Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Vie Protestante Réformée

  • : Refuge Protestant
  • Refuge Protestant
  • : Blog Protestant Réformé
  • Contact

  Ouvrez votre maison

à l'homme sans asile.

Soyez heureux de partager ;

ne maltraitez pas l'étranger qui,

rongé de chagrin, sur vos terres s'exile...

Bouchra Maurice 

  Croix Huguenote

par theme
Croix Huguenote

Vous pouvez retrouver

Refuge Protestant

sur

Facebook, Google +, Twitter

en cliquant sur l'un des trois liens 

ci dessous

Facebook suivi

Refuge Protestant Google +
Refuge Protestant sur Google +
Google plus Refuge Protestant

 

Twitter Refuge Protestant
27 novembre 2016 7 27 /11 /novembre /2016 09:27

 

 

Le publicain […] se frappait la poitrine, disant : « Ô Dieu, sois apaisé envers moi, pécheur ! » Luc 18.13

 

 

Hugo Grotius, de son vrai nom Hugo de Groot, était un juriste hollandais.

 

Il a posé les fondements du droit international et est considéré comme un penseur de la science juridique de tout premier rang.


Il avait gagné la France et obtenu une pension de Louis XIII.

 

Christina, reine de Suède, qui l’estimait beaucoup, le nomme alors ambassadeur de Suède en France.

 

Mais plusieurs scandales l’obligent à quitter son pays d’adoption.

 

Il abandonne la vie politique et retourna en Hollande.


Le navire qui l’y ramène fait naufrage et il regagne avec peine le rivage à Rostock (Poméranie occidentale).

 

Il se met au lit, puis fait appeler un pasteur.

 

Celui-ci lui lit l’histoire du pharisien et du publicain, montés tous deux au temple de Jérusalem pour prier.

 

Le pharisien se glorifie de ne pas être, comme les autres, ravisseur, injuste, adultère.

 

Le publicain, lui, se frappe la poitrine, et dit : « Ô Dieu, sois apaisé envers moi, pécheur ! »
 

À cette lecture, Hugo Grotius murmure :

 

« Je suis ce publicain-là », puis ajoute : « Sur Jésus Seul repose toute mon espérance ».

 

Et il meurt en 1645.

Même si nos circonstances ne sont pas identiques, reconnaissons comme cet homme d’État que nous sommes pécheurs et perdus sans exception aucune.

 


Comme Grotius, si vous n'êtes pas encore en paix avec Dieu, sachez reconnaître que votre salut éternel dépend uniquement de Jésus-Christ, mort sur une croix pour nous.

 

Lui seul peut vous apporter une éternité bienheureuse si vous vous approchez de Lui en Le lui demandant comme le publicain.

 

 

 

 

 

 

 

Pasteur Albert Nouguier,

 

 

 

 

 

Texte: Horatius Bonar, Metropolitan Tabernacle, Londres

.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Source : vivre aujourd'hui

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Refuge Protestant Refuge Protestant, - dans Histoire
commenter cet article

commentaires

Album Refuge Protestant

Alors que nous étions encore sans Force,
Jésus au temps marqué par Dieu,
est mort pour nous
sauver et délivrer
 (La Bible)

Croix Huguenote

  Une femme oublie-t-elle

l'enfant qu'elle allaite?

... Quand elle l'oublierait,

Moi je ne t'oublierai point.

Voici, je t'ai gravée sur mes mains

Esaïe 49.16

Croix Huguenote 

par theme

 

Google-Translate-English to French  drapeau-israel.gif   Traduire français en ItalianTraduire français en SpanishGoogle-Translate-English to Japanese BETA Traduire français en Arabic Traduire français en PortugueseTraduire français en Arabic Traduire français en Czech Traduire français en danish  Traduire français en Finnish Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Hindi  Traduire français en Korean BETAGoogle-Translate-Chinese (Simplified) BETA Traduire français en Croatian Traduire français en NorwegianTraduire français en Arabic Traduire français en Polish  Traduire français en Romanian Traduire français en Russian Traduire français en Russian BETA   Traduire français en SwedishTraduire français en Dutch