi, ô vous, princes et rois de la terre, qui avez consulté ensemble contre l'Eternel et contre, son Oint, disant :

«Rompons leurs liens et jetons loin de nous leurs cordes (Psaume 11, 3.).»

Consultez-vous maintenant contre lui et foulez, aux pieds ses lois!...

Oh ! Mes chers amis, essayez de vous représenter l'indicible, mélange d'admiration de surprise et d'effroi qui saisira les incrédules, les sociniens, les indifférents, les formalistes, quand ils verront Jésus de leurs yeux, quand il seront témoins de sa gloire.

« Tu es véritablement, l'Admirable ! » s'écrieront ils en se frappant la poitrine ; « honte : à nous qui t'avons méconnu, Rochers! Tombez sur nous et cachez-nous de devant la face de l'Agneau. »

Mais Jésus leur dira :

« Vous avez cru que j'étais semblable à l'un de vous, et vous n'avez pas voulu me recevoir comme votre Roi ; maintenant, je suis venu dans la gloire de mon Père, pour juger les vivants et les morts. »

Un jour, Pharaon conduisit son armée au milieu de la mer Rouge.

Le chemin était sec, et des deux côtés s'élevaient, ainsi qu'une paroi d'albâtre, les eaux claires et étincelantes.

On eût dit, qu'un souffle glacial, passant sur la mer, en avait cristallisé la surface.

L'armée de Pharaon s'avance dans cet étrange défilé ; mais qui dira la stupeur et l'épouvante de cette multitude, lorsqu'elle vit ces murailles d'eau s'abattre sur elle pour l'engloutir ?

Tel, et plus grand encore, sera votre désespoir, ô pécheurs, lorsque ce Christ que vous méprisez aujourd'hui, ce Christ que vous repoussez comme Sauveur, ce Christ dont vous ne lisez point la Parole, dont vous profanez les shabbats, dont vous rejetez l'Evangile, lorsque ce Christ apparaîtra dans la gloire de son Père et tous ses saints anges avec lui.

Alors vous reconnaîtrez qu'il est l'Admirable; mais vous le reconnaîtrez en pâlissant d'effroi, vous le reconnaîtrez à votre éternelle confusion.

Mais il y aura peut-être, au jour du jugement, quelque chose de plus étonnant encore que la condamnation des pécheurs.

Regardez là-bas.

Tout est paisible, calme, serein.

Quel contraste avec les scènes lugubres que nous venons de contempler !

Au lieu de gémissements, de lamentations, de cris de terreur, nous entendons une suave harmonie.

Quelle est cette multitude que personne ne saurait compter ?

Ce sont les rachetés de l'Agneau.

Voyez-les : ils s'assemblent autour du trône.

Ce même trône qui vomit la mort, et la destruction sur les impies devient le centre de la lumière et du bonheur des élus.

Des chants de triomphe et non des cris d'épouvante sortent de leurs bouches.

La joie et non la terreur se peint sur leurs visages.

Les voyez-vous qui s'avancent, vêtus de longues robes blanches et portant des palmes à la main ?

Les entendez-vous qui s'écrient :

« Saint, saint, saint est l'Eternel, Dieu des armées! Seigneur, tu es digne de recevoir la gloire, l'honneur et la puissance, car tu as été immolé et tu nous as rachetés à Dieu par ton sang (Apocalypse 4; 5.)? »

Ah ! Pour eux aussi, pour eux surtout, Jésus est l'Admirable; mais c'est avec transport, avec extase, avec amour, qu'ils le proclament tel, et non point comme les autres avec regret et avec effroi.

Saints du Seigneur ! Vous connaîtrez pleinement les merveilles de son nom, quand vous le verrez tel qu'il est, et que vous serez rendus semblables à lui, au jour de son avènement.

0 mon âme, réjouis-toi d'une allégresse éternelle, car le triomphe de ton Rédempteur sera aussi le tien.

Je suis indigne, il est vrai; je suis le premier des pécheurs et le moindre de tous les saints ; toutefois, mon œil le verra et non point un autre.

Je sais que mon Rédempteur est vivant, et qu'il demeurera le dernier sur la terre, et qu’après que ma peau aura été détruite, je verrai Dieu de ma chair (Job, 19, 25-27.)!

0 vous tous, enfants de Dieu, tressaillez de joie, car votre délivrance approche.

Vierges, tenez vous prêtes !

Que vos reins soient ceints et vos lampes allumées.

Voici l'Epoux qui vient; sortez au-devant de lui.

Il vient, Il vient, ­Il vient !

Et tout œil le verra ; et lorsque vous irez à sa rencontre, vous répéterez avec transport :

« Oui, Seigneur Jésus, tu es l'ADMIRABLE, et tu le seras d'éternité en éternité. Alléluia! Alléluia! Alléluia! »

Amen,

 

spurgeon

Charles Haddon Spurgeon,

Pasteur Baptiste Réformé

 

Bible (56)

Croix Huguenote

Partager cet article

Repost 0
Published by Refuge Protestant Refuge Protestant - dans Au Pays du Soleil
commenter cet article

commentaires

Album Refuge Protestant

Alors que nous étions encore sans Force,
Jésus au temps marqué par Dieu,
est mort pour nous
sauver et délivrer
 (La Bible)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch